Preah Khan à Angkor

Preah Khan : le joyau d’Angkor

Preah Khan est un temple bouddhiste de la cité historique d’Angkor au Cambodge. Bâti sous le règne du dernier grand roi khmer Jayavarman VII au XIIe siècle, il figure parmi les plus beaux et les plus importants temples du site. C’est ce même roi qui fit bâtir un autre temple emblématique d’Angkor, le célèbre Ta Prohm. On y retrouve toutes les caractéristiques des ruines d’Angkor, et c’est même selon nous l’un des plus intéressants à visiter, tant il y a à voir. Dans cet article on va donc vous décrire un peu les lieux afin de vous en donner un aperçu.

 Horaires d’ouverture : de 07h30 à 17h30

Le Preah Khan : Un temple à part

Preah Khan se trouve à l’ouest du grand baray de Jayatataka, et juste au nord d’Angkor Thom. Ce temple était en fait une véritable petite cité royale de plus de 50 hectares, protégée par 4 grandes enceintes.

La quatrième enceinte

La quatrième enceinte, ou la première que l’on voit en pénétrant sur le site, renferme aujourd’hui une forêt dense. Autrefois, elle abritait apparemment tout un village. L’enceinte fait 900 mètres de long pour 750 mètres de large et elle est entourée d’une douve de 20 mètres de large. A l’est et à l’ouest, l’entrée sur le site est précédée d’une longue allée bordée de dizaines de stèles en pierre. On franchit ensuite le pont qui enjambe la douve. Comme à Angkor Thom, les ponts Nord, Est et Ouest sont ici décorés de nombreux devas (anges) et d’asuras (démons) qui tiennent dans leurs mains un naga (serpent géant). L’entrée sud est beaucoup plus sauvage et sans décorations particulières. Le mur de cette 4ème enceinte est décorée de grands garudas, ces créatures mi-hommes mi-oiseaux que l’on voit un peu partout à Angkor.

On franchit la quatrième enceinte en passant par trois gopuras et il faut ensuite marcher au moins 300 mètres à travers la forêt. A l’Est, il y a en chemin un premier petit édifice tombant en ruine. C’était un dharmasala, sorte de gîte pour les voyageurs et commerçants.

La troisième enceinte

Au bout de la forêt, on tombe sur la troisième enceinte, mesurant 220 mètres de long sur 165 de large. On y pénètre là encore par un gopura, et on se retrouve vraiment au cœur de la cité. On commence à en prendre plein les yeux avec les restes d’une « salle de danse ». Sur les côtés on voit deux petites bibliothèques et un petit édifice sur deux étages à colonnes, plutôt rare à Angkor. Il y a des ruines un peu partout et on commence à voir les murs colorés typiques d’Angkor.

Le Coeur de Preah Khan :  la deuxième et la première enceinte

On est ici au cœur du sanctuaire, avec tout un tas de petits édifices religieux, de chapelles funéraires et de tombeaux. Une fois à l’intérieur du temple principal, vous pouvez le traverser d’une traite par la galerie centrale, ou passer par les côtés au milieu de dizaines de petites structures. En ce sens, le Preah Khan est un vrai labyrinthe. Si vous avez des enfants, ou si vous avez vous même une âme d’enfant, c’est sans doute le temple qui vous marquera la plus à Angkor. Le coeur du site est constitué de petites salles secrètes et de nombreux couloirs qui s’entrecroisent sans logique apparente.

Un des plus beaux temples d’Angkor

Un trésor architectural et culturel

A Preah Khan, il y a des recoins et des portes partout, ce qui permet une visite dans tous les sens. A l’intérieur vous pourrez voir de nombreuses représentations des dieux  Krishna, Vishnu ou Brahma. Chaque mur est décoré par des sculptures d’apsaras et des hauts reliefs d’une rare beauté. Il y a également une stupa dans la galerie principale et plusieurs statues qu’on ne voit pas forcément ailleurs. On retrouve aussi les fameux fromagers qui poussent sur la pierre, avec des scènes encore plus belles à nos yeux qu’au Ta Prohm. C’est d’ailleurs au Preah Khan que les couleurs des pierres sont les plus belles, passant du vert au rouge.

Un immanquable à Angkor

Pour couronner le tout, le site est moins bondé qu’Angkor Wat ou qu’au Bayon, ce qui rend la visite encore plus agréable. On vous recommande donc vivement un détour par ce temple. Privilégiez l’heure du déjeuner ou l’heure d’ouverture pour en profiter pleinement, c’est là qu’il y a le moins de touristes !

Walking in Preah Khan

Voici pour finir une petite balade à l’intérieur du temple de Preah Khan, avec la GoPro.

Top