Trang

Une halte à Trang

Lorsqu’on lit un article sur Trang en Thailande, on parle souvent de sa région, car à partir de ses cotes on peut visiter les îles de la mer d’Andaman( koh rok, koh kradan, koh ngai, koh Mook entre autres),  mais on parle moins de la ville en elle-même.C’est pourtant une charmante capitale provinciale Thaïlandaise. On la sent un peu délaissée par les touristes, car sur place il n’y a pas grand chose à faire.C’est néanmoins une grande ville accueillante et agréable à vivre, avec son marché non loin de la gare, ses ruelles parfois désertes, ses grands axes plutôt animés( rue Rama VI), et tous ses parcs colorés.

Il y a également un grand centre commercial avec plein de restaurants, où l’on retrouve tous les touristes en mal de nourriture occidentale.

Consultez nos différentes rubriques pour en savoir plus et n’hésitez pas aussi à consulter nos articles sur Koh Ngai, Koh Muk et Koh Lanta, les îles voisines.

Les Hébergements à Trang

Nous avons séjourné au U Sabuy Mansion à 500 bahts la chambre, très propre avec une wifi rapide et une belle douche. L’hôtel se situe sur la Rama VI Soi 2, une petite ruelle tranquille en pente, la deuxième à droite depuis la gare, très bien située car on est à deux pas de la gare et non loin des commerces qui se trouvent tous autour de l’axe principal Rama VI.

Thailande-trang

Les transports depuis/vers Trang

Repartir de Trang vers le nord

Nous avons fait le choix de repartir à Bangkok en avion depuis l’aéroport de Trang. En s’y prenant à la dernière minute sur internet, le billet coûte environ 1600 bahts par personne, pour 1h30 environ de trajet.

Thailande-trang

Arriver à Trang depuis Koh mook

Pour repartir de Koh Mook, il existe plusieurs horaires à partir du port principal, environ toutes les heures et demi, et en partant à 8 heures du matin, le trajet en bateau vers Trang coûte 250 bahts par personne dans un bateau public mélangeant touristes et locaux. Le tarif comprend également le van depuis le port d’arrivée jusqu’au centre de la ville de Trang. Le trajet dure deux heures, mais le paysage est magnifique.

Koh mook

L’arrivée sur Trang est vraiment dépaysante, on observe au loin des plages et des mangroves complètement désertes, un vrai paysage de carte postale.Pour faire le chemin en sens inverse, on trouve des agences à Trang qui pourront vous acheminer jusqu’à Koh Mook, Koh Ngai ou encore Koh Lanta.

Koh mook

Que faire à Trang ?

Le Thung Kai botanical garden

Cette page sur Travel Fish décrit les quelques points d’interet dans et autour de la ville :  on a testé le canopy walkway dans le Thung Kai botanical garden, situé à une dizaine de kilomètres du centre:

L’endroit parait attrayant pour son canopy flottant à 18 mètres de hauteur, mais ce dernier pourra en décevoir plus d’un. Le pont est fait d’une structure métallique rouge, dénaturant un peu le paysage et dont les passerelles sont assez courtes. On marche sur plusieurs niveaux, de plus en plus haut jusqu’à monter sur la dernière passerelle à 18 mètres de hauteur : la vue n’est pas des plus spectaculaires, et on n’a pas les mêmes sensations de vertige, typiques des canopy walkway. L’intérêt est surtout de pouvoir y observer la faune locale, absente lorsque nous y étions.
La balade dans le parc en revanche est assez longue et intéressante, on traverse une foret humide et dense par un petit chemin bétonné qui semble sans fin. On est seul dans la nature et le fait de croiser des pancartes disant qu’il y a des animaux mortels (serpents) donne à la balade un coté un peu plus « aventure »..

Thailande-trang

Comment se rendre au Canopy ?

Pour se rendre au Canopy, nous avons suivi les conseils de Travel Fish, on s’est rendu à ce qu’on pensait etre un arret de bus à coté de l’université mais aucun bus n’est jamais passé.

On est donc tombé dans une autre rue sur un chauffeur de mini van, qui nous a emmené finalement après maintes péripéties à la gare routière de la ville , le Trang bus terminal, d’ou partent des bus en direction du botanical garden, pour 30 bahts par personne.C’est donc là qu’il faut aller et prendre le premier mini van climatisé qui se rend au parc Thung Kai.Ce dernier est finalement bien passé par l’arrêt de l’université, mais l’avantage en allant à la station, c’est qu’on sait exactement quand part le van, et ainsi pas de risque qu’il nous passe sous le nez.

Pour repartir depuis le parc, comme il n’y a pas d’arrêt à proprement parler, on peut attendre là des heures le long d’une longue route sans ombre.Nous avons fait du stop 5 minutes et ça a marché, encore une fois : une mère de famille nous a pris dans son pick up ouvert à l’arrière et nous a déposé au centre commercial de la ville. On confirme donc que le stop marche bien en Thaïlande.

Thailande-trang

Laissez un commentaire