Angkor Wat, symbole du Cambodge

Angkor Wat ou l’architecture khmère

Le plus vaste temple de la cité archéologique d’Angkor, celui dont les trois tours emblématiques s’affichent sur tous les guides du Cambodge et sur le drapeau national, est sûrement le premier temple que tous visitent en venant ici à Siem Reap.Et rien de plus normal car en prenant l’avenue Charles de Gaulle, pour faire la petite ou la grande boucle des temples,c’est sur lui qu’on tombe en premier, par le coté sud.

Les options pour la visite

Comme on le souligne dans le précédent article, et comme le montre cette carte, on a deux options pour la visite: la célèbre porte du temple, devant laquelle des centaines de touristes attendent le coucher ou le lever du soleil, se trouve à gauche sur la carte.Celle ci est fréquentée du matin au soir.On a aussi l’option d’entamer la visite depuis la porte Est, la Tak Ou Entrance, s’offrant ainsi quelques minutes de visite en solitaire sous les premières lueurs du matin. Ça vaut le coup car les premiers couloirs qu’on visite sont déserts et silencieux.

Angkor Wat

La porte principale est bondée de toute manière, on peut donc y revenir le lendemain pour le lever ou le soir même pour le coucher du soleil.

Le plus grand temple de la cité

Angkor Wat se visite rapidement si on ne s’arrête pas, mais peut tout à fait faire l’objet d’une visite prolongée tant il y a à découvrir. Il y a deux petits temples juste après l’entrée principale, d’anciennes bibliothèques;  il y a des couloirs partout dans le temple principal, des statues, des ornementations qui sont restées dans un état étonnamment bon, malgré le temps, les intempéries et les visites.C’est le temple le plus connu donc aussi un des plus visités, aussi bien par les locaux que les touristes.C’est le mieux entretenu de tous les temples de la cité, encore en activité et largement occupé par des moines dont l’habit orange s’illumine devant la grisaille des pierres ancestrales.

Angkor Wat

Si vous venez à vélo ou en scooter électrique, on peut tout à fait se garer devant l’une des entrées et l’attacher à une corde, une poutre qui traîne par là. Le nombre de tuk tuk garés devant l’entrée principale est impressionnant, mais encore une fois du coté Est, il n’y a presque personne, un ou deux tuk tuk à peine.

Angkor Wat