Les tours Prasat Suor Prat et les Khleangs à Angkor

Les tours Prasat Suor Prat et les Khleangs, aux portes d’Angkor Thom

Sur le fameux site historique d’Angkor au Cambodge, il y a plusieurs endroits vraiment incontournables. Angkor Thom, une enceinte regroupant quelques un des principaux temples du site, en fait partie. A l’intérieur de l’enceinte, une fois la Victory Gate franchie, on commence à en prendre plein les yeux avec notamment les 12 tours Prasat Suor Prat et les Khleangs. L’origine et surtout l’utilité de ces tours et des deux édifices voisins est apparemment mal établie. On sait qu’elles datent du XIe siècle et qu’elles ont été construites pendant le règne de Jayavarman V.

Le Prampi Lveng Pagoda et le Prasat Preah Vihear

Depuis la Victory Gate, juste avant les tours, le Wat Prampi Lveng et le Preah Vihear ( ou Wat Preah Ang Sang Tuk ) ne sont pas des temples angkoriens mais plutôt ce qu’ils appellent des terrasses, avec une grande statue de bouddha. Si vous n’avez que trois jours pour tout visiter, autant privilégier les plus gros temples connus.

les tours Khleangs

Tep Pranam

Les tours Prasat Suor Prat 

Devant le Wat Prampi Lveng, on trouve un petit bassin, desséché en saison sèche. L’endroit est propice à une pause pique-nique avant d’aller attaquer le Bayon, le Baphuon ou d’autres temples montagnes.
Viennent ensuite les 12 tours Prasat Suor Prat. Ces tours imposantes annoncent avec grandeur l’entrée dans la cité royale d’Angkor Thom: on sort de la forêt devant un grand espace aménagé qui nous mène tout droit vers la Terrace des Elephants, à gauche vers le Bayon, et à droite vers des restaurants locaux et d’autres petits temples. La vue ici est dégagée, on voit des temples de chaque côté, et bien sûr les touristes sont des milliers à passer par là chaque jour.

Les Khleangs

Depuis les première tours, on peut apercevoir les Khleangs nord et sud. Ces deux petits édifices ont des fonctions inconnues, et semblent un peu abandonnés dans la prairie. Construites sous l’impulsion des rois Rajendravarman II, et Suryavarman I, ces deux structures datent du Xe et XIe siècles.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top