La réserve naturelle de Sian Ka’an, Tulum

Sian Ka’an, un petit paradis !

Un site unique classé

La biosphère de Sian Ka’an est située sur la côte est du Yucatán, à une vingtaine de kilomètres au sud de Tulum au Mexique. La réserve de la biosphère regroupe des forêts tropicales, des mangroves, des lagunes,  des plages et aussi un récif de corail. Petite à l’échelle du Mexique, Sian Ka’an est en réalité immense et abrite une faune et une flore exubérante. C’est une des plus vastes aires protégées du Mexique, occupant près de 120 km sur la côte. Dans ses parties les plus reculées, on peut apparemment y voir des pumas, des jaguars ou des tapirs. Il y a aussi les fameux singes hurleurs qui sont en nombre au Guatemala voisin, les singes araignées également, mais aussi des lamantins, présents aussi dans le eaux du Belize. Le site est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Les deux entrées à Sian Ka’an

Il y a deux entrées sur la réserve. La première est à Punta Allen, à l’extrémité sud de la riviera maya. L’autre se trouve à Muyil, c’est la Muyil Boca Paila. L’option Punta Allen nécessite un plus gros budget, le transport est plus long et fastidieux, et on ne peut pas facilement y aller par ses propres moyens. L’avantage c’est que vous pourrez voir des lamantins, des dauphins et des tortues. L’option Muyil au contraire est tout à fait faisable depuis Tulum en transport. Cette version est plus courte, et on visite au passage les ruines mayas de Muyil. Voici ci-dessous des infos plus précises.

Sian Ka’an par Punta Allen

Par ses propres moyens

Selon les informations recueillies sur internet, il est possible d’atteindre Punta Allen depuis Tulum, avec un colectivo qui part à 14h au coin de la calle Centauro Norte, et met jusqu’à 4 heures pour faire les 50 km de distance : la route est très mal entretenue. Pour le retour, un colectivo part de Punta Allen vers Tulum tous les jours à 17h. Il faut donc prévoir de dormir sur place. Il y a des hébergements allant de 20 à plus de 100 $US.

Passer par une agence et un tour organisé

L’autre solution est de louer un 4*4, mais le mieux est de partir avec une des excursions organisées. Celles-ci sont souvent chères, aux alentours des 100$US. Elles comprennent toute la logistique, du ramassage à l’hôtel en passant par le transport et le déjeuner sur place. Certaines agences font un arrêt à Boca Paila Lagoon pour prendre une lancha et poursuivre l’excursion sur l’eau, afin d’observer la faune locale (lamantins, tortues, dauphins … ). Il y a des départ depuis Tulum ou Playa del Carmen.

Sian Ka’an par Muyil

Pour Muyil, le plus simple est de partir de Tulum. Depuis la ville, on peut se rendre aux ruines mayas de Muyil en une vingtaine de minutes en bus. On vous invite à consulter notre article sur Muyil pour en savoir plus. Pour accéder à la lagune depuis la nationale, vous avez deux options. Soit vous visitez les ruines de Muyil, et de là un sentier payant mène à travers la jungle à la lagune. Soit quand vous êtes face à l’entrée du temple, vous marchez quelques dizaines de mètres vers la droite, (dans le sens du trajet en bus donc) et vous tombez sur un petit chemin qui part tout droit à la lagune. Ce passage est gratuit, mais du coup vous ne verrez ni les ruines ni la jungle.

Voici des informations plus précises pour ceux souhaitant se rendre à la lagune en passant par les ruines de Muyil.

Le sentier à travers la jungle

Après la visite et derrière la grande pyramide du site, El Castillo, empruntez le petit chemin qui part dans les bois.

L’accès au sentier est de 50 pesos. Passé la palissade, on emprunte une passerelle en bois qui coupe à travers la jungle.
La marche dure une vingtaine de minutes tout au plus.

Sian Ka'an

Sian Ka'an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

Le mirador et la vue sur la lagune

Après quelques minutes de marche à travers la jungle humide, on tombe sur un mirador qui offre un beau point de vue sur la lagune. D’une hauteur d’une vingtaine de mètres cette tour pourra donner le vertige à certains. Tout en bois, l’escalier est super raide et la structure a une capacité maximale de 5 personnes. Une fois là-haut, on peut observer les différentes teintes de couleurs de la lagune et toute la forêt autour.

Sian Ka'an

Sian Ka'an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

Les lanchas et les guides

Après le mirador, on marche quelques minutes supplémentaires avant de déboucher sur une petite place au bord de l’eau. C’est là que se trouvent les guides.

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

Le chemin direct pour la lagune

Comme on l’a signalé plus haut, si vous ne voulez pas passer par la forêt, il y a un chemin juste à coté de l’entrée au site de Muyil qui va directement à la lagune (après l’arrêt de bus au km 205) . L’option malhonnête d’emprunter ce chemin puis de rentrer dans la forêt par la porte de sortie pour profiter gratuitement du mirador ne marche pas. Comme l’arnaque est désormais connue des locaux, ils sont postés sur une table juste devant la sortie du sentier.

Sian Ka'an

L’excursion en bateau sur la lagune de Sian Ka’an

La carte ci-dessous montre les différentes étapes du circuit. N’hésitez pas à agrandir la carte, vous verrez mieux ! L’excursion débute donc au niveau des ruines de Muyil. On traverse la première lagune, la Laguna de Muyil. On passe un premier petit canal étroit pour rejoindre le deuxième lagon, la laguna chunyaxché. Au bout de celui-ci, on rejoint un ancien relais Maya, et c’est là qu’on entame la nage dans un canal. En agrandissant la carte, on voit clairement le canal et le ponton en bois qui marque la fin de l’excursion à la nage. Voici les étapes:

La Laguna de Muyil

On commence par traverser la laguna de Muyil. Sur la lancha, le guide s’adonne à des explications sur la faune des lieux, nous montrant par exemple des passages clairs dans le sable, des trous creusés par certaines espèces de poissons. L’eau ici est très peu profonde, on pourrait presque traverser la lagune sans nager ! La traversée dure une dizaine de minutes à peine. L’impression est la même qu’à Bacalar, une eau douce et chaude, un petit coin de paradis !

Sian Ka'an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

Le canal de la lagune Muyil

Une fois au bout de la lagune, on pénètre en lancha dans un petit canal creusé à l’époque par les mayas. Selon notre guide, la fine végétation qui borde l’eau étant très coupante, les mayas ont creusé un canal et découpé les mangroves pour faciliter le transports des marchandises et relier les deux lagunes, jusqu’à la mer. Le décor est déjà incroyable !

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

Sian Ka'an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

Sian Ka'an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

La laguna Chunyaxché et le deuxième canal

On débouche ensuite sur une lagune 5 fois plus grande, la laguna Chunyaxché . Celle-ci est plus profonde et d’un bleu plus prononcé.

Au bout de cette immense lagune, on tombe à nouveau sur un canal. Ici la lancha glisse lentement sur l’eau, et on peut bien admirer ce paysage unique, cette eau transparente bordée de mangroves ! C’est vraiment super beau !

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

La douane maya

Au bout de quelques minutes, on voit un ponton en bois avec des lanchas, et un ancien relais maya servant autrefois à contrôler le passage des marchandises. D’après le guide, les portes basses de cet édifice ne sont pas dues à la petite taille des mayas : en fait ils obligeaient les marchands à faire une révérence en baissant la tête pour entrer. C’est ici qu’on s’arrête pour continuer à la nage.

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

Sian Ka'an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

La nage dans le canal

La préparation

Après avoir visité la petite ruine, le guide vous expliquera comment enfiler le gilet de sauvetage. En fait on le met à l’envers, c’est à dire qu’on met les jambes à la place des bras dans les trous.  On a donc le gilet autour de la taille, et grâce à cette technique, on flotte assis dans l’eau ! Une fois que vous serez prêt à partir, le guide vous donne rendez vous 850 mètres plus loin. Pendant que vous nagez,  il emprunte la passerelle en bois qui longe le canal et que vous emprunterez au retour. Il faut donc lui laisser les chaussures, sacs et autres affaires perso. Il laisse tout sur place, mais ramène les chaussures (ou tongs) pour que vous puissiez les enfiler à la sortie de l’eau.

Se laisser porter par le courant

Le canal est d’abord très resserré, on flotte sous une voûte végétale, à l’ombre des mangroves. Petit à petit le décor change et le canal s’élargit et s’ouvre complètement sur le ciel. Le fort courant permet de se laisser porter sans efforts du début à la fin. La sensation est juste géniale !! On peut tout à fait de temps à autre s’agripper à une branche pour admirer le décor. Parfois les parois dures permettent de sortir de l’eau pour observer la nature à la surface. Mais bon, autour c’est juste une plaine aride sur des kilomètres, donc il n’y a rien de spécial à voir !

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

reserve-naturelle-de-Sian-Ka-an

Le canal à l’eau turquoise

La visibilité sous l’eau n’est pas optimale par contre. En fait le courant draine beaucoup de sable et de particules, si bien qu’on voit plutôt flou. Mais l’eau est comme à Bacalar, très douce et à bonne température. En pratique le canal va jusqu’à la mer, mais le passage pour les touristes fait environ 850 mètres de longueur. La nage dure 30 à 40 min. C’est tellement génial qu’on est tenté de prendre son temps en sortant de l’eau de temps en temps !

Le retour à la lancha et à la terre ferme

Une fois la nage terminée, on retrouve le guide en train d’attendre sur le petit ponton. Pour revenir à la lancha on emprunte donc la passerelle sous le cagnard ! On repasse par l’édifice maya, et on repart plein gaz vers le point de départ en traversant les deux lagunes.

Sian Ka'an

Impressions sur Sian Ka’an et alternatives

L’excursion à Sian Ka’an avec un tour organisé

Depuis Tulum, on peut tout à fait trouver une agence pour faire l’excursion en mode organisé. Celle-ci se fera à la demi-journée, avec la visite de Muyil, ou à la journée, en poursuivant la balade jusqu’à la mer. ( pour voir des lamantins, des plages désertes). Vous trouverez de nombreux sites qui donnent différents contacts pour faire une excursion privée.

Une alternative à Sian Ka’an ?

Au final, cette excursion vaut son prix, c’est vrai que c’est une sensation unique de pouvoir nager complètement seuls dans un canal d’eau douce et bleu turquoise. Encore plus si vous avez la chance d’en profiter toute la journée !

Si vous souhaitez vivre le même genre d’expérience pour plus de 10 fois moins cher, vous pouvez consulter notre article sur les Rapidos de Bacalar. L’eau et le décor sont les mêmes, et on peut soi-même se faire son excursion en nageant librement dans les rapides de Bacalar sur une grande distance. Ayant fait les Rapidos de Bacalar avant, on s’attendait donc à mieux à Sian Ka’an, et au final, on préfère los rapidos !! Pour le coup, il est peut-être plus intéressant ici de participer à une excursion à la journée, histoire de voir des lamantins en plus!

Et les affaires ?

Si vous avez un sac, il faudra le laisser dans le bateau pendant le passage dans l’eau. On se posait la question avant d’expérimenter nous-même cette excursion, maintenant on le confirme : les guides sont dignes de confiance. Vous pourrez tout à fait laisser votre sac avec toute votre vie dedans, le temps de la nage dans le canal (30 -40 minutes). Nous avons quand même mis un cadenas pour bloquer la fermeture éclair du sac à dos et on a nagé avec la clé attachée à un élastique !

Combien coûte la visite de la lagune ?

Le tarif à ce jour est de 700 pesos par personne. L’excursion dure entre 1h30 et 2h30. Quand on sort de la forêt après les ruines de Muyil, on tombe sur un espace aménagé, un deuxième mirador avec en dessous un petite maison pour les guides et des toilettes pour se changer. Les guides sont postés là par petits paquets, et ils attendent qu’on vienne les voir, ils ne sont pas insistants. On a l’eu a 600 pesos chacun en insistant, mais il y a de fortes chances pour que le nouveau prix soit de vigueur et non négociable. Le prix est inscrit en gros sur une pancarte.

On est retombé sur des sites annonçant un prix de 600 pesos pour l’embarcation et non par personne..soit ils mentent, soit on s’est fait arnaquer.  Ou alors, c’est le prix lorsqu’on réserve par une agence. Quoiqu’il en soit, en venant par nos propres moyens, on a bien payé 600 par personne, après au moins 5 -8 minutes de négociation. Si vous avez plus d’infos, n’hésitez pas à le faire savoir en commentaire !

Sian Ka'an

Snorkeling in Sian Ka’an, comme si vous y étiez

Et voici pour finir notre petite vidéo de snorkeling dans les eaux de Sian Ka’an ! N’hésitez pas à découvrir toutes nos vidéos sur le Mexique pour découvrir d’autres endroits magnifiques !

  1. Nous nous y sommes rendus en août 2019
    De Playa Del Carmen par un collectivo direction carillo Puerto, il faux demander l arrêt à Muyil qui se trouve devant l entrée des ruines. Le prix du collectivo est de 100 pesos pour un trajet d une heure.
    L entrée de la ruine coûte 45 pesos et l accès au sentier qui mène à la lagune coûte 50 pesos.
    Le prix des bateaux est à négocier sur place , on nous a demander 1000 puis 900 et au bout d un quart d heure nous avons réussi à négocier 800 pesos par personne .
    Au final pas besoin de tour opérateur pour cette sortie qui est un vrai moment de calme et de detente

  2. Bonjour, merci pour votre commentaire. Oui le bateau était lors de notre passage de 700 pesos par personne, contrairement à ce qu’on a nous même pu lire (700 pesos pour la barque, donc pour 2). On a pourtant bataillé sur place car plusieurs blogs parlent d’un prix unique de 600 ou 700 pesos qu’on soit deux ou seul, mais non c’était bien le prix par personne. Dans l’article, vous avez des petits icônes en haut de la page (quand vous scrollez la page) et d’autres informations notamment sur le bateau. Pour les excursions qui partent jusqu’à la mer, il existe des agences qui le proposent et tous ont des prix différents. Là encore, certains blogs en parleront mieux que nous car nous n’avons pas été jusque là.

  3. Super. Merci pour ce recit très détaillé.
    Vous souvenez vous du prix du bateau ?
    Et du tarif pour aller jusqu’au recif ?
    merci d’avance

  4. Oui, apparemment 300 espèces d’oiseaux, singes, coatis, ocelots, pumas, jaguar et dans l’eau plus loin des dauphins, lamantins, crocodiles..vous aurez peut-être plus de chance..surtout si vous avez un bon zoom ! et que vous faites l’excursion à la journée..pour la vidéo, désolé on fait avec ce qu’on a !

  5. ca à l’air sympa ,je devrais y aller cette semaine ,j’espere faire de la photo animalière,mais là j’ai un doute… »Faune et flore exubérante « ??!! à par la gonzesse en mode répétita, le cameraman doit etre amoureux d’elle ,on ne voit rien de vivant sur cette vidéo

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top