Villages de Siem Reap

Les villages de Siem Reap

Si vous vous rendez dans la ville de Siem Reap au Cambodge, ne manquez surtout pas les villages situés autour de la ville. En plus des temples d’Angkor, ces villages constituent selon nous un complément de visite vraiment intéressant. Pour ceux qui ne viennent que pour le site archéologique surtout, c’est vraiment l’occasion unique de découvrir le Cambodge profond, loin des clichés touristiques. A quelques coups de pédales du centre ville, les petits chemins de terre poussiéreux et cahoteux nous plongent au cœur de la vie locale et nous ramènent des décennies en arrière !  Ce que vous voyez habituellement dans les documentaires, vous le verrez de vos propres yeux ici !

On vous décrit donc ici un petit itinéraire facile à faire en vélo ou à pied depuis le centre ville. Il suffit de se diriger vers le lac Tonlé Sap pour tomber sur des temples et des habitations rustiques.

Voici un plan dans lequel on énumère les points à voir au sud de la ville.

En route pour visiter les villages de Siem Reap !

Depuis le centre-ville, rejoignez la Pokambor Avenue jusqu’au rond point.
Une rue part sur la droite, la Psa Kroum ou BBu Road. Prenez plutôt, la route « 63 » qui longe la rivière. Cette route descend tout droit jusqu’au lac Tonlé Sap.
On sort progressivement de Siem Reap, et les nombreux ponts permettent de passer de l’autre coté et d’aller voir le Wat Svai et le Kong Mouch Phagoda. Ces deux temples se ressemblent énormément : on trouve un grand temple central, un monastère, plusieurs édifices et de nombreuses statues d’animaux. Les couleurs dominantes de ces temples, le jaune et le rouge, recouvrent tous les piliers et toutes les portes.

Wat Svai

Le Wat Svai est le premier grand temple que vous verrez sur le chemin. Avec un grand édifice central, vous y verrez sûrement de nombreux enfants jouer dans la cour d’entrée.

Villages de Siem Reap

Athvear Pagoda

Une fois ces deux temples visités, vous pouvez repasser du coté Ouest de la rivière en prenant l’un des petits ponts en bois. Vous allez rouler quelques centaines de mètres sur la route 63 jusqu’à tomber sur une grande porte rouge. C’est au bout de ce chemin que vous trouverez le Wat Athvea et l’Athvear Pagoda, un magnifique temple Angkorien. C’est l’un des deux temples d’Angkor situés aux sud de la ville, avec le Phnom Krom. On vous en dit plus dans un autre article.

Athvear Pagoda

Po Banteaychey Pagoda

De retour du Wat Athvea, repassez de l’autre côté de la rivière. Quelques centaines de mètres plus bas se trouve le magnifique Po Banteaychey Pagoda. Plus grand que le Wat Svai, ce sanctuaire regroupe plusieurs temples colorés, de très belles peintures, des grandes statues, un étang et des dizaines de pagodes. Des enfants pourront vous guider et vous montrer les plus beaux endroits du temple !

Villages de Siem Reap

Il y a beaucoup d’autres temples en chemin, de part et d’autre de la rivière. Un des plus beaux à visiter est le Wat Po Banteaychey.

Les villages perdus de Siem Reap

Hormis les temples, cette balade vous fera traverser de nombreux villages où les locaux ne croisent que rarement les touristes, et ou la pauvreté saute au visage. Il y a quelques habitations en dur, mais la très grande majorité des maisons sont en bois, sur pilotis. D’autres sont en paille ou en taule. La poussière est partout, sa couleur ocre se colle partout, sur les murs et la végétation. Cette balade au milieu des enfants et des locaux accueillants est un vrai dépaysement. Les villageois ici vivent littéralement dans la poussière, parfois dans les déchets.

La Siem Reap River

La rivière tout du long ajoute un charme intemporel au décor. La Siem Reap River se jette 10km plus bas dans le lac Tonle Sap. Sur les berges de la rivière, vous verrez quelques habitations en bois presque en ruine, tenant à peine en équilibre. Et tout le long, on observe des déchets plastiques en grande quantité. L’eau ici sert malheureusement de poubelle aux habitants.
Jusqu’aux dernières habitations avant que l’interminable route 63 bifurque, vous pourrez emprunter des petits ponts en bois pour traverser la rivière.

Les rizières de Siem Reap

Au bout de ce chemin, on finit par tomber en plein milieu des rizières qui s »étalent à l’infini. Des chemins de terre très étroits partent très loin dans la campagne. Ici il vaut mieux faire attention, on y a croisé des serpents noirs mortels qui traversent les chemins à vive allure !

Phnom Krom

Si vous poursuivez sur la route 63 jusqu’au bout, vous allez tomber sur le début du village Chong Kneas. La colline sur laquelle trône les trois tours restantes du Phnom krom offre une vue aérienne sur le lac. Consultez notre article dédié pour en savoir plus.

Sur la route

Après avoir visité le Phnom Krom et le lac Tonle Sap, vous pourrez revenir par la route 63 jusqu’au centre ville, histoire d’aller un peu plus vite. De ce coté ci, la pauvreté est un peu moins apparente, la poussière par contre est toujours là ! A notre passage en janvier 2016, ils refont et goudronnent cette route, pour le plus grand bonheur des locaux qui pourront ainsi mieux respirer.

Cette balade vous prendra facilement toute la matinée. En partant tôt, vous pourrez manger dans un des restaurants avec vue sur les rizières, juste avant le lac. Si vous visitez en plus les villages flottants comme Chong Kneas, Prek Toal, Kampong Phluk ou encore Kampong Khleang, il vous faudra la journée entière. Comme ces villages sont assez éloignés et supposent des tours en barque, il est préférable de prolonger son séjour. Prévoyez une journée à vélo pour visiter les villages et les temples au sud de Siem Reap, et une autre pour les villages flottants de Tonle Sap, avec un tour organisé ou pas.

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top