Mérida, Mexico

Mérida, capitale du Yucatán

Mérida, la capitale du Yucatán au Mexique, fut fondée au XVIe siècle sur le site de la ville maya T’ho. A l’instar de Valladolid et bien d’autres villes du Mexique, les colons espagnols ont détruit ce qu’il restait de la civilisation maya et s’en sont servis pour bâtir de nouvelles villes coloniales. Mérida est aussi appelée la cité blanche, officiellement à cause de sa propreté apparente ou de la roche calcaire utilisée pour fonder la ville et la cathédrale, officieusement et d’après quelques locaux parce que les conquistadors voulaient en faire une ville de blancs en chassant et en exterminant tous les mayas. Sombre histoire que celle de Mérida donc, qui est considérée comme l’un des plus grands centre historiques des Amériques.

Mérida se divise en plusieurs quartiers, et on peut facilement distinguer un centre ville et des résidences au nord plutôt riches et un quartier sud très populaire. La ville est bordée de plusieurs portes qui sont les vestiges de l’ancienne fortification de la ville. Si vous venez de villes plus calmes et plus petites comme Campeche ou Valladolid, celle-ci vous paraîtra immense et surpeuplée. Il y a près d’1 million d’habitants dans toute la périphérie de Mérida et on ne peut pas tout visiter à pied.

 

Ou dormir à Merida?

Un hôtel assez connu et très beau, c’est le Zocalo sur la place centrale. Il dispose d’immense chambre à 400 pesos mais sans douche, avec des balcons donnant directement sur le parc. Celles avec douches sont plus chères. Si celui-ci est plein, On peut recommander l’Hotel San José, à deux pas de la place, pour 330 pesos l’énorme chambre au style typique, avec salle de bain et petit déjeuner compris. Autrement, la ville est immense et on trouve aisément pleins d’hôtels autour de la place centrale, même sans réserver.

Comment venir à Merida ?

Arriver à Merida depuis Valladolid

Depuis Valladolid, on peut prendre un bus Mayab au terminal de bus Ado, il y en a un toutes les heures à partir de 5 heures, et le ticket est à 117 pesos par personne. Le trajet dure environ 3 heures. Si vous venez depuis une autre ville, on vous invite à consulter le site des bus Ado.

Repartir vers Campeche

Au terminal Tame de Merida, on peut prendre un Ado bus dès 7 heures puis pratiquement toutes les heures pour Campeche. Les tarifs varient en fonction de l’heure de départ et de la compagnie. Avec la compagnie Mayab, le trajet dure près de 4 heures et coûte environ 140 pesos par personne. Avec Ado, le trajet dure 2h30 et coûte 200 pesos par personne. Arrivé au terminal Ado de Campeche, il faudra prendre un taxi à 20 pesos par personne pour vous rendre dans la vieille ville.

Merida

Manger à Merida

Comme c’est une grande ville, on en trouve pour tous les goûts. Le bon plan du coin, à quelques pas de la grande place principale, c’est le restaurant El Trapiche, sur la calle 62. Le menu du jour comprenant soupe, plat et boisson est à 60 pesos par personne. Il nous a été recommandé par les locaux!

Que faire à Merida ?

Les quartiers de Mérida

A partir de la place principale et à pied on peut facilement visiter plusieurs quartier de la ville: les barrios de San Juan, Santa Lucia ou encore Santa Elena, et le paseo Montejo.

Les maisons coloniales de Mérida

Elles se trouvent surtout du côté du Paséo Montejo, mais ailleurs dans la ville aussi on peut admirer quelques maisons colorées de style colonial. Même si elles ne sont pas les plus belles créations architecturales, elles mettent de la couleur dans la ville.

Paséo Montejo

Cette avenue appelée aussi les Champs-Elyzée de Mérida concentre les plus belles bâtisses de la ville. On y trouve le Palacio Cantón avec son Musée d’Anthropologie, le Quinta Montes Molina et tout au bout de l’avenue le Monumento à la patria dont les photos illustrent tous les guides. On peut rejoindre le paseo depuis le parc central à pied en empruntant la calle 56 ou 58 en direction du nord.

Plaza Grande

La plaza Grande est l’endroit ou on passe le plus de temps dans la ville, c’est un point de passage obligé, et c’est là aussi qu’on trouve le plus d’activités. Le samedi soir et le dimanche les rues autour du parc sont fermées à la circulation et sont le lieux de multiples festivités. Autour du parc, il y a pas mal de musées à voir et des passages couverts à traverser comme le Pasaje Picheta ou le Pasaje de La Revolución. On y trouve le Palacio del Gobernador avec ses célèbres peintures murales, et le Palacio Municipal. Il y a également un théâtre que l’on peut visiter gratuitement, le Peón Contreras.Toutes les rues de Mérida sont numérotées au départ de la Plaza Grande : les numéros impairs pour les rues orientées est-ouest et les numéros pairs pour les rues orientées nord-sud, le parc est donc le point de repère dans la ville.

Visiter les musées de la ville

Mérida compte pas mal de musées, notamment sur la place centrale avec le Museo Casa Montejo et sa superbe façade (calle 63), le Museo Macay ou Museo Fernando García Ponce à l’intérieur du Palais Episcopal (calle 60).  On peut également citer le Gran muséo del mundo maya situé tout au nord de la ville.

Les spectacles de Mérida

La plaza Grande est le lieu de tous les rendez-vous, et le soir on peut assister à des concerts de percussion et à des représentations du juego de pelota maya gratuitement, au pied de la cathédrale. Le lundi soir, il y a des danses folkloriques yucatèques devant le Palacio Municipal. Le mercredi soir c’est devant le Centre culturel « Olimpo »  et le jeudi soir, sur la place Santa Lucia (à l’angles des calle 60 et 55).  Enfin le  vendredi soir on retrouve les mêmes festivités vers l’Université, à l’angle des calles 60 et 57.

Les marchés de la ville

Tout autour du très animé marché municipal Bodega Mercado Lucas De Galvez  de la calle 54 on peut trouver de l’artisanat local. Les rues autour, les 65, 67,  56A et 65A sont une succession de commerces en tout genre, et ce quartier à quelques pas de la place centrale est ultra fréquenté. On est là en plein cœur de la vie locale.
Le dimanche, on peut flaner du côté de la plaza Santa Lucia ou se tient un petit marché.

Les église de Mérida et la Catedral de San Idelfonso

La cathédrale de Mérida de style renaissance possède la plus ancienne coupole du Mexique. Elle est immense et surplombe toute la ville du haut de ses 42 mètres. Les pierres d’une ancienne pyramide maya ont servi à sa construction et à ses pieds eurent lieux les batailles qui ont initié la construction de la ville. On peut la visiter tous les jours gratuitement de 7h à 12h et de 16h à 20h. En fait à Mérida tous les quartiers ont leur propre église : on peut citer à ce titre l’église Guadalupana dans le Barrio San Cristóbal et l’église San Sebastián dans le Barrio du même nom toutes deux très belles.

Vister les parcs de la ville

On trouve deux grands parcs zoologiques à Mérida,  le Parque Zoológico del Centenario et le Parque Zoológico Animaya. Mais Mérida compte aussi un nombre incroyable de parcs et son église qui y est rattachée. Ces parcs sont situés un peu partout et vous traverserez sûrement certains d’entre eux, ils marquent les différents quartiers de la ville. On peut citer le Parque Eulogio Rosado sur la calle 56,  le Parque de San Juan à la calle 67A, le Parque Hidalgo et le Parque de La Madre sur la calle 60, le Parque Santiago sur la calle 59 , le Parque Santa Ana et le Parque de Santa Lucía sur la calle 60, le Parque de las Américas sur l’ Avenida Colón au nord ouest de la ville, le très grand Poniente Ecological Park à l’extrémité ouest de la ville, le Parque Manuel Cepeda Peraza à l’angle de la Calle 60 et 59 , la Reserva Ecológica Cuxtal à l’est de la ville, ou encore le Parque de La Mejorada sur la calle 57.

Visiter les ruines Maya autour de Mérida

Mérida est au cœur de la Ruta Puuc, une concentration impressionnante de ruines mayas . Le dimanche un bus au départ de Mérida fait les tours des principales ruines dont Uxmal, Kabah, Labná et Sayil : le tarif est de 178 pesos, le départ est à 8h et le retour à Mérida vers 16h . Il reste 30 minutes par site, ce qui peut sembler court, mais c’est mieux que rien. Les autres jours, il vous faudra un transport privé bien plus cher pour visiter ces temples : depuis Uxmal il faut faire appel à un taxi privé qui fait le tour des trois autres ruines pour 800 pesos  les quelques heures!! Ca vaut peut-être le coup d’attendre dimanche! Ce site explique très bien comment s’y prendre.

Depuis Mérida on peut aussi aller jusqu’à Dzibilchaltún (à 20km) qui abrite le magnifique Cenote Xlacah, les ruines de Mayapan (à 52km), celles d’Oxkintok (77km)et celles de Xlapak (120km). Il y a de quoi faire!!

Faire le tour des cenotes près de merida

Au départ de Mérida, nombreux sont ceux qui se rendent au village d’ Homun à une cinquantaine de kilomètres au sud-est, car l’endroit est réputé pour ces cenotes.
Pour s’y rendre, il faut prendre un bus au terminal Noreste, sur la calle 67 entre la calle 50 et 52. Le trajet dure environ 1 heure et le tarif global pour la visite de 5 cenotes est d’environ 200 pesos par personne, guide compris.En une journée, on peut visiter le cenote Canunchen, Hool Cozon, Chelpak, Los tres Oche et San Antonio.

Un peu plus au sud, à partir du village de Cuzuma, il y a plusieurs cenotes qu’on visite sur un petit chariot sur rail, tiré par un cheval. On trouve de nombreux blogs qui en parlent. Le prix du petit tour est de 350 pesos

A une trentaine de kilomètres au sud de Mérida on trouve l’Hacienda Sotuta de Peon qui renferme le cenote Dzul Ha, et à 50km au sud, le minuscule cenote X Batun et le cenote Dzombacal

Faire le tour de la ville avec le « Tourisbus »

Mérida possède plusieurs quartiers, assez éloigné les uns des autres, et c’est une bonne idée de faire la visite en « turisbus ». La compagnie organise deux trajets dans la ville, l’un pour les quartiers nord, et l’autre pour tout le centre et le sud. Le ticket pour l’excursion d’une heure coûte 120 pesos par personne. On se place sur la terrasse ouverte du bus et on peut ainsi voir tous les lieux importants de la villes. Même si ça fait un peu touriste de base, c’est un bon moyen de visiter tous les quartiers de la ville : on peut descendre n’importe où et en reprendre aux arrêts indiqués.

Autour de Mérida

A moins de 100 km de la ville on peut se rendre a Celestun ou au Laguna rosada pour voir les flamands rose, à Progreso pour aller se baigner dans la mer, il y a plein de choses à faire et à voir. Merida est donc, comme Valladolid ou Tulum, un passage obligé lors d’une visite du Yucatan.

Pour vous aider dans votre recherche, Virtual Trip a crée un moteur de recherche pour vos vols