Parikia, Paros

Parikia est la capitale et le point d’arrivée des ferries sur l’île de Paros dans les cyclades en Grèce. Cette bourgade est certainement l’une des plus belles villes de tout l’archipel. Véritable concentré de toute la beauté des îles grecques, Parikia mérite à elle seule le déplaçement ! Retrouvez ici quelques informations pratiques et photos de la ville.

Parikia, une ville à taille humaine

Cette ville à taille humaine compte moins de 6000 habitants à l’année, mais la fréquentation en haute saison en fait une ville très animée. Entièrement piétonne dans le centre, découvrir Parikia est un réel plaisir, et chaque petite ruelle est un dépaysement. La ville est à la fois moderne et traditionnelle : on y trouve toutes les commodités urbaines, dans un cadre typiquement cycladique : maisons toutes blanches et fleuries, ruelles pavées étroites, églises aux dômes bleu ciel. Depuis Parikia vous pourrez facilement visiter les villages plus typiques, les plages et traverser des paysages caractéristiques des cyclades, secs et arides.

Que voir ou que faire à Parikia ?

Parikia toute entière est une sorte de musée à ciel ouvert. Il n’y a pas vraiment de circuit à faire : mis à part la Basilique de la Panaghia ÉKatontapyliani (entrée gratuite), vous ne trouverez pas ici de monuments historique ou antique. Pour celui qui découvre les cyclades, traverser toutes ces ruelles et voir cette architecture typiquement cycladique est déjà une activité en soi. On y passe facilement des heures !

La Basilique de la Panaghia ÉKatontapyliani

C’est le plus gros bâtiment culturel et cultuel de la ville, cette ancienne basilique se trouve à l’intérieur d’une enceinte plus moderne. L’entrée est gratuite dans l’enceinte et l’église mais il y a une partie payante. Certains éléments de la basilique dateraient du 4ème siècle et feraient donc partie des rares vestiges paléochrétiens.

Les plages de Parikia

Les plages qui bordent la ville ne sont pas exceptionnelles, mais l’avantage c’est que leur proximité permet d’aller piquer une tête au retour d’une excursion, à toute heure !

Parikia Beach

Au sud, devant une très belle église, vous avez déjà la Parikia Beach, assez petite et sans ombre. Cette plage se trouve à 600 mètres du port. Si vous poursuivez à pied sur une distance d’1km, vous pourrez rejoindre d’autres plages de galets beaucoup plus sauvages et désertes. L’inconvénient de ces plages, c’est qu’elles se trouvent en contrebas des résidences ou des bouts de forêts en pente. Il n’y a pas de trottoirs le long de la route. L’accès est donc plus contraignant.

Livadia Beach & Paralia Parikia

Au nord, il y a un long banc de sable, d’abord la Livadia Beach puis la Paralia Parikia; Ces deux dernières plages sont bordées par de très nombreux restaurants touristiques, “les pieds dans le sable”. Elles sont accessibles en 15 -20 minutes à pied. (à 1.5km du port).

Dans l’ensemble, ces plages n’ont rien de paradisiaque et elles sont en bord de route. Mais l’eau est claire, et le cadre est quand même appréciable.

Lochagou Kourtinou

Il y a des ruelles plus photogéniques que d’autres, mais dans l’ensemble, tout le centre piéton de Parikia est super joli ! Il n’y a aucun bâtiment de plus de 2 étages, ce qui lui confère vraiment une apparence de petit village.

A partir du moulin face au port, vous pénétrez dans Parikia par sa plus grande place, entourée de nombreux restaurants. De là part la rue commerçante Lochagou Kourtinou. C’est là que se croisent la majorité des touristes, c’est la principale artère piétonne avec toutes ses boutiques et ses restaurants.

Le château franc de Parikia

Perdu dans le dédale des ruelles, vous pourrez apercevoir les maigres restes du château franc de Parikia, qui servait de fortification à la ville au XIII-XIVe siècle. Il ne reste plus qu’un mur reconstitué à partir des anciennes pierres.

Les chapelles et églises de Parikia

En chemin, vous longerez plusieurs petites chapelles et une grande église. Elles sont malheureusement souvent fermées.

Agios Konstantinos

Celle-ci mérite un détour. Quelques ruelles au-dessus du château, donnant directement sur le port et la mer, ne manquez pas la petite église Agios Konstantinos. Elle a la particularité d’être en hauteur avec un beau view point sur tout le littoral !

Les ruelles de Parikia

Parikia regorge de petits recoins, de passages secrets, de passages sous des arches. Chaque ruelle a son petit cachet, et les amateurs de photo devraient s’amuser ici ! Comme dans de très nombreuses villes ou villages des cyclades, aux heures de fort ensoleillement, il y a généralement beaucoup moins de monde. Même en haute saison, les ruelles peuvent donc être étonnamment désertes.

La balade en front de mer

Sur une distance d’environ 700 mètres à partir du port, le front de mer est l’occasion d’une belle balade en soirée. La rue devient piétonne à partir d’une certaine heure, et les nombreuses terrasses de chaque côté de la route accueillent des touristes et des familles locales. Depuis n’importe quel point on peut admirer le coucher de soleil, ou observer le ballet incessant des gigantesques ferries qui arrivent et partent du port. Il y a des restaurants plus ou moins chers, mais dans l’ensemble, les tarifs sont les mêmes qu’en France (10-15 euros un plat).

Les transports vers / depuis Parikia

Parikia se situe tout à l’ouest de l’île. C’est le port principal d’où partent et arrivent les ferries. c’est aussi au port qu’on trouve le terminal de bus, vers à peu près toutes les directions. Les tickets s’achètent au guichet sur place, et les destinations des bus sont indiquées sur les bus. C’est toujours la compagnie KTEL, que l’on retrouve sur d’autres îles. Retrouvez tous les horaires et les différents circuits sur le site officiel des bus.

Les tarifs vont de 1.80€ à 3€ selon la destination. Même en haute saison, vous trouverez toujours une place. Les bus sont sûrs et confortables. Ce sont de gros bus avec soutes à bagages, donc pour ceux qui ont des poussettes ou bagages, aucun souci.

En haute saison, vous n’aurez aucun mal à circuler en bus sur l’île de Paros. Tous les villages sont desservis, et la fréquence est suffisante pour prévoir des circuits chargés en journée.

virtual

Blog de voyage, guide et itinéraires de voyage en vidéo

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.