Imaicho, Nara

Imaicho, le village marchand

Imaicho est un ancien village marchand ou tout un quartier regroupant près de 500 vieilles maisons typiques sur un rayon de 2km², à une trentaine de kilomètres au sud de Nara au Japon, près de la ville d’Asuka. Le village a gardé son apparence de la période Edo (1603-1868). C’est d’après les sources le plus grand village traditionnel du Japon conservé dans son état originel.

A l’origine Imaicho a été crée entre 1532-1555, autour du temple Shonenji. Au cours de son histoire, le village a subi de nombreuses attaques, et les habitants ont construit un fossé et des murs défensifs. A l’extrémité ouest du village, on peut d’ailleurs voir une partie de ce fossé. Le village a finalement échappé à la destruction et a continué à prospérer en tant que zone commerciale.

Les habitations et anciens magasins d’Imaicho avaient déjà des toits de tuiles à l’époque, alors qu’il était plus commun pour les habitations traditionnelles d’avoir des toits en bois ou en paille. Quoiqu’il en soit, ce village mérite vraiment une visite, car il est dépaysant, tranquille, et il n’y a absolument aucun touriste. Nous étions les seuls visiteurs dans tout le village.

Consultez notre section recommandation pour découvrir ce village.

La balade au coeur d’Imaicho

L’arrivée depuis la gare

Depuis la gare de Yagi Nishiguchi, on prend la sortie ouest et on marche même pas 5 minutes. On traverse le pont et la rivière Asuka-gawa et on tombe tout de suite sur le plan d’Imaicho. Le plan indique un circuit à suivre pour voir les plus veilles maisons du village.

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Les vieilles maisons d’Imaicho

Dans le village on peut effectivement voir d’anciennes maisons considérées aujourd’hui comme des biens culturels du Japon. La résidence de la famille  Imanishi, la résidence Imai Machiya-kan, la résidence Kawai et la résidence Yonetani font partie des plus belles et plus anciennes demeures. Au total il y a 9 maisons considérées comme des biens culturels nationaux importants, 3 ont été désignés comme bien culturel par la préfecture, et 5 par la ville. On trouve un écriteau en japonais devant chacune de ses maisons, mais en réalité, toutes les maisons se ressemblent et il est difficile de distinguer les plus significatives.

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaijido Park

Une des plus belles vue du village se trouve à l’extremité ouet du village, au minuscule parc Imaijido, avec les reflet des maisons dans les anciennes douves.

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Le temple Junmyoji

Depuis la rue la plus au nord, si on va tout droit on tombe tout au bout sur ce petit temple désert et ses quelques bâtiments. De quoi faire une première petite pause en admirant les belles toitures.

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Le temple Shonenji

Perdu au milieu des maisons traditionnelles, presqu’invisible s’il n’avait pas sa tour donnant sur la rue, on trouve le temple Shonenji, celui autour duquel s’est bâti tout le village. Il a donc une importance particulière, et sa tour est assez peu commune. On trouve à l’intérieur quelques structures et un cimetière.

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

La visite du village d’Imaicho

A Imaicho il y a environ 10 rues verticales et 7 rues horizontales. Ça parait peu, mais les rues sont plutôt longues : du centre Imai Machinami Koryu Center à l’extremité est, jusqu’au parc Imaijido à l’opposé il y a environ 650 mètres. Au total, si on veut voir tout le village, il faudra donc marcher plusieurs kilomètres ! Les passages les plus jolis sont souvent les plus petites ruelles orientées nord-sud, elles permettent de couper la visite et de passer d’une rue à l’autre facilement. Le plus simple finalement et d’aller toujours tout droit d’est en ouest, puis d’ouest en est en empruntant ces petits passages étroits. Comme ca on visite tout le village sans rien rater. Imaicho a été un coup de coeur pour nous, d’autant plus qu’il est particulièrement désert, sans aucun touriste.

La visite du village peut se faire en 1:30 ou plus si on veut prendre son temps.

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imai Machinami Koryu Center

Sur la route principale depuis le pont, celle qui longe le village par l’est, on tombe sur le musée datant de 1903, le Imai Machinami Koryu Center. On peut visiter ce centre gratuitement et il y a des guides qui pourront vous donner des explications et des plans du village.

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Imaicho

Un plan pour vous repérer autour de Sakurai

Pour plus de commodités, voici un plan My Maps regroupant tous les points qui nous semblent intéressants. Les temples, les ruelles à visiter, tout est dans ce plan. Vous pouvez évidemment télécharger ce plan au format KML. Si jamais vous la modifiez et l’utilisez sur votre site, merci d’indiquer sa provenance !! Pour l’exporter sur son téléphone et s’en servir en voyage, on vous invite à consulter notre petit tutoriel sur le sujet.

Transport depuis /vers Hasedera et idées d’itinéraire dans la région

Comment venir à Imaicho ?

Les stations les plus proches sont : Yashi Nishiguchi (10 minutes à pied) , Yamatoyagi (5 minutes à pied), et Unebi (8min). Le trajet dure juste une heure depuis Kyoto, c’est donc une excursion à faire à la journée. Les porteurs de la carte JR pourront se rendre à Imaicho gratuitement.

Idées d’itinéraires dans la région

Si vous prévoyez de passer la journée dans la région, on recommande vivement la visite d’autres coins qui nous semblent vraiment incontournables.

Notre itinéraire a consisté en trois étapes : Départ de Kyoto pour rejoindre Imaicho (station Yagi Nishiguchi). On reprend le train à Yagi Nishiguchi jusqu’à la station voisine de Yamato Yagi. De là on reprend un autre train pour Hasedera. Ensuite, on reprend la même ligne jusqu’à la station Muroguchiono. De là on prend un bus pour aller au temple Murō-ji.

Voici l’itinéraire avec des horaires précis. Il faut impérativement avoir une bonne organisation, car ce qui pose problème, ce sont les horaires de bus pour se rendre au temple Murô-ji depuis la gare de Muroguchiono; le même problème se pose si vous souhaitez visiter Tanzan Jinja, près de Sakurai. De Sakurai à Tanzan Jinja il faut également prendre un bus qui passe une fois par heure ou moins.

De Kyoto à Imaicho

Depuis Kyoto, on peut prendre la Kintetsu Kyoto/Kashihara Line Exp, le train va directement à Yagi Nishiguchi. De là on peut marcher même pas 5 minutes pour rejoindre tout le quartier préservé d’Imaicho.
On peut également prendre la Kintetsu Ltd. Exp jusqu’à YamatoYagi, marcher 10 minutes ou reprendre la Kintetsu Kashihara Line Local pour 1 minute de trajet jusqu’à Yagi Nishiguchi.

Si vous êtes porteur de la carte JR, le trajet est gratuit. Autrement, le trajet coûte 880 yens et dure 1 heure.

Départ Kyoto : 6:41 Arrivée Yaginishiguchi 7:49

Temps de visite :1h30

De Imaicho jusqu’à Hasedera

Depuis Yagi Nishiguchi, soit on marche jusqu’à Yamatoyagi, soit on prend le train Kintetsu Kashihara Line Local  et on s’arrête à la station suivante, Yamatoyagi. Le trajet dure exactement 1 minute! De là on prend un train sur la Kintetsu Osaka Line Exp.  jusqu’à Hasedera. Le trajet dure 15 minutes et coûte 300 yens.

Pour info, si vous venez depuis Nara, vous passerez directement par Sakurai, et de là Hasedera est à 6 minutes en train sur la Kintetsu Osaka Line. Le trajet dure 10 minutes et coûte 210 yen.

Départ Yagi Nishiguchi 9:48, arrivée Hasedera 10:03 (trains suivants :10:22 arrivée à Hasedera à 10:43)

Temps de visite 2h30

De Hasedera à Murō-ji

Si vous prévoyez de visiter le temple Murō-ji : A partir de Hasedera, il faut reprendre le train sur la ligne Kintetsu Osaka Exp. jusqu’à Muroguchiono, deux stations plus loin.
Il y en a pour 10 minutes de trajet. Le ticket coûte 300 yens.
Depuis cette dernière gare, il faudra prendre un bus qui vous emmène en 15-20 minutes à l’arrêt de bus Murō-ji mae, à 10 minutes à pied de l’entrée du temple.

Départ Hasedera 12:42 Arrivée Muroguchiono 12h53

bus de Muroguchiono au temple Murô-ji

Horaires Aller : 9:20 / 10:20 / 11:20 / 13:00 / 14:00 /15:00 /16:00

Horaires Retour : 09:50 / 10:50 / 11:50 / 13:30 / 14:30 / 15:30 / 16:30

En arrivant à 12:53, on a le temps de prendre le bus de 13:00. Celui ci part de la grande place juste en face de la gare.Le trajet dure 20 minutes et coûte 430 yens.

Le bus s’arrête le long de la rivière, avant le village Murô. On traverse le village en marchant 5-10 minutes jusqu’au temple. Si on ne monte pas jusqu’au dernier temple du sanctuaire, le Oku-No-in situé tout en haut de la colline, on peut repartir avec le bus de 14:30. Mais la visite sera courte. Sinon, ceux qui auront le courage de gravir les 700 marches devront prendre celui de 15:30, voire le dernier de 16:30. Au moins on en profite un peu plus!

Temps de visite : 2 heures.

Retour de MuroGuchiOno à Kyoto

Voici quelques horaires de départ depuis la gare MuroGuchiono et les horaires d’arrivée à Kyoto

Départ  14:50 / 15:07 / 15:33  / 15:50/    16:12/  16:45

arrivée 16:18 / 16:28. / 16:50 / 17 : 18 / 17:38 / 18:18

Le train passe par Sakurai, le trajet entre Muroguchiono et Sakurai dure 20 minutes environ. Si on veut tenter la randonnée Yamanobe no Michi, en prenant le bus retour de 15:30 à Muro-ji, puis le train de 16:12 à la gare Muroguchiono, on peut être à Sakurai vers 16:30 mais il faut garder en tête qu’au Japon le soleil se couche très tôt.
Si vous coupez le trajet pour faire la rando, il sera plus simple de prendre la JR Nara line, qui remonte jusqu’à Kyoto en passant par Nara.

A faire en plus si on a le temps

Tanzan Jinja

En plus de ces trois lieux, si vous avez le temps, il y a aussi entre Hasedera et Murô-ji, le temple Tanzan Jinja. En une journée, compte tenu des horaires des bus, la visite cumulée de Imaicho, Tanzan Jinja, Hasedera et Murô-ji est techniquement possible, mais il faudra rester parfois 45 minutes dans un des temples, ce qui n’est pas du tout optimal.

Yamanobe no michi

A partir de la gare centrale de Sakurai, on peut entamer une randonnée de plus en plus connue, Yamanobe no michi, le chemin de Yamanobe. Celle ci nous mène à travers les villages, temples et rizières jusqu’à la station Tenri, environ 13km plus au nord. On peut faire la randonnée dans un sens ou dans l’autre, il n’y a pas de difficulté particulière. On peut visiter toute une série de temples  et écourter la rando si on est fatigué en rejoignant l’une des nombreuses gares.
Depuis Nara, Sakurai est accessible avec la JR Nara Line en 15minutes. Si vous faites le combiné Imaicho, Hasedera et Murô-ji, vous serez de retour à Sakurai aux alentours de 15- 16h. Il est donc techniquement possible de faire la randonnée ou au moins une partie le même jour, tout dépendra de votre forme.

Akame 48 Waterfalls

Au délà du temple Murô-ji, on peut poursuivre plus loin jusqu’au « Akame 48 waterfalls« , un lieu qui semble magnifique à en juger par les photos qu’on peut trouver sur internet. Les lieux se trouvent dans la préfecture de Mie et non plus de Nara. Il faut s’arrêter juste deux stations plus loin sur la même ligne, à la station Akameguchi.  De la gare jusqu’aux cascades il y a environ 5 kilomètres.

Comme vous pouvez le constater sur le très beau site de Nara, il y a encore plein d’autres lieux à voir dans la région.

Walking in Imaicho

Découvrez la petite village d’Imaicho comme si vous y étiez !!

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top