Banteay Prei et Prasat Prei à Angkor

Banteay Prei et Prasat Prei : les temples oubliés d’Angkor

Lors de votre visite des temples d’Angkor au Cambodge, si vous êtes proche du fabuleux site de Neak Pean, ne manquez surtout pas les deux petits temples Prasat Prei et Banteay Prei. Les deux sont à l’écart de la route et de ce fait très peu visités. Ils semblent même complètement à l’abandon, ce qui devrait plaire aux aventuriers !

Le Prasat Prei

Depuis la route qui mène à l’entrée du Neak Pean, une pancarte indique le chemin pour rejoindre le petit Prasat Prei. Très vite on aperçoit un petit Gopura qui tient en équilibre sur un petit monticule de terre, avec tout autour des pierres qui tombent littéralement en ruine. Selon les sources, il s’agirait de quelques restes d’une ancienne bibliothèque. On y reste pas plus de 5 minutes car il n’y a pas grand chose à voir.

Prasat Prei

Le Banteay Prei

Un temple isolé

Le Banteay Prei en revanche est un fabuleux temple Angkorien beaucoup plus intéressant à visiter. Bâti par le roi Jayavarman VII au XIIe siècle, il ressemble fortement au petit temple Ta Som à quelques kilomètres à l’est. Quelques dizaines de mètres après Prasat Prei, on longe un mur d’enceinte et on aperçoit rapidement le Banteay Prei. Du fait de son isolement, il semble totalement ignoré des touristes. Et pourtant, ce temple est une vraie pépite comme il y en a peu sur le site d’Angkor.

Un voyage dans le temps

Le temple forme un carré de quelques dizaines de mètres à peine, il n’est donc pas très grand. Plusieurs passages permettent de pénétrer dans la cour centrale où la végétation a entièrement repris ses droits. La galerie d’enceinte par laquelle on doit passer est par endroit inaccessible tant la terre s’est accumulée à l’intérieur. Après s’être frayé un chemin entre les pierres, on débouche sur une petite place, totalement cachée des regards extérieurs. On trouve là quelques édifices fragiles, de très beaux bas reliefs, avec la végétation qui pousse un peu partout. Contrairement aux temples bondés d’Angkor, ici on peut prendre le temps de bien étudier chaque recoin, de s’imprégner des lieux, de toucher la pierre…

Si vous avez l’occasion et que vous avez une âme d’aventurier, ne manquez surtout pas ce temple qui est sans doute le plus sauvage de toute la cité historique. Ce sera sûrement un de vos coups de cœur. C’est le seul temple qu’on a pu visiter sans croiser personne, ce qui est plutôt rare à Angkor.

Banteay Prei

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top