Tulum, Mexique

Tulum, une étape incontournable au Mexique

Tulum est à l’origine une ancienne cité maya située au bord de la mer des Caraïbes, dans ce qu’on appelle la Riviera maya dans péninsule du Yucatán au Mexique. La Riviera maya englobe toute une région allant de Puerto Morelos, aux frontières de Cancun, jusqu’à Punta Allen, c’est à dire jusqu’à la réserve de Sian Ka’an. Toute cette partie du sud du Mexique est traversée par la nationale 307, cette longue route de près de 400km qui relie Chetumal (frontière du Bélize) à Cancun, et c’est sans doute l’un des axes les plus empruntés par les touristes. Cette région est depuis des décennies un haut lieu du tourisme au Mexique.

Tulum est au centre d’une incroyable richesse naturelle et historique. La ville est un point de départ idéal pour découvrir de nombreux vestiges mayas, à commencer par les ruines de Tulum bien sûr. Depuis la ville, on peut également découvrir des dizaines de cenotes, s’amuser dans d’immenses parcs aquatiques, visiter des réserves naturelles comme Sian Ka’an ou des plages paradisiaques comme Playa del Carmen, Akumal, ou aller bronzer sur une île comme Cozumel. Bref, que ce soit pour un court séjour ou pour un long voyage, Tulum est incontournable, tout simplement. On associe souvent le Yucatan au tourisme de masse, mais si les touristes sont là en nombre c’est qu’li y a une raison. En basse saison, la fréquentation touristique est largement supportable, et en se débrouillant bien, on trouve toujours des coins isolés et déserts, même ici, à Tulum.

Tulum

Tulum

La configuration de Tulum

La ville de Tulum, à l’instar de nombreuses villes côtières de l’état du Qintana-Roo, n’est qu’une succession de longues avenues articulées autour de la nationale 307. Le village n’a pas vraiment de charme. La nationale 307 traverse et coupe en deux la ville de Tulum et on y trouve plein de magasins, de boutiques de souvenirs, de restaurants, de bars et d’hôtels. A de rares exceptions près, il n’y a pas de gros buildings mais que des bâtiments à un, deux ou trois étages. Le centre animé peut-être traversé de part et d’autre en 20 minutes à pied. Très vite, de chaque côté de la ville, les bâtiments disparaissent et la nationale reprend son rôle d’autoroute du sud : en fait en longueur la ville de Tulum est très petite,  le centre s’étale sur 1km à peine, et cela peut étonner aux premiers abords. Il y a une rue peut-être plus touristique que d’autres, perpendiculaire à la nationale, c’est la rue Centauro Sur

Vu le succès de cette ville, on s’attend à quelque chose de plus industriel, mais en fait pas du tout. Mis à part tous ces commerces établis le long de la nationale,  Tulum est un village résidentiel, certes touristique, mais avec une allure de petit village. Dès qu’on s’écarte de la route principale on retrouve des rues désertes, les maisons abandonnées ou abîmées, les commerces très rustiques, une apparence d’usure typiques des villes côtières du Yucatan.

Tulum

Tulum

Tulum

Ou dormir à Tulum ?

Vous trouverez de nombreux articles sur les très nombreux hôtels luxueux de la plage de Tulum ( à 3km). La plage de Tulum est une succession de bars, restaurants et d’hôtels, en général beaucoup plus chers qu’en ville. On est proche de la mer, mais en contrepartie tous les restaurants et les trajets sont plus chers.

Tulum

Tulum

En ville, on est resté à l’écart, sur l’Avenida Coba, à l’hôtel Casaia. Celui-ci dispose de tout le nécessaire (clim, salle de bain) pour des prix allant de 380 à 451 pesos (ils nous ont changé les tarifs en cours de séjour). On est au bord de l’Avenida Coba qui est aussi une grosse avenue, et le cadre n’est pas très attirant. Mais on paye moins cher, et on est à deux minutes du Seven Eleven et d’un Oxo (supérette mexicaine concurrente du très connu Seven Eleven , les deux sont ouverts 24h/24). Juste en face il y a plusieurs restaurants, et en remontant vers le centre, sur la rue Geminis Sur vous trouverez un excellent stand de rue pour manger pas cher,  de 10 pesos le tacos, à 40 pesos la tortas (sandwich).
A Tulum, les prix affichés sur Booking n’incluent pas les taxes sur places, et on n’a pas eu les mêmes tarifs que sur le site. Et sans réserver, les taxes, comme on a pu le remarquer, c’est un peu à la tête du client et les chambres augmentent de prix le week-end.

Les prix standard des hôtels moyens sur toute la nationale 307 est plutôt de 600 pesos la nuit.

Comment venir à Tulum ?

Depuis Cancun, on peut prendre un bus Ado. Il y a une dizaine de bus par jour à des tarifs allant de 100 à 200 pesos. de  Le trajet dure 2h30

Au départ de Merdia, le trajet dure environ 4h, et coûte environ 330 pesos.

Au départ de Valladolid, on trouve des bus Ado entre 100 et 130 pesos pour un trajet d’1h30

Au départ de Bacalar, il faut remonter sur la nationale 307 et trouver l’agence Ado (un simple petit bureau qui passe inaperçu entre la calle 28 et 30). On peut acheter là une place dans un bus Ado, il y en a deux ou trois par jour. On peut aussi payer le ticket pour un Mayab bus dans le bureau ou directement au chauffeur. Le trajet coute 166 pesos par personne et dure un peu moins de 3 heures.

La vidéo du trajet entre Bacalar et Tulum

Toutes les agences Ado vendent des tickets pour des bus Ado, Mayab ou Oriente. Les bus Ado sont les plus confortables et font moins d’arrêts, mais ce sont aussi les plus chers et les moins fréquents. Les tarifs des bus Ado dépendent de l’heure de départ.

Les Bus s’arrêteront tous au terminal de bus Ado de Tulum situé sur la nationale 307, à l’ouest de la ville. De là on peut facilement partir à pied pour chercher un hôtel.

Comment se déplacer à Tulum ?

A Tulum, la fréquence des collectivos (vans 15 places) est impressionnante. Il y a quelques arrêts officiels dans la ville, mais où que l’on soit, en ville ou à la sortie d’un cenote à plusieurs kilomètres de là, il y en a toujours un qui passe, et on n’attend jamais plus de 10 minutes. C’est donc très facile de se déplacer à Tulum et tout autour, sans avoir à s’inquiéter. (même en soirée on en trouve beaucoup). On attend sur le bord de la route, et on lève la main dès qu’on aperçoit un van blanc avec un liseré rouge sur le côté.

Venant de Chetumal et de Bacalar, on a tout de suite senti une différence à Tulum. Ici, c’est comme en Thailande, s’ils peuvent vous arnaquer ils n’hésitent pas, et les passagers ne diront jamais rien pour contredire le chauffeur. Il y a clairement un tarif local, et un tarif pour les étrangers, comme pour tout site touristique au Mexique.
Un peu agaçant à la longue, en discutant avec les locaux, on peut prendre connaissance des vrais prix et négocier. Le mieux est de voir combien paye un local et de tendre la même somme. Si on demande « cuanto es? » (c’est combien ?) il va rajouter 10 pesos ou carrément doubler le tarif, c’est systématique.
Comme on n’en peux plus de ce genre de pratique, on demande directement aux passagers combien ils payent et on paye le prix local. Par moment, on tombe sur des mexicains qui nous préviennent que les chauffeurs sont des « arnaqueurs » et nous donnent le bon tarif à payer en insistant avec un « no pagen mas!! » (ne payez pas plus!!)

Pour un site où les prix sont clairement affichés, il est inutile de vouloir négocier et c’est accepté comme tel. Mais avec les collectivos, vu qu’on ne paye jamais la même somme pour le même trajet, on doit négocier. En principe, une petite course de quelques kilomètres depuis Tulum (plage, ruines, cenotes proches) coûte dans les 20 pesos par personne.

Tulum

Prendre un taxi

Par moment, on n’a pas d’autres choix que de prendre un taxi. Pour le retour de la plage au centre ville par exemple, certains chauffeurs en demandent pour 40 pesos par personne, d’autres plus honnêtes font payer 40 pesos pour deux.

Louer un vélo

A Tulum, on peut rejoindre la plage, les ruines ou de nombreux cenotes avec un vélo. Certaines guest-house ou hôtels en prêtent, sinon on trouve des loueurs sur l’avenue 307 ou sur l’Avenida Coba, a l’extrémité Est de la ville. Le loueur I-bike sur l’Avenida Coba est réputé pour ses bons prix et son honnêteté sur Trip Advisor. Tous ne le sont pas et des voyageurs relatent certaines mésaventures avec certains loueurs qui, comme dans certains coins d’Asie, volent votre scooter et vous réclament ensuite 1500$ ! On peut louer des vélos entre 100 et 250 pesos pour les 24 heures.

Que voir et que faire à Tulum ou à partir de Tulum ?

Comme on l’a évoqué en « description », la ville de Tulum, plus que Playa del Carmen, est le point de départ idéal pour découvrir le Yucatán et toutes ses merveilles. On a relevé 4 grandes principales attractions: les cenotes, les parcs aquatiques, les ruines maya, et la biosphère Sian Ka’an.
On rédige par ailleurs des articles sur ces différentes activités car elles nécessitent des éclaircissments.

Vister les cenotes

Depuis Tulum on peut découvrir certains cenotes à vélo, et d’autres plus éloignés en transport en commun ou en voiture.
Cette partie du Yucatán concentre les plus beaux cenotes de toute la région.
On rédige des articles spécialement pour chacun des cenotes qu’on a visité et dans lesquels vous trouverez plus d’informations

S’amuser dans les parcs aquatiques

On ne les a pas testé car trop chers pour nous, les deux parcs de Xel Ha et Xcaret sont de véritables parcs aquatiques où l’on peut s’adonner à différentes activités. Tous ceux qui en reviennent semblent satisfaits, et il faut prévoir la journée pour en profiter. Les tarifs pour Xel Ha et Xcaret sont affichés en dollar sur leur site. C’est un gros budget pour des vacances à prendre en compte dans la préparation de ses vacances.

Vister des ruines mayas

Les ruines mayas de Tulum

Depuis le village, on peut visiter les ruines mayas de Tulum, les célèbres ruines donnant sur la mer des Caraïbes. Cela prend 20 minutes en vélo, moins de 10 minutes en taxi ou collectivo. Le tarif en transport est de 20 pesos par personne. On vous invite à consulter notre article sur ces fameuses ruines pour en savoir plus

Les ruines mayas de Muyil

En bus collectif, on peut aussi rejoindre les ruines de Muyil, situées à environ 15-20 minutes de Tulum, en direction de Chetumal. Le trajet coûte 28 pesos par personne et l’entrée au ruines est de 40 pesos par personne. Les caméras sont autorisées gratuitement, mais les trépieds sont interdits. Ces ruines sont désertes en basse saison et méritent amplement le détour. Quelques structures sont posées au milieu d’une nature luxuriante. Le matin, avec les rayons du soleil qui pénètrent la canopée et les ruines c’est un décor de documentaire qui vous attend! Là encore, n’hésitez pas à consulter notre article sur Muyil

Les ruines mayas de Coba

Les ruines cobà se situent sur l’avenida Coba, en direction de Valladolid, à environ 45 min de route de Tulum. Il faut prendre un bus depuis le terminal Ado de Tulum,le tarif est de 50 pesos par personne. Comptez 3 heures de visite. N’hésitez pas à consulter notre article sur le sujet.

Vister la réserve de Sian Ka’an

Généralement, la visite du petit parc de Muyil s’accompagne de la visite de la biosphère de Sian Ka’an. Le site donne sur la lagune qu’on peut visiter en petite lancha, au tarif de 700 pesos par personne.On vous explique tout dans un article sur le sujet.

Aller à la plage près de Tulum

Tulum se situe environ à 3km de la côte et on peut rejoindre la plage à vélo , ou en taxi. Le tarif normal en taxi est de 20 pesos par personne jusqu’aux première plages accessibles. La plage s’étale sur des dizaines de kilomètres jusqu’aux ruines de Tulum sur la droite, jusqu’à Sian Ka’an sur la gauche. Autant dire qu’on a l’embarras du choix pour se poser. Sur la gauche au bout de la très longue avenue Coba on traverse en chemin le village de Tulum Plage : une succession de bars et d’hôtel qui s’illuminent en soirée. C’est très touristique et bien plus cher qu’en ville.

Tulum

Une centaine de mètres plus loin, on tombe sur les première plages avec au bout deux belvédères ou miradors : el Mirador del Mar Caraibe, et le Mirador Tulum Beach. Ce sont de gros promontoires rocheux depuis lesquels on a une vue à des kilomètres à la ronde. Ici le courant est fort et la mer pas tellement attirante, mais ça dépend bien sûr de la saison.

Walking in Tulum, comme si vous y étiez!

Walking in Tulum, c’est une vidéo d’immersion au coeur de la ville de Tulum au Mexique. On se balade dans les ruelles parallèles à la route principale 307, jusqu’à la plage de Tulum Playa.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.