Voyager au Japon

Voyager au Japon

Le Japon est un pays à la mode depuis bien des années et suscite de nombreux fantasmes pour des millions de voyageurs. Le Japon c’est le mélange d’une culture et d’une mentalité uniques au monde et c’est un pays qui offre une grande variété de paysages et de beautés naturelles. Un seul voyage naturellement ne suffit pas à en découvrir toute la richesse : même si les réseaux de transport sont à la pointe de la modernité et de la ponctualité, chaque région possède un nombre incalculable de belles choses à voir, de temples et de petits villages à visiter, si bien qu’il faudrait plusieurs mois, sinon plusieurs voyages pour tout découvrir. Sans oublier le fait que le Japon est un archipel, et que ses îles les plus méridionales comme Okinawa sont à plus de deux heures d’avion de la capitale. Dans l »île du nord, Hokkaido, mais aussi tout le long de la route pour y parvenir on peut voir beaucoup de sites d’exception.

Il existe de nombreuses chaînes Youtube sur le Japon. Une que l’on recommande particulièrement, car elle présente des coins vraiment inconnus de la plupart des voyageurs, c’est Japan Geographic, la chaîne d’un japonais qui parcourt le pays jusque dans les coins les plus reculés. C’est en grande partie à partir de cette chaîne et de ses centaines de vidéos que l’on a préparé notre itinéraire.

Informations pratiques

Le climat au Japon

L’archipel du Japon s’étire sur plus de 2000 km du nord au sud : de Hokkaido tout au nord avec un climat subarctique jusqu’à Okinawa, avec son climat tropical, on peut dire que le Japon comporte à peu près touts les types de climats. Le Japon a bien 4 saisons, au contraire d’autres pays d’Asie et surtout d’Asie du sud-est où il y a en gros une saison très chaude, et une saison des pluies. Mais au Japon il fait extrêmement chaud et humide en été, et il peut faire très froid l’hiver. Niveau climat donc, un européen sera dépaysé mais pas autant que s’il allait aux Philippines par exemple.

En gros les saisons ensoleillées vont de juin à octobre, mais chaque période est en fait propice à l’observation de la nature, peut-être plus qu’ailleurs : au printemps pour les cerisiers (mars-avril-mai) , à l’automne pour les érables rouges (septembre-octobre) , l’hiver pour des paysages féeriques.

Les transports au Japon

Le réseau de transport au Japon est l’un des plus avancés, si ce n’est le plus avancé au monde. Nous n’avons pas la prétention d’avoir visité la terre entière, mais faire mieux nous semble difficile. Pas ou peu de retard dans les transports en commun. Des trains à la pointe de la modernité et propres. Un personnel incroyablement poli, serviable et aimable.  Le système des trains, la connexion entre les différentes lignes facilitent grandement la circulation dans ce pays, et la carte JR Pass à destination des touristes et le meilleur moyen pour découvrir la grande île du Japon.

Il existe un JR Pass pour 7 jours (220€)  , 14 jours (351€) et 21 jours (449€). Celui-ci permet de circuler gratuitement, de manière illimitée et sans réservation sur l’ensemble du réseau de trains, bus et ferry JR pour la période indiquée . Les étrangers désirant se rendre au Japon doivent l’acheter avant d’arriver sur le territoire japonais, via le site officiel ou les revendeurs agrées sur internet, ou dans certaines agences.  Consultez le site officiel pour plus d’information. En plus du JR Pass il existe des pass régionaux qui permettent de se limiter à une région..

Ce qu’il faut savoir, si vous n’êtes jamais allé au Japon, c’est que cette carte est vraiment facile d’utilisation, elle évite justement de se sentir perdu dans les gares, puisqu’il n’y a pas besoin d’acheter de ticket, il suffit juste de montrer son pass à un agent. A Tokyo même, la carte JR permet de circuler gratuitement sur toutes les lignes JR de la capitale, notamment la Yamanote JR Line qui fait le tour de la ville. C’est donc indispensable, à la fois pour plus de simplicité, mais aussi car concrètement on fait d’énormes économies si on se déplace beaucoup.

On parle du site Hyperdia dans la section transport (cliquez sur l’icone là-haut).

Le tourisme

A en croire les sources internet, le Japon est passé de 5 millions de visiteurs à plus de 20 millions depuis le début des années 2000. Pour caricaturer un peu, dans un temple où il y avait à peine 50 personne au tout début des années 2000, il y en a maintenant plus de 200. Certains lieux sont donc surchargés de touristes, en très grande majorité chinois, ce qui n’est pas pour plaire à tous, à commencer par les japonais eux-mêmes. Pour notre part, on a trouvé qu’au Japon, les touristes chinois étaient beaucoup plus respectueux que ceux qu’on a pu croiser au Laos par exemple.

On compte également énormément de coréens, qui ressemblent quand même beaucoup et physiquement et dans la sonorité de la langue, aux japonais. Beaucoup de touristes se font d’ailleurs avoir, lorsqu’ils croient voir des femmes japonaises habillées en habits traditionnels, alors que ce ne sont que des touristes coréennes déguisées à la journée (à Kyoto par exemple).

Pour le reste, le Japon attire évidemment tous les geeks et fans de mangas, de nombreux européens pour qui le Japon est un rêve d’enfance.

Ajouté au tourisme déjà conséquent, si vous débarquez au Japon à la Golden Week(1ère semaine de mai), Tokyo et les sites les plus connus du Japon sont littéralement envahis.

Les prises électriques

Les prises électriques au Japon sont de  type A, comme aux USA ou beaucoup d’autres pays du monde. Vous pourrez vous procurer un adaptateur universel ici

ou des plus simples comme ici.  Vous pourrez utilisez vos chargeurs, ordis et portables normalement grâce à ces adaptateurs.

Le visa pour le Japon

Nul besoin de visa pour la majorité des ressortissants européens, français en particulier. Un passeport en cours de validité suffit pour voyager au Japon. Voici la liste des pays autorisés ou non à voyager sans visa au Japon.

Retirer de l’argent au Japon

Partout vous trouverez des distributeurs de billets traduits si ce n’est dans votre langue, au moins en anglais.

Les vaccins pour le Japon

Nul besoin de vaccins pour se rendre au Japon, vous pouvez suivre les informations officielles de santé sur le site du gouvernement.

Que voir et que faire au Japon

Les endroits sont trop nombreux pour qu’on les liste tous ici. Encore une fois, reportez-vous à la chaîne Youtube de Japan Geographic pour découvrir tous les endroits à voir dans le pays, ils se comptent par centaine!!

Nous allons plutôt parler des étapes que nous avons réalisées en l’espace de 15 jours exactement.

Kyoto

Fushimi Inari

Voici notre carte des lieux à voir à Kyoto!  Pour savoir comment utiliser la carte hors ligne sur votre téléphone, consultez notre petit tutoriel sur le sujet.

Consultez aussi notre article sur Kyoto ou d’autres articles dans nos archives.

Nara

Todaiji

Voici notre carte des lieux à visiter sur place.

Consultez aussi notre article sur Nara ou d’autres articles dans nos archives.

Imaicho

Imaicho

Voici notre carte montrant les différents lieux à visiter autour d’Imaicho.

Consultez aussi notre article sur Imaicho ou d’autres articles dans nos archives.

Hasedera

hasedera

Voici notre carte montrant les différents lieux à visiter autour de Hase-dera.

Consultez aussi notre article sur Hase-dera ou d’autres articles dans nos archives.

Murô-ji

Murô-ji

Voici notre carte montrant les différents lieux à visiter autour de Murô-ji.

Consultez aussi notre article sur Murô-ji ou d’autres articles dans nos archives.

Kanazawa

Higashi chaya gai

Voici une petite liste des lieux à voir à Kanazawa.

Consultez aussi notre article sur Kanazawa ou d’autres articles dans nos archives.

Takayama

Higashiyama walking course

Voici notre carte des lieux à visiter à Takayama.

Consultez aussi notre article sur Takayama ou d’autres articles dans nos archives.

Hida-Furukawa

Hida Furukawa

La même carte que précédemment pour la région autour de Takayama.

Consultez aussi notre article sur Hida-Furukawa ou d’autres articles dans nos archives.

Magome

Magome

Voici l’emplacement du village sur la carte avec Tsumago, atera Valley et Narai.

Consultez aussi notre article sur Magome ou d’autres articles dans nos archives.

Tsumago

Tsumago

Voici l’emplacement du village sur la carte avec Magome, atera Valley et Narai.

Consultez aussi notre article sur Tsumago ou d’autres articles dans nos archives.

Narai

Narai

Voici l’emplacement du village sur la carte avec Tsumago, atera Valley et Magome.

Consultez aussi notre article sur Narai ou d’autres articles dans nos archives.

Atera Valley

Atera Valley

Voici l’emplacement du village sur la carte avec Tsumago, Magome et Narai.

Consultez aussi notre article sur Atera Valley ou d’autres articles dans nos archives.

Kofu

Kofu

Voici notre carte des lieux à voir dans Kofu.

Consultez aussi notre article sur Kofu  ou d’autres articles dans nos archives.

Shosenkyo

Shosenkyo

La même carte des lieux à voir dans la région.

Consultez aussi notre article sur Shosenkyo ou d’autres articles dans nos archives.

La région des 5 lacs du Mont Fuji

Arakura Fuji Sengen Jinja

Consultez aussi notre article sur Le Mont Fuji ou d’autres articles dans nos archives.

Tokyo

Shinjulu

Consultez tous nos articles sur Tokyo dans nos archives.

N »hésitez pas à consulter notre carte My Maps sur laquelle on a listé tous les endroits cités dans nos articles et bien d’autres qu’on n’a pas eu le temps de visiter.

Kamakura

Kôtoku-in Daibutsu

Et voici la carte des lieux à vister à Kamakura.

Consultez tous nos articles sur Kamakura dans nos archives.

Utiliser Hyperdia pour préparer son itinéraire

Le site Hyperdia est la meilleure source d’information pour prévoir son itinéraire au Japon. Il faut savoir qu’il liste les trajet avec, lorsqu’il y en a, les correspondances par défaut. Cela signifie que les trajets indiqués ne sont pas les seules options de voyage :  rien n’empêche de faire soi-même des recherches plus poussées, en regardant par exemple s’il n’y a pas des directs vers ou depuis une des correspondances pour écourter un trajet.

Exemple d’utilisation du site Hyperdia avec un trajet Kyoto – Takayama

Prenons un exemple concret avec un trajet à faire entre Kyoto et Takayama.

On se rend sur Hyperdia, et on tape bêtement la gare de départ, Kyoto, et d’arrivée : Takayama. Hormis les trajets presque directs qui mettent extactement 3 heures avec un shinkansen Nozomi, en passant par Nagoya, les seules propositions valables pour le porteur de la carte JR sont des trajets avec plusieurs correspondances :

Voici deux exemples, pour un départ après 8 heures au mois de juin.

Takayama Hyperdia

Comme on peut le voir, les trajets durent entre 3 et 4 heures et nécessitent au moins 2 changements.

On peut chercher à savoir s’il n’existe pas des trajets plus directs. On voit que les trains passent par plusieurs grandes gares, dont Nagoya. On regarde donc s’il n’existe pas des directs pour Nagoya : On en trouve un avec un Shinkansen Hikari, c’est donc un trajet gratuit pour les porteurs de la carte JR. Le train arrive à Nagoya sur le quai n°14.

hyperdia

Ensuite, même chose depuis Nagoya, et on finit par trouver un direct Nagoya – Takayama avec une ligne JR Ltd Express. Ce train part du quai n°11. Le trajet dure un peu plus de 3 heures, il est également gratuit si on a le JR Pass et on réduit le nombre d’arrêts.

hyperdia

Comme vous pouvez le voir, on peut tout à fait viser les gares les plus stratégiques géographiquement, et voir s’il n’existe pas des trajets plus directs. N’hésitez pas à chercher un peu sur le site en vous aidant d’une carte google map par exemple.
Ensuite, munis de ces informations, il vous suffit de trouver le bon quai au moment de la correspondance, (les panneaux d’affichage donnent des informations en anglais également ) et dans le train vous montrez votre JR Pass au contrôleur. Nul besoin de demander confirmation ou de passer par la billeterie. Très souvent, les changements de quai se font directement sans avoir à repasser par les guichets.

Cet exemple est vrai pour toutes les destinations au Japon : dès que vous avez plusieurs correspondances, ne vous contentez pas de relever les informations du site Hyperdia, cherchez un peu des trajets plus simples et vous trouverez sûrement de meilleures alternatives.

Dans le pire des cas, en arrivant à la gare de départ, montrez votre JR Pass et demandez comment vous rendre à votre gare de destination, ils vous donneront les trajets les plus simples.

Une idée du budget au Japon

1 euro = 130 yens.

Nous avons déjà signalé la chose dans d’autres articles sur le Japon, mais il est une idée reçue qu’il faut à tout prix combattre : le Japon est certes un pays plus cher que le reste de l’Asie, mais ce n’est pas plus cher pour un touriste occidental que s’il visitait son propre pays.

  • Voyage illimité avec les cartes JR Pass : 7 jours (220€)  , 14 jours (351€) et 21 jours (449€) sur le réseau des lignes JR, soit la majorité des lignes qui permettent de visiter les principales villes du pays.
  • On peut manger pour des prix allant de 400 à 800 yens un plat copieux, soit 3 à 6€ dans des fast food locaux (Yoshinoya) . La majorité des prix dans les endroits touristiques tournent autour des 1300 yens (un peu moins de 10 euros) et plutôt 600, 700 yens dans les restaurants locaux.
  • Il y a les Seven Eleven, Lawson ou 100 yens shop dans lesquels ont peut trouver à manger (patisseries, plats à emporter) pour pas cher du tout.
  • A Tokyo, on peut trouver des studios fonctionnels, tout équipés pour moins de 50 euros la nuit.
  • Les cigarettes sont de l’ordre de 480 yens (moins de 4 euros) et on en trouve absolument partout. (toutes les supérettes). Il y a les machines comme en Espagne ou ailleurs, mais il faut très souvent une carte pour prouver sa majorité.
  • Les bouteilles d’eau tournent autour des 100 yens.
  • Les tickets de métro à Tokyo démarrent à 130 yens (lorsque la carte JR ne marche pas).

 

Pour vous rendre au Japon, pensez aux « multi-destinations » qui reviennent en temps normal moins cher qu’un aller-retour Paris Tokyo. Le multi destination, par exemple un Paris-Osaka, Tokyo- Paris, coûte souvent moins cher et permet d’éviter les aller-retours inutiles.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top