Que voir que faire autour de Mandalay : le UBein Bridge

Le Ubein Bridge au Myanmar, le pont en teck le plus long du monde

Le Ubein Bridge est l’un des nombreux sites à voir en Birmanie. Il est situé sur le lac Taungthaman, dans la ville d’Amarapura, à 11km au sud de Mandalay. Connu mondialement, ce pont de plus d’un kilomètre est la plus longue construction en bois de teck au monde. Il a été érigé à la fin du XIXe siècle. C’est donc une curiosité qu’il ne faut surtout pas rater lors d’un voyage dans ce beau pays. Ce n’est pas seulement le pont, mais aussi le paysage tout autour qui est vraiment magnifique.

La balade sur le Ubein Bridge

La balade sur le pont est gratuite et prend environ 20 minutes en allant vite et sans s’arrêter. Autant dire une heure en prenant des photos, et autant pour le retour. Les milliers de piliers s’alignant au dessus de l’eau offrent un spectacle vraiment unique. Le pont forme une courbe, on peut donc se retourner à tout moment pour admirer le pont sous différents angles. Même sans être photographe, on arrive à obtenir de beaux clichés !
Il n’y a aucune rambarde sur le pont, on peut donc se poser un peu partout sur les bords en s’agrippant aux piliers.

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge pont en teck

Ubein Bridge pont en teck

Ubein Bridge pont en teck

Ubein Bridge

Les vendeurs ambulants du Ubein Bridge

Pendant votre marche vous allez passer sous cinq petits passages couverts où vous pourrez vous poser, et où des locaux vendent leurs pêches du jour, des fruits ou même des oiseaux.

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Le Ubein Bridge: un pont très fréquenté

Les touristes et les locaux sont nombreux, tout dépend bien sûr de la période et de l’heure. La plupart des birmans que l’on croise sourient facilement, ils posent aussi avec plaisir devant les objectifs ! On nous a même invité à participer à une scène de film local, malgré notre allure de baroudeur peu apprêté !  Avant d’être un site touristique, le Ubein Bridge est avant tout un lieu de passage reliant les deux rives du lac, il y a donc beaucoup de monde !

Ubein Bridge

U Bein Bridge

U Bein Bridge

Le lac Taungthaman

Les paysages tout autour du pont invitent à la contemplation. Les lieux en dehors du pont restent magnifiques et le lac à lui seul mérite le détour. Il règne ici une ambiance vraiment paisible et agréable. Les dizaines de pagodes blanches que l’on voit au loin ajoutent une touche mystique à ce tableau. Beaucoup de locaux se promènent ou travaillent sur les bords du lac, sur lesquels on peut voir des dizaines de bateaux traditionnels.

Ubein Bridge

Ubein Bridge pont en teck

Ubein Bridge pont en teck

Ubein Bridge pont en teck

Ubein Bridge pont en teck

Ubein Bridge pont en teck

Ubein Bridge

U Bein Bridge

Ubein Bridge sunset

Ubein Bridge

Le village de Yadanabon

Au bout du pont on rejoint le petit village Yadanabon avec les très beaux temples Shin Pin Shwe Gu Pagoda et Kyauk Taw Gyi Pagoda. Juste après la sortie du pont, on peut descendre au pied des colonnes et se poser dans l’un des restaurants au bord de l’eau. Ces commerces sur les berges du lac ne sont là qu’à la saison sèche. C’est l’occasion de passer sous le pont, d’aller toucher le bois de teck et voir de plus près cette structure centenaire.

Ubein Bridge pont en teck

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Les pêcheurs du lac Taungthaman

De chaque côté du pont, jusqu’au coucher du soleil, vous verrez des hommes à moitié ensevelis dans l’eau. Ces pêcheurs à la ligne s’immergent presque jusqu’au cou, et restent immobiles avec leur longues canne à pêche. Les scènes sont pittoresques et vraiment dépaysantes ! Au lac Inle ils pêchent sur une barque en ramant avec leur pieds, ici c’est tout le corps dans l’eau, avec parfois juste la tête qui dépasse !

Ubein Bridge

Ubein Bridge fisherman

Ubein Bridge fisherman

Un pont ravagé

Le bois des piliers est par endroit tellement ravagé qu’une partie a déjà été remplacée par du béton. La structure est vouée à s’écrouler à terme, l’ensemble sera certainement refait à neuf d’ici peu.

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Les moines du pont Ubein

Sur le pont vous croiserez sans doute quelques moines. Certains collent aux clichés qu’on s’imagine, d’autres, beaucoup plus modernes, déambulent portables à la main, tatoués, faisant des selfies ou posant avec des lunettes de soleil. Les temps changent !

U Bein Bridge

Ubein Bridge monks

U Bein Bridge

Ubein Bridge monks

Ubein Bridge monks

Ubein Bridge monks

Ubein Bridge monks

Le coucher du soleil

Quand vient le coucher de soleil, évidemment, c’est la cohue sur le pont. Des cars entiers de seniors occidentaux débarquent et on avance très lentement, un peu à la queue leu leu. Les locaux des deux rives sont aussi très nombreux. Selon nous le meilleur endroit se trouve sur les premières centaines de mètres. La silhouette de l’arbre mort dans le ciel jaune et le reflet de la lumière sur l’eau offrent un cadre idéal !  Dès que la luminosité faiblit, il y a aussi un défilé de barques traditionnelles qui se positionnent en demi cercle face au soleil.

On peut assister au spectacle jusqu’au bout sans s’inquiéter pour le retour : des hordes de bémos vous attendent pour vous ramener à la ville. Nous avons attendu assez longtemps, préférant voir partir les groupes, et nous n’avons eu aucun mal à trouver un bémo et à négocier le prix. A la nuit tombée, il n’y a pas d’éclairage sur le pont, on ne voit donc plus grand chose.

Ubein Bridge sunset

Ubein Bridge sunset

Ubein Bridge sunset

Ubein Bridge sunset

Ubein Bridge sunset

Ubein Bridge sunset

Ubein Bridge sunset

Ubein Bridge sunset

Ubein Bridge sunset

Ubein Bridge sunset

Visiter les rives d’Amarapura

Sur les rives du lac, du côté d’Amarapura, il y a plusieurs temples à voir. Comme la plupart des touristes se rendent directement au pont, vous pourrez les visiter presque seuls. Dans un périmètre de 500 mètres à peine, on peut déjà visiter les temples suivants : Taung Mingyi Pagoda, Maha Gandaryone Monastery, Shwe Motehtaw Pagoda, Su Taung Pyae, Maha Gandar Yone Monastery, Kyaw Aung San Dar Monastery.
Plus à l’ouest dans la ville, sur la kyan tan yar lae street, il y a une pagode entièrement en mosaïque, assez rare, qui mérite aussi le détour.

U bein bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Ubein Bridge

Le trajet de Mandalay au Ubein Bridge

A partir de Mandalay, on peut prendre un taxi pour rejoindre la ville d’Amarapura et son fameux pont en tek. Le trajet se fait assez rapidement. Nous déconseillons fortement de vous balader à pied en direction du sud dans l’espoir de trouver un « tuk tuk » ou un bus sur le chemin, car il n’y en a pas.
Il existe des arrêts ou stationnent des petits bémos, notamment près du marché Zay Cho à Mandalay, autrement, il est très difficile de distinguer l’un de ces « taxis » entre tous les bémos utilisés aussi par les habitants comme véhicule particulier. Demandez plutôt à votre hôtel ou prenez un taxi. Pour notre part, un peu perdu sur une grande artère, c’est un local qui est spontanément venu vers nous et nous a appelé un bémo !

Le coût du trajet

 Tarif :Le trajet nous a coûté 7000 kyats à l’aller et 6000 au retour.

Le bémo vous dépose au pied du pont où quelques marchands vous attendent pour vous vendre des peintures, des bracelets à base de pépins de pastèques, ou autres babioles « souvenirs ». A droite de l’entrée sur le pont, il y a quelques stands et quelques petits restaurants où l’on peut se poser.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top