Siem Reap, point de départ pour Angkor

Siem Reap, une des plus belles villes d’Asie du Sud Est

La porte d’entrée aux temples d’Angkor

Siem Reap est de loin la ville la plus touristique du Cambodge. Cette ville est la porte d’entrée à l’un des plus beaux sites archéologiques au monde : les temples d’Angkor. On est ici à seulement 150km de la frontière Thaïlandaise et à plus de 300km de la capitale, Phnom Penh. Le tourisme est en constante augmentation depuis le début des années 2000, et l’engouement pour les ruines attire surtout ses voisins asiatiques. Les français et les américains sont les occidentaux les plus nombreux. Cette petite ville de près de 200 000 habitants s’étale le long de la Siem Reap River et débouche au sud sur l’immense lac Tonle Sap.

Une ville animée

Du fait de sa proximité aux temples d’Angkor, la ville a largement développé son infrastructure touristique avec des dizaines de complexes hôteliers, de resorts et de guest houses bon marché. Il y a aussi un quartier branché tout autour de la « Pub Street« . Celle-ci est d’ailleurs souvent comparée à Kao San Road , la célèbre rue touristique de Bangkok en Thaïlande, car on y trouve les ingrédients classiques d’un lieu touristique en Asie : des bars illuminés la nuit et remplis de touristes avec la musique à fond, des massages pas chers, des restaurants, des vendeurs de crêpes, des rabatteurs et leur tuk tuk, sans oublier ses nombreux marchés où l’on retrouve les habits typiques vendus en Asie.

Siem Reap Cambodge

Une ville typique à taille humaine

Mais Siem Reap n’a rien d’une grande ville asiatique moderne, bien au contraire. Dire que c’est une des plus belles villes d’Asie est sans doute exagéré, c’est en tout cas une ville typique. Ses rues poussiéreuses, ses bâtiments décrépis et l’atmosphère tout autour de la Siem Reap River nous ramènent des décennies en arrière et font voyager !  On compte de nombreux temples dans la ville et aux abords. A quelques coups de pédale depuis le centre on tombe sur des petits villages rustiques avec des habitations traditionnelles sur pilotis. A vélo, on prend vraiment du plaisir à découvrir le Siem Reap rarement décrit dans les guides ! Et bien sûr, à quelques minutes du centre on tombe sur les ruines d’Angkor, un lieu unique au monde.

Un emplacement idéal

La ville est située à même pas 10km du site d’Angkor. Elle est traversée du nord au sud par la Siem Reap River et l’avenue Pokambor qui mène tout droit au temple d’Angkor Wat. Elle est coupée d’est en ouest par la nationale 6, la grande route qui mène à l’Aéroport international de Siem Reap. C’est donc très facile de se déplacer, et sa proximité avec les temples et le lac permettent de tout faire à vélo.

Siem Reap by night

Voici des images de la ville à la nuit tombée. Le tourisme de masse se ressent surtout à ce moment là, avec des groupes entiers de chinois qui défilent dans les rues et les mêmes touristes occidentaux qu’on retrouve à Bali ou ailleurs en claquettes et débardeurs.

Que voir à Siem Reap ?

Dans la ville de Siem Reap il y a plusieurs « zones » à visiter.  Voici une carte situant les quelques points cités ci-dessous.

Les ruelles poussiéreuses de Siem reap

Du coté de la Achar Sva Street, ne manquez pas ses petites ruelles poussiéreuses vraiment charmantes qui partent à l’est ! La couleur ocre de la terre est l’une des caractéristiques de cette ville. Dès qu’on quitte les avenues goudronnées, on retrouve cette poussière qui recouvre la végétation et les murs !

Siem Reap

Siem Reap Cambodge

Le Wat Bo

Le temple Wat Bo est sans doute le temple le plus accessible, il se trouve sur la street 22. Ce sanctuaire regroupant plusieurs édifices mérite vraiment le détour. On peut y observer des moines dans leur « milieu » naturel, et des dizaines de temples typiques.

Wat Bo

La nationale 6 et les grandes artères

A l’extrémité nord de la Achar Sva Street on tombe sur la nationale 6, typique des larges avenues de Siem Reap. On y trouve plein de commerces et pas mal d’hôtels. C’est là que la vie urbaine est la plus dense, avec pas mal de circulation.

Les quartiers plus pauvres

Au delà de la nationale 6, du coté des street 17, 18 etc, on retombe sur un Siem Reap plus pauvre, avec des petites ruelles non éclairées le soir. Elles sont moins animées mais la vie locale est plus dépaysante. Quartier résidentiel, on y trouve quelques commerces vraiment pas chers du tout. On peut manger pour 1$ et c’est là que les cigarettes sont les moins chères!

Le Wat Preah Prom Rath

Du coté de la Pokambor Avenue, vous pourrez visiter le temple Wat Preah Prom Rath. Assez vaste, le sanctuaire regroupe le temple Preah Vihear, une annexe universitaire, et tout un tas de statues et de décorations diverses. D’apparence moderne, il est pourtant plusieurs fois centenaire. Il se visite librement. On peut ensuite se diriger vers les rues commerçantes et plus animées juste derrière.

La Pub Street

Cette rue située à l’ouest de la Siem Reap River concentre en soirée la majorité des touristes de la ville. Comme indiqué plus haut, cette rue peut attirer les fêtards autant qu’elle peut repousser ceux qui cherchent du dépaysement. L’endroit est néanmoins intéressant à visiter pour découvrir toute l’animation de la ville.

Siem Reap Cambodge

Les marchés de Siem Reap

Il y a de nombreux marchés dans la ville :

  • le Psar Chas – Old Market, situé au bord de la rivière. On peut y acheter des produits frais aussi bien que des souvenirs.
  • Juste à côté de la Pub Street, l’animation se prolonge au Night Market. On peut déambuler dans un dédale de petits passage, entre les cabanons et boutiques vendant essentiellement des habits à destination des touristes.
  • Dans son prolongement il y a le Noon Night Market.

Ces boutiques occupent en réalité tout un pan de quartier à partir du Old Market Bridge et tout le long de la Thnou Street. Au bout de cette rue vous tomberez sur la Pub Street. Vous pouvez donc démarrer votre balade depuis le pont

  • De l’autre côté de l’hôpital on peut déambuler au milieu des étals du Central Market, un petit marché couvert.
  • Au nord du rond-point du Old Market Bridge, on peut visiter le Made in Cambodia Market. On peut y acheter de l’artisanat et des produits locaux.
  • Un peu à l’écart à l’est de la nationale 6 se tient le plus grand marché de Siem Reap, le Phsar Leu Thom Thmey.

Les « Royal Gardens »

Au croisement de la nationale 6 et de l’avenue Charles de Gaulle se trouve le parc du Preah Ang Chek Preah Ang Chorm ou les « Royal Gardens ». Derrière ce parc assez grand qui longe la rivière, on tombe sur des rues plus calmes et remplies d’hôtels de luxe, et la Khmer Pub Street, une Pub Street version locale.

Les temples d’Angkor

La billetterie pour les temples d’Angkor se trouvait jusqu’en 2017 sur l’avenue Charle de Gaulle, sans éclairage la nuit, à quelques centaines de mètres du temple Angkor Wat. La route était barrée par un check point jusqu’aux environs de 17-18 heures, on ne pouvait donc pas le louper. Le bâtiment pour l’achat des billets est maintenant situé à 4km du centre de Siem Reap et il est ouvert de 5h du matin à 17h30 le soir.  C’est l ‘Angkor Enterprise, ou le Angkor Park Pass Ticket Counters sur la street 60.

Le lac Tonlé Sap et ses villages

Au sud de Siem Reap on peut visiter plusieurs temples et villages que l’on décrit plus précisément dans un autre articleDans notre article sur les villages autour de Siem Reap on décrit un itinéraire pour visiter rapidement quelques temples depuis la ville.
Plus au sud encore, il ne faut pas rater la colline et le Phnom Krom, le dernier monument au sud de la ville avec son point de vue aérien sur le lac Tonlé Sap. On vous en parle dans cet article.

Siem Reap & Angkor Road Trip

Une balade au coeur de Siem Reap

Voici un aperçu d’une petite balade dans Siem Reap & la campagne d’Angkor avec la GoPro, à bord d’un tuk tuk, d’un scoot et d’un vélo.

Siem Reap au Cambodge se mérite, surtout si l’on y parvient par voie terrestre depuis la Thaïlande ! N’hésitez pas à consulter notre article sur le passage de la frontière terrestre pour savoir comment venir jusque là.

Se déplacer à Siem Reap

Vous verrez de nombreux tuk tuk, comme ailleurs en Asie, sauf qu’ici ils sont bien différents, ressemblant plus à des carrosses en bois ! Certains l’utilisent aussi pour visiter les ruines d’Angkor, mais on le déconseille fortement. Non seulement vous allez polluer, faire du bruit, mais surtout vous allez visiter les temples en faisant la queue avec les dizaines d’autres tuk tuk. Le vélo est un moyen idéal pour se balader dans la ville, et pour les temples ou le Tonle Sap, on recommande sans hésiter le scooter électrique, silencieux, écologique et rapide !

Louer un scooter ou un vélo à Siem Reap

A siem Reap il y a quelques loueurs de scooters, la plupart électriques. Dans la ville, les touristes et locaux ont tendance à dire que les scooters à moteurs sont interdits aux touristes. Pourtant on en voit pas mal en ville. Les loueurs principaux se trouvent dans la rue « Central Market »C’est là qu’on trouve le plus connu, mais pas le moins cher : le green e-bike.

Nous en avons trouvé un juste à coté, à 9 dollars les 24 heures, et il est possible d’en louer pour plusieurs jours, avec un tarif dégressif. L’avantage c’est qu’on avait un scooter électrique deux places, alors que Green e-bike ne loue que des scooters à une place, forçant les couples à en prendre deux, donc à payer deux fois plus.

Concernant le vélo, chaque guest house en principe loue des vélos entre 1$, et 3$.

L’hébergement à Siem Reap

Proche des temples d’Angkor

Siem Reap nous avons logé à trois endroits différents. Si on veut être tout prêt d’Angkor et gagner quelques kilomètres pour la balade à vélo, on peut choisir le DYNYKA  à 9 $ la chambre avec une salle de bain privative, mais une wifi aléatoire. Plus on s’éloigne du centre, et plus il y a des grands hôtels luxueux.

Siem Reap

Au centre de la ville

Pour être vraiment au centre de Siem Reap et sur la nationale 6, vous pourrez tester LES PARIGOTS à 9 $ la chambre, avec là encore une wifi aléatoire.

Siem Reap

Autour de la Achar Sva Street

Dans une version plus backpacker, une des guest house des « street 20 » et « street 22« , comme le SWEET DREAM à 10 $.  C’est dans les rues perpendiculaires à l’avenue principale Achar Sva Street, la rue 22 notamment  qu’on trouve le plus d’hébergements bon marché. Les rues sont poussiéreuses, mais l’endroit est au calme et il y a de nombreux commerces sur l’avenue.

La wifi à Siem Reap

A Siem Reap, il ne faut pas espérer travailler avec la wifi depuis sa guest house, car la connexion est catastrophique (du moins lors de notre passage) . Sauf peut-être en choisissant un hôtel de luxe. Les prix des hébergements à Siem Reap nous semblent plus chers en moyenne qu’en Thaïlande, disons que pour le même prix, nous avons eu largement moins bien.

Prévoir votre budget à Siem Reap

Les tarifs et les conditions d’entrée au site d’Angkor

Si vous êtes venu jusqu’à Siem Reap, c’est sans aucun dout pour aller visiter les ruines d’Angkor. Depuis 2017, les tarifs ont changé:

  • le pass 1 jour est à 37$.
  • le pass 3 jour à 62$.
  • enfin le pass 7 jours est à 72$.

Le pass s’achète au comptoir officiel, situé à 4km du centre de Siem Reap et ouvert de 5h du matin à 17h30 le soir.  C’est l ‘Angkor Enterprise, sur la Street 60, Krong Siem Reap. Le pass est valide pour tous les temples d’Angkor, le temple Phnom Krom, Wat Athvea et les temples du groupe Roluos. Il peut se payer avec des dollars, des riels, des euros ou encore des bahts.

Le passe de 3 jours est valide sur une période de 10 jours, celui de 7 jours, sur une période d’un mois.

Le parc national de Phnom Kulen avec ses temples et ses cascades ne peut pas être visité avec le pass d’Angkor. Il nécessite une carte d’admission séparée.
Les temples de Beng Mealea (5$) et de Koh Ker (10$) ne sont pas non plus compris dans le pass.

Exemple de prix à Siem Reap

Et voici quelques idées de tarifs pratiqués à Siem Reap, pour les dépenses du quotidien

  • Une grande bouteille d’eau dans un supermarché: de 0,50 à 0,70 $
  • Un Fried rice chicken = 1,5 à 2 $ dans les stands de rue
  • Des cigarettes locales = 700/1000 Riel
  • La location d’un vélo : à partir d’un dollar
  • Un café : 1 $

Manger à Siem Reap

Les restaurants en centre ville

Les restaurants classiques

Tous les restaurants branchés se trouvent du coté de la pub street. Sur la Acha Svar Street, on peut recommander le Star rise restaurant  un petit restaurant familial, vraiment top. Le Sandwich chicken est à 2,5$, le Fried Rice Chicken à 2,5$ et le café à 0,5$.
Le prix des plats à Siem Reap est en moyenne deux fois plus chers qu’en Thaïlande. Dans les supermarchés également, tout est plus cher. Du point de vue d’un voyageur ‘sac à dos‘, Siem Rep, n’est donc pas une ville pour économiser en voyage !! Voici ci-dessous quelques idées de prix dans les cafés.

Les petits prix

En fait, plus vous vous éloignez du centre, et plus vous trouverez des petits restaurants locaux vraiment pas cher du tout. Il y a des restaurants avec des tables dehors et les prix affichés sur une carte, et d’autres, beaucoup plus discrets, où l’on peut manger un bon plat pour 1$ !

Siem Reap Cambodge

Tilt Shift Siem Reap

Et voici la ville de Siem Reap en miniature !

Top