Paros, cyclades

Paros, un bijou des cyclades !

Paros, dans les cyclades en Grèce, est la troisième plus grande île de l’archipel, offrant tout ce qu’un voyageur peut en attendre : de beaux villages tout blancs, typiques des cyclades, des plages paradisiaques avec une mer bleue turquoise, des paysages de montagne, et une vie urbaine animée. Malgré sa taille, Paros ne compte quelques 12 000 habitants à l’année. Mais comme c’est aussi la troisième île la plus visitée après Santorin et Mykonos, il y a en réalité beaucoup de passages, surtout en haute saison.

Paros, l’île préférée des français

L’engouement des français pour Paros est réel, on peut souvent lire que c’est l’île préférée des français. Et il est vrai qu’une fois sur place, on n’entend et on ne croise que des français. A tel point que dans la rue de Parikia par exemple, certains touristes s’adressent aux gens directement en français. La probabilité pour que vous vous retrouviez entouré que de compatriotes dans l’hôtel ou au restaurant est plutôt très élevée !

Paros, un très bon compromis

Le choix d’une île, lorsqu’on souhaite découvrir les cyclades, est plutôt difficile. Comme pour n’importe quel voyage, on souhaite optimiser au maximum. Et bien on vous le confirme, Paros est un bon choix. Vous aurez de beaux villages, et des belles plages !

Ce que vous trouverez d’équivalent entre toutes ces îles, c’est surtout la nature. Les paysages peuvent être plus ou moins montagneux, plus ou moins volcaniques, mais dans l’ensemble, le type de paysage est similaire pour toutes ces îles : aride et sec. Paros ne fait pas exception.

L’avantage de Paros, c’est qu’elle cumule un peu tout ce qu’on attend d’un voyage dans les cyclades.

Que voir à Paros ?

Voici maintenant une liste non exhaustive des lieux à voir sur l’île. A Paros les villages sont tous facilement accessibles et praticables. Si vous êtes en famille avec de jeunes enfants, Paros est idéale, car vous n’aurez pas, comme à Naxos par exemple, des centaines d’escaliers à gravir chaque jour !

Parikia, la capitale

Parikia est sans doute l’une des plus belles ville de l’archipel. Point d’arrivée et de départ des ferries, cette capitale presqu’entièrement piétonne est un véritable bijou. C’est exactement l’image qu’on a des villages cycladiques, des petites maisons toutes blanches et des ruelles fleuries. C’est franchement joli à voir, et si vous séjournez là, vous ne vous lasserez pas de la découvrir !

Grèce

Naoussa

Naoussa est le deuxième village à voir à Paros. Très photogénique, ce petit port pittoresque attire tous les touristes sur l’île pour son cadre unique. Moins urbanisé et plus traditionnel que Parikia, ce petit village situé à l’extrémité est de l’île est aussi un bon point de chute. Naoussa est vraiment charmante, entourée de plusieurs plages tranquilles, avec l’église Kimisis Theotokou qui trône au dessus des maisons toutes blanches..

Naoussa-Paros

Lefkes

En plein milieu de l’île, Lefkes est considéré par beaucoup comme le plus beau village de l’île. Situé en pleine terre, Il est en tout cas d’apparence plus ancienne, plus rustique et plus traditionnel. Ici le relief est plus marqué car il se situe en pleine montagne. On le découvre par le haut, et on descend jusqu’à l’église Agia Triada, monumentale !

Lefkes, Paros

Logaras Beach & Piso Livaldi

Situé à l’opposé de Parikia, ces deux plages, surtout Piso Livaldi sont réputés pour leur cadre. Ce sont deux minuscules plages bordées par une mer presque plate, idéales pour les enfants ! Il y a autour un petit village ou quelques restaurants, et on peut facilement trouver son petit coin tranquille pour y passer quelques heures ! En fait elles se trouvent à proximité des trois villages suivants que sont Marmara, Prodromos et Marpissa. C’est sans doute la raison pour laquelle ces deux plages sont plus prisées que d’autres sur l’île.

Marmara

Marmara fait partie de ce petit groupe de villages situés au centre de Paros. Ce n’est pas le plus joli, mais sûrement le plus authentique, dans le sens où les habitants n’attendent pas les touristes pour vivre ! Il n’y absolument aucune infrastructure, c’est surtout résidentiel. On y va surtout pour son église.

Prodromos

Prodromos est pour nous un arrêt sur image. A partir du moment où l’on passe l’entrée, car c’est le seul à avoir une véritable entrée, on est immédiatement happé par le charme des lieux. Ce village fait à peine quelques rues, mais il transporte hors du temps. Les maisons sont bien entretenues et très fleuries. Il y a deux petits cafés pour se poser et profiter du calme des lieux. Ici, vous n’aurez plus envie de repartir ! C’est pour nous en tout cas, le plus joli des trois villages.

Podromos, Paros

Marpissa

Marpissa c’est le village avec la fameuse porte rose, que l’on voit sur de nombreux clichés. C’est aussi un village tout blanc et typique, avec ses ruelles pavées et rustiques. Il est plus en relief que les deux précédents et il est aussi plus grand. Il y a donc plus à voir et plus de ruelles à visiter !

Antiparos

Enfin, si vous avez du temps, ne ratez par Antiparos, la petite sœur de Paros. Selon le point de départ, on y est en 30 minutes ou 10 minutes de bateau à peine. C’est une île avec de magnifiques plages et un très beau village, sorte de copie miniature de Parikia. Vous pourrez très facilement organiser l’aller retour dans la journée.

A découvrir en plus…

En dehors de deux plages citées plus haut, Paros regorge de plages magnifiques. L’eau est vraiment belle, il y a un nombre incalculable de criques et de plages plus larges, avec du sable fin. La chose à savoir, si vous êtes avec des enfants, c’est que les plages des cyclades sont souvent sans aucune ombre. Les plages naturelles avec des arbres pour se protéger du soleil sont plutôt rares. Certaines sont aménagées mais forcément moins belles.

Cette page du site Greeka recense toutes les plages de l’île.

Au niveau des terres, il vous restera à découvrir les autres villages, comme Kostos, situé non loin de Lefkes.

Les transports depuis / vers Paros

Le Ferry

Paros est accessible en ferry depuis la plupart des îles de l’archipel. En été, une liaison est même assurée avec la Crète. Il y a des ferries entre Paros et les ports d’Athènes, le Pirée et Rafina. Le port de Rafina est situé plus près de l’aéroport d’Athènes « Eleftherios Venizelos ». Il faudra compter entre 4 et 6 heures de trajet, selon que la compagnie.

Visiter le site ferryscanner pour avoir tous les horaires et tarifs. On a pu acheter, annuler plusieurs trajets et en reprendre d’autres sans problème. Le contact est facile et ils sont réactifs.

L’avion

Il y a un aéroport à 10km de Parikia, avec des vols directs depuis Athènes et Thessalonique.

virtual

Blog de voyage, guide et itinéraires de voyage en vidéo

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.