Angkor Thom

Angkor Thom, un concentré de temples

Angkor Thom est, avec Angkor Wat, le plus bel ensemble de ruines de toute la cité archéologique d’Angkor au Cambodge. Cette ancienne cité royale khmère du début du XIIIe siècle est entourée d’une enceinte et de sa douve longues de 3km. C’est là qu’on trouve certains des plus beaux mouments d’Angkor comme le Bayon, le Baphuon ou le Phimeanakas. C’est un lieu de passage obligé de la petite et de la grande boucle. L’enceinte est flanquée de 5 portes monumentales qui reflètent la puissance du règne khmer de l’époque.  Nous allons donc passer en revue les monuments les plus emblématiques de la cité.

Angkor Thom : la Terrasse des Eléphant

La Terrace of the Elephants est inévitable. Longeant la route principale qui relie la South Gate à la North Gate, la terrasse est située au beau milieu d’Angkor Thom. Elle servait apparemment d’esplanade au roi Jayavarman VII qui pouvait ainsi admirer ses défilés militaires. La terrasse est constituée une allée surélevée depuis laquelle on peut admirer tous les temples tout autour. Elle se trouve juste devant les restes du Palais Royal, un monument aujourd’hui disparu. A ses pieds on peut admirer des hauts reliefs d’éléphants avec leur longue trompe.

Angkor Thom : la terrasse « Leper King »

Dans la continuité de la première terrasse on trouve l’incroyable « Terrace of the Leper King« . Sur cette autre terrasse siège la statue d’un roi, et en dessous il y un étroit passage où l’on marche entre deux murs entièrement décorés de hauts-reliefs. C’est un des plus beaux endroits d’Angkor, là où l’on voit en tout cas le plus de hauts et bas reliefs au mètre carré !

Angkor Thom Terrace of the Elephant

Angkor Thom

Angkor Thom

Angkor Thom

Angkor Thom

Quelques ruines en chemin

Au niveau des terrasses, vous trouverez des ouvertures qui mènent à l’intérieur de la cité. En chemin, vous pourrez passer à côté de quelques ruines sans nom.

angkor thom ruines

angkor thom ruines

Le premier temple montagne : le Baphuon

Une porte dans les murs de la terrasse des éléphants donne accès au parc intérieur et mène directement au magnifique Baphuon. Ce dernier a été construit au début du XIe siècle sous le règne du roi  Udayādityavarman II. C’est apparemment l’école française de l’école d’Orient qui l’a sorti de terre et c’est la France selon wikipedia, qui finance sa consolidation depuis quelques décennies. Devant la pyramide on trouve un petit bassin, idéal pour vos photos !

Baphuon

baphuon

Le deuxième temple montagne : le Phimeanakas

Le deuxième temple montagne, c’est le  Phimeanakas. Ce temple hindouiste bâti au Xe siècle sous le règne de Rājendravarman II est vraiment splendide. Il était interdit à la visite lors de notre passage. Non loin du temple on trouve le bain Sras Srei qui servait apparemment aux ablutions des rois. Sur les 4 faces de l’édifice on peut emprunter un escalier vraiment raide pour monter à la terrasse supérieure. Plusieurs statues décorent les escaliers à chaque niveau.

Phimeanakas face

Angkor Thom

Angkor Thom

Prasat Preah Palilay

Après avoir visité les deux temples montagnes, faites un détour pour aller voir les ruines du Prasat Preah Palilay. Ce dernier est planté au milieu d’une zone boisée, et il est lui-même recouvert de troncs et de racines de fromagers ! On peut quand même grimper au sommet du monticule, même si l’instabilité des pierres n’est pas très rassurante. La tour centrale fait 20 mètres de hauteur. On a vu très peu de monde à cet endroit-ci de l’enceinte, ça vaut donc le coup d’y faire un tour !!

Tep Pranam

Tep Pranam était un petit sanctuaire bouddhiste, disparu aujourd’hui au profit d’un petit monument dédié à Bouddha. Cet endroit n’a pas grand intérêt dans la mesure ou il n’y a qu’une statue de bouddha sous un chapiteau. Elle fait quand même mètres de haut.

Tep Pranam

Voilà pour cette visite d’Angkor Thom et de ses temples. Vous savez maintenant à quoi vous attendre, et le voir en vrai c’est autre chose !
Faisant partie de la petite et de la grande boucle, toute la zone est bondée en permanence, des centaines de tuk tuk défilent inlassablement. Il y a tout au Nord-Est de la carte un endroit qui regroupe des dizaines de petits restaurants  : les plats et les boissons sont ici plus chers qu’en ville mais l’avantage c’est qu’on peut y recharger son scooter électrique pendant la pause déj!

Top