Shinjuku, Tokyo

Shinjuku, le noeud ferroviaire de Tokyo

Un quartier ultra fréquenté

Shinjuku est sans aucun doute l’un des quartiers les plus fréquentés de Tokyo au Japon.  Avec pas moins de 15 lignes de trains et de métros qui transitent par la gare de Shinjuku, on dénombre plus de trois millions de passagers qui chaque jour foulent le sol de ses couloirs. Les chiffres peuvent faire peur au premier abord, mais une fois sur place, vous verrez que la sensation de forte densité est la même dans beaucoup d’autres gares de la capitale ou dans d’autres villes connues du pays.

Un point de convergence dans la ville

Shinjuku est un lieu de passage quasi obligatoire pour des millions de japonais, et pour la plupart des touristes. C’est le point d’arrivée principal pour ces derniers, et beaucoup d’occidentaux en gardent une très forte impression du fait de sa démesure. Lorsque l’on vient d’une autre grande mégalopole asiatique comme Kuala Lumpur ou Hong Kong, on est forcément moins impressionné.
Ne serait ce que pour se balader, trouver un hébergement, ou se rendre dans une autre ville comme Kyoto ou Nara, Shinjuku est une véritable plaque tournante.

Les grattes ciels de Shinjuku

C’est aussi à Shinjuku qu’est implanté le siège du gouvernement métropolitain de Tokyo ou le Tokyo Chôsha. Cet immense bâtiment et ses tours sont visibles de très loin dans la zone. On y trouve également le siège de nombreuses entreprises internationales et quantité de grands magasins comme Isetan, Odakyu, Marui, Mitsukoshi, Seibu, ou Tōkyū . C’est là qu’on trouve la plus grande concentration de gratte-ciels car la vallée de Shinjuku est apparemment la zone la moins sismique de la ville.

Une carte pour mieux vous repérer à Tokyo

N »hésitez pas à consulter notre carte My Maps sur laquelle on a listé tous les endroits cités dans nos articles et bien d’autres qu’on n’a pas eu le temps de visiter.

Pour pouvoir l’utiliser ensuite hors ligne sur son téléphone, reportez vous à notre petit tutoriel sur le sujet.

Que voir et que faire à Shinjuku ?

Si on devait comparer ce quartier à un endroit en France, ce serait sans hésiter la Défense. Sauf que Shinjuku ne se limite pas à son quartier d’affaires, il offre au visiteur toute une panoplie de choses à faire et à voir à travers ses différents quartiers. On vous propose donc ici une petite balade dans la partie nord, est et ouest de Shinjuku. On part du quartier de Kabuchikô en passant par les ruelles de Golden Gai, jusqu’au parc de Shinjuku. Enfin le retour à la gare vers minamiguchi. Cette balade prend facilement toute une matinée ou au moins 3 ou 4 heures.

Le nord de Shinjuku

Omoide Yokocho

Juste au nord de la gare, ne ratez pas une des ruelles typiques d’après guerre, la Omoide Yokocho dans laquelle vous trouverez tout un tas de petits bars et de restaurants typiques, dans le même genre que Golden Gai ou Pontocho Alley à Kyoto.

Le quartier de Kabukichô

Kabukichô se trouve au nord-est de Shinjuku. Le quartier est très facilement accessible à pied depuis la gare. A partir de l’une des sortie nord, il suffit de traverser les ruelles à moitié piétonnes qui tombent sur Yasukuni dôri. On peut par exemple se diriger vers Bic Camera (ビックカメラ ) que l’on voit tout de suite en sortant et tourner ensuite à gauche.

Shinjulu

La rue Yasukuni dôri

A partir de la Yasukuni dôri, toutes les rues en face mènent au cœur de Kabukichô, réputé quartier « chaud » de Tokyo, même si ce terme au Japon n’a pas du tout le même sens que chez nous. On trouve tout un monde souterrain et caché dédié aux plaisirs charnels, mais surtout énormément de magasins : électronique, appareils photos, jeux vidéos, pachinko, karaoké, pharmacies, restaurants, bars, cafés.. Bref, tout ce qui se vend se trouve à Shinjuku et à Kabukichô. Ce quartier emblématique se caractérise par tous ses immeubles aux affiches et enseignes colorées qui s’illuminent dès la nuit tombée.

La tête de Gozilla et la Gozilla Road

Une fois sur la Yasukuni dôri, on aperçoit au loin la tête de Godzilla sur le toit d’un immeuble.  On s’engage alors tout droit, dans la Kabuki central Road ou Gozilla Road.

Le Cinecity Square

A sa gauche, c’est le Cinecity Square, une grand place entourée d’immeubles colorés, avec du gros son qui sort d’un peu partout. L’endroit est intéressant à visiter, en journée comme en soirée.

L’est de Shinjuku

Le Robot Restaurant de Shinjuku

En revenant sur nos pas, on continue à l’est vers Golden Gai. A un moment sur la droite, on peut admirer la devanture clinquante du fameux Robot restaurant qu’on peut voir dans de nombreux documentaires sur Tokyo. On passe en chemin à côté du bar Regulus avec sa statue de King Kong.

L’allée boisée de Shinjuku : 新宿遊歩道公園 四季の路

En allant toujours tout droit on tombe sur une allée boisée discrète et peu empruntée qui permet de s’évader de la foule et du bruit. C’est la Shinjuku yūhodō kōen shiki no michi. L’allée revient à Yasukuni dôri en passant à côté de Golden Gai. Il n’y a pas de banc ni d’endroit où se poser ici, mais c’est toujours agréable d’avoir un petit espace vert au milieu de tout cet océan de bitume.

Les passages de Golden Gai

Golden Gai ce sont juste deux minuscules petites ruelles, bordées de chaque côté par des bars tout aussi minuscules ! Si vous avez pris la petite allée boisée citée juste avant,  vous trouverez une entrée à Golden Gai à peu près à mi-parcours. Le mieux est d’ y aller en soirée, ne serait-ce que pour l’expérience. En journée, comme on peut le voir dans notre vidéo et les photos ci-dessous, les lieux sont fermés et absolument vides…donc quelque part sans intérêt.

Shinjulu

En route pour le parc de Shinjuku

A la sortie de l’allée après Golden Gai, on retombe sur la grande avenue Yasukuni dôri et son enfilade d’immeuble. Ensuite, entre le quartier de Kabukichô et le parc de Shinjuku, on ne trouve pratiquement plus que des grandes avenues avec d’immenses magasins. Là encore tout est dédié au shopping avec, entre autre, le grand magasin Isetan mais aussi des grandes marques comme Hermes ou Louis Vitton.

Le parc Shinjuku Gyoen

Le parc de Shinjuku est un vrai parc, contrairement à celui de Ueno par exemple. Ici pas de monuments exceptionnels, mais de grands espaces verts très aérés et on peut s’allonger un peu partout. On trouve un parc français, anglais et japonais à l’intérieur de ce havre de paix. L’endroit est très agréable, avec son étang et ses nombreuses allées qui mènent aux différentes partie du parc. Aux mois de mars-avril, le parc est prisé pour le hanami, la floraison des sakura.

 Le parc est ouvert de 9:00 à 16:30.
 L’entrée coûte 200 yens.

Shinjulu gyôen

Le retour à la gare de Shinjuku

Tout de suite après la sortie nord du parc, on marche vers l’ouest le long d’une nationale qui mène à la gare JR de Shinjuku. Une fois qu’on s’en rapproche, on peut bifurquer et se perdre un peu dans les allées commerçantes. Tout au bout, on arrive aux escaliers qui mènent à la grande place centrale et au centre commercial Lumine 2. On passe alors à l’ouest de la gare.

Shinjulu

L’ouest de Shinkuku

Lumine Plaza

Le quartier de Lumine Plaza est plutôt dédié à la mode ou aux produits cosmétiques. Cette place offre une belle perspective sur l’immense avenue qui part du château impérial et se poursuit dans la banlieue ouest de Tokyo.

Shinjulu

Les quartiers d’affaires

Tout de suite après le Lumine, on dépasse la gare JR et on retombe dans un dédale de petites ruelles dans lesquelles les enseignes se chevauchent. Là encore, on trouve de tout, à manger et à boire ! Cette partie est visible dans notre vidéo « walking around shinjuku« . Si on pousse plus loin la marche, on atterrit dans le quartier d’affaire et les gratte-ciels de Shinjuku ouest.

Walking in Shinjuku

Et voici la vidéo d’immersion avec la GoPro de tous les quartiers de Shinjuku cités, excepté le parc.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top