Les rizières de Sagada aux Philippines

Les rizières de Sagada

Les rizières de Sagada, à l’instar de celles de Banaue, Batad, Bangaan ou Hapao, sont une des beautés naturelles à voir dans la région des Ifugao, au nord des Philippines. La municipalité de Sagada est constituée de 19 petits villages alpins au cœur d’une nature verdoyante,  et marque une étape idéale dans un circuit autour de la cordillère des Philippines. Dans une ambiance paisible et une atmosphère saine, ce village se trouve dans une région riche en activités naturelles. En plus des rizières, on peut visiter des grottes, une rivière souterraine, les fameux sarcophages suspendus, des cascades. Consultez notre retour d’expérience pour en savoir plus. Dans cet article, nous allons vous parler de ses rizières qui sont selon nous valent largement autant que celles listées au patrimoine mondial de l’Unesco.

La meilleure période pour vois les rizières de Sagada

Toutes les récoltes n’ont pas lieu au même moment dans les rizières Ifugao. La meilleure période pour voir celles de Sagada va du mois de mars à fin avril.

En route pour les rizières de Sagada

Même si sur la carte les rizières paraissent proches, sous la chaleur la route est longue et fatigante. Il y en a déjà à l’intérieur du village, on les aperçoit sur la droite lorsqu’on se dirige vers les grottes. Mais pour voir les plus belles rizières, il faut marcher un peu plus de 2km. En quittant Sagada par le sud, on arrive au bout d’un moment à un croisement. Deux choix s’offrent à vous : soit on va à gauche en empruntant la south road en direction de la Lumiang Cave et de la Sumaguing Cave. Soit on part à droite vers Ambasing et Balugan, deux petits villages voisins.

Voir les rizières par la South Road

La route est en montée et très vite après le croisement le chemin traverse une forêt de pins. Vous contournerez une grosse maison en taule, les grottes sont juste après le tournant. Vous commencerez alors à apercevoir les premières terrasses. A flanc de colline, cette route en hauteur permet de voir toute l’étendue des rizières en terrasse d’un seul coup d’œil. S’étalant sur des centaines de mètres, elles ressemblent beaucoup à celle d’Hapao, à quelques kilomètres de Banaue.

Vous pourrez donc suivre cette route sur une longue distance et observer ce magnifique panorama.

Sagada road to the caves

Contourner les rizières par le village de Balugan

Au niveau du croisement cité plus haut, en prenant la Ambasing-Balugan Rd sur la droite, vous partirez vers le village de Balugan. On traverse d’abord les maisons de Ambasing, et très vite la route se transforme en un chemin de terre poussiéreux. Les vues sur le village de Balugan en arrivant sont magnifiques. Des dizaines d’enfants rentrent de l’école tout en s’amusant en pleine nature. Si vous passez par là, ils viendront sûrement vous voir ! L’ambiance est vraiment paisible, les paysages sont dépaysants et vous serez très certainement les seuls étrangers à des kilomètres à la ronde !

Les rizières vues de Balugan

En descendant le chemin de terre, vous aurez un tout autre point de vue sur les rizières. De côté-ci vous vous serez entouré et pourrez même les traverser. On se rend mieux compte des différents niveaux des terrasses. Certains lopins sont déjà récoltés, tandis que d’autres affichent leurs plus belles couleurs.

Une ambiance hors du temps

L’ambiance ici est particulière, comme si on revenait des décennies en arrière. Peu de touristes semblent s’égarer du coté ouest (sur la carte) et certains villageois semblent étonnés de nous croiser là. L’expérience est à vivre, les rizières se poursuivent derrière les montagnes, et semblent interminables. Depuis Balugan, on aperçoit les rizières à flanc de montagne des villages voisins comme Ankileng,Balintaugan et Gutang. L’absence d’éclairage sur ces chemins de montagne contraignent le visiteur à rebrousser chemin assez tôt dans l’après midi.

Cette balade du centre de Sagada jusqu’aux rizières vous laissera à coup sûr un très beau souvenir de cette région.  Vous y serez pratiquement seuls, et c’est une expérience incroyable de pouvoir errer librement dans des coins aussi reculés, aussi peu habités et pour le coup vraiment dépaysants !

Rizières de Sagada

Sagada

Top