Hida Furukawa

Hida Furukawa, un coup de cœur au Japon

Perdue dans la préfecture de Gifu, à seulement 15 minutes en train depuis la ville de Takayama au Japon, la petite ville de Furukawa est une vraie perle à ne pas rater. L’ambiance paisible du lieu ne pourra pas vous laisser indifférent ! Les charpentiers de Hida Furukawa, comme ceux de Takayama ont œuvré à la construction d’importants temples dans toute la région. Et dans la petite ville de Furukawa, tout comme à Takayama, on retrouve des ruelles aux maisons traditionnelles en bois portant les mêmes noms : ichi-no-machi, ni-no-machi et san-no-machi.
La ville est connue pour ses matsuri, sa cuisine, son atmosphère détendue, et pour sa magnifique ruelle Shirakabe Dozogai. C’est le long de cette rue que coule la petite rivière Setogawa avec ses nombreuses carpes. Furukawa attire surtout des visiteurs japonais. Lors de notre périple au Japon, cette ville a été un véritable coup de cœur et une découverte qu’on ne regrette pas, bien au contraire !

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Une carte pour se repérer à Takayama

N’hésitez pas à télécharger cette carte au format KML pour pouvoir la consulter sur votre téléphone une fois sur place. On a relevé et indiqué sur la carte les zones à visiter. Si jamais vous la modifiez et l’utilisez ensuite sur votre site, merci d’en indiquer la provenance ! Pour savoir comment utiliser la carte hors ligne sur votre téléphone, consultez notre petit tutoriel sur le sujet.

Que faire et que voir à Hida-Furukawa ?

La rue Shirakabe Dozogai

La rue Shirakabe Dozogai est la rue qui attire toutes les attentions à Furukawa. C’est ici, sur quelques centaines de mètres, que coule la paisible rivière canalisée Setogawa dans laquelle évoluent des dizaines de carpes. Il y en aurait près d’un milliers dans Furukawa, déplacées à chaque hiver dans un étang voisin pour éviter qu’elles meurent avec le gel. Ce canal bordé d’anciens greniers de la période Edo est vraiment charmant ! Les devantures des quelques restaurants et habitations avec leur lanternes de bois et leur petit ponton rappelle les estampes japonaises et sont un vrai dépaysement !

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Le temple Enkoji

Le temple Enkoji est sans doute le plus visible des temples à Furukawa. Situé aux abords du canal, au bout de la ruelle Shirokabe Dozogai, on y passe forcément. Du courant bouddhiste Jyodoshinshu Nishihonganji-ha, la porte de ce temple serait à l’origine l’entrée d’un ancien château fortifié, le château Masushima. Enkoji est apparemment le seul ayant survécu à l’incendie de 1904 qui a ravagé la ville.

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Les rues ichi-no-machi, ni-no-machi puis san-no-machi

A partir de la rue Shirakabe Dozogai, en direction de la rivière Araki on retrouve les ruelles ichi-no-machi, ni-no-machi puis san-no-machi. Ces trois rues pittoresques regroupent un grand nombre de maisons typiques en bois, un peu comme à Takayama. L »avantage à Furukawa, même si l’ensemble paraît moins ancien, c’est qu’il n’y a pratiquement personne dans les rues et beaucoup moins de commerces. La balade n’en est que plus agréable.

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Le petit parc Furukawa-sai hiroba ou Festival square

Ce petit parc central est entouré de petits restaurants, de magasins de souvenirs, d’un petit monument et du musée d’artisanat Hida no Takumi Bunkakan. On peut entre dans ce dernier pour admirer le savoir faire des artisans locaux. Ce petit espace aéré marque la fin du canal et se trouve tout au bout de la rue Shirokobe Dozogai. Le parc s’appelle également « festival square » et c’est là qu’ont lieu l’essentiel des festivités de la ville. On peut voir là plus de carpes que dans le canal.

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Le restaurant Ajidokoro furukawa

Ce petit restaurant qui est aussi une boutique et un lieu de repos offre gentiment du thé et de l’eau fraîche à tous les passants qui veulent faire une pause. Sur une table sont posés des verres propres et des thermostats en libre service. On peut se poser à l’intérieur ou sur la petite terrasse sur le côté et bénéficier de la gentillesse des gérants. Un magasin ou un restaurant qui offre gratuitement quelque chose peut paraître surprenant pour un occidental, mais c’est une chose assez commune dans le Japon rural.

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Le temple Honkôji

Ce temple est selon certaines sources un des plus grands temples en bois de toute la région de Hida. Sa toiture incurvée ne passe pas inaperçue dans le quartier. Ce temple se trouve tout près de la rivière Araki.

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Le temple Shinshuji

Ce temple fait la part belle au savoir faire et au travail d’orfèvre des charpentiers de la ville. A l’intérieur une salle est recouverte de feuille d’or et on y trouve une représentation du dragon et de la tortue Qilin. Le temple se trouve dans l’axe du pont rouge Imamiya, le plus beau pont de la ville.

Hida Furukawa

Hida Furukawa

La rivière Araki (Miyagawa)

La rivière Araki coupe littéralement la ville de Furukawa en deux, et rejoint la rivière Miyagawa. Du petit sentier qui longe la berge on aperçoit le parc Chiyono matsubara, à l’embouchure où se rejoignent ces deux rivières.

Hida Furukawa

Le petit parc Daiyokocho et la statue du robot de « Château dans le ciel »

Au détour d’une rue, vous entendrez peut-être une douce musique sortir de quelques hauts-parleurs discrets fixés aux lampadaires. Les connaisseurs reconnaîtront la musique de Joe Hisashi, le collaborateur du célèbre dessinateur Miyazaki. En cherchant un peu, vous trouverez sûrement ce tout petit espace. Cachée sous le cabanon, vous y verrez la statue du robot du dessin animé « Tenkû no shiro Rapyuta » ou « Château dans le ciel ».

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Les festivals de Furukawa

Okoshi-Daiko matsuri

Okoshi-Daiko, le grand matsuri qui a eu lieu le 19 et 20 avril de chaque année est le principal festival de la ville. Lors de ces deux jours des parades ont lieu dans toute la ville, avec tous les habitants. Les 9 yatai ou chars sont portés dans les rues de la ville par des dizaines d’hommes à moitié nus.

Santera Mairi

Le 15 janvier, alors que le froid s’abat sur cette région montagneuse, la ville de Furukawa s’illumine lors de la Santera Mairi. Les habitants et visiteurs font le tour des trois temples principaux de la ville. Des centaines de bougies bordent le petit canal Setogawa, apportant une atmosphère romantique à la ville.

Le Kitsune Himatsuri

Ce festival a lieu le dernier week-end de septembre et c’est là encore une grande parade en l’honneur du conte japonais  « le renard marié »

Une ville à ne pas manquer

Même si la vidéo ou toutes ces photos ne restituent pas toute la beauté des lieux, Furukawa mérite vraiment un détour. Il y a évidemment d’autres perles au Japon, mais si vous passez par Takayama, ne ratez surtout pas Furukawa. Pour info, nous avons compté au total dans la ville 4 autres touristes occidentaux, et aucun chinois. Ce qui signifie que c’est encore un lieu préservé !

Les transports vers /depuis Hida Furukawa

Hida Furukawa se trouve à 15 minutes seulement en train depuis la ville de Takayama, sur l’axe Takayama – Toyama sur la JR Takayama Line. Des trains en provenance de Nagoya passent aussi par Hida Furukawa. Autrement, il existe des Nohi Bus qui partent toutes les heures au prix de 370 yens.

Hida Furukawa

Les horaires des trains

Voici les horaires relevés à la gare de Hida Furukawa indiquant les horaires exacts. Comme on le voit, il y en a un toutes les heures de manière irrégulières, de 6:00 à 21:00.

Hida Furukawa

Hida Furukawa

Walking in Hida-Furukawa

Venez marcher au coeur de la ville de Furukawa, comme si vous y étiez  ! Ici on part de la gare jusqu’à la rivière Araki en passant par la vieille ville.

Top