Chiang Rai et le White Temple

Chiang Rai, la ville du temple blanc

Lorsque je voyageai seul en Thailande pour la première fois , c’etait en 1999.A l’époque, personne ne parlait de Chiang Rai, sinon pour dire que c’etait Chiang Mai en plus petit, plus moche, moins pratique, plus loin et qu’on pouvait y faire des randonnées, comme à Chiang Mai, dans les montagnes alentours.Personne ne s’interessait donc à cette ville.

L’emergence d’un nouveau point touristique : Le White Temple

Quelques années plus tard, un artiste, Chalermchai Kositpitat termina une partie de ce qu’on appelle aujourd’hui le White Temple, en hommage à son roi, et depuis, la ville est rentrée dans le circuit de tous les voyageurs venant en Thailande.Ce n’est ni un temple, ni une oeuvre d’art, mais un mélange des deux. Certaines personnes prient devant, d’autres osent déposer des pièces dans certains des bols sculptés à l’entrée du temple, mais sinon la plupart visitent cet endroit comme s’il s’agissait d’un musée. En 2016, ils agrandissent encore le site et vont y rajouter d’autres temples.L’affaire est fort lucrative.Selon Wikipedia, le site devrait être terminé en 2070!!

Esthétiquement parlant, il n’y a pas un blog qui ose critiquer l’endroit et il est de bon ton de dire que c’est grandiose, magnifique, incroyablement beau etc..etc..les superlatifs ne manquent pas.

De loin, après avoir vu une photo, on veut absolument aller voir ce monument, si on est en Thailande.C’est un incontournable de la région nord du pays.

La réalité: une oeuvre littéralement dénuée de sens.

Une fois sur place, en tout cas, c’est notre point de vue, c’est la deception. Déjà car nous y sommes allés aux mauvais horaires : des milliers de chinois défilent à la queue leu leu dans un temple qui se visite en moins de 5 minutes chrono montre en main.A l’intérieur du temple, ou l’on trouve des fresques de batman et superman, interdiction formelle de filmer ou de prendre des photos..Et franchement, faire des milliers de kilomètres pour admirer des héros de bande dessinées américaines donne à réfléchir…

Le temple en lui même est beau et très photogénique, d’un blanc qui éblouit par beau temps, les centaines de sculptures sont vraiment originales et bien faites, mais de notre point de vue ça ne vaut absolument pas des œuvres d’art  que l’on trouve en Europe, a Angkor ou ailleurs et qui ont une vraie valeur esthétique, culturelle, religieuse ou historique.
Si on dépasse la matinée, il faut s’attendre à déambuler parmi une foule compacte..la visite peut donc vite devenir un calvaire.

Chiang Rai

Activités dans la ville de Chiang Rai

Des cars entiers de chinois s’arrêtent en soirée devant l’horloge centrale de la ville, qui change de couleur au son d’une musique venue d’une autre dimension.C’est pratiquement la seule activité sur place.

Nous sommes heureusement tombé par hasard sur une cérémonie qui nous a laissé interrogatif, (cela a un peu permit de voir autre chose ) et on n’ a pas pu en savoir plus sur l’instant; Une fête chinoise semble -t-il, ou après avoir défilé à la queue leu leu avec des offrandes achetées juste avant, des dizaines et dizaines de personnes repartaient après que d’autres avaient brûlé leurs offrandes…

Comment se rendre au temple blanc ?

Le white temple se situe à 13 km de la ville de Chiang Rai. On peut prendre un tuk tuk et payer 10 fois le prix, sinon on peut prendre un bus local depuis le terminal de bus de la ville(demander le White Temple ou Wat Rong Khun), pour 20 bahts par personne. Le retour également peut se faire en bus, l’arret se situe sur la droite, au bout de la rue qui dessert le temple..(après tous les tuks tuks et van qui attendent): il n’y a pas d’arret à proprement parler, mais un petit banc blanc avec une dame derrière.

Chiang Rai

Hébergement et nourriture à Chiang Rai

La nourriture à Chiang Rai est clairement moins bonne et plus chère qu’à Chiang Mai, la ville n’a aucun attrait particulier à ce niveau, même si certains restaurateurs se plaisent à vous décrire les spécialités locales. Vous trouverez tout un tas de restaurants autour de la gare routière de la ville. La ville est moins touristique de Chiang Mai, on ne trouve donc pas de stands de rue partout.

Côté Hôtel, nous avons séjourné au Chiang Rai Condotel, à 450 bahts la chambre avec salle de bain extérieure, pas de wifi. Il y a des hôtels un peu partout en ville. Cliquez sur ce lien pour voir les différentes adresses de la ville.

Chiang Rai