Les temples de Chiang Mai

Chiang Mai et sa périphérie proche en Thaïlande regroupent apparemment plus de 300 temples. Il semble donc difficile de tous les visiter en un seul voyage.

Sans forcément préparer un circuit, en vous baladant au hasard, vous tomberez facilement sur les quelques temples que l’on présente ici.

Voici déjà une carte qui recense une bonne partie des temples à visiter dans la ville.

Quelques temples emblématiques de Chiang Mai

Respecter les temples

Comme partout en Asie, les temples, comme nos églises, sont des lieux sacrés. Même si en tant que touriste et sous la chaleur écrasante on est tenté de se dévêtir, il faut penser à se couvrir les épaules, retirer sa casquette et observer un minimum de respect à l’égard des locaux.

Certains temples sont malheureusement interdits aux femmes.

Wat Chiang Mai

Le Wat Chedi Luang

Les ruines de ce temple gigantesque fondé au XIVe siècle se trouvent en plein milieu de la vieille ville. Ce sont sans doute les plus impressionnantes à l’intérieur de l’enceinte historique et l’ensemble comprend plusieurs temples.

chiang mai
temples de chiang mai
Wat Chedi Luang

Le Wat Chiang Man

Le plus ancien temple de la ville, fondé au XIIIe sicèle, est aussi un très beau temple à visiter. Il était au centre de Wiang Nopburi, une ancienne cité fortifiée appartenant à l’ethnie Lawa.

Il a été depuis largement restauré, mais on trouve quelques éléments anciens, comme le Chedi Chang Lom soutenu par ses éléphants en pierre.

Chiang Mai

Le Wat Suan Dok

Situé à environ 1km à l’ouest de Chiang Mai, ce sanctuaire composé de plusieurs stupas se trouve sur la route vers le mont Doi Suthep.

Il se dénote du reste des temples par ses nombreux chedi d’un blanc immaculé. L’intérieur du temple se visite également.

Le Wat Lok Moli

Wat Lok Moli, encore appelé Vat Lokmoli, est un sanctuaire magnifique, datant du XIVe siècle. Il est composé de plusieurs petits temples, de décorations multiples, très coloré et très agréable à visiter. Il est situé au nord de la vieille ville, près de la porte de Chang Phuak,

Chiang Mai

Le Wat Phan Tao

Au centre aussi de la vieille ville, ce sanctuaire datant du XVe siècle richement décoré est à voir. Il comprend plusieurs temples, et il est l’un des plus actifs lors de la fête des lumières.

Avec ses décorations, ses lampions et ses centaines de bougies qui se reflètent dans l’eau, le décor y est mystique !

Si vous êtes à Chiang Mai lors du festival Yi Peng, ne le ratez pas et allez-y tôt, car il est vite bondé !

Le Pung Tao Gong, un temple chinois à Chiang Mai

En plus de tous ces temples bouddhistes typiques, on peut aussi tomber sur des temples chinois, à l’architecture bien reconnaissable.

Ici, c’est le Pung Tao Gong, le plus ancien temple chinois datant de la fin du XIXe siècle. Il se situe au bord de la rivière Ping.

Wat Phra That Doi Suthep 

Situé à l’extérieur de la vieille ville, le Wat Phra That Doi Suthep se trouve dans le parc national du Doi Suthep, avec sa forêt et ses cascades.

Ce sanctuaire est aussi l’occasion de s’élever pour embrasser d’un coup d’œil toute la ville de Chiang Mai. Fondé au XIVe siècle, c’est un lieu de pèlerinage sacré pour tous les Thaïlandais.

Impressions sur les temples de Chiang Mai

Cette petite liste n’est évidemment qu’une infime partie des temples à voir dans la ville. Beaucoup d’entre eux se ressemblent, certains sont plus imposants et plus connus que d’autres.

À l’intérieur de la vieille ville, on peut déjà en visiter des dizaines tout en se baladant à pied.

À part pour quelques sanctuaires emblématiques qu’il serait dommage de rater, il n’est donc pas forcément nécessaire de préparer un itinéraire. Il y en a presque à chaque coin de rue !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.