Palenque, Pueblo magico, Chiapas, Mexico

Palenque au Chiapas

Une ville frontière

Palenque est une ville située dans l’état du Chiapas au Mexique. A 220 km de San Cristóbal de las Casas et près de 300 km au sud de Mexico city. La ville se trouve sur le chemin entre Campeche dans la péninsule du Yucatan, et Villahermosa, la capitale de l’État de Tabasco. L’Etat du Chiapas longe toute la frontière avec le nord du Guatemala, on a donc le même type de climat, très chaud et très humide.

Une ville méconnue

Lorsque l’on tape Palenque pour faire des recherches sur cette ville du Mexique, on ne trouve pratiquement aucune information sur internet. Tout se concentre sur le site archéologique du même nom, situé à 6km à l’ouest de la ville. Pourtant Palenque est un des 111 Pueblo Magicos du Mexique, et le quatrième du Chiapas. Cette ville est très active, à taille humaine et mérite un arrêt, ne serait-ce que pour découvrir une ville provinciale mexicaine.

Palenque

Palenque

Palenque

Palenque

Palenque

Palenque

Description de la ville

Une ville à première vue sans attrait

En arrivant sur place, c’est vrai qu’on peut se demander ce qui lui vaut cette distinction, car la ville en elle-même n’a aucun attrait particulier. Palenque est une ville provinciale de montagne, et de partout dans le centre on distingue les collines qui l’entourent. La ville et ses allées commerçantes sont bondées du matin au soir, on voit pas mal d’hommes portant des chapeaux de cowboys, et en soirée quelques mecs bourrés qui traînent surtout dans les rues parallèles à la rue centrale.

Les rues touristiques de la ville

On sent clairement une différence avec les côtes touristiques du Yucatán. Il y a ici toutes les infrastructures touristiques nécessaires, et pourtant on ne se sent absolument pas dans une ville touristique. Il y a à Palenque quatre rues principales qui concentrent toute l’activité économique et touristique de la ville, et qui se terminent toute au Parque Central.  Celui-ci est en hauteur par rapport au reste, avec l’église Santo Domingo qui domine le tout. A partir du terminal de bus Ado, on peut contourner le rond-point principal et rejoindre Lavenida Benito Juarez  qui se divise très rapidement en trois rues, la Secunda Avenida Sur, la Primera Avenida Sur, et la calle Central.

Parallèle à ces rues, la primera avenida norte est une rue dédiée aux touristes, une succession de restaurants et d’hôtels à l’écart de la foule et du bruit.

Palenque

Que faire et que voir à Palenque ?

Iglesia Santo Domingo

Dans la ville même de Palenque, on peut visiter les ruelles principales qui sont ni plus ni moins que des allées commerçantes bondées. C’est très dépaysant et on est là dans une ville purement mexicaine, vivante et animée. Comme mentionné plus haut, toutes ces ruelles mènent à l’église principale de la ville, l’Iglesia Santo Domingo. Celle-ci n’a pas d’attrait particulier, mais c’est la vie tout autour qui est intéressante à observer. Vous trouverez différents types de restaurants juste à côté. Le soir sur la place principale il y a des animations et concerts de musique traditionnelle. Et niveau sécurité, ça ne craint pas du tout, même si en tant que visiteur, vous serez forcément scruté et observé par des quelques curieux !

Palenque

Museo del Textil Lak Puj Kul

Plusieurs guides recommandent ce musée exposant différents types de textiles et d’habits traditionnels. Sinon on trouve déjà plein de petites boutiques qui vendent des produits locaux et des habits traditionnels dans les ruelles principales de la ville. On peut noter également la Plaza del Artesano, une place avec quelques boutiques d’artisanat juste derrière le rond point principal.

Eco Parque Aluxes

Juste à la sortie de la ville , on peut rejoindre à pied cet l’éco parque Aluxes. C’est un mini parc animalier où l’on peut observer des flamands roses et toute sorte de perroquets.

Paraiso maya Palenque

A peine plus loin, toujours en direction des ruines, on trouve un autre eco-parc. Il propose plusieurs activités sportives qui conviendront surtout aux familles ou aux groupes.


Le Chiapas est aussi une région riche en cascades, voici les plus connues:

Cascadas Misol-Ha

Les cascades Misol-ha sont d’impressionnantes chutes d’eau, au confluent des rivières Paxilhá et Tulijá. Elle sont situées à 20km au sud de Palenque. C’est le premier arrêt des tours organisés et le trajet dure 30 minutes. Le van s’arrête là une heure, ce qui laisse le temps de visiter des petites grottes derrière la chute d’eau. Le débit est impressionnant, et même sans forcément aller dans l’eau, il suffit de passer derrière la cascade pour être complètement trempé. Même depuis le view point en face de la cascade, à 50 mètres de là, on doit protéger l’appareil photo et le nettoyer toutes les deux secondes autrement il se retrouve vite mouillé !

Misol Ha Agua Azul

Agua Azul

Le deuxième arrêt des tours, c’est Agua Azul. Cette interminable série de cascades et de piscines naturelles est perdue en plein milieu de la jungle, à 1h30 de Palenque. Ceux qui ont déjà fait Kuang Si Falls au Laos pourront y voir des similitudes, notamment au niveau de sa couleur. En basse saison par contre, attendez vous à une grosse déception car l’eau est complètement marron ! Selon les locaux sur place, il suffit de deux jours de pluie successifs pour que la couleur de l’eau change radicalement, passant du bleu turquoise au marron. L’arrêt ici dure environ 3 heures, ce qui laisse largement le temps de visiter les différents niveaux. Renseignez-vous pour savoir exactement à quelle période venir, car avec une eau bleu turquoise, l’endroit doit tout simplement être magnifique!

 Les tours organisés pour visiter Agua Azul et Misol Ha démarrent à 200 pesos par personne.

Misol Ha Agua Azul

Agua Clara

Agua Clara est un balneario ou une aire de repos sur la route entre Misol Ha et les cascades d’Agua Azul. Il s’agit d’un bras de la même rivière qu’Agua Azul, avec la même couleur. L’endroit est réputé moins touristique car il n’y a ici qu’une grande piscine naturelle, pas de cascades impressionnantes.

Cascadas Welib Há (welib Ja Waterfalls)

Les Welib Ja Waterfalls sont une autre excursion à faire dans le coin. Le Centro Eco turístico Welib Hå se trouve beaucoup plus à l’est par rapport aux trois sites précédents, et il fait souvent l’objet d’une excursion à part. Il faudra se renseigner dans l’une des agences à Palenque. En principe aucune agence ne propose la visite de Misol Ha, Agua Azul et Welib Ja dans la même journée. En revanche on peut peut-être les cumuler avec les cascades voisines, celle de Roberto Barrios.

Cascadas Roberto Barrios

Ces cascades sont un peu dans le même genre qu’Agua Azul. C’est moins grand, mais l’endroit semble tout aussi amusant et impressionnant. Là aussi, la couleur de l’eau est censée être turquoise, avec plusieurs niveaux et plusieurs piscines naturelles. Les débit des cascades est moins fort qu’à Agua Azul, on peut donc sauter et nager partout.

Voici le plan de toutes ces cascades. La mention « cascada » c’est Welib Ja..


On n’oublie pas bien sûr l’essentiel à Palenque, ses ruines:

Palenque Ruinas

Palenque ce sont bien sûr des ruines monumentales, les plus belles de toute cette partie du Mexique. Ce site est le seul de notre voyage au Mexique a nous avoir émerveillé comme Angkor au Cambodge. On y retrouve le même genre d’atmosphère. Pour y aller, il suffit de prendre un colectivo avec la mention « ruinas » inscrite sur le pare-brise. Le trajet dure 10 -15 minutes et coûte 20 pesos.

 L’entrée elle est à 70 pesos, et il faut prévoir au moins 3 heures de visite pour tout voir.

Ruines de Palenque


Enfin, une dernière activité à tester si vous êtes dans le coin !

Lagunas de Catazajá

A moins de 30 kilomètres au nord de Palenque, on trouve le village de Catazaja. De là on peut faire des excursions en lancha sur le río Usumacinta pour visiter les Lagunas de Catazaja. L’endroit est connu pour sa faune sauvage. On peut apparemment y voir des crocodiles, des oiseaux et des poissons rares. Il faudra se renseigner dans l’une des nombreuses agences en ville pour en savoir plus.

Comment venir à Palenque?

Venir depuis le Yucatán

Depuis Campeche

Pour venir à Palenque depuis le Yucatán, notamment depuis la ville de Campeche, les distances sont très grandes et cela peut prendre la journée entière. Heureusement au Mexique il y a des bus de nuit, et depuis Campeche on peut prendre les bus de 21h50, 23h10, 00h35 ou 2h15.

 Le trajet dure en moyenne de 5h30 à 6:30 heures et coûte 440 pesos environ par personne.

Le bus et la frontière

Il faut descendre du bus au petit matin pour traverser la frontière du Chiapas, et une heure plus tard on est à Palenque. Les bus sont confortables, et contrairement à ce qu’on a pu lire un peu partout sur le net, la clim n’est pas poussée à fond non plus. Pour ce trajet, et dans cette direction, les bus sont presque vides en basse saison. Pour info, on a quand même réservé une nuit à l’hôtel, et on a quitté les lieux vers 1 heure du matin histoire de pouvoir prendre une douche avant de partir. Au Mexique il fait tellement chaud que prendre un bus après avoir marché une journée, sans se laver, c’est juste inconcevable !

On vous invite à consulter le site de Ado pour tous les autres trajets.

Repartir vers Villahermosa

Pour repartir de Palenque, il suffit d’aller au terminal de bus Ado par lequel on est arrivé, et de là on peut rejoindre toutes les destinations avec des bus de différentes compagnies. Villahermosa est la grande ville du Chiapas, située à 150km environ de Palenque.  Villahermosa possède un aéroport international.

 Si vous repartez par là, le trajet coûte 140 pesos par personne et dure environ 2 heures.

Palenque

Ou domir à Palenque ?

A l’intérieur de la ville

Dans la ville-même de Palenque, on trouve plein d’hôtels en tout genre. Généralement ce sont plutôt des immeubles à plusieurs étages. Il y en a un juste en face du terminal de bus ADO et d’autres dans les rues principales du centre. Vous en trouverez aussi des plus luxueux sur la primera Avenida Norte. En basse saison il est inutile de réserver. On vous invite à consulter le site de booking sur lequel sont répertoriés pas mal d’hôtels.

A l’extérieur de la ville

Tout près du site archéologique de Palenque, on trouve aussi d’autres types d’hébergements. Ce sont là plutôt des cabanes au milieu de la nature. On peut citer les plus connus : Cabañas Kin Balam , Margarita and Ed’s Cabanas ou El Pachan. En arrivant au terminal de bus Ado, des taxis seront là pour vous emmener aux hôtels un peu éloignés. L’avantage ici, c’est qu’on est plus proche des ruines, l’inconvénient, c’est que vous ne voyez rien de la ville et qu’il y a forcément moins de choix en matière de restaurants.

Hotel Cabañas Safari

Nous on a choisi le Cabañas Safari, car il n’est qu’à une dizaine de minutes à pied du centre. L’hôtel se trouve sur la route des ruines, sur un terrain privé en plein milieu de la forêt. Il dispose d’un restaurant  mais assez cher, d’une piscine et d’un jardin. Il y a un punching ball, des hamacs, des bananiers, un sauna (fermé quand on y était), et des lits extérieurs pour dormir au bord de la piscine. Vous y verrez aussi des animaux : une cage avec des perroquets, des cochons qui se baladent librement, des paons qui restent près du restaurant, et surtout, ce qui nous a poussé à venir là, des singes hurleurs ! Ils ont élu domicile sur les arbres situés juste au-dessus des cabañas. On peut donc les entendre hurler et les voir tous les jours en début de soirée !!

Un très bon compromis à Palenque

Les cabanons sont spacieux, avec un grand lit double, une douche, et une terrasse qui donne directement sur le bois derrière. C’est vraiment un bon compromis entre la ville et les ruines !! Pour les rejoindre il suffit de retourner sur la route à la sortie de l’hôtel et d’attendre d’un côté ou de l’autre de la route dans l’arrêt de bus.

Palenque

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top