Bagan, la merveilleuse

Bagan, un des plus beaux endroits sur la terre

Les éloges ne tarissent pas au sujet du site historique de Bagan au Myanmar, un site unique au monde qui ne peut laisser personne indifférent. La spécificité du lieu n’est pas forcément la beauté des temples, mais leur nombre. Ici, pas ou peu d’ornementations ou de gravures exceptionnelles, comme à Angkor  au Cambodge, ou Borobudur en Indonésie par exemple, mais simplement un nombre impressionnant de pagodes et de temples disseminés à travers une vaste plaine sans relief. C’est l’étendue sans fin du lieu, et les milliers de pagodes la recouvrant qui confèrent au lieu un aspect si unique. Nulle part ailleurs dans le monde l’homme ne peut observer une telle concentration de pagodes (stupas) et de temples pointant vers le ciel. Certaines oeuvres humaines étonnent par leur taille ou leurs finitions, ici c’est leur nombre.

Bagan

Les temples et les pagodes à Bagan

A partir de New Bagan, on peut rouler (en scooter electrique, e-bike) ou pédaler (en vélo) ou marcher en direction de Old Bagan et Nyaung U.Très vite on aperçoit de chaque coté de la route les premières pagodes en brique qu’on peut librement aller visiter.Je vous conseille ici le site de http://voyagesdechannaryetfrancois.com/ très bien documenté, et qui liste quelques unes des principales pagodes, photos à l’appui, pour vous aider dans votre itinéraire.Autrement, cliquez sur tous les temples répertoriés sur la carte pour vous faire une idée. Les temples à ne pas rater sont, entre autres:

  • Htilominlo
  • Alodawpyi Pagoda
  • Bulethi
  • Bagan Myo Temple
  • Ananda
  • Ananda Ok Kyaung
  • Maha Bodhi Phaya
  • Shwegu Gyi Phaya
  • That Byin Nyu
  • Gawdaw Palin
  • Mingala Zedi
  • Gu Byauk Gyi
  • Myauk Guni
  • Pyathadar Hpaya
  • Sulamani Temple
  • Shwezigon Paya

 

Certains petits temples que vous visiterez sont dans l’obscurité complète des que le soleil se couche.certains escaliers sont donc dans le noir total, et il est préférable de porter une petite lampe sur soi, histoire de ne pas tomber ou marcher sur un serpent! Il faut savoir que Bagan est une vaste plaine toute plate, et qu’on peut facilement aperçevoir d’assez loin les plus hauts temples. Si vous ne préparez pas votre itinéraire, sachez qu’en prenant les petits chemins de terre ou de sable, vous tomberez sur d’innombrables petites pagodes non repertoriées sur les plans, que vous serez sans doute seuls à visiter, et de là, vous apercevrez au loin d’autres pagodes plus hautes. Vous pourrez ainsi avancer et enchainer des dizaines de pagodes dans la journée. Nous avons passé près d’une semaine à Bagan, et nous ne comptons plus le nombre de pagodes visitées. Au début, bien entendu, on a tendance à s’arrêter des qu’on en voit une..Mais elles se ressemblent toutes, et la plupart de ces petites pagodes n’ont malheureusement plus grand chose d’authentique, à cause des tremblements de terre et les reconstructions qui ont suivi.

Bagan

Les « arnaques » à Bagan

Ce qui m’amène à ce point info: les arnaques sur le site historique de Bagan. »Arnaque » est un bien grand mot, mais bon, c’est pour prévenir le voyageur avant tout. Une petite arnaque : Comme sur tous les lieux historiques de la planète, vous allez croiser des locaux qui essaieront de vous vendre des choses, notamment ici, des peintures faites avec… de la peinture mais aussi du sable de l’Irrawady

Beaucoup, parmi les vendeurs isolés, vous expliquerons avec plaisir la technique qu’ils utilisent pour peindre, et vous diront que ce sont eux les peintres.Peu en réalité peignent vraiment, vous en croiserez peut etre à  l’intérieur de quelques temples.Rien de bien méchant,mais ne vous faites pas avoir.Ce ne sont que des copies.Achetez en plutot si vous voyez le peintre directement à l’oeuvre.Ou si vous vous contentez d’une copie, sur les stands à l’entrée des grands temples, elles seront 2 à 3 fois moins chères que les « originales », mais de moins bonne finition. (de 5000 à10 000 kyats, alors que le prix des vraies démarre à 15 000 kyats, négociables bien sur) La grosse arnaque:  En discutant avec l’un de ces « soit disant  » peintre, il nous fait également gratuitement la visite du petit temple qu’il squatte.Il nous confirme que le temple et la statue du bouddha à l’intérieur date de 900 ans et que c’est le seul sur tout le site.En réalité, des buddhas similaires il y en a beaucoup sur le site (qui paraissent vieillis par le temps).Parfois vous tomberez peut-être sur un local qui insistera pour vous donner les meilleurs endroits d’ou prendre une photo dans le temple, contre 1 dollar, et qui vous expliquera que les peintures juste à coté sont authentiques et datent d’il y a 900 ans. Après notre visite de Bagan, on sort convaincu que la plupart des pagodes ont été refaites recemment (dans les 10, 20 ou 50 dernières années maximum).L’etat des briques de la plupart des pagodes, en parfait état nous confirme qu’il n’y a que très peu d’éléments « authentiques » sur le site. Les plus grandes pagodes sont celles qui nous paraitrons les plus authentiques. Comme le souligne Wikipedia à ce sujet, les successifs tremblements de terre, notamment ceux de 1975 et 2006 ont rayé de la carte des milliers de pagodes. Les restaurations et reconstructions des années 90  ont purement et simplement empêché l’inscription du site au patrimoine mondial de l’humanité : plus grand chose n’est authentique, contrairement à ce qu’on croit naivement en venant ici.Ca c’est, dirons nous, la plus grosse « arnaque » de Bagan, si on peut appeler ça une arnaque..Cela n’enlèvant rien à la beauté du lieu

Bagan, à vélo ou en scooter electrique?

Pour avoir testé les deux, vélo et scooter électrique (ce qu’ils appellent ici E-bike) on vous conseille vivement d’opter pour la deuxième solution.Meme si la vitesse de ces scooters est limitée, vous pourrez voir beaucoup plus de temples qu’en vélo, et la recharge tient largement la journée. Pour louer un scooter, soit vous demandez à votre hotel, cela vous reviendra à 8-10 000 kyats la journée. Sinon, vous avez des loueurs sur la route un peu moins chers, et vous pouvez, si vous passez par la à 11 heures, négocier pour le prix d’une demi journée :5 000 kyats. En dehors de la route principale, les chemins de terre et de poussière se finissent souvent en chemin sabloneux et donc très pénibles à arpenter à vélo. En scooter, c’est casse-gueule, mais ca passe largement en conduisant bien droit. En e-bike vous pourrez donc aller partout, rejoindre Nyaung U, meme aller jusqu’à l’aéroport et visiter la majorité des temples beaucoup plus facilement qu’à pied ou à vélo. De plus, par beau temps, le scooter permet de mieux supporter la chaleur.

Bagan

Impressions sur Bagan

A bagan, vous pouvez vous ballader comme bon vous semble, et choisir le temple qui vous convient.Le site, bien que très touristique, est vraiment immense, et on peut donc très facilement passer de longs moments seuls et kiffer!!!

Le coucher de soleil à Bagan

C’est au coucher de soleil que Bagan pourra vous déçevoir. Il suffit juste d’éviter les temples les plus connus et souvent, les plus imposants. Les tours opérators ont mis la main sur  les deux ou 3 temples principaux du site pour organiser le « sunset » pour des centaines de touristes. Il y a, comme on s’en doute avec ce genre de lieu, des dizaines d’autobus remplis de francais, anglais, allemands et autres européens qui débarquent vers 17 heures devant ces temples. A ce sujet, tous ceux qui comme nous se moquent des chinois qui arrivent en masse et se déplacent en meute pour voyager ne peuvent que constater que les « blancs » européens font exatement la meme chose ici. A l’heure fatidique, entre 17 et 18heures, les gens montent à la queue leu leu sur les différents étages des temples principaux.Ca parle francais, allemand, anglais, espagnol.Certains gardent vaillament leur place, avec une certaine agressivité dans le regard, pour avoir « La » photo qui ressemblera le plus à celles que l’on voit dans les différents guides.

Bagan

Voici une deuxième petite vidéo de Bagan

Hébergements à Bagan

Le site se répartit sur trois axes principaux:

  • New Bagan
  • Old Bagan
  • Nyaung U

 

Il y a des hotels sur New Bagan autant qu’à Nyaung U, un peu moins au Old Bagan,.Sur cette dernière, il n’y a que des hotels à gros budget.
Pour faire simple, si vous arrivez de Mandalay, votre bus, taxi ou mini van s’arrêtera à Nyaung U, le village « authentique », ou vous trouverez des guest houses à bas prix au milieu de la vie locale.De là, un pick up peut à votre demande vous emmener gratuitement vers le New ou le Old Bagan.En reservant votre trajet depuis Mandalay en tout cas, ce dernier tronçon sera gratuit.C’est à New Bagan que nous avons pour notre part déniché un hotel ou deux à des prix encore « raisonnables », c’est à dire 30 -35 euros, avec chambre spacieuse, café, grande salle de bain, télévision ( avec chaines internationales) et wifi (trop aléatoire pour travailler en tout cas ).

-Le SHWE POE EAIN 1 = 35 $ avec petit-déjeuner, chambre très propre et spacieuse avec grande salle de bain, frigidaire et bouilloire.Il y a une piscine également.C’est sans doute un des hotels les plus orienté « luxe » de New Bagan.On avait craqué pour cet hotel essentiellement pour sa piscine, dans laquelle on ne s’est finalement baigné que 10 minutes.La piscine est clairement inutile en réalité à Bagan.Le personnel est compétent mais pas exceptionnel, finalement c’est un peu l’industrie et orienté plutot senior, touriste plutot que « voyageur » .
A moitié « viré » de ce premier hotel car on avait bénéficié d’un « rabais », (la chambre doublait son prix ensuite), on a attérit en face,

-au BAGAN CENTRAL HOTEL = 36$ avec petit-dejeuner, frigidaire, télévision à une chaine qui ne marche pas, une terrasse sympa.Cet hotel est clairement trop cher pour ce que c’est.

Le « nouveau » village de New Bagan est en fait construit autour de la Chauk Road (voir le plan ci dessous), ou l’on trouve tous les hotels pour touristes.Les locaux vivent derrière cette route principale, mais on ne les voit guère.
Nous ne rentrerons pas dans la polémique autour de ces lieux comme New Bagan, crées de toute pièce par la dictature pour accueillir les touristes.Connaitre un peu plus l’histoire d’un régime ou la souffrance d’un peuple donne à certains l’impression de « voyager autrement », mais au final, tous ceux qui se rendent en Birmanie avant fin 2015 ont d’une manière ou d’une autre participé à l’enrichissement de la dictature.Tous ceux qui foulent le sol de monuments historiques participent à leur détérioration, nul n’est innocent dans ces cas la, surtout pas les bloggeurs tourdumondiste qui se vantent d’avoir vu les plus beaux sites du monde et qui les ont largement popularisé.Nous sommes en 2016 aujourd’hui, plus grand chose sur terre n’est définitivement « authentique ».

Repartir de Bagan vers Mandalay (aéroport)

Dans la plupart des voyages en Birmanie, le tour classique consiste à revenir sur ses pas vers Mandalay pour repartir en avion vers d’autres destinations.

Pour repartir vers Mandalay  en bus depuis Bagan, cela vous en coutera 8000 Kyats par personne, plus le trajet en taxi vers l’aéroport pour deux à 3000 Kyats.

Bagan

Quel Budget pour Bagan ?

Un droit d’entrée de 25$ ( en 2016 ) sur le site historique de Bagan est exigé pour toute personne rentrant sur le site en taxi, bus ou tout transport en commun officiel…parfois il arrive qu’on passe au travers des mailles du filet, surtout si on prend des bus locaux..il y a des gardes parfois devant les plus grandes pagodes pour vérifier votre ticket d’entrée.

Bagan

Tilt Shift Bagan

Un aperçu du royaume de Bagan au Myanmar, en miniature.

  1. Dans un sens c’est merveilleux que le voyage soit devenu accessible mais dans l’autre, quel dommage que tous ces lieux soient envahis, ça gâche tellement la magie. Quand je vois vos photos, d’imaginer tous ce monde autour puis, avec le style typique du touriste….c’est vraiment dommage. Mais bon, c’est le sens de la vie, du ying et du yang; il y a du bon et du mauvais dans tout. N’empêche vos photos et récits m’ont fait ajouter la Birmanie à ma liste ! Magnifique ! Je vais m’ajouter à cette invasion de touristes parlant français 😉

Laissez un commentaire