Cabilao, le paradis des Philippines

Cabilao, un paradis sur terre

Cabilao est une des nombreuses îles situées au nord de Bohol,  dans les Visayas Centrales au centre des Philippines. Elle a une superficie d’environ 8km et compte seulement 3500 habitants, vivant dans les 5 villages de l’île : Pantuplan, Looc, Cambaquiz,Cabacongan et Talisay.
Les habitations sont un peu éparpillées au hasard, le long des nombreux chemins qui la traversent. On ne trouve pas vraiment de place ou de village central comme c’est le cas sur d’autres îles de même superficie. A part la Cabilao Island Road qui est le chemin pavé principal de l’île, il n’y a que des petits chemins en terre.
L’île garde donc un aspect un peu sauvage et naturel, et la végétation très dense renforce cette impression d’être dans un « petit paradis ».

Le paradis pour les amoreux du snorkeling

C’est notre grand coup de coeur de ce voyage chez les pinoy, l’île dont on rêvait depuis si longtemps. Niveau snorkeling, elle dépasse de loin tout ce qu’on a pu voir jusque là. C’est définitivement le paradis pour les amoureux du snorkeling et des vacances tranquilles, loin du tourisme de masse.

Cabilao

Cabilao : une île à l’écart du tourisme de masse

En arrivant en bateau depuis le Sandigan Island Peer sur l’île de Sandigan, on sent tout de suite que l’île est à l’écart des circuits touristiques aux Philippines. Les quelques taxis motos présents au dessus du port vous expliqueront qu’il n’y a que quatre resorts sur l’île, tous hors de prix et plutôt orienté « diving ». Si vous venez pour la plongée, il faut donc réserver pour bénéficier de leurs navettes.
En fait les clients partent directement en bangka de Bohol ou d’ailleurs jusqu’au pied de leur hôtel. Rares sont les touristes qui passent par le petit port de Cabilao. Mais heureusement il y a d’autres solutions pour passer un bon séjour à Cabilao sans se ruiner !!

 A partir du port, la course en taxi-moto vers n’importe quel endroit sur l’île se négocie à 50 pesos par personne.

Voici une photo du petit port et des taxis motos à l’arrivée.

CABILAO

CABILAO

Que faire et que voir à Cabilao ?

Cabilao est une île reposante, il existe néanmoins des choses à faire! En voici quelques unes :

Le cabilao Island Lake

Si vous séjournez au Bamboo Reef, vous pourrez rapidement rejoindre le Cabilao Island Lake, à une vingtaine de minutes de marche. Arrivé sur le site, un petit chemin entre les palmiers mène à un petit ponton sur lequel on peut se poser pour admirer le paysage. Le lac est relativement grand et très peu profond. On ne peut pas se baigner mais le cadre du lac en pleine jungle mérite quand même un petit détour. A partir de là on peut poursuivre le même chemin et rejoindre le sud de l’île.

Cabilao

Découvrir l’île à pied

Une île hors du temps

Même sans moto-taxi on peut prendre n’importe quel petit chemin pour découvrir l’île et ses habitants. Dans l’ensemble, ils sont plutôt très accueillants et souriants. On a trouvé l’atmosphère vraiment paisible à Cabilao. Comme il n’y a absolument aucun touriste, on ressent un vrai dépaysement ! Les maisons dans le nord de l’île sont généralement en bois, espacées et très rustiques, certaines avec des jardins et toujours avec ce charme typique des maisons Philippines. Il y a plus d’activité et d’habitants du côté du port d’arrivée.

Une île en bonne santé

Une des particularités à Cabilao, comparé à d’autres îles beaucoup plus arides comme Pamilacan, Belicasag ou  Apo, ce sont les palmiers en grand nombre. De manière générale, la végétation est beaucoup plus dense, ce qui donne l’impression d’ être sur une île plus verte et en bonne santé.  Il y a beaucoup d’arbres, et comme l’île est apparemment protégée, on y observe pas mal d’oiseaux en tout genre.

Les plages de Cabilao

Il n’y a pas beaucoup de plages de sable à Cabilao. Hormis celles-ci, l’essentiel des côtes est plutôt aride, rocheux ou recouvert de végétation. Nous allons donc vous décrire les quelques endroits paradisiaques de l’île.

La plage du Pura Vida

A l’extrémité Est de Cabilao, le Pura Vida dispose d’une très belle plage privée devant les spots de plongée Cambaquiz 1 et 2. On peut rapidement y croiser des tortues, mais le courant y est très fort et il n’y a pas de coraux. L’hôtel fait aussi office de centre de plongée donc il y a là quelques bangkas et des plus gros bateaux prêts à partir pour des excursions. Les quelques guides sur la plage pourront au besoin vous donner des informations. Même si la plage appartient au resort, on peut se poser et profiter de la plage gratuitement. On voit juste en face Pangangan Island et Sandingan Island.

Cabilao

Cabilao

Cabilao

Cabilao

Cabilao

Cabilao

Cabilao

Cabilao

L’église du village

Juste avant d’arriver au Pura Vida, vous passerez devant cette jolie petite église.

Cabilao

Cabilao

La plage du Looc Pier

Une deuxième plage se trouve au Looc Pier, tout au nord de l’île. C’est le spot de plongée appelé Fallen Tree . Totalement isolé du reste de l’île, il n’y a presque pas d’habitation autour de cet embarcadère et le paysage est ici plus aride.

La plage du shark Point

En poursuivant plus à l’ouest, on rejoint le Light House, et le spot de plongé nommé Shark Point. Un grand banc de sable totalement désert contourne l’extrémité nord-ouest de l’île. Sous l’eau, les fonds sont rapidement profonds, recouverts d’herbes marines.

La plage du Bamboo Reef

Devant les resorts de plongée La Estrella Beach Resort, Cabilao Sanctuary Beach & Dive ResortPolaris Beach and Dive Resort Inc. , et Cabilao Sunset Dive & Beach Resort, il y a une toute petite crique de sable blanc. Soumise à de fortes marées, on peut voir les habitants y venir au coucher du soleil pour ramasser les coquillages et autre crustacés. Malgré qu’on soit entouré de resorts, cette plage reste déserte toute la journée.

C’est là aussi que vous trouverez le Bamboo Reef, l’alternative parfaite pour les petites bourses ou les voyageurs souhaitant juste passer des jours tranquilles.

Le House Reef ou le Gorgonia Wall

C’est devant le Bamboo Reef, à environ 100- 150 mètres de la plage que se trouve le meilleur spot de snorkeling de l’île. C’est le House Reef ou le Gorgonia Wall. Un tombant longe toute la côte ouest, et le spectacle sous l’eau est spectaculaire. Apo, Siquijor, Pamilacan et même Balicasag font pâle figure à coté de ce paradis multicolore. C’est un festival de coraux et de poissons de toute les couleurs ! A chaque sortie on nage au milieu de milliers de poissons de toutes les couleurs, et le reef semble interminable ! C’est un réel enchantement et Cabilao est selon nous le meilleur spot de snorkeling (de notre parcours) aux Philippines. Nous sommes loin d’avoir tout visité, mais ce spot mérite définitivement un détour.

cabilao

cabilao

cabilao

cabilao

cabilao

cabilao

Les couchers de soleil à Cabilao

C’est là aussi que vous aurez les plus beaux couchers de soleil. Les photos reflètent à peine la beauté du spectacle !

Cabilao

Cabilao

Cabilao

Cabilao

Cabilao

Cabilao

Cabilao

Cabilao

Cabilao

Cabilao

Cabilao

Cabilao

Cabilao

Cabilao

Une île exceptionnelle à nos yeux

Cabilao, bien connue des plongeurs en bouteille, reste heureusement ignorée des guides de voyage. Quelques rares chanceux comme nous pourront ainsi pleinement profiter de ce paradis préservé du tourisme, et apprécier ce qui fait la réputation du pays. On y croise une population locale accueillante et ouverte, on découvre là des fonds marins réellement époustouflants. L’île est vraiment jolie, et les couchers de soleil se passent de commentaires !

Comment se rendre à Cabilao depuis Bohol?

Si vous partez d’Alona beach sur l’île de Panglao, juste en haut de la rue à touriste qui descend vers la plage, le trajet  jusqu’au terminal des bus de TAGBILARAN coûte 25 pesos par personne (contre 250 en tricycle) .

  • Depuis Tagbilaran, on prend un bus jusqu’à LOON, le trajet dure environ 40 min et coûte 20 pesos par personne. Le prix est variable.
  • De là, on reprend un jeepney jusqu’au port MOCPOC ou Sandingan Island peer, pour environ 20 pesos par personne auxquels on ajoute 10 pesos pour les bagages.
  • Enfin on termine par une petite bangka locale jusqu’à CABILAO pour 20 pesos par personne. Le trajet dure même pas 20 minutes.

Sur place, le meilleur moyen de se déplacer reste la marche à pied, même si la chaleur sur l’île peut vite peser. Autrement, il faut se débrouiller pour faire appeler un taxi-moto, et si vous êtes en resort, on pourra vous faire venir un des rares tuk-tuk de l’île.

Cabilao

L’hébergement sur Cabilao

Les principaux resorts de l’île sont :

  • Le Pura Vida,( Cabilao Bach club)
  • Le Polaris Beach resort 
  • La Estrella Beach Resort
  • Le Cabilao Sunset Resort
  • Le Cabilao Sanctuary Beach & Dive Resort

A destination des touristes aisés, les prix dans ces hôtels vont de 2000 à plus de 10 000 pesos la chambre !! Nous avons d’abord tenté le Pura Vida, histoire de se poser quelque part en arrivant. Sauf erreur de notre part, c’est en fait le plus cher, et rien que les prix des menus nous ont refroidi. En discutant avec un des moto taxi à l’entrée, on comprend qu’il existe heureusement des solutions moins onéreuses de l’autre côté de l’île.

Une solution plus économique

A l’extrémité Nord-Ouest de la rue Cabilao Island Road, en direction du Cabilao Lighthouse, le phare de l’île,  il y a en effet une habitante qui loue une chambre double pour 750 pesos par personne, le repas du soir compris. Si jamais vous venez à Cabilao, demandez directement au port « la dame qui loue une chambre » en anglais, n’importe quel taxi-moto la connait et pourra vous y emmener. Cet hébergement chez l’habitant est à quelques centaines de mètres du Cabilao Lighhouse et du Bamboo Reef, le meilleur spot de snorkeling de l’île.

L’alternative pour les petits budgets

Enfin, sur la plage du Bamboo Reef, on découvre le « Bamboo Reef Resort« . Ce petit hôtel dispose de 5 petits bungalows en dur à 10 mètres de la plage. Les chambres sont vraiment charmantes et très propres. Le propriétaire américain ne semble pas présent sur les lieux toute l’année, et c’est le gardien « Andreas » qui nous accueille. Andreas est un vieux Philippin vraiment sympa parlant à peine l’anglais. On a réussi à négocier l’hébergement, malgré l’absence du gérant. Il est possible que les prix soient plus élevés en saison haute.

Le paradis sur terre !

Pour quelque 1000 pesos par jour, nous étions donc les seuls dans le resort, et seuls sur la plage privée juste en face (à 10 mètres) pendant 1 semaine entière. Le Bamboo Reef Resort est situé entre le Cabilao Sanctuary Beach & Dive Resort et le Polaris, deux resorts beaucoup plus luxueux avec un centre de plongée. La propriétaire du Polaris est ou a été mariée à un européen, et a voyagé et vécu à Marseille. Elle parle un anglais parfait.

Un coin isolé

Juste à côté du  Bamboo Reef, il y a un petit commerçant qui vend des bakery (viennoiseries) et des nouilles à réchauffer : comme le Bamboo Reef ne fait pas restaurant toute l’année, c’est là la seule possibilité pour manger car les deux hôtels à côté n’acceptent pas les gens de passage à leur table !  Il faut donc être prêt à faire en régime en venant là !!

Cabilao

Comment manger sur l’île de Cabilao ?

On le signale car c’est une contrainte sur l’île de Cabilao. Si vous ne séjournez pas dans l’un des resorts cités plus haut, il est quasi impossible d’y manger. C’est simple, on s’est fait refouler des tous les resorts et il n’y a pas de vrai « restaurants » du côté du Bamboo Reef. Le seul moyen est donc d’acheter à manger dans les quelques petits commerçants de l’île. Il faudra accepter de manger des nouilles et des Bakery du matin au soir!

Cabilao

Le snorkeling a Cabilao, comme si vous y étiez!

Et voici notre vidéo de snorkeling !

Cabilao est notre spot de snorkeling numéro 1 et ce pour plusieurs raisons:

  • Le reef de corail est situé à une centaine de mètres du rivage.
  • L’absence totale de touristes dans l’eau.
  • Une barrière de corail immense.
  • Des poissons par milliers.
  • Une eau translucide.
  • Un faible courant.

Cette vidéo filmée avec la GoPro a été réalisée en position statique en apnée. La camera est calée sur une pierre, un rocher ou quelque chose de dur me permettant de la faire tenir à l’horizontale.

Tilt Shift Cabilao

Et voici pour finir un petit aperçu de l’île de Cabilao en miniature !!

  1. Bonjour ! Oui, y aller par ses propres moyens c’est ce que nous avons fait. Nous donnons le détails du transport depuis Tagbilaran dans l’article. En une journée c’est possible, mais bien qu’assez proche, le trajet est long (plusieurs changements en mode jeepney locale). Pour rejoindre la plage du bamboo reef, il faudra remonter au nord ouest de l’île via un taxi moto depuis le petit embarcadère de l’île. Si vous visez la plage de l’hôtel Pura Vida, elle est belle mais les fonds marins sont semblables à tous ceux qu’on peut voir ailleurs. L’idéal c’est vraiment de séjourner quelques jours sur l’île. De plus, à pied, ne comptez pas visiter toute l’île, bien que petite sur la carte, elle vous paraîtra immense une fois sur place, et sous la chaleur écrasante vous aurez du mal à faire des kilomètres !! Comme l’île est surtout prisée des plongeurs bouteille, y aller à la journée par ses propres moyens juste pour une journée, ça nous semble un peu contraignant. On était arrivé dans la matinée et on était reparti aussi dans la matinée. Pas sûr qu’il y ait des bateaux en soirée…Au pire, en vous organisant, vous pourrez facilement réserver dès votre arrivée un trajet retour, en bateau et tuk tuk jusqu’à Tagbilaran !
    On vous souhaite un bon voyage !

  2. Bonjour 🙂
    Bien décidée à aller découvrir ce merveilleux endroit, est il possible de s’y rendre par nous même la journée ?
    Je voudrais y aller par mes propres moyens depuis Tagbilaran tôt le matin, et rentrer tard le soir. est ce possible ?
    Merci !!
    A bientot Coralie

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top