Laredo

Laredo en Cantabrie

La petite ville de Laredo (13 000 habitants) est située en Cantabrie, à mi-chemin entre Santander et Bilbao. Posée entre la ria de Treto et la baie de Santoña, la ville forme comme une pointe, tout en longueur. C’est l’une des nombreuses stations balnéaires de la région, très appréciée des locaux. Sa très longue Playa de la Salve qui longe toute la côté est de la ville fait plus de 5km et est apparemment la plus large et la plus étendue de toute la région. Ce banc de sable interminable est bordé tout du long par la ville nouvelle, avec ses blocs d’immeubles colorés, typiques de la région. Mais ce qui fait la particularité de Laredo, surtout pour le touriste de passage, c’est son quartier historique. La Puebla Vieja ou casco viejo est selon nous l’un des plus jolis et l’un des plus dépaysants de toute la Cantabrie !

Laredo est découpée en trois zones distinctes :  la Puebla Vieja et el Arrabal, la zone de l’Ensanche et son extension jusqu’à El Puntal.

Vous pouvez consulter un site espagnol très complet qui nous a bien servi pour notre itinéraire sur place. Ce pdf montre également en photo les différents lieux à voir à Laredo.

Plaza Capuchin

Jonction entre la vieille ville et le quartier moderne, cette place sera votre point de départ pour visiter la ville.

plaza capuchin laredo

La puebla Vieja

Le centre historique est tout petit mais tout en montée, et se compose de six rues datant de l’époque d’Alphonse VIII.  Elles sont situées au pied de l’église gothique de Santa Maria de la Asunción. Trois rues sud-nord : la Rúa Mayor, San Marcial et Santa María, trois rues est-ouest: San Martín, rúa de en Medio et rúa Ruayusera. L’ensemble est déclaré site historique-artistique en 1970 et compte au total une trentaine de monuments, dont des dizaines de maisons datant du XVI au XVIIIe siècle. La balade dans cette partie de la ville peut prendre de 1 heure à toute une après-midi, en fonction de votre rythme. Il y a deux zones à visiter, de part et d’autre de la Calle del Emperador Carlos V. Le mieux est de commencer par la partie sud.

Antiguo Ayuntamiento et la plaza de la constitucion

A l’entrée de la vieille ville, on débute par l’ancienne mairie, datant du XVIe siècle. Dans le prolongement de la plaza Capuchin, on passe sur la plaza de la constitucion.

Antiguo Ayuntamiento Laredo
Antiguo Ayuntamiento

La calle San Francisco

Depuis la place, enfoncez vous dans la calle San Francisco. Dans cette rue, il y a plusieurs vestiges du passé à voir, une ruine, de belles cours intérieures et des belles maisons.

Le couvent de San Francisco

Le couvent est un très grand bâtiment, malheureusement pas trop mis en valeur dans la rue. Ce monument date du XVIe siècle.

Le couvent de San Francisco Laredo

Capilla del Espíritu Santo

Tout au bout de la calle San Francisco, à l’angle de la rue, cette petite chapelle discrète renfermerait des fresque anciennes.

Capilla del Espíritu Santo

La porte de San Lorenzo ou Bilbao

Au même niveau, vous verrez la porte San Lorenzo qui faisait partie de l’ancienne muraille du XIIIe siècle.

La porte de San Lorenzo ou Bilbao

Vous pouvez maintenant traverser la calle del Emperador et entamer la montée vers la plus belle partie du village médiéval via la rua Santa Maria.

laredo

La calle Emperador

Cette étroite rue très animée coupe en deux le village historique. Vous trouverez là plein de boutiques et de restaurants.

Plaza Marqués de Albaida

Une fois la rue traversée, on pénètre au cœur d’une cité séculaire ! Le coin le plus dépaysant de ce vieux quartier pour nous a été la Plaza Marqués de Albaida. Cette place nous a vraiment rappelé des images de Cuba ou de Carthagène. Ce style architectural avec de grandes arcades est typiquement celui qu’on retrouve dans toutes les anciennes colonies espagnoles, et il est plutôt rare de le voir dans cette région d’Espagne. Ne ratez surtout pas cette place  !

Plaza Marqués de Albaida
Plaza Marqués de Albaida
Plaza Marqués de Albaida
Plaza Marqués de Albaida
Plaza Marqués de Albaida

La Iglesia Gótica de Santa María de la Asunción

En remontant la rue, vous tomberez nez à nez avec cette église gothique datant du XIIIe siècle, le point culminant de la vieille ville. A l’arrière, un petit chemin mène à un jardin et au très beau cimetière de quartier.

La Iglesia Gótica de Santa María de la Asunción
La Iglesia Gótica de Santa María de la Asunción

Les anciennes portes

Le vieux quartier était délimité par 12 portes à l’origine. Aujourd’hui seules quelques unes subsistent, comme la Puerta de Bilbao (ou San Lorenzo) qu’on a vu plus haut. Dans cette partie, vous passerez à côté de la Puerta de la Blanca, l’Arco de la Muralla interior, et la Puerta del Merenillo après l’église. Elles jalonnaient l’ancienne fortification dont on peut voir encore quelques restes aujourd’hui

portes de Laredo
portes de Laredo

Les anciens remparts de la Publa Vieja

Voici un des restes de la muraille ayant résisté au temps. Vous pourrez apercevoir ce mur en redescendant depuis l’église.

murailles de Laredo

Les 6 rues

Avant de repartir, voici un aperçu des 6 rues qui composent la Puebla Vieja !

Le quartier d’Ensanche

En redescendant vers la mer, vous traverserez le quartier d’Ensanche, où se trouve aujourd’hui toute la partie commerciale et résidentielle de la ville. Cette zone plus moderne s’étend jusqu’au Puntal, à l’extrême nord de la ville.

Ensanche
Ensanche
Ensanche
Ensanche
Ensanche
Ensanche

Les belvédères de Laredo

La ville possède au moins trois belvédères : le mirador de la caracola, le mirador de la Soledad qui donne sur la mer, et un point de vue tout en haut de la vieille ville, le Fuerte Del Rastrillar ou mirador Altaya situé derrière le cimetière.

El túnel de la Atalaya

Ce tunnel a été construit au XIXe pour relier un port qui n’a apparemment jamais vu le jour. D’une longueur de 220 mètres, il débouche sur le Mirador De Playa Soledad, un espèce de terrasse fermée face à la mer. En été ce long couloir avec son air frais et ses courants d’air est l’endroit idéal pour se rafraîchir !

El túnel de la Atalaya

El Mercado de abastos de Laredo

Ce minuscule marché, appelé aussi Plaza del Pescado, est situé dans un beau bâtiment du début du XXe. Il se trouve au pied de la vieille ville, sur le chemin pour aller au tunnel.

El Mercado de abastos de Laredo

Les plages de Laredo

Comme on l’a vu, la plage principale est la Playa de la Salve. A son extrémité et formant la pointe de la ville, il y a la playa El Puntal. Enfin, la dernière page, la playa El regaton est la plus sauvage des trois. Elle est située dans la zone protégée du parque natural de las marismas de Santoña.

Playa de la Salve

Le parc Tres Laredos

A l’extrémité sud de la Playa de la Salve vous pourrez vous poser dans ce petit espace aéré et décoré de quelques statues emblématiques.

Playa de la Salve
Playa de la Salve

Conclusion sur Laredo

Voilà, celui qui ne s’attend à pas grand chose en venant ici sera d’abord étonné et repartira forcément satisfait ! La vieille ville est vraiment jolie, et le centre est plutôt très animé. C’est donc une destination idéale pour un week-end : entre les vieilles pierre, la mer et les collines, il y a de quoi faire sur place ! Si vous n’êtes là que pour une journée, privilégiez la balade dans la Puebla Vieja !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top