Mandalay

Mandalay, l’ancienne « petite » capitale Birmane

Mandalay, nombreux sont ceux qui la décrivent comme une ville transitoire, un point de départ pour voir le « Ubein Bridge », le fameux pont en tek le « plus long du monde ». Pourtant la ville offre une vision du pays différente de Yangon, les gens y sont un peu différents, la vie y est un peu différente. Mandalay Hill, la colline qui la surplombe  et de laquelle on peut voir une magnifque vue de la ville vaut vraiment le détour.Les temples de la ville également, dont le fameux monastère en bois Shwenandaw Kyaung.

Mandalay

Mandalay, reflet de la birmanie

Mandalay s’etale le long du fleuve Irrawaddy, elle est en comparaison presqu’une fois et demi plus grande que Paris. Ses très longues avenues numérotées rendent la marche fatiguante. Les batiments, à l’instar de Yangon, sont délabrés, et d’inombrables ruelles mènent au coeur de la vie locale birmane. Ici aussi, il existe derrière certaines de ces rues de nombreux marchés, des bidonvilles ou quartiers remplis de maisons rustiques ou les gens mangent et font leur linge dehors, dans de minuscules chemins  étroits.Ici aussi pas d’éclairage public le soir, si bien qu’une fois la nuit tombée, on y voit plus grand chose et vaut mieux avoir un minimum le sens de l’orientation.

Mandalay est très fervente avec ses milliers de moines, et beaucoup de temples dans la ville diffusent leurs prières en continu à travers des hauts parleurs qui grésillent.

Se balader dans Mandalay est un vrai plaisir, la vie y est animée, beaucoup de boui boui, de restaurants, de magasins. On voit beaucoup de déchets mais comme partout ailleurs dans le pays, cela fait partie du cadre à la longue.

Mandalay

L’hebergement à Mandalay

Les guest house ou hotels pour voyageurs se situent plutot au nord ouest de la ville, à gauche du Palais Royal.
Nous avons testé trois adresses à Mandalay :

-le FORTUNE HOTEL, (182A 31st Street, Between 82nd and 83rd Street, Mandalay), plutot orienté backpacker, à 18 $ avec petit-dejeuner (chambre carrelée et sale , très mauvaise wifi et douche commune)

-Le GOLDEN DREAM HOTEL,( No. 255, 30th Street, Between 89th & 90th Street, North of Pyi Kyaw Market, Mandalay 11221 ) largement plus confortable, à 27$ avec petit-dejeuner (chambre très correcte avec frigidaire) très luxueux pour le quartier où il se trouve, plutôt pauvre et éloigné: un Building au milieu des bidonvilles et quartiers tranquilles.

-Le G-seven, (77 Street, Between 34 x 35 Street, Chan Aye Thar Zan Township, 11101 Mandalay ) situé à mi chemin entre magasins et petit quartiers plus pauvres, petite chambre à 25$, mais propre et fonctionnelle avec frigidaire, grande douche. Ce dernier hotel est géré par une chinoise qui épie le moindre de vos gestes, mais ne vous adresse pas la parole. Le service y est bon, mais la clientèle est essentiellement chinoise.

Mandalay

Ou manger à Mandalay ?

Cela dépend du quartier ou vous résidez.Près du G-seven, ou du FORTUNE HOTEL il y a nombre de restaurants locaux qui servent des plats asiatiques, chinois ou local, assez bons.Il y a des bakery ou fast food locaux dont les prix sont un peu chers pour l’asie.A l’inverse, dans des quartiers comme ceux du GOLDEN DREAM HOTEL, il n’y a absolument rien, il faut marcher trois ou quatre blocs pour trouver le premier boui boui.Dans l’ensemble, nous n’avons pas trouvé à Mandalay de quartiers orientés « tourites » avec ses magasins et restaurants branchés, comme on pourrait en trouver à Bangkok ou ailleurs en Asie du Sud Est.

Mandalay

Tilt Shift Mandalay

Un aperçu de Mandalay au Myanmar en miniature !!