Bagan, la merveilleuse

Bagan, un des plus beaux endroits sur la terre

Les éloges ne tarissent pas au sujet du site historique de Bagan au Myanmar, un site unique au monde qui ne peut laisser personne indifférent. La spécificité du lieu n’est pas forcément la beauté des temples, mais leur nombre. Ici, pas ou peu d’ornementations ou de gravures exceptionnelles, comme à Angkor  au Cambodge, ou Borobudur en Indonésie par exemple, mais simplement un nombre impressionnant de pagodes et de temples disséminés à travers une vaste plaine sans relief. C’est l’étendue sans fin du lieu, et les milliers de pagodes la recouvrant qui confèrent au lieu un aspect si unique. Nulle part ailleurs dans le monde l’homme ne peut observer une telle concentration de pagodes (stupas) et de temples pointant vers le ciel. Certaines oeuvres humaines étonnent par leur taille ou leurs finitions, ici c’est leur nombre. La majorité des temples et des pagodes que l’on trouve à Bagan datent à l’origine des XIe, XIIe et XIIIe siècles. La plupart ont subi des restaurations suite aux nombreux tremblements de terre.

Bagan

Les temples et les pagodes à Bagan

A partir de New Bagan, on peut rouler (en scooter electrique, e-bike) ou pédaler (en vélo) ou marcher en direction de Old Bagan et Nyaung U.Très vite on aperçoit de chaque coté de la route les premières pagodes en brique qu’on peut librement aller visiter. Consultez notre liste des temples à visiter dans la section recommandations, pour vous aider dans votre itinéraire. Les temples à ne pas rater sont, entre autres:

  • Htilominlo
  • Alodawpyi Pagoda
  • Bulethi
  • Bagan Myo Temple
  • Ananda
  • Ananda Ok Kyaung
  • Maha Bodhi Phaya
  • Shwegu Gyi Phaya
  • That Byin Nyu
  • Gawdaw Palin
  • Mingala Zedi
  • Gu Byauk Gyi
  • Myauk Guni
  • Pyathadar Hpaya
  • Sulamani Temple
  • Shwezigon Paya

A savoir pour visiter les temples de Bagan

Certains petits temples que vous visiterez sont dans l’obscurité complète des que le soleil se couche. Certains escaliers sont donc dans le noir total, et il est préférable de porter une petite lampe sur soi, histoire de ne pas tomber ou de ne pas marcher sur un serpent! Il faut savoir que Bagan est une vaste plaine toute plate, et qu’on peut facilement apercevoir d’assez loin les plus hauts temples. Si vous ne préparez pas votre itinéraire, sachez qu’en prenant les petits chemins de terre ou de sable, vous tomberez sur d’innombrables petites pagodes non répertoriées sur les plans, que vous serez sans doute seuls à visiter. De là, vous apercevrez au loin d’autres pagodes plus hautes. Vous pourrez ainsi avancer et enchaîner des dizaines de pagodes dans la journée. Nous avons passé près d’une semaine à Bagan, et nous ne comptons plus le nombre de pagodes visitées. Au début, bien entendu, on a tendance à s’arrêter des qu’on en voit une..Mais beaucoup se ressemblent, et la plupart de ces petites pagodes n’ont malheureusement plus grand chose d’authentique, à cause des tremblements de terre et les reconstructions qui ont suivi.

Les « arnaques » à Bagan

Ce qui nous amène à ce point info: les arnaques sur le site historique de Bagan. « Arnaque » est un bien grand mot, mais c’est surtout pour prévenir le voyageur avant tout.
Une petite arnaque : Comme sur tous les lieux historiques de la planète, vous allez croiser des locaux qui essaieront de vous vendre des choses, notamment ici, des peintures faites avec… de la peinture mais aussi du sable de l’Irrawady.

Beaucoup, parmi les vendeurs isolés, vous expliqueront avec plaisir la technique qu’ils utilisent pour peindre, et vous diront que ce sont eux les peintres. Il y a bien sûr de vrais peintres, que vous croiserez peut-être à  l’intérieur de quelques temples, mais il y a aussi beaucoup de vendeurs. Rien de bien méchant,mais ne vous faites pas avoir. Ce ne sont que des copies. Achetez en plutôt si vous voyez le peintre directement à l’oeuvre. Si vous vous contentez d’une copie, sur les stands à l’entrée des grands temples, elles seront 2 à 3 fois moins chères que les « originales », mais de moins bonne finition. (de 5000 à10 000 kyats, alors que le prix des vraies démarre à 15 000 kyats, négociables bien sur)

La grosse arnaque:  En discutant avec l’un de ces « soit disant  » peintre, il nous fait également gratuitement la visite du petit temple qu’il squatte. Il nous confirme que le temple et la statue du bouddha à l’intérieur sont vieux de 900 ans, qu’ils sont donc authentique et qu’il n’y a pas d’équivalent sur le site de Bagan . En réalité, des bouddhas similaires il y en a beaucoup sur le site (qui paraissent vieillis par le temps).
Parfois vous tomberez peut-être sur un local qui insistera pour vous donner les meilleurs endroits d’ou prendre une photo dans le temple, contre 1 dollar, et qui vous expliquera que les peintures juste à coté sont authentiques et datent d’il y a 900 ans.
Après notre visite de Bagan, on sort convaincu que la plupart des pagodes ont été refaites récemment (dans les 10, 20 ou 50 dernières années maximum). L’état des briques de la plupart des pagodes,très peu abîmées,  nous confirme qu’il n’y a que très peu d’éléments « authentiques » sur le site. Les plus grandes pagodes sont celles qui nous paraîtront les plus authentiques.
Comme le souligne Wikipedia à ce sujet, les successifs tremblements de terre, notamment ceux de 1975 et 2006 ont rayé de la carte des milliers de pagodes. Les restaurations et reconstructions des années 90  ont purement et simplement empêché l’inscription du site au patrimoine mondial de l’humanité : plus grand chose n’est authentique, contrairement à ce qu’on croit naïvement en venant ici. Ça c’est, dirons nous, la plus grosse « arnaque » de Bagan, si on peut appeler ça une arnaque..Cela n’enlève rien à la beauté du lieu.

Impressions sur Bagan

A Bagan, vous pouvez vous balader comme bon vous semble, et choisir le temple qui vous convient. Le site, bien que très touristique, est vraiment immense, et on peut donc très facilement passer de longs moments seuls et apprécier les paysages!!! C’est selon nous un endroit vraiment unique au monde, d’une beauté sans pareille. Le site historique de Bagan vaut à lui seul le déplacement jusqu’en Birmanie.

Faire la sieste à Bagan !?

Nous sommes tombés sur quelques sites qui recommandent de faire la sieste, ou de rester à l’hôtel entre 11 heures et 16 heures, pour profiter de la piscine et éviter la chaleur écrasante. Chacun évidemment fonctionne à sa manière, mais on trouve ça quelque part regrettable. Passer 1/3 de la journée à ne rien faire, alors qu’on est à l’étranger, en voyage et sur un des sites les plus beaux de la planète, c’est selon nous une totale aberration. Si vous êtes senior ou avec des enfants en bas âge, on peut comprendre. Mais être jeune et parler de sieste à Bagan, c’est une hérésie totale. On sent là toute l’importance d’instagram et des réseaux sociaux sur cette jeunesse qui voyage en suivant un effet de mode : on veut la même photo du lever et du coucher de soleil que celles des blogueurs connus, pour le reste, on préfère dormir dans la piscine !! No comment. Dans chaque temple vous serez à l’abri du soleil, et en scooter électrique le vent atténue largement la chaleur.

Voici une deuxième petite vidéo de Bagan

Hébergements à Bagan

Le site se répartit sur trois axes principaux:

  • New Bagan
  • Old Bagan
  • Nyaung U

 

Il y a des hotels sur New Bagan autant qu’à Nyaung U, un peu moins au Old Bagan,.Sur cette dernière, il n’y a que des hotels à gros budget.
Pour faire simple, si vous arrivez de Mandalay, votre bus, taxi ou mini van s’arrêtera à Nyaung U, le village « authentique », ou vous trouverez des guest houses à bas prix au milieu de la vie locale.De là, un pick up peut à votre demande vous emmener gratuitement vers le New ou le Old Bagan.En reservant votre trajet depuis Mandalay en tout cas, ce dernier tronçon sera gratuit.C’est à New Bagan que nous avons pour notre part déniché un hotel ou deux à des prix encore « raisonnables », c’est à dire 30 -35 euros, avec chambre spacieuse, café, grande salle de bain, télévision ( avec chaines internationales) et wifi (trop aléatoire pour travailler en tout cas ).

-Le SHWE POE EAIN 1 = 35 $ avec petit-déjeuner, chambre très propre et spacieuse avec grande salle de bain, frigidaire et bouilloire.Il y a une piscine également.C’est sans doute un des hôtels les plus orienté « luxe » de New Bagan. On avait craqué pour cet hôtel essentiellement pour sa piscine, dans laquelle on ne s’est finalement baigné que 10 minutes. La piscine est clairement inutile en réalité à Bagan. Le personnel est compétent mais pas exceptionnel, finalement c’est un peu l’industrie et orienté plutôt senior, touriste plutôt que « voyageur » .
A moitié « viré » de ce premier hôtel car on avait bénéficié d’un « rabais », (la chambre doublait son prix ensuite), on a atterrit en face.

Bagan

-au BAGAN CENTRAL HOTEL = 36$ avec petit-dejeuner, frigidaire, télévision à une chaîne qui ne marche pas, une terrasse sympa. Cet hôtel est clairement trop cher pour ce que c’est.

Bagan

Le « nouveau » village de New Bagan est en fait construit autour de la Chauk Road (voir le plan ci dessous), ou l’on trouve tous les hôtels pour touristes. Les locaux vivent derrière cette route principale, mais on ne les voit guère.
Nous ne rentrerons pas dans la polémique autour de ces lieux comme New Bagan, crées de toute pièce par la dictature pour accueillir les touristes. Connaitre un peu plus l’histoire d’un régime ou la souffrance d’un peuple donne à certains l’impression de « voyager autrement », mais au final, tous ceux qui se rendent en Birmanie avant fin 2015 ont d’une manière ou d’une autre participé à l’enrichissement de la dictature.Tous ceux qui foulent le sol de monuments historiques participent à leur détérioration, nul n’est innocent dans ces cas la, surtout pas les bloggeurs tourdumondiste qui se vantent d’avoir vu les plus beaux sites du monde et qui les ont largement popularisé. Nous sommes en 2016 aujourd’hui, plus grand chose sur terre n’est définitivement « authentique ».

Les transports depuis/vers Bagan

Venir à Bagan depuis Mandalay

Depuis votre hôtel à Bagan, vous pourrez réserver un mini-van pour vous rendre à Bagan. Le prix est d’environ 9000 kyats par personne et le trajet dure environ 5 heures.

On peut également s’y rendre depuis Mandalay en empruntant un ferry « express » qui part tôt le matin (vers 7 heures) et met environ 9 heures. Le trajet coûte dans les 45 $. Une version lente est possible avec un trajet à 10$ qui dure plus de 15 heures. Ces trajets en bateau sont à confirmer une fois sur place, car ils dépendent du niveau de l’eau de l’Irrawady.

Venir à Bagan depuis Yangon

Le trajet direct est possible depuis Yangon en bus, mais ce périple prend près de 10 heures et coûte environ 15 000 kyats.

Repartir de Bagan vers Bagan vers Mandalay (aéroport)

Dans la plupart des voyages en Birmanie, le tour classique consiste à revenir sur ses pas vers Mandalay pour repartir en avion vers d’autres destinations.

Pour repartir vers Mandalay  en bus depuis Bagan, cela vous en coûtera 8000 Kyats par personne, plus le trajet en taxi vers l’aéroport pour deux à 3000 Kyats.

bagan

Bagan, à vélo ou en scooter électrique?

Pour avoir testé les deux, vélo et scooter électrique (ce qu’ils appellent ici E-bike) on vous conseille vivement d’opter pour la deuxième solution. Même si la vitesse de ces scooters est limitée, vous pourrez voir beaucoup plus de temples qu’en vélo, et la recharge tient largement la journée. Pour louer un scooter, soit vous demandez à votre hôtel, cela vous reviendra à 8-10 000 kyats la journée. Sinon, vous avez des loueurs sur la route un peu moins chers, et vous pouvez, si vous passez par la à 11 heures, négocier pour le prix d’une demi journée :5 000 kyats. En dehors de la route principale, les chemins de terre et de poussière se finissent souvent en chemin sablonneux et donc très pénibles à arpenter à vélo. En scooter, c’est casse-gueule, mais ca passe largement en conduisant bien droit. En e-bike vous pourrez donc aller partout, rejoindre Nyaung U, même aller jusqu’à l’aéroport et visiter la majorité des temples beaucoup plus facilement qu’à pied ou à vélo. De plus, par beau temps, le scooter permet de mieux supporter la chaleur.

Un autre moyen est d’emprunter la calèche pour un tour à l’ancienne sur le site de Bagan. Beaucoup plus lent, celui-ci est surtout fait pour se prendre en photo ou vivre une expérience peu commune, mais la solution n’a rien de pratique, bien au contraire. Ce n’est pas très confortable et surtout très lent.

La restauration à Bagan

A Old Bagan, New Bagan ou Nyaung U vous trouverez une foule de petits restaurants, soit locaux, soit tenus par des étrangers. On trouve des pizzas, des plats occidentaux en plus de la nourriture locale, dans chaque petit village.

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Quel Budget pour Bagan ?

Un droit d’entrée de 25$ ( en 2016 ) sur le site historique de Bagan est exigé pour toute personne rentrant sur le site en taxi, bus ou tout transport en commun officiel…parfois il arrive qu’on passe au travers des mailles du filet, surtout si on prend des bus locaux pour arriver jusque là..il y a des gardes parfois devant les plus grandes pagodes pour vérifier votre ticket d’entrée.

Nous avons pris un van local depuis Mandalay, et nous n’avons rien payé pour notre séjour à Bagan.

bagan

Que voir à Bagan ?

Cette question n’a pas vraiment de sens puisque Bagan est un véritable musée à ciel ouvert. Toutes les pagodes et temples du site se visitent et méritent le détour. Beaucoup de pagodes cependant se ressemblent énormément, et compte tenu de la difficulté et du temps que cela prendrait de tout visiter, il faut forcément faire des choix. Sans préparation préalable, vous visiterez sûrement les temples dit « incontournables » et une foule de petites pagodes qui poussent comme des champignons dans la plaine.

Voici néanmoins une petite liste du type de temple que vous pourrez voir à Bagan

 Bulethi ou Buledi

Vous trouverez cet ensemble de pagode le long de la Anawrahta Road. Le Bulethi est une des nombreuses pagodes qui permet d’avoir un beau panorama sur toute la vallée. Quelques touristes viennent là pour le coucher de soleil. En face du Bulethi, une réplique un peu plus petite offre les mêmes points de vue.

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Dhammayangyi Temple

C’est le temple le plus vaste de tout le site historique de Bagan. On peut l’apercevoir d’à peu près n’importe où dans la vallée. Ce temple datant du XIIe siècle n’a apparemment jamais été achevé. Cela n’enlève rien à son imposante stature et à sa beauté.

Bagan

Bagan

Bagan

Dhammayanzika

Non loin du Dhammayangyi, on peut apercevoir le Dhammayanzika, un temple datant du XIIe siècle qui se démarque par sa toiture dorée.

Bagan

Bagan

Gawdawpalin temple

Le Gawdawpalin est le deuxième plus haut temple de Bagan. Il n’est pourtant pas le plus connu ni le plus photographié, mais sa présence se remarque de loin. Il se trouve dans le Old Bagan

Bagan

Gu Taw Thit

Voici un exemple de petite pagodes que l’on croise partout à Bagan. A la croisée de la Chauk Road et de l’Anawrahta Road.

Bagan

Bagan

Htilominlo

Voici l’un des temples les plus connu de Bagan. C’est une réplique du Sulamani.  Ce gigantesque temple bouddhiste fut érigé au XIIIe siècle. Voici le Htilominlo en fond avec le Buledi en premier plan.

Bagan

 Leimyethna Pahto

Un magnifique temple tout blanc, qui se distingue donc de la majorité des temples et pagodes en brique rouge. Celui-ci date du XIIIe siècle, a été largement restauré mais renferme de très belles peintures murales.

bagan

Bagan

Manuha Temple

Le Manuha Temple est un sanctuaire bouddhiste, sur la route entre le Old et le New Bagan. Il est intéressant à visiter, notamment pour ses 4 immenses bouddhas. Cet ensemble date du XIe, et il est surtout visité par les locaux.

Bagan

Bagan

Bagan

Mee Nyein Gone Temple

A l’entrée du Old Bagan, on longe tout de suite cet ensemble de pagodes, très représentatif de tous les petits temples que l’on peut voir à Bagan.

Bagan

Bagan

Bagan

Nagayon Temple

Un petit sanctuaire bouddhiste datant du XIe siècle. Il repose au bord de l’irrawady, près de Nyaung U.

Bagan

Pa tha da Temple

A l’extrémité ouest de l’Anawrahta Road, un petit ensemble de temples et pagodes avec de nombreuses alcôves contenant des statues de bouddha.

Sin Myar Shin

Juste avant le Pa Tha Da, on trouve un ensemble de pagodes dont le Sin Myar Shin, accessible depuis la Anawrahta Road

Bagan

bagan

Pyathadar Temple ou Pyathetgyi Pagoda

Le Pyathadar ou Pyathetgyi Pagoda est selon nous un des meilleurs endroits pour admirer Bagan dans son ensemble. La terrasse immense de ce temple montagne offre une vue à 360° sur toute la vallée. C’est un des temples phares pour le coucher de soleil, mais ici il y a de la place pour tout le monde.

Seinnyet Nyima Paya & Seinnyet Ama Pahto

Deux pagodes de style différent côte à côte visibles depuis la Chauk Road, à une centaine de mètre au nord de New Bagan

Shin Yae Tahtaung Temple

Encore un exemple de petits temples que l’on croise partout à Bagan. Ici, ces petits temples sont accessibles depuis la Chauk Road.

Shwesanaw Paya

L’immense Pagode Shwesandaw est sûrement la plus connue, ou du moins l’une des plus fréquentées des pagodes de Bagan.  Celle-ci fait partie des cibles des tours opérators qui emmènent ici des centaines de touristes tous les soirs vers 17 heures, juste avant le coucher de soleil.

Somingyi paya Stupa

Cette stupa immense est au bord de la Chauk Road, peu après la sortie de New Bagan. On trouve tout autour une multitude de petites pagodes et de temples.

Somingyi Kyaung Monastery

Juste en dessous de la pagode, on trouve l’ancien monastère du même nom. Ici on peut déambuler à travers la cour centrale et les ruines des anciennes cellules monastiques

Bagan Palace Ruins

Dans le Old Bagan, au nord du Thatbyinnyu, on peut déambuler à travers les ruines de deux anciens palaces royaux.

Bagan

Sulamani Temple

Sulamani est un des temples du XIIe siècle les plus connus et les plus photographiés de Bagan. Il a servi de modèle pour le temple Htilominlo. C’est un des incontournables de la région.

Temple de la Mahabodhi

Ce temple qui se distingue des autres par sa couleur blanche et sa forme est une réplique d’un temple du même nom en Inde.

Temple de l’Ananda

Certainement le plus bel ensemble de Bagan. L’Ananda possède une immense enceinte qui l’encercle, de nombreuses salles et couloirs, des décorations et des statues un peu partout. Le site est très visité, mais sa taille rend la visite largement supportable. Bâti à l’origine au XIe siècle, on voit encore aujourd’hui les ouvriers à l’oeuvre pour le restaurer suite aux nombreux tremblements de terre. La couleur des pierres trahit d’ailleurs la restauration, on peut clairement distinguer les parties récentes du reste.

Mingalazedi Pagoda

Une autre pagode très connue et fréquentée par de nombreux touristes. Il a été apparemment achevé juste avant la chute du royaume de Pagan, presqu’au XIVe siècle.

bagan

Thatbyinnyu

Thatbyinnyu, du XIIe siècle, est le plus haut temple de Bagan. On peut monter sur ses remparts à plus de 60 mètres de hauteur pour avoir une vue plongeante sur toute la vallée. C’est un des temples incontournables de Bagan, à voir aussi en soirée lorsque les lumières l’illuminent dans la pénombre.

Thitsawadi Temple

Un des nombreux temples ressemblant fortement à Sulamani. Sur les photos ci-dessous, on peut le voir pris d’assaut par les touristes qui n’hésitent pas à monter le plus haut possible. On l’a vu sur de nombreux temples, dès qu’un touriste se permet d’enfreindre les règles, d’autres touristes suivent comme des moutons. Par simple notion de respect pour le peuple Birman et les pierres des temples, on aimerait bien ne pas voir ce genre de comportements qui forcément nuisent à l’image du touriste en général, même si on le comprend tout à fait: on est toujours tenté de se trouver un petit endroit à soi.

Miyazedi Pagoda

Une pagode dorée fondée au XIIe siècle assez discrète car elle n’est pas très haute.

Bagan

Abeyadana

Un temple carré debout depuis le XIIe siècle.

bagan

Minnanthu Village

Au nord du petit village de Minnanthu, et aux abords du Lemyethna, on trouve d’innombrables ruines telles que Narathihapatae HpayaPaya Thone ZuThambula Temple et plein de petits temples. Dans certaines de ces ruines, des escaliers mènent à des étages dont le sol s’est effondré, on trouve des mues de serpents, et le tout semble beaucoup plus fragile car par endroit rien n’a été restauré. Dans ce genre d’endroit la nature reprend ses droits et l’atmosphère qui s’en dégage est beaucoup plus forte.

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Shin Izza Gawna

Un très beau petit temple bâti au XIIIe siècle, en face de la Nan Myint Tower Bagan

bagan

Minochantha Stupa Group

Un petit ensemble de pagodes blanches datant du XIIe siècle. De là on a un beau panorama sur la plaine de Bagan

Bagan

Monastère abandonné

Un monastère en bois abandonné dans le village de Taungbi, ne figurant dans aucun guide et dont on n’arrive pas à retrouver le nom.

Temples perdus de Bagan

Voici quelques exemples de temples dont on n’a malheureusement pas retrouvé le nom.

Les monuments à Bagan

En plus des temples, vous verrez d’à peu près partout les gigantesques monuments de Bagan, comme Nann Myint Viewing Tower, une tour à 13 étage dont les 3 derniers sont des plateformes pour les visiteurs.

Bagan

Vous verrez aussi de loin le musée archéologique de Bagan

Bagan

Bagan

Le coucher de soleil à Bagan

C’est au coucher de soleil que Bagan prend toute son ampleur, mais selon la pagode, ce moment pourra aussi être une déception. Il suffit juste d’éviter les temples les plus connus et souvent, les plus imposants. Les tours opérators ont mis la main sur  les deux ou 3 temples principaux du site pour organiser le « sunset » pour des centaines de touristes. Il y a, comme on s’en doute avec ce genre de lieu, des dizaines d’autobus remplis de français, anglais, allemands et autres européens qui débarquent vers 17 heures devant ces temples. A ce sujet, tous ceux qui comme nous se moquent des chinois qui arrivent en masse et se déplacent en meute pour voyager ne peuvent que constater que les « blancs » européens font exactement la même chose ici. A l’heure fatidique, entre 17 et 18 heures, les gens montent à la queue leu leu sur les différents étages des temples principaux. Ça parle français, allemand, anglais, espagnol. Certains gardent vaillamment leur place, avec une certaine agressivité dans le regard, pour avoir « La » photo qui ressemblera le plus à celles que l’on voit dans les différents guides. En vous débrouillant bien, vous trouverez sans problème votre pagode privée, parmi les 2000 éparpillées sur le site !

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Bagan

Tilt Shift Bagan

Un aperçu du royaume de Bagan au Myanmar, en miniature.

  1. Dans un sens c’est merveilleux que le voyage soit devenu accessible mais dans l’autre, quel dommage que tous ces lieux soient envahis, ça gâche tellement la magie. Quand je vois vos photos, d’imaginer tous ce monde autour puis, avec le style typique du touriste….c’est vraiment dommage. Mais bon, c’est le sens de la vie, du ying et du yang; il y a du bon et du mauvais dans tout. N’empêche vos photos et récits m’ont fait ajouter la Birmanie à ma liste ! Magnifique ! Je vais m’ajouter à cette invasion de touristes parlant français 😉

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.