Neak Pean et les temples alentours à Angkor

Neak Pean, entouré de temples déserts

Neak Pean est un des sites incontournables dans le site historique d’Angkor au Cambodge. Bâti au XIIe siècle sous le règne de Jayavarman VII, ce sanctuaire bouddhiste se distingue du reste des ruines. Dans cet article nous allons vous parler du Neak Pean, mais aussi de trois autres temples visibles en chemin : East Mebon, Ta Som et Krol Ko. Toute cette zone située au nord est de Angkor Wat et Angkor Thom est un peu moins fréquentée, mais elle renferme de véritables pépites.

Eastern Mebon, temple montagne

En poursuivant au nord la route qui relie Angkor Wat au Pre Rup, on longe un temple méconnu, le Eastern Mebon. Au Xe siècle le roi Yasovarman I fit construire le East Baray, un immense barrage ou lac artificiel aujourd’hui complètement asséché. Des habitants ont élu domicile sur cet ancien lac transformé en garrigues sèches et en rizières et ont bâti le petit village de Preah Dak. Au nord du East Baray, on passe devant un petit temple montagne remarquable, le Eastern Mebon. Celui-ci ressemble étrangement à Pre Rup, avec les mêmes gopuras, mais aussi de grandes statues d’éléphants en plus. Le Mebon oriental est censé représenter le mont Meru, le paradis hindou.

Neak Pean East Baray

Ta Som, un résumé d’Angkor

On poursuit notre route en direction du Neak Pean, et au bout de quelques kilomètres on tombe sur un tout petit temple, le Ta Som. Celui-ci mérite vraiment un petit arrêt, c’est à nos yeux un véritable condensé des temples d’Angkor. La base de ce temple forme un rectangle de 30 mètres sur 20 mètres, entouré d’un fossé. La visite se fait donc rapidement.

A son entrée on passe sous le gopura décoré des fameux visages de pierre, emblématiques de la cité archéologique et qu’on retrouve au Bayon. La structure et les pierres colorées par le temps nous font penser au Banteay Kdei, une autre pépite d’Angkor. C’est encore le roi Jayavarman VII qui fit construire ce petit temple au XIIe siècle, en hommage à son père.
Éloigné des autres ruines est de ce fait moins fréquenté, le Ta Som mérite vraiment le détour. On y voit plein d’apsaras sur les murs et quelques fromagers qui déforment la pierre. Ta Som, malgré son état de ruine avancé, reflète donc lui aussi toute la beauté des temples d’Angkor.

Neak Pean, un paysage lunaire

Le Neak Pean

Après le Ta Som, la route mène directement à l’un de sites les plus impressionnants de la cité archéologique d’Angkor : le Neak Pean et son baray Jayatataka.

Ces ruines se distinguent des autres temples. Sa tour ou prasat centrale se trouve au centre d’un bassin lui même entouré de quatre petits plans d’eau. Le chemin en terre fait un demi-cercle face à la ruine pour qu’on puisse l’observer sous différents angles. L’endroit est très sauvage et apparemment plus accessible en saison sèche, lorsque le niveau de l’eau diminue.

Le Baray Jayatataka

Ce qui fait la particularité et l’unicité de ce site, c’est l’immense lac artificiel ou baray qui l’entoure, le Jayatataka. Long de de 3 km sur 900 m, ce lac est une pure merveille. Le chemin depuis la route trace tout droit au centre du lac et mène directement au temple. De chaque côté, la vision est lunaire, avec des centaines de troncs d’arbres qui jaillissent de l’eau. C’est selon nous, un des plus beaux endroits d’Angkor.

Le Neak Pean est très prisé des groupes de touristes qui débarquent par paquets entiers. Lors de notre passage, des cars de chinois défilaient et rares étaient les moments où l’on a pu prendre la passerelle sans personne dessus !

Neak Pean

Neak Pean

Neak Pean

Krol Ko

Enfin pour finir, juste en face de l’entrée principale de Neak Pean, vous pourrez faire un détour de quelques mètres pour aller voir les ruines du Krol Ko. Ce temple minuscule se visite en quelques minutes. C’est encore au XIIe siècle et sous le règne de Jayavarman VII que cette structure vit le jour. Il ne reste aujourd’hui plus que des ruines, quelques fenêtres à colonnes et des pierres qui tiennent en équilibre.

Neak Pean Krol Ko

Voilà pour ce petit tour dans la zone nord du site archéologique d’Angkor. Pour compléter la balade, ne manquez pas aussi les deux petits temples secrets d’Angkor, situés à quelques centaines de mètres à peine de là : Prasat Prei et Banteay prei.

Neak Pean Go Pro


Un aperçu du temple de Neak Pean à Angkor, avec la Go Pro!!

Top