Sukhothai, la Thailande et ses buddhas

Sukhotai, patrimoine mondial de l’humanité

Sukhothai, qui a détrôné le règne khmer d’Angkor Wat, à la même époque où en France on commençait à bâtir des cathédrales, était la première capitale du Royaume de Siam. Historiquement, c’est sans doute la ville a plus intéressante à voir en Thaïlande, du moins la plus connue, et c’est celle que tous inscrivent sur leur itinéraire lors de leur passage dans le pays. La ville se trouve à 450km au nord de Bangkok.

La ville est inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité et c’est un joyau qu’il ne faut rater sous aucun prétexte!

Sukhothai, c’est un peu comme Bagan en Birmanie: il y a d’un côté la vieille ville où se trouve le parc historique et ses nombreuses ruines, et de l’autre, 12 km plus loin, l’actuelle Sukhothai ou la ville nouvelle. Un bus bleu relie les deux villes toutes les demi heures, et met environ trois quart d’ heure (il roule très lentement) pour quelques 15 bahts par personne.Si vous êtes dans la vieille ville, ce bus se prend devant l’entrée du parc historique. Il peut vous déposer à la gare routière.

Sukhothai Thailande

Les Hebergements à Sukhothai

Il est possible de trouver un logement et de nombreux restaurants dans la vieille ville.Nous sommes pratiquement les seuls à être descendu du bus dans le Old Sukhothai.Et on a bien fait, car il y a la des guest house vraiment bon marché, juste en face de l’entrée principale du parc historique.

-Première nuit au VITOON à 600 Baths la chambre (eau chaude, wifi, chambre propre avec sdb)

-Les nuits suivantes au OLD CITY juste à coté, 250 Baths la chambre (eau tiède, wifi très mauvaise, sdb privative)

Sukhothai Thailande

Arriver ou repartir de Sukhothai vers le Sud ou vers le Nord

Depuis le nord ou depuis le sud, le problème est le même si vous comptez voyager en train. Sukhothai se trouve en dehors de la ligne ferroviaire qui traverse le pays, ce qui oblige à trouver des correspondances.

Si vous êtes dans la vieille ville, il faut prendre

  • Le bus bleu, qui passe toutes les demi heure dans la vieille ville, et se rendre au New SukhothaiTrois quart d’heure de route grand maximum, 15 bahts par personne.
  • Une fois à la gare routière de Sukhothai, il faut prendre le bus vers Phitsanulok , cela coûte 30 bahts par personne.
  • Ensuite a Phitsanulok, il faut prendre le  train pour Ayutthaya:  cela coûte 168 bahts par personne.

 

Les correspondances valent aussi pour le chemin inverse.

Sukhothai Thailande

Se balader dans le parc historique de Sukhothai

La plupart des temples de Sukhothai se trouvent à l’intérieur de l’enceinte principale, mais certains sont disséminés à travers les champs et les rizières, dans la campagne environnante. Le mieux est donc de louer un vélo à la journée, et de se faire un circuit.

On garde de très bons souvenirs de nos balades à vélo dans tout le vieux Sukhothai. On avance à son propre rythme, le site est gigantesque, mais en restant la plusieurs jours on peut facilement voir la majorité des temples.

La location de vélo coûte 40 bahts la journée, avec cadenas, et carte du site fournie.

Que voir à Sukhothai ?

Le Wat Mahathat

Les deux guest houses citées précédemment se situent à 50 mètres de l’entrée principale du site.A partir de là, on entre dans l’enceinte contenant les principaux temples du site, ceux qu’on voit sur tous les clichés, notamment le Wat Mahathat, le bouddha assis entre des colonnes, 

Sukhothai Thailande

Le Wat Sa Si et le Wat Traphang-Ngoen

Situés à coté d’un bassin, le Wat Sa Si et le Wat Traphang-Ngoen se trouvent eux aussi dans l’enceinte.

Sukhothai Thailande

Le Wat Sri Chum

Le Wat Maechon sur la route menant au grand buddha du Wat Phrapai Luang, l’immense Wat Sri Chum sont d’autres temples à voir absolument, toujours dans cette enceinte principale.

Sukhothai Thailande

Il y en a un grand nombre, et le site est peut etre trop grand pour espérer tout voir en une seule journée.On peut toutefois voir les principaux, si on se lève tot le matin et qu’on parcourt le site à vélo.

Le plan du site

Voici un plan montrant les ruines à voir sur l’ensemble du site:

old-sukhothai-map

Un site immense mais accessible

Par beau temps, il peut être éprouvant de tout faire à vélo.Muni d’une carte sur son téléphone, celle de Maps Me par exemple, on peut facilement se retrouver à des kilomètres de sa guest house, quelque part perdu au milieu des champs pour trouver un temple ou des ruines perdues et souvent cachées par la végétation.Certaines ruines valent clairement le coup, car on les visite seuls, d’autres en revanche ne sont qu’un amoncellement de pierre et ne présentent pas d’intêret visuel.Ce qui marque, c’est surtout la balade à vélo, car on est seuls la plupart du temps dans la campagne thaïlandaise.

Sukhothai Thailande

Comment visiter Sukhotai sans touristes?

Nous donnons ici une astuce que peu de touristes connaissent.En fait le site principal, celui dans lequel on voit le bouddha entouré de pilliers, le Wat Mahathat, est ouvert et gratuit avant 6h30. Il y a bien un garde, mais celui ci vous laissera passer. Certains autres temples également, et aussi après 16h30. Les locaux le savent, pas les touristes évidemment.En se levant tôt, on peut donc rentrer dans l’enceinte gratuitement, et personne ne réclame quoique ce soit, jusqu’à  la sortie.A cette heure ci il fait encore nuit, et il est donc possible d’assister au lever du soleil dans les ruines.On peut ensuite rester toute la journée si on veut et  aucun garde ne vous demandera de ticket.

C’est le moment idéal pour prendre vos photos.Par deux fois donc, nous avons visité gratuitement ce parc historique en étant seuls pendant au moins une heure.Ensuite, les premiers arrivants débarquent discrètement.Dans l’après midi en revanche, tous les sites sont saturés, et il devient difficile de prendre des photos des sites seuls, sans personne dessus.

Si jamais vous hésitez à passer, attendez les sportifs, ils sont nombreux à faire leur footing en traversant le parc historique de Sukhothai, il suiffit de les suivre.

Sukhothai Thailande