Voyager au Mexique

Le Mexique est une destination qui a toujours attiré les voyageurs. Voyager au Mexique est la garantie d’un vrai dépaysement. Ce pays offre tant de choses à voir, tant d’activités à faire, et il est si vaste qu’un seul voyage ne suffit pas pour en découvrir toutes ses richesses. Lorsque l’on pense au Mexique, on a tout de suite en tête l’image de gigantesques temples maya et de plages paradisiaques. Et pour d’autres, ce sont les cenotes, les cascades, une nature omniprésente et exubérante, sans oublier les pueblos magicos et tout le charme de ces villages typiques !

Voyager au Mexique, un des plus beaux pays du monde !

L’essentiel du Mexique

Les régions les plus visitées dans le pays sont sans doute celle de Mexico et celle du Yucatán. Mais lorsque l’on fouille un peu à la recherche d’informations, on réalise que dans tout le pays, du nord au sud, il y a des paysages incroyables, des villages typiques, des curiosités naturelles tout simplement incroyables !

Avant de partir redécouvrir ce pays, on a listé sur une carte l’essentiel des choses à voir au Mexique.

Cette petite carte est loin d’être exhaustive et ne liste que 53 points qui nous semblent intéressants. La carte ne liste pas les 111 pueblos magicos que vous pouvez trouver ici

Elle ne liste pas non plus tous les cenotes, qui se comptent par milliers, ni la totalité des 143 sites archéologiques répertoriés sur wikipedia.

En gros, ce n’est qu’une infime partie de ce que l’on peut voir dans ce pays immense.

Mexique Ruines de Palenque

Voyager au Mexique : que voir et que faire ?

La liste est longue ! Comme on l’a mentionné en description, tout voir et tout faire au Mexique est impossible en une seule fois. Il y a plein de blogueurs locaux qui cartonnent sur internet et se concentrent essentiellement sur leur propre pays. Ce sont en général les meilleures sources pour dégoter des endroits inconnus. Les chaines Youtube les plus connues sont celle de Viajefest et celle de la star Alex en el mundo.

On recommande évidemment le wikitravel, la version anglaise, car elle est beaucoup mieux fournie. Wikivoyage également. Il existe d’innombrables blogs et vidéos youtube sur le Mexique sur lesquelles s’appuyer pour préparer son itinéraire. On vous invite d’ailleurs à consulter tous nos articles sur le Mexique pour en savoir plus.

Pour vous aider à vous faire une idée, en quinze jours, il est tout à fait possible de voir les villes et les sites listés ci-dessous.

Bacalar, pueblo magico

Mexique bacalar

C’est la première ville intéressante lorsqu’on arrive du Belize, tout au sud du Yucatán. C’est un des 111 pueblo magico du Mexique, avec une lagune paradisiaque. Depuis Bacalar, vous pourrez tenter des excursions en bateau pour voir le canal des pirates, l’île aux oiseaux ou des cenotes à ciel ouvert comme le Cenote Negro ou le Cenote Esmeralda. Dans la ville elle-même, le Fort San Felipe, debout depuis le XVIIe siècle, est le monument à ne pas manquer ! Dans les environs de Bacalar, les plus curieux pourront déambuler au milieu des ruines, sur le site de Kohunlich.

Consultez les excursions à faire au départ de Bacalar.

Los rapidos de Bacalar

Mexique Los rapidos Bacalar

Depuis Bacalar, on peut facilement rejoindre los rapidos, sûrement notre coup de cœur au Mexique. Une vision paradisiaque qu’on gardera longtemps en tête !

Sian Ka’an

Mexique Sian Ka'an

Au départ de Tulum, vers le sud, on retrouve une nature diversifiée, entre mangroves, lagunes, forêts, temples mayas (Muyil), et bien sûr la mer ! Sian Ka’an est une vaste réserve naturelle que l’on peut visiter à la journée par ses propres moyens, ou sur plusieurs jours avec une agence. Consultez notre article pour en savoir plus !

Tulum

Mexique Les ruines de Tulum

Tulum est une ville incontournable, notamment pour ses ruines maya. Elle l’est aussi par sa situation géographique, à la croisée des routes entre Bacalar, Valladolid et Cancun. Là aussi, il y a une foule d’activités à faire depuis la ville de Tulum.

Les cenotes de Tulum

Mexique Dos Ojos

Depuis Tulum, on peut découvrir des centaines de cenotes. C’est d’ailleurs ici qu’ils sont le plus facilement accessible puisqu’on en trouve partout. Consultez nos articles sur les cenotes ici.

Valladolid, pueblo magico

Mexique Valladolid

Valladolid est une ville très agréable depuis laquelle on peut découvrir d’autres cenotes, et d’autres temples maya comme Chichén Itzá ou Ek’Balam. Les excursions organisées ne manquent pas !

Mérida

Mexique Merida

Mérida est une grande ville mexicaine qui a du charme. Elle se trouve sur la route des temples maya (Uxmal) et de nombreux autres cenotes. Pour des tours privés ou en groupe, visitez cette page.

Campeche

Mexique Campeche

Campeche est un véritable petit bijou, une ville où il fait bon vivre et où on a envie de prendre son temps. La ville est entièrement colorée dans les tons pastel. Depuis Campeche, on peut aussi aller voir les ruines d’Edzna. Découvrez d’autres activités à faire.

Palenque, pueblo magico

Mexique Ruines de Palenque

Ici, on passe du côté du Chiapas, une région bien plus sauvage et plus humide ! La ville est un « pueblo magico« , mais on y vient surtout pour voir ses ruines, parmi les plus belles du pays.

Il existe pas mal de tours organisés depuis la ville.

Villahermosa

Mexique Villahermosa

Villahermosa est une ville gigantesque. C’est la capitale du Tabasco. On est loin des plages paradisiaques et des cenotes, mais c’est une ville à découvrir et qui vous rapproche de la réalité mexicaine.

Informations pratiques pour voyager au Mexique

Le visa pour voyager au Mexique

Un passeport en cours de validité est obligatoire pour se rendre au Mexique.
Il n’y a pas de visa lorsqu’on reste moins de 180 jours dans l’année. À l’arrivée à l’aéroport, il faut présenter son passeport et un billet de sortie. On remplit un formulaire appelé F.M.M. (formulaire migratoire multiple) le conserver et le rendre aux services de l’immigration ou à la compagnie aérienne lorsqu’on quitte le territoire.

Si vous venez du Belize voisin, vous passerez la frontière pour vous faire tamponner le passeport et obtenir le formulaire migratoire.

Le climat au Mexique

Lors de notre voyage en Amérique centrale, (Mexique, Belize, Guatemala) nous n’avons pas ressenti de différence au niveau du climat. Tout comme en Asie du Sud-Est, la chaleur et parfois l’humidité font partie intégrante du voyage. Il faut bien sûr prévoir de l’anti-moustique, une moustiquaire aussi si possible, de la crème solaire, des lunettes de soleil, bref tout l’attirail du vacancier ! Au Mexique, on trouve énormément de supérettes (Oxo ou 7 Eleven) climatisées dans toutes les villes. Beaucoup d’hébergements proposent également la clim ou le ventilo.

Au Mexique, il faut prévoir aussi une serviette et maillot de bain, surtout dans le Yucatán, car on trouve beaucoup de cascades, de cenotes ou de rivières.

Quand partir au Mexique ?

La meilleure période pour voyager au Mexique va de décembre à avril. De mai à octobre, cest la saison des pluies. Nous y étions en septembre, et le climat était idéal. Réglé comme une horloge, le ciel se couvre à 14h30, il pleut à 15h pendant 30 minutes. Le reste du temps, grand soleil et chaleur !!!

Les transports au Mexique

De manière générale, se déplacer au Mexique est très facile, notamment grâce au réseau de bus Ado, Sur, et Mayab. On retrouve les horaires et les tarifs des trajets de ces différentes compagnies sur le site d’Ado. En général, la station Ado dans chaque ville regroupe les bus de toutes les autres compagnies. Ado sera le plus cher et le plus confortable, Mayab est souvent l’alternative qui dessert les mêmes destinations pour moins cher. Ces bus sont le plus souvent climatisés, très confortables et les routes au Mexique sont parfaites. Toutes les villes et les endroits touristiques sont très bien desservis, et bien indiqués si vous comptez louer une voiture. Les distances peuvent être grandes, mais on peut très facilement se faire un circuit, même sans voiture, car tous les 100 -200 kilomètres maximum il y a plein de choses à voir et à faire. Au niveau local, les taxis et les colectivos permettent de se déplacer facilement d’un point à un autre. Il y en a partout, tout le temps !

Le tourisme au Mexique

Au Mexique, on croise tout type de touriste : du plus jeune au moins jeune, du plus routard au plus apprêté. On peut très bien décider de ne rester qu’en ville ou en bord de plage, ou faire des excursions et se la jouer un peu plus aventurier. Il y a autant de sacs à dos que de valises ! Il y en a pour tous les goûts et le pays attire les touristes du monde entier. Dans les temples les plus connus, on peut croiser des groupes de chinois comme en Europe ou en Asie, des américains partout, et bien sûr une grande partie d’Européens, surtout des espagnols.

Les prises électriques

Pour les prises électriques, il vous faudra un adaptateur, le même que pour les États-Unis, Belize, Guatemala et d’autres pays du coin. (Voltage : 120, Fréquence : 60). Voici un exemple ici, ou , ou sinon, prenez un adaptateur universel comme celui-ci. Dans le pire des cas, en arrivant à l’aéroport, vous en trouverez facilement.

Mexique Ruines de Palenque

Une idée du budget pour voyager au Mexique

Voyager au Mexique peut revenir assez cher, surtout si l’on compte participer à des excursions payantes. Autrement, le coût de la vie est relativement bas.

 On a 40 pesos en moyenne pour 1 euro.

Les hébergements au Mexique

 Le tarif moyen des hébergements tourne autour des 500 pesos Plus, on s’éloigne des spots touristiques, moins c’est cher, et pour ceux qui veulent du luxe, on en trouve facilement, avec piscine, vue sur mer, climatisation, etc.

Se restaurer au Mexique

 On peut manger dans des stands de rue pour 40 pesos, voire moins, même dans les coins les plus touristiques. On peut aussi trouver des restaurants de type européens beaucoup plus luxueux avec des plats à 100-300 pesos. Dans l’ensemble, la nourriture est peu chère. On peut trouver des bouteilles d’eau (600ml) à 15 pesos dans les supérettes, voire moins.
Les cigarettes se vendent en moyenne autour des 50 pesos. Le prix du café est très variable. Au Mexique, c’est presque partout du café américain (grande tasse remplie à raz bord) de 10 à 40 pesos selon l’endroit.

Se déplacer au Mexique

 Le tarif des colectivos en moyenne est de 20 pesos, rarement plus de 80. Pour les trajets plus longs, avec les bus Ado par exemple, on paie plusieurs centaines de pesos (150 -500 pesos) selon la distance. Consultez chacun de nos articles sur le Mexique pour avoir des informations plus précises sur les horaires, les tarifs et les modes de transports à privilégier entre chaque ville.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.