Angkor Wat, symbole du Cambodge

Angkor Wat ou l’architecture khmère

Angkor Wat est le plus vaste temple de la cité archéologique d’Angkor au Cambodge. Ce temple monumental est le symbole le plus connu de l’art khmer et au delà, de tout le pays. Bâti par le roi Suryavarman II au XIIe siècle, ses trois tours emblématiques sont l’emblème du drapeau national. C’est la principale attraction touristique du Cambodge, et sûrement le premier temple que tous visitent en venant à Siem Reap. Les circuits officiels de la grande et de la petite boucle démarrent par Angkor Wat. Cet ensemble architectural monumental est classé au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

 Horaires : de 5:00 à 17:30

Le plus grand temple de la cité

L’ensemble est entouré d’une large douve, et le sanctuaire fait 4km de longueur au total. Angkor Wat regroupe plusieurs structures et deux bassins à l’entrée. Il y a des couloirs et des galeries partout dans le temple principal, des statues, des bas-reliefs qui sont restés dans un état étonnamment bon, malgré le temps, les intempéries et les visites. C’est le temple le plus connu et donc l’un des plus visités, aussi bien par les locaux que les touristes. C’est aussi le mieux entretenu car il est encore en activité et largement occupé par des moines dont l’habit orange s’illumine devant la grisaille des pierres ancestrales.

Si vous venez à vélo ou en scooter électrique, vous pourrez vous garer devant l’une des entrées et l’attacher à une corde, une poutre qui traîne par là. Le nombre de tuk tuk garés devant l’entrée principale est impressionnant.

Visiter Angkor Wat : seul ou entouré de touristes ?

Pour visiter Angkor, bien sûr, il faut se lever aux aurores. Une fois sur le scooter, on prend l’avenue Charles de Gaulle et on file tout droit vers Angkor Wat, le premier et le plus imposant des temples du site. On roule entre 5 et 8 kilomètres dans le noir (la route n’est pas éclairée à l’aube) et on tombe sur la face sud du temple. On a alors le choix :

  • si vous voulez assister au lever du soleil, il faut partir à gauche, coté Ouest et rentrer par l’Angkor Wat Gateway et son fameux pont, le Sandstone Cause Way. Il faut le faire au moins une fois, c’est vrai que les vues depuis les berges sont magnifiques !
  • L’autre solution qu’on recommande, c’est de visiter Angkor Wat à partir de l’entrée située à l’Est. On visite donc le temple à l’envers, s’offrant ainsi quelques minutes de visite en solitaire sous les premières lueurs du matin. Ça vaut le coup car ces premiers couloirs qu’on visite sont déserts et silencieux. La porte principale est bondée de toute manière, on peut donc y revenir le lendemain pour le lever ou le soir même pour le coucher du soleil.

Angkor Wat Gateway et le Sandstone Cause Way

La porte principale coté Ouest est bondée, du matin au soir. Inutile donc de chercher le « bon moment », il n’y en a pas. Le pont est traversé en permanence par des milliers de touristes venus du monde entier. Sur les pelouses et les berges face au temple vous pourrez trouver un petit espace pour admirer la vue. Au coucher du soleil par contre, il faut jouer des coudes pour se frayer un chemin ! Malgré la couleur de l’eau, vous pourrez voir des enfants nager dans les douves, avec leur familles qui piquent niquent sur l’herbe.

Angkor Wat

Angkor Wat

Angkor Wat

Tak Ou Entrance

Arrivés face à l’enceinte sud, à l’extrémité de l’avenue Charles de Gaulle, il faut tourner à droite pour rejoindre l’autre entrée. Vous arriverez à la porte Est, la Tak Ou Entrance. Lors de notre passage, il n’y avait absolument personne. On entame donc la visite par un long chemin de terre qui traverse la douve et on tombe sur un premier temple en ruine : ច្រកទ្វារ​តាគូ. On peut déambuler dans ses couloirs obscurs librement, un lieu idéal pour découvrir seuls les première pierres de latérite et de grès d’Angkor Wat  !

Les galeries d’Angkor Wat

Plusieurs centaines de mètres plus loin, on découvre l’immense enceinte entourant le bâtiment central. C’est une enfilade de colonnes et de bas reliefs narratifs qui représentent différents passages de l’histoire d’Angkor et portent des noms significatifs :

  • Vishnu Conquers Demons Gallery,
  • Krishna Defeats Bana Gallery,
  • Battle of the Gods,
  • Battle of Lanka Gallery,
  • Army of Suryavarman II Gallery,
  • Heaven and Hell Gallery,
  • Battle of Kurukshetra Gallery.

On peut pénétrer à l’intérieur des galeries sombres qui font en fait tout le tour d’Angkor Wat, sur une longueur totale d’environ 800 mètres.
Si l’on continue tout droit au travers de la galerie, on tombe sur des jardins encore déserts et la dernière enceinte entourant le temple principal. Celle-ci fait 100 mètres de longueur de chaque côté.

Voici quelques images de ces couloirs déserts.

Le temple central

Il y a plusieurs niveaux dans le temple, on passe de l’un à l’autre par des escaliers et le tout est un vrai labyrinthe. Lors de notre passage, les cinq tours centrales étaient inaccessibles.

Les escaliers d’Angkor Wat

Pour pénétrer dans le temple principal, il faut gravir de grands escaliers abrupts dont les pierres sont usées et arrondies par les siècles d’histoire.

Une fois à l’intérieur, on déambule à nouveau dans de longs couloirs sombres, avec cette fois des dizaines de statues et des bas reliefs d’une exceptionnelle beauté. Vous verrez des piliers décorés de magnifiques rosaces en lotus, des fenêtres à colonnes et des fresques d’apsaras un peu partout.

Les piliers et colonnes du temple

Dans les galeries, mais surtout à l’intérieur du temple principal, n’oubliez pas d’admirer les motifs et les sculptures des milliers de piliers du temple. Au centre, on peut voir des restes de peintures et des motifs peints sur le plafond et le haut des colonnes.

Les longs couloirs sombres d’Angkor Wat

L’avantage de visiter le temple à l’envers, c’est de pouvoir profiter des longues perspectives des couloirs presque seuls.

Les apsaras ou devatas d’Angkor Wat

Une fois à l’intérieur de la cité, le plus selon nous ce sont ces quelques 2000 devatas ou apsaras, des représentations féminines sculptées et pour certaines encore en très bon état.

Les fenêtres à colonnes d’Angkor Wat

Une des caractéristiques des temples d’Angkor, ce sont ces fenêtre à colonnes, typiques de l’architecture khmer. Vous en verrez partout à Angkor Wat, tout le long des galeries et à l’intérieur du temples.

Le Dieu Vishnu

Temple hindouiste avant de devenir bouddhiste, Angkor Wat renferme une très belle statue du dieu Vishnu à ne pas manquer.

Le parc d’Angkor Wat

Une fois qu’on a visité le temple central, on retraverse la deuxième galerie. On sort à l’extérieur en empruntant une petite plateforme bordée de statues de lions. Devant vous s’étale l’immense parc d’Angkor Wat et la Terrace of Honor par laquelle rentrent normalement tous les touristes. Une avenue décorée de nagas et longue de plus de 300 mètres rejoint la première enceinte et l’entrée principale.

Les bibliothèques d’Angkor Wat

De chaque côté de l’allée, vous verrez les deux bibliothèques, et les deux bassins du sanctuaire. Ces édifices posés sur l’herbe n’ont pas de décorations particulières mais ils sont peu fréquentés. En plus de profiter de l’isolement on a là une super vue sur le temple central.

Les petits chemins, la forêt et les monastères d’Angkor Wat

Pour être à l’écart du monde, prenez les chemins latéraux qui longent toute la structure. Il y a beaucoup moins de monde et vous pourrez voir Angkor Wat dans son entièreté, en toute tranquillité. Des dizaines de chemins en terre s’enfoncent dans la forêt entourant le sanctuaire et vont jusqu’aux douves. Vous pourrez visiter la pagode sud et la pagode nord, deux monastères à l’image de ceux qu’on peut voir à Siem Reap.

Profiter d’Angkor Wat jusqu’au bout !

L’heure de fermeture est le moment idéal pour se retrouver à nouveau seul dans le temple. Il faut s’organiser pour être proche de la deuxième galerie peu avant l’annonce des gardiens. Vous pourrez alors retourner à l’entrée principale, l’Angkor Wat Gateway presque seuls. Vous pourrez attendre les retardataires, et en profiter pour admirer une dernière fois les trois tours emblématiques d’Angkor Wat. Si vous avez de la chance, vous verrez alors quelques moines sortir lentement du temple, une aubaine pour les photographes !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top