Chichén Itzá, symbole du Mexique

La cité maya Chichén Itzá

Chichén Itzá est une ancienne ville maya située à quelque kilomètres de la ville de Valladolid au Mexique. Considéré comme étant le principal centre religieux du Yucatán du IXe au XIe siècle, il fait partie aujourd’hui des trois sites les plus visités dans ce pays. Il est naturellement classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et figure parmi les sept nouvelles merveilles du monde. C’est donc malgré l’afflux touristique un monument à voir absolument au Mexique. Le site de Chichén Itzá est plutôt très grand, il faut prévoir 3 h 30 -4 heures de visite et c’est ouvert tous les jours de 8h à 17h. On vous invite à consulter notre premier article dans lequel on vous montre quelques photos du site lorsque les temples étaient accessibles !

Voici le plan affiché à l’entrée du site.

Chichén Itzá

Un site très touristique

De ce qu’on en a vu, le site de Chichén Itzá est de loin le plus touristique de tous les sites mayas de la région. La taille du parking, le hall d’entrée et le nombre de guichets traduisent une très forte affluence. On trouve deux trois restaurants juste derrière les guichets, en gros il y a tout ce qu’il faut pour accueillir les visiteurs. Ci-dessous sur la première photo nous sommes les premiers à l’ouverture. Et sur la deuxième photo, le même hall au retour, 3 heures plus tard.

Chichén Itzá

Chichén Itzá

Un site marchand

Comme le site est bondé en permanence, toutes les allées sur le site sont occupées par les vendeurs d’objets souvenirs. Il ne faut pas hésiter à en acheter là, car les prix sont plus bas qu’ailleurs dans le pays. Pour certaines babioles (cendriers, petites statuettes) les prix démarrent à 10 pesos. Malgré ce côté mercantile et la foule, la taille du site rend la visite largement supportable.

Chichén Itzá

Visite guidée de Chichén Itzá

Pour commencer, voici la carte tirée du site officiel montrant tous les édifices du site ainsi qu’un itinéraire conseillé.

chichen-itza-inah-map

Et voici, dans l’ordre, la liste des principaux monuments que l’on peut voir à Chichén Itzá.

El castillo ou Kukulcán

Dans le prolongement du hall d’entrée, vous tomberez tout de suite sur l’immense place centrale avec en plein milieu, la célèbre pyramide de Kukulcán.

Cette pyramide emblématique est la principale attraction du site. Construite à l’époque post-classique par les Mayas Itzá, elle mesure 30 mètres de hauteur et reste plus de dix siècles plus tard le monument plus connu et le plus photographié du pays. Entièrement restauré, parfaitement symétrique, la construction de cet édifice révèle l’ingéniosité des mayas et leur étonnante connaissance en matière d’astronomie. Vous en saurez plus en écoutant les guides sur place ! Les étages et la plateforme au sommet ne sont malheureusement plus accessibles aujourd’hui.

Chichén Itzá

Chichen-Itza

El Osario

Si on suit le parcours indiqué, on contourne la pyramide pour rentrer dans la zone de la Plataforma de las Tumbas. Là on tombe sur El Osario, selon nous une des plus belles structures du site. Bien que très petite, cette pyramide est vraiment belle, avec par endroit la végétation qui reprend ses droits et s’immisce à travers la pierre. C’était apparemment un observatoire et l’orientation de la structure aurait été pensée pour suivre le calendrier agricole. L’observation des étoiles dans l’axe de cette pyramide permettait notamment de prévoir la saison des pluies.

Chichen-Itza

Chichen-Itza

En poursuivant l’allée, on longe deux structures de moindre importance, la casa Colorada, et la casa del Venado.

El Observatorio ou Caracol

Tout de suite après, on tombe sur l’Observatoire, un autre monument très connu de Chichen Itza. Largement abîmé par le temps, sa forme originale pour l’époque le distingue des autres monuments du site.

Chichén Itzá

Grupo de las monjas

Quelques mètres plus loin, le Grupo de las Monjas et toutes les structures de cette zone constituent l’une des plus belles parties du site. Mélangeant le style maya-toltèque et le Puuc, ce monument est composé de plusieurs étages et cache apparemment de nombreuses salles. Depuis l’extérieur, on peut déjà voir plusieurs portes et passages.

Chichén Itzá

Templo de los Retablos y la Iglesia

La suite des temples méritent aussi le détour. Ce sont sans doute les plus décorés du site, avec de nombreuses stèles et sculptures sur les façades.

Chichén Itzá

Chichén Itzá

Chichen-Itza

Chichen-Itza

Akab Dzib

Sur le côté, vous pourrez voir un dernier monument, Akab Dzib. Sa forme rectangulaire un peu banale le rend peut-être moins intéressant que ses voisins.

Chichén Itzá

Toujours selon l’itinéraire conseillé, on retourne maintenant sur nos pas et on repasse par la place principale.

Cenote Xtoloc

Juste avant, un chemin dans la forêt mène au Cenote Xtoloc. Ce dernier est très sauvage, à moitié caché par la végétation. On peut même passer à côté sans le voir !

Chichen-Itza

Grupo de las Mil Columnas

On pénètre alors dans une vaste zone reculée du site, le Grupo de las Mil Columnas. Ici une place arborée est entourée de 200 colonnes parfaitement alignées et en très bon état de conservation. La base fait une longueur totale d’environ 150 mètres.

Chichén Itzá

Chichen-Itza

Chichen-Itza

El mercado

Tout au bout de la zone se cache « El Mercado« , une prolongation de Mil Columnas avec encore d’autres colonnes. C’est le coin le moins fréquenté du site, vous y serez donc sûrement seuls lors de votre passage !

Chichén Itzá

Chichen-Itza

Templo de los guerreros

Les milles colonnes sont reliées au Templo de los Guerreros, une des grandes structures du site, mesurant 40 mètres de côté. Il y a des salles voûtées à l’intérieur, et au sommet une sculpture de Cahc Mool, une célèbre sculpture mexicaine représentant un homme allongé tenant une assiette sur son ventre, avec la tête tournée. Aujourd’hui un cordage empêche de gravir les marches.

Chichén Itzá

Templo de las Mesas

Cette petite pyramide construite à la même époque que la précédente marque l’une des extrémités du site. Elle se trouve juste après le Temple des guerriers.

Chichén Itzá

Plataforma de Venus

La Plateforme de Vénus donne directement face à la pyramide principale, sur la Plaza del Castillo. Sur ces façades on peut voir de nombreux bas-reliefs et la structure servait de podium pour les rites mayas.

Chichén Itzá

Cenote Sagrado

Et voici, au bout d’une longue allée marchande, le grand cenote Sagrado. Plusieurs ouvertures permettent de jeter un œil au fond de ce trou dans lequel ont fini de nombreux sacrifiés.

Chichen-Itza

Chichén Itzá

Tzompantli

De retour du cenote, vous passerez devant cette petite structure carrée décorée de bas reliefs représentant un tzompantli. Ces sculptures de têtes de morts rappellent combien les croyances pouvaient déjà faire perdre la raison aux hommes !

Chichén Itzá

Templo de los Jaguares

Juste à côté, le Temple des jaguars, accolé au jeu de balle, comporte aussi de beaux bas reliefs qu’on peut admirer derrière le cordon de sécurité.

Chichen-Itza

Chichén Itzá

Gran Juego de la Pelota

En contournant le Temple des Jaguars vous découvrirez le jeu de balle, le dernier monument de cette visite guidée. Mesurant près de 25 mètres de longueur, les deux faces de cette ancienne aires de jeu occupent une place importante, juste en face d’El Castillo. Ici vous verrez tous les guides et les touristes applaudir pour tester l’acoustique exceptionnelle pensée par les architectes mayas.

Chichen-Itza

Chichén Itzá

L’accès au site de Chichén Itzá

Accéder à Chichén Itzá Depuis Valladolid

Depuis Valladolid, ville la plus proche, on peut prendre un bus au terminal Ado dès 8:15 et toutes les heures pour 31 pesos par personne. Sinon, un colectivo part toutes les 20 minutes de la calle 39  près du terminal Ado et coûte 35 pesos par personne.

Le trajet dure 50 minutes. Une fois arrivé au site, on traverse un immense parking et on atteint rapidement les nombreux guichets.

Repartir de Chichén Itzá vers le cenote Il Kil

Si vous repartez en direction du cenote Il Kil, et que vous êtes venu à pied, vous pouvez ressortir du site jusqu’à atteindre un restaurant à l’angle d’un croisement. Si vous mangez au restaurant (plat copieux à 70 pesos), le fils pourra vous appeler un taxi-moto qui vous emmènera gratuitement au cenote, avec une petite réduction de 5 pesos par personne sur le ticket d’entrée !

Combien coûte l’entrée à Chichén Itzá ?

L’entrée au site est de 70 pesos par personne. Comme tous les autres sites mayas connus, le prix d’entrée comprend une taxe gouvernementale et une autre pour l’Inah ( National Institute of Anthropology and History).

 Le prix total nous est donc revenu à 242 pesos par personne !

Chichén Itzá

Chichén Itzá

Chichén Itzá

Les consignes au site de Chichen Itza

Une fois le ticket acheté, si vous avez besoin d’un locker (consigne) il faudra contourner les guichets et marcher quelques mètres vers la droite, après les toilettes. Vous pouvez laisser les sacs volumineux sur leurs étagères ou prendre un petit casier pour 40 pesos.

Chichén Itzá

Filmer sur le site de Chichén Itzá

L’autorisation pour filmer coûte 40 pesos et le billet s’achète indépendamment du ticket d’entrée aux ruines. C’est le dernier guichet sur la gauche en arrivant, donc le mieux est de prendre un billet dans le guichet juste à côté, pour ne pas avoir à refaire la queue.
S’ils soupçonnent un trépied, ils n’hésiteront pas à fouiller votre sac. C’est ce qui nous est arrivé, on a du mettre le trépied à la consigne, et au retour, un gardien nous a refouillé pour vérifier ! Autrement, si on se fait attraper avec un trépied sur le site, on a droit à une amende de 300 $US. Cette règle vaut pour tous les sites mayas au Mexique.

Chichén Itzá

Walking in Chichén Itzá, comme si vous y étiez!!

Et voici pour finir une petite vidéo d’immersion au coeur de l’ensemble de ruines de Chichén Itzá.

Top