Chiang Mai en Thaïlande

Chiang Mai, la ville (touristique) la plus agréable de Thaïlande

Chiang Mai est située sur l’axe de l’ancienne route de la soie au bord de la rivière Ping, à 800 kilomètres au nord de Bangkok en Thaïlande. La ville est apparemment depuis longtemps un centre culturel et artisanal important. C’est en tout cas aujourd’hui la capitale culturelle et économique du nord de la Thaïlande et le pôle touristique le plus attractif de la région. La ville est notamment desservie par un aéroport international.
L’importante concentration d’activités et de choses à voir dans la région ont fait de Chiang Mai une des destinations préférées des touristes en Thailande. C’est selon nous une des villes les plus agréables de Thaïlande.
Dans le cadre d’un circuit touristique classique dans le pays, cest sans doute là que vous mangerez le mieux, que vous trouverez les guest house les moins chères, que vous verrez, sans doute pas les plus belles, mais en tout cas de très belles choses. Chiang Mai est une ville de marchés (week end surtout) et de fêtes, et malgré la forte présence touristique, vous y croiserez des thaïlandais vraiment accueillants, en tout cas plus que dans le sud du pays !

La région de Chiang Mai est aussi connue de longue date pour les excursions à dos d’éléphants et les treks en montagne, ses temples reculés, ses cascades et bien d’autres attractions culturelles ou naturelles…C’est une ville à part en Thaïlande, une ville à taille humaine que tous recommandent car malgré l’affluence touristique, le charme de cette ancienne ville fortifiée donnent à beaucoup l’envie de s’y établir durablement. Chiang Mai reste un des meilleurs compromis en Thaïlande pour avoir un aperçu de la vie thaïlandaise, mêlant le confort d’une vie moderne à l’occidentale et le charme d’une ville asiatique aux multiples facettes. Le touriste peut jouir d’un confort coutumier tout en étant dépaysé.

chiang mai

Chiang Mai

Chiang Mai

Chiang Mai, une ville de touristes

Chiang Mai est une ville incontournable de tous les circuits des voyageurs, touristes et tour opérators en Thaïlande. La concentration d’étrangers est ici énorme. Lorsque j’y étais passé la première fois en 1999, j’avais été impressionné par le nombre d’occidentaux. En 2016, par moment et dans certaines rues on ne voit plus que des blancs : comme partout ailleurs dans le monde, les étrangers s’agglutinent tous les soirs dans les mêmes quartiers, même bars, mêmes restaurants…

Lors de la fete des lumières (lanternes), nous avons même l’impression que la fête est organisée à l’intention des étrangers. Les thai vont du coté de la rivière et des petits marchés qui la longe..Aux portes de la vieille ville, (ThaPhae Gate) lorsque le défilé passe, les spectateurs sont à 90% occidentaux, et nous sommes des milliers à vouloir faire voler une lanterne dans le ciel.

On ne compte pas non plus le nombre de guest house tenues par des étrangers. Ce côté un peu « tourisme de masse » à Chiang Mai pourra peut-être vous décevoir si vous êtes un voyageur en quête de dépaysement absolu.

chiang mai

Dormir à Chiang Mai

Lorsqu’on arrive de l’aéroport, d’une station de bus ou du train, et qu’on se fait déposer au centre ville, près ou dans le Chiang Mai historique, il y a un choix vraiment énorme de guest house ou d’hôtel en tout genre, et pour tous les budgets.Il est difficile de se dire ‘ j’ai trouvé un bon plan’ car beaucoup de guest house sont vraiment pas chères, disposant de tout le confort nécessaire. Après, certaines offriront peut être le petit déjeuner ou prêteront des vélos gratuitement. Dans l’ensemble, le budget hébergement à Chiang Mai est plus qu’acceptable. Nous avons testé deux adresses :

-Le JASMINE HOUSE à 350 Bahts la chambre avec salle de bain privative, eau chaude, wifi correcte

-Le CHACHA SLOW HOUSE à 400 Bahts avec salle de bain extérieure et wifi

Pour information, nous y étions pour la fête traditionnelle des lanternes de Yi Peng, « à la nuit de pleine lune du 12e mois lunaire », célébrée d’ailleurs dans tout le pays, (en novembre) : c’est une période de grosse affluence touristique, locale ou étrangère. Certaines guest house sont donc pleines et plus chères en cette période. Autrement, on peut trouver des chambres à moins de 300 bahts. Notre dernière journée, nous avons consacré toute une matinée, avec gros sac sur le dos à chercher une chambre dans le vieux quartier. Nous en avons vu faire la même chose en soirée.
Arriver à Chiang Mai à cette période sans réserver, devient pour le coup très compliqué.

Reserver sa chambre ou y aller à l’improviste?

On lit souvent sur des forums qu’en Thaïlande, il n’est pas nécessaire de réserver et qu’on finit toujours par trouver quelque chose.C’est vrai, comme dans toute l’Asie du Sud Est d’ailleurs,mais de moins en moins, surtout dans les régions hyper touristiques comme Chiang Mai, et encore moins en période de fête. Le voyage est une mode depuis les années 2000 avec l’apparition des blogs de voyage. Des gens, plus touristes que voyageurs se mettent à faire le tour du monde. Il ne connaissent pas forcément l’Asie, donc ils sont des milliers à passer par booking ou agoda et les hébergements sont vite prit d’assaut. Comme nous l’avons nous même expérimenté, il devient préférable de réserver surtout en période de fêtes, car marcher avec 10 à 20 kilos sur le dos dans une foule compacte à la recherche d’une chambre est plus que pénible.

Arriver à Chiang Mai

Rendez vous sur le site seat61.com pour avoir tous les horaires de trains à jour.

Pour notre part, nous venions de la Birmanie, de Mandalay plus exactement.Depuis l’arrivée de l’aéroport, nous avons pris un de ces taxis-bémo rouge que l’on trouve tout de suite à la sortie du terminal: pour quelques 40 bahts par personne, avec d’autres passagers,il nous dépose exactement à l’entrée de la vieille ville.

Manger à Chiang Mai

Chiang Mai est pour nous l’endroit en Thaïlande où la nourriture est la meilleure. Ici il y en a vraiment pour tous les goûts : plats occidentaux, viennoiseries, pizzas etc, ou nourriture locale hyper variée.
Concernant les stands de rue, c’est là qu’il sont les moins chers. A titre d’exemple, un roti au sucre (petite crèpe frie) coûte 7 bahts, 25 bahts la nutella bannane. Et elles sont meilleures ici que n’importe où en Thaïlande selon nous. Pour le même prix on peut manger une soupe ou un fried rice chicken sur un stand de rue. Les jus à la mangue sont du même ordre.
Plusieurs petits restaurants locaux préparent des pad thais (plat typique et très bon) pour 40 bahts, parfois moins.
Il y a pas mal de petits restaurants ou snacks orientés pour les européens, avec croissant, pain aux chocolat etc, mais c’est évidemment plus cher.
Il n’est pas besoin de se renseigner avant ou de s’inquiéter pour la nourriture car c’est bon partout, et on se contente rarement d’une seule adresse.

Que voir et que faire à Chiang Mai ?

Les marchés à Chiang Mai

Un des « incontournables » dans Chiang Mai ce sont les marchés, de jour comme de nuit. Il en existe plusieurs :

  • Le marché aux fleurs à l’est de la ville.
  • Le marché du samedi soir, rue Wualai, apparemment plus local avec plus de stands.
  • Le Sunday Market, qui démarre à la Tha Phae Gate à l’est de la vieille ville.  Ce marché est très touristique mais il vaut vraiment le détour.

Au sunday market on trouve de tout, surtout des habits, des babioles souvenirs pour touristes, des objets déco, de la nourriture très bonne, de l’artisanat..bref, c’est un marché à faire absolument car la qualité est au rendez vous.

Les temples de Chiang Mai

A Chiang Mai, il y a des temples un peu partout : dans l’enceinte de la vieille ville, et bien sûr tout autour. On peut facilement tomber sur le Wat Chedi Luang, le Wat Chiang Man, ou Le Wat Phra Singh en se baladant dans l’enceinte fortifiée, ou le  Wat lok molee juste à l’extérieur au nord du carré historique. Plus loin, en dehors de la ville, on peut gravir les escaliers du Wat Phrathat Doi Suthep pour jouir d’une vue sur toute la ville. Il y en a vraiment partout et si les temples ne sont pas une priorité pour vous,  il n’est pas nécessaire de planifier un itinéraire pour en voir. Les petits temples sont pratiquement toujours gratuits. Certaines parties de certains temples sont par tradition interdits aux femmes.
Généralement, ce sont des visites plutôt orientées « culture », donc les temples sont rarement bondés et sont plutôt fréquentés par des touristes moins jeunes. Le Wat suand Dok, qui se situe en dehors de la ville, (vers l’est sur la Suthep Road), vaut le coup également. Dans certains temples vous pourrez avec chance assister discrètement à des cérémonies religieuses.

chiang mai

La cascade de Bua Thong

Une excursion immanquable selon nous, c’est la cascade Bua Thong, encore appelée « sticky waterfall ». Cette cascade se situe à une quarantaine de kilomètres de Chiang Mai mais c’est une curiosité naturelle qu’il faut absolument voir de ses propres yeux!!

La couleur du bassin, d'un bleu rare, changeante selon la luminosité du soleil, est due au mélange de calcium carbonate contenu dans ses eaux.

Chiang Mai en Thaïlande

Voici un aperçu en miniature de la magnifique petite ville de Chiang Mai en Thaïlande.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.