Edzná, Campeche

Edzná, un site historique désert

Edzná est un site archéologique maya du puuc ancien, situé dans l’état du Campeche dans la péninsule du Yucatan au Mexique. Il se distingue des autres site qu’on peut voir dans le pays, notamment grâce à sa grande pyramide comprenant plusieurs chambres voûtées sur ses 5 étages. Très active durant le VII e siècle mais fondée au IVe, cette cité semble avoir eu une importance capitale dans la région. Elle se trouve à environ 60 kilomètres au sud de la ville de Campeche et c’est Le monument historique à voir dans le coin ! Nous étions deux seuls touristes durant toute notre visite sur les lieux..ce qui est assez incroyable..un site maya gigantesque rien que pour nous! Il y a de fortes chances pour que vous y soyez les seuls aussi !!

Comment se rendre à Edzná ?

A Campeche, il faut sortir de la vieille ville et prendre un collectivo au niveau des arrêts de bus en face de la porte sud. Vous trouverez rapidement en demandant aux locaux. Le trajet dure environ 1 heure et coûte 40 pesos par personne. Ces collectivos partent dès 5 heures du matin et pour le retour, un van passe toutes les heures jusqu’à 14 heures. C’est du moins ce qu’on peut lire partout sur internet. Le site ouvre de 8 heures à 17 heures, le mieux est donc de partir vers 7 -8 heures pour bien avoir le temps d’apprécier le site

Combien coûte l’entrée au site ?

Edzná est le site maya le moins cher qu’on ait visité dans toute la région. Seulement 55 pesos par personne, pour un site relativement grand. La visite au total prend au moins 2 heures, plus si on veut prendre son temps. On n’a vu aucune indication à l’entrée concernant les trépieds : la faible fréquentation du site permet de filmer avec tout son matériel sans problème.

Cenote Dzitnup

La viste d ‘Edzná

Il faut savoir qu’à Edzná, il n’y a absolument rien, juste deux distributeurs, l’un vendant des bouteilles d’eau ultra fraîches, l’autre des petits gâteaux (donuts, madeleines..). Il n’y a aucun restaurant, aucun magasin , aucune boutique. Le site se trouve à un croisement de deux routes peu fréquentées, perdu au milieu de la jungle. Il y a quand même des toilettes et un mini-musée à l’entrée, mais c’est tout. Pensez à prendre un anti-moustique, le site est infesté!

Voici le plan du site emprunté au site de l’Inah

Edzná

 

Anexo de los chuchillos

C’est par des restes de petites structures au raz du sol que l’on entre sur ce site majestueux. On passe à travers plusieurs ruines sur lesquelles on peut monter avant d’arriver sur une très grande place ouverte

Edzná

La grande place

Il n’y a pas d’appellation précise de cette place sur le plan de l’Inah. C’est une immense pelouse, bordée d’un coté par la Casa Grande, des gradins de plusieurs dizaines de mètres de longueur sur lesquels on peut déjà monter pour admirer tout le site. On a le Templo Sur et le Juego de Pelota à droite, la Plataforma de los Cuchillos qui part sur la gauche, et en face, l’ensemble des pyramides entourant Los Cincos Pisos.

Edzná

La Gran Acropolis

Après avoir traversé la grande pelouse, on monte quelques marches et on se retrouve dans la Gran Acropolis, une place plus petite et refermée de chaque côté par des pyramides. C’est la place sur laquelle trône l’Edificio de los Cinco Pisos avec ses quatre pyramides de tailles moyenne qui l’entourent : le Templo de la Luna, les deux pyramides qui ouvrent la place (Templo Suroeste et Templo Noroeste), et sur la gauche, une dernière structure pyramidale, le Templo Norte. Tous sont accessibles, et offrent des points de vue à différents angles sur los Cincos Pisos.

Edzná

Edificio de los Cinco Pisos

C’est le monument majeur du site, et que l’on voit d’ailleurs dès qu’on rentre à Edzná. Majestueux, intriguant aussi car il ne ressemble à aucune autre pyramide da la région, et on voit tout de suite que l’endroit était habité, vu le nombre de salles sur les 5 étages de la pyramide. Ce monument est en revanche inaccessible et en cours de restauration.

Edzná

Les temples cachés

Lorsqu’on a bien profité des lieux, il reste à voir d’autres temples un peu cachés derrière ces grosses masses de pierre.

Il faut revenir sur la grande pelouse et passer par le Juego de Pelota. Ici on découvre à l’ombre des arbres des structures plus modestes, moins bien restaurées  :  c’est le Templo de los Mascarones,  et sur un promontoire le Templo de las Estelas et le Templo de la Escalinata con Revieles.

En redescendant tout au sud, on passe derrière les grands gradins de la Casa Grande et on peut voir la structura 501, une dernière pyramide en ruine.

Edzná

Le trésor caché d’Edzná

Derrière la Casa Grande, un chemin part à travers les bois et les marécages. Le plan de l’Inah n’indique pas ce chemin. Il n’y a que quelques rares sites qui en parlent.On doit marcher quelque centaines de mètres, c’est assez long mais très agréable..sur un chemin en gazon vert fluo avec de chaque côté des arbres exotiques et des marécages. Il y a énormément de moustiques de ce côté ci. Ce long chemin mène à un dernier ensemble de ruines, qui à première vue paraît sans intérêt. Il n’y a que quelques petites structures. Mais quand on y regarde de plus près, en s’approchant des marches du fond, on réalise qu’on est face à une immense pyramide, complètement enfouie sous la végétation …c’est une pyramide non encore restaurée, qui ne porte pas de nom, sur laquelle poussent encore des arbres!! Comme ce site est absolument désert et que rien ne l’interdit, on peut grimper à travers la végétation sur les différents niveaux de la pyramide. Pour le coup, ici il y a un vrai esprit de découverte,  on voit la chose comme ont pu le faire les chercheurs des siècles derniers! Bien sûr tout le reste autour est déblayé, mais la pyramide en elle-même est restée en l’état..les pierres sont vraiment authentiques! Il y a d’autres sites ou on peut voir des monticules de pierre sous la végétation, comme à Tikal au Guatemala ou ailleurs au Mexique, mais là, pour la première fois on est face à une vraie pyramide dont on distingue clairement les étages, et plus ça monte, plus la végétation se fait dense. De loin, on croit voir une petite colline.
Rien que pour ça cet endroit est pour nous un de nos préférés parmi tous les sites archéologiques qu’on a visité. C’est quand même une chance unique de pouvoir voir ça au XXIe siècle!! Edzná est donc pour nous un site vraiment incontournable, et un passage obligé si vous voulez voir de vos propres yeux une pyramide maya authentique, non restaurée ou reconstruite.

Edzná Edzná Edzná Edzná