Arashiyama et Sagano à Kyoto

Arashiyama et Sagano à Kyoto, les quartiers préservés de Kyoto

Dans la ville de Kyoto au Japon, deux quartiers en particulier attirent les touristes du monde entier : le quartier de Higashiyama (la montagne de l’est) à l’est de Kyoto, avec son célèbre quartier historique de Gion, et Arashiyama (la montagne da la tempête) au nord-ouest de la ville.

Arashiyama est l’appellation commune des touristes pour désigner en fait deux quartiers distincts: Arashiyama au sud de la Katsura-gawa et Sagano au nord de la Katsura-gawa.
La délimitation de ces deux quartiers est dessinée par le Togetsukyo Bashi (ou Togetsukyo Bridge).Ce pont est un lieu de rendez-vous très prisé des japonais notamment lors de la floraison des cerisiers. Cette partie de Kyoto est au cœur de la nature, traversée par la Kastura-gawa et ses nombreux cours d’eau, cernée au sud et à l’ouest pâr par les collines verdoyantes .
Ce côté proche de la nature et les nombreux temples donnent un cachet particulier au lieu et rendent les balades ici vraiment très agréables.

On trouve à Sagano ou Arashiyama énormément de temples, mais aussi dans la partie plus urbaine beaucoup de restaurants, de boutiques typiques  et des magasins de souvenirs pour les touristes. C’est un coin très fréquenté mais très aéré, il n’y a pas ici d’immeubles comme dans le centre de Kyoto. Arashiyama et Sagano semblent donc mieux préservés, culturellement et historiquement peut-être plus intéressants que d’autres parties bétonnées de la ville.

Arashiyama

Arashiyama

Combien de temps pour visiter Arashiyama et Sagano ?

En consultant une carte, on peut penser qu’une matinée peut suffire pour voir tout le quartier d’Arashiyama et de Sagano.

Du pont Togetsukyo jusqu’au temple Otagi Nenbutsuji tout au nord, en passant par le célèbre temple Daikakuji à l’ est, il y a au total près de 5 kilomètres de marche. A titre de comparaison, c’est comme partir de Porte de la Chapelle à Paris, et rejoindre l’île de la Cité (Saint-Michel) à pied, tout en visitant une dizaine de monuments, certains faisant plusieurs hectares. Il faut aussi compter les pauses, les arrêts dans les boutiques, les pauses photos et la foule dans certains temples qui peut considérablement ralentir la marche.

En une après-midi déjà, il est possible de voir beaucoup de choses : on vous propose donc ici une liste de temples et de lieux à voir.

Arashiyama

Un itinéraire d’une après-midi à Arashiyama et Sagano

Voici l’itinéraire d’une après midi complète (de 13h jusqu’à la tombée de la nuit) dans Arashiyama et Sagano. Celui-ci fait 8km sur la carte, il faut plutôt compter 10km ou 12km avec les nombreux allers-retours, la balade dans les temples, autour de la rivière et dans la partie urbaine. Ajoutez cela à une matinée en plus de marche, et vous atteindrez facilement 15km de marche dans la journée, de quoi vous ruiner les articulations dès le premier jour ! Rendez vous dans la section recommandation pour en savoir plus.

La meilleure période pour visiter Arashiyama et Sagano

Comme la plupart des endroits au Japon, le meilleur moment pour visiter Arashiyama et Sagano est sans doute le mois de mars-avril, lorsque les cerisiers sont en fleur.
A l’automne, les montagnes se parent de leur plus belles couleurs, avec des nuances vertes, rouges et  jaunes.
Au mois de décembre (8-17) de chaque année, tout le quartier s’illumine lors de la fête Hanatôro : des lanternes et bougies sont posées partout. Les temples , le pont Togetsukyo et la forêt de bambou prennent alors une tout autre apparence.
Au nord de Sagano, au mois d’août (23-24)a lieu une fête des lumières, le  Sento Kuyo, lors de laquelle la temple Adashino Nenbutsuji est éclairé de milliers de bougies. Aux même dates, (23-25) c’est toute la rue Atago Furumuchi qui s’illumine lors de la fête Atago-Kaido.

Arashiyama

Un plan pour vous repérer à Kyoto

Pour plus de commodités, voici un plan My Maps regroupant tous les points qui nous semblent intéressants. Les temples, les ruelles à visiter, tout est dans ce plan. Vous pouvez évidemment télécharger ce plan au format KML. Si jamais vous la modifiez et l’utilisez sur votre site, merci d’indiquer sa provenance !! Pour l’exporter sur son téléphone et s’en servir en voyage, on vous invite à consulter notre petit tutoriel sur le sujet.

Que voir et que faire à Arashiyama et Sagano ?

On propose ici un itinéraire avec certains des temples et lieux à voir pour découvrir une bonne partie d’Arashiyama et de Sagano.

Tenryûji

Il y a 5 grands temples zen de l’école Rinzai (un des trois grands courants bouddhistes du Japon) à Kyoto, et Tenryūji est le plus important des cinq. C’est un temple emblématique du quartier et il est très représentatif des grands temples japonais, avec son architecture et son jardin typiques.

 Tenryūji est ouvert de 08:30 à 17:30.
  L’entrée au temple est de 500 Yens pour le jardin, 500 yens plus 300 yens pour le jardin et le temple.
  Le temple Tenryūji se trouve à quelques minutes à peine de la gare de Arashiyama (Keifuku Line), à environ 15 min de la gare JR Saga Arashiyama et un peu plus depuis l’autre gare de Arashiyama (celle sur la Hankyu Line).

Tenryūji

Bambouseraie de Sagano

La bambouseraie de Sagano, encore appelée Arashiyama Bamboo Grove semble inévitable à Kyoto. Située juste au nord de la Katsura-gawa, près des montagnes, elle attire des milliers de touristes chaque jour. En sortant du temple Tenryūji par le nord, on tombe directement sur l’allée principale de la bambouseraie, celle qui figure dans tous les guides. Mais la forêt de bambou, comme son nom l’indique n’est pas limitée à une allée. On vous en dit plus dans notre article consacré à cette petite forêt.

Arashiyama

Jôjakkôji

Parmi tous les petits temples à visiter dans le quartier de Sagano, nous avons choisi celui de Jōjakukōji  (ou Jōjakkōji). Nous n’avons pas regretté ce choix, puisque ce petit sanctuaire et surtout son cadre sont vraiment magnifiques. A l’écart des touristes, les couleurs se mélangent ici entre le blanc immaculé des temples, la verdure environnante qui devient rouge à l’automne, la mousse qui pousse partout et les pierres vieillissantes des escaliers. Au niveau des temples, c’est notre coup de coeur dans ce quartier de Sagano. Une fois sorti de l’allée principale dans la Bamboo Grove, on tourne à droite (vers le nord), et on suit une route qui longe les habitations jusqu’à arriver au temple. Sur la carte, ça parait simple mais une fois sur place il est très facile de se perdre. Pensez à vous munir d’une carte détaillée ou d’un GPS.

  Le site est ouvert de 9:00 à 17:00
   L’entrée coûte 500 yens par personne.
   Le mieux pour s’y rendre est la marche depuis les gares de Saga Arashiyama (JR Pass) ou Arashiyama station (Keifuku Line).

Jōjakkōji

Atago Furumichi

Dans la zone de Sagano et le quartier de Saga Toriimoto, la ruelle principale portant le nom de Atago Furumichi (vieille rue d’Atago) part dans les montagnes vers le temple Adashino Nenbutsuji puis plus loin vers le temple Otagi Nenbutsuji. C’est une ruelle typique et préservée qui offre le même type de dépaysement que le quartier de Gion à Higashiyama. Vous verrez plus souvent le nom de Saga Toriimoto preserved street sur internet. Il n’y a ici absolument personne à part les habitants. La rue fait environ 500 mètres et mérite vraiment un petit détour. Située au nord de Sagano, il faudra marcher plus de vingt minutes depuis la gare de Saga Arashiyama pour l’atteindre. Tout le quartier résidentiel Saga Toriimoto est constitué de petites maisons typiques japonaises, on est toujours à Kyoto mais loin des immeubles et de la foule du centre, et les balades sont très agréables.

Saga Toriimoto

Adashino Nenbutsuji

Ce lieu bâti au début du XXe siècle en hommage aux morts passées de la région, abrite quelques 8000 statuettes symbolisant l’esprit des morts. C’est un lieu hautement symbolique et théâtre de deux festivals des lumières au mois d’août. L’entrée au temple Adashino Nenbutsuji se trouve presqu’au bout de la Saga Toriimoto.  L’endroit est connu aussi car il abrite une bambouseraie du même type que la plus connue Bamboo Grove.
 L’entrée est à 500 yens par personne.
  Le cimetière est ouvert de 9:00 à 16:30
 Les gares les plus proches sont celles d’Arashiyama (Keifuku Line)et de Saga Arashiyama (JR Pass).

Adashino Nenbutsuji

Kimono Forest

A la petite gare de Arashiyama de la Keifuku Dentetsu-Arashiyama Line, vous trouverez sur le côté une petite allée d’une trentaine de mètres bordée tout le long par de grands tubes contenant des tissus colorés de kimonos. Les tubes qui s’illuminent à la nuit tombée longent la gare sur son flanc sud et sont visibles depuis le quai : on peut s’y balader librement en attendant son train par exemple. Il y en a aussi à l’extrémité du quai et le long des rails.

Arashiyama

Arashiyama

Eki no Ashiyu

Sur le quai même de la gare, on trouve une curiosité qui attire quelques touristes à la recherche d’un peu de repos: un onsen (bassin d’eau chaude) pour les pieds. On paye un ticket au box d’information de la gare, sur la droite juste avant d’arriver sur le quai. Le ticket coûte 200 yens par personne, ils nous donnent une petite serviette et un bon à glisser dans une boîte juste devant le onsen. Celui -ci se trouve à l’extrémité du tout petit quai central. A l’entrée, un robinet permet de se laver les pieds avant de les rentrer dans l’eau chaude. Il est conseillé en général de rester au moins dix minutes pour ressentir les bienfaits du onsen. Cette petite pause est vraiment idéale en fin de journée, après avoir marché pendant des heures. Comme tout est écrit en japonais, certains pourront penser que c’est gratuit. Ne faites pas votre touriste irrespectueux et retournez payer votre ticket dans le box d’information de la gare sur la gauche en retournant vers le hall de la gare.

 Coût du ticket :200 yens par personne
  Le Onsen est ouvert sur le quai de 9:00 à 20:00

Arashiyama

Arashiyama

Arashiyama

Togetsukyō Bashi

Ce pont est le lieu de rendez-vous des japonais lors de la floraison des cerisiers. Le 13 avril notamment, a lieu la fête ou plutôt le rite de Juusan Mairi, au cours duquel les jeunes filles de 13 ans doivent traverser le pont. Généralement toutes vêtues de kimonos, c’est quelque chose qui peut-être intéressant à voir pour un touriste. Au mois de décembre,  lors de la fête Hanatôro, toute la montagne Arashi bordant la Katsuragawa est illuminée. En dehors de ces périodes privilégiées, l’endroit reste très beau, très aéré et très agréable à visiter. On peut longer la rivière jusqu’au parc Kameyama kōen, l’endroit est vraiment reposant.

Arashiyama

Arashiyama

Se balader dans l’avenue commerçante de Arashiyama : Sanjo Dôri

Traversant tout le quartier d’Arashiyama ou plutôt de Sagano, cette longue artère qui longe la Katsura-gawa et remonte dans les quartiers résidentiels de Sagano est remplie de boutiques, de restaurants et de quelques hébergements donnant sur la rivière ou sur le côté le plus animé du quartier. Toutes les boutiques sont regroupées de la rivière jusqu’à l’entrée du temple Tenryūji. Vous y trouverez une foule de touristes et plein d’objets souvenirs à acheter.

Arashiyama

Arashiyama

Arashiyama

Se balader dans les quartiers résidentiels de Sagano

Pour celui qui n’est jamais venu au Japon,  les quartiers résidentiels de Sagano, constitutés uniquement de maisons typiques japonaises, peuvent faire l’objet d’une vraie balade. Au nord de Sagano on ne croise pratiquement aucun touriste, et on peut déambuler dans de petites ruelles désertes et calmes, et observer ce qui fait le charme d’un Japon un peu plus rural.

Arashiyama

Arashiyama

Arashiyama

Arashiyama

Arashiyama

Arashiyama

Arashiyama

Arashiyama

Arashiyama

Arashiyama


A faire en plus si vous avez une journée complète sur place

Iwata-yama

La montagne qui surplombe la Katsura-gawa, au sud du Togetsukyō Bashi est connue pour abriter une centaine de macaques du Japon. Au sommet de la colline, on peut nourir les singes et profiter d’une belle vue sur toute la ville.
 L’entrée est à 550 yens.
 Le site est ouvert de 9:00 à 17:00.
 La gare la plus proche pour s’y rendre est la gare d’Arashiyama de la Hankyu Line. Depuis les autres gares, il faudra marcher 10-20 minutes pour rejoindre le pont et la montagne.

Ôkôchi Sansô

La célèbre villa dans laquelle à vécu une ancienne légende du cinéma japonais.
  La villa est ouverte de 9:00 à 17:00.
  L’entrée coûte 1000 yens avec une tasse de thé matcha et un dessert à déguster tout en admirant le jardin et toute la ville en contrebas.
    La villa se trouve vraiment au bout de l’allée de la Bamboo Grove. On peut donc y aller à pied depuis la gare d’Arashiyama et de Saga Arashiyama.

Otagi Nenbutsu-ji

Le temple le plus éloigné au nord-ouest de Sagano, situé environ 500 mètres après Adashino Nenbutsuji. Mis en avant par quelques blogueurs car il est très photogénique, avec ses quelques 1200 statuettes représentant les disciples de bouddha.
 Le temple est ouvert de 8:00 à 17:00.
 L’entrée coûte 300 yens par personne.
 Accessible à pied sur la même route qui mène au Adashino Nenbutsu ji, ou avec le bus 62 ou 72, arrêt Otagidera-Mae.

Daikakuji

Un célèbre temple bouddhiste datant du VIIIe siècle. Le Daiakakuji est réputé pour son étang Osawa no Ike, le plus vieux  lac artificiel du Japon. Il abrite aussi une des principales école d’Ikebana nippon, l’école Saga Goryū. Le mieux pour en profiter est donc d’y aller à la période des floraisons, lorsque les cerisiers embellissent tout le Japon.

 Le temple est ouvert de 9:00 à 17:00.
 L’entrée est à 500 yens par personne.
 Le temple se trouve à deux pas de l’arrêt de bus Daikaku-ji sur la ligne de bus n°91 ou n°28, et à 1km environ au nord de la gare JR Saga Arashiyama.

Le temple Nison-In

Le temple Nison-in est lui aussi acolé à la montagne ogura et se trouve en pleine nature. Temple bouddhiste de l’école Tendai, il est réputé pour son atmosphère colorée à l’automne.
L’entrée est de 500 yens par personne.
 Le site est ouvert de 9:00 à 16:30
 Le temple se trouve à environ 10 mn à pied de l’arrêt de bus Sagashakado-mae sur la ligne de bus 28 et 91. En train, les deux gares les plus proches sont celles de Arashiyama (Keifuku Line), et de Saga Arshiyama (JR Sagano Line)

Le temple Gio-ji

GioJi est le troisième temple en direction de Saga Toriimoto accolé  la montagne. Il se trouve au dessus de Jojakkoji et Nison-In. Il est réputé surtout pour son jardin de mousse et comme les deux autres, il est en pleine nature.

 L’entrée est de 300 yens par personne.
 Le site est ouvert de 9:00 à 17:00
 Le temple se trouve à environ 15 mn à pied de l’arrêt de bus Sagashakado-mae. En train, les deux gares les plus proches sont celles de Arashiyama (Keifuku Line), et de Saga Arshiyama (JR Sagano Line)

Comment se rendre à Arashiyama ?

Avec le JR Pass sur la JR Sagano Line

Le trajet jusqu’à la gare de JR  Saga Arashiyama dure un quart d’heure depuis Kyoto Station et il est gratuit pour les porteurs de la carte JR. La majorité des touristes, une fois sorti de la gare, emprunte l’artère principale pour rejoindre le temple Tenryūji et à sa gauche (ou au sud) le Togetsukyo Bashi. Il faut compter 15- 20 minutes de marche pour rejoindre les attractions principales du coin, à savoir le temple Tenryūji, la forêt de bambou juste au dessus, et la Katsura-gawa juste en dessous.

Avec la Keifuku Line

On peut également rejoindre la première gare Arashiyama, celle située au nord de la Katsura-gawa, sur la Keifuku Dentetsu-Arashiyama Line (Randen). Le trajet dure une vingtaine de minutes depuis la gare de Shijo Omiya dans le centre de Kyoto et le ticket coûte 210 yens. On est ici à deux pas du temple Tenryūji.

Avec la Hankyu Line

Depuis la gare de Kawaramachi, Karasuma ou Omiya, on peut également prendre la Hankyu Main Line jusqu’à Katsura et changer pour la Hankyu Arashiyama Line jusqu’à la gare d’Arashiyama. Cette deuxième gare portant aussi le nom d’Arashiyama se trouve au sud de la Katsura-gawa River, il faudra donc remonter au nord et traverser le Togetsu-kyo Bridge. Le trajet dure 20 minutes et coûte 220 yens. C’est la gare la plus éloignée des sites à visiter.

Avec la Sagano Sight-Seeing Tram

Accolée à la gare JR de Saga Arashiyama se trouve la petite gare de Torokko Saga Station. Da là démarre la Sagano Sight-Seeing Tram qui passe par la petite station de Torokko Arashiyama et poursuit un petit circuit touristique dans les montagnesIl faut là aussi marcher une petite dizaine de minutes pour atteindre le temple Tenryūji.

En bus

Selon votre emplacement à Kyoto, vous pourrez monter dans les bus : 1, 28, 93 sur la Shi Bus Line, ou 61, 72, ou 83 sur la Kyoto bus line. Avant de suivre les recommandations de la majorité des blogs qui privilégient le bus, sachez qu’en train vous atteindrez Arashiyama beaucoup plus rapidement et ce ne sera pas forcément plus cher (même gratuit pour ceux qui ont le JR Pass !). Il existe des cartes à la journée pour les bus, mais aussi pour les trains et métros de Kyoto. On monte dans la bus par l’arrière, et comme ils n’acceptent que les pièces, tous les bus disposent à l’avant d’une machine permettant de changer les billets de 1000 yens.

Walking in Arashiyama

Voici une petite vidéo d’immersion dans le quartier de Sagano et Arashiyama. On part au niveau de la rue Saga Toriimoto preserved street jusqu’à Arashiyama, au niveau de la station de train JR. Découvrez le quartier comme si vous y étiez!!

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top