Les Perhentian Island, joyaux de la Malaisie

Les Perhentian,  le paradis de la Malaisie

Les Perhentian Islands, c’est un archipel composé de plusieurs petites îles à l’extrémité Nord-Est de la Malaisie Péninsulaire. Deux d’entre elles sont habitées : Pulau Kecil et Pulau Besar. Ces îles sont réputées pour être les plus paradisiaques du pays. Elles sont en quelque sorte un passage obligé pour tous les touristes venant jusqu’en Malaisie. Encore à demi sauvages, avec seulement un village de pêcheurs au sud de Pulau Kecil, vous ne trouverez pas de distributeur sur place. On se déplace à pied ou en bateau, il n’y a pas de route ni d’engin motorisé. Le dépaysement est donc réel : entre la mer bleue turquoise et chaude, les palmiers, le sable fin et la chaleur, on en repart avec des images de cartes postales dans la tête.

Les îles ne sont accessibles que de début Mars à fin septembre, c’est à dire en dehors des périodes de mousson.

Les Perhentian  sont malgré tout moins peuplées et touristiques que les îles Thailandaises par exemple. Vous y trouverez donc le même type de paysages,  avec la foule en moins. Le snorkeling n’est peut être pas aussi bon qu’en certain coins de la Thailande, de l’Indonésie ou des Philippines, mais ça reste correct.
Les Perhentian Islands restent pour nous un petit coup de cœur dans notre périple en Asie du Sud Est.

Perhentian islands pics

Deux îles, deux styles !

Sur place, vous aurez le choix entre les deux îles, pour deux style de vacances différents ! Les deux sont restées sauvages, à moitié recouvertes de jungle tropicale. Le relief est par endroit vallonné, la colline la plus haute culmine à plus de 300 mètres de hauteur. Les trajets en bateau taxis sont possibles d’une île à l’autre. En une semaine sur place, on peut donc facilement visiter toutes les plages des Perhentian.

Pulau Besar

La grande île Pulau Besar, plutôt familiale, possède en majorité de longues plages avec des bungalows de bon standing. Les hébergements se trouvent sur toutes les côtes sud-ouest et nord-ouest de l’île. Des balades à travers la jungle et le long d’un sentier balisé sont possibles pour rejoindre les différentes plages de l’île. Si vous venez lorsque la fréquentation est au plus bas, cette île est un véritable havre de paix.

Pulau Kecil

La petite Pulau Kecil est composée d’une plage principale, Long Beach, lieu de vacances idéal pour les jeunes routards. Toute la plage n’est qu’une succession de guest house colorées les pieds dans le sable, de stands, de petits restaurants. L’ambiance est plutôt à la fête, jeune et décontractée. Aux extrémités de la plage, des hôtels un peu plus classes se fondent dans le décor, à moitié cachés dans la végétation. Depuis Long Beach, on peut rejoindre la plage de Coral Bay , une réplique miniature de Long Beach située sur la face ouest de l’île. On peut également rejoindre à pied le nord de l’île. On y trouve trois petites plages paradisiaques: Turtle Beach, Adam & Eve Beach et celle de D’Lagoon. C’est selon nous le meilleur endroit pour le snorkeling. Le sentier fait finalement presque tout le tour de l’île et permet de rejoindre d’autres plages du sud.

Le snorkeling et la plongée aux Perhentian

Ces îles reculées mais non moins touristiques sont réputées de longue date pour les sorties en mer. On trouve de nombreux Turtle area et des Shark Point tout autour des deux îles. Chaque guest house sera en mesure de vous proposer des séances de plongées ou de snorkeling. On peut passer son baptême sur place, et en réalité seuls les plongeurs aguerris pourront témoigner de la qualité des fonds marins dans la zone. Car depuis la plage et avec son masque et tuba, les fonds ne sont pas exceptionnels.

Ceci dit, on peut croiser des tortues, des requins de récifs à pointe noire et des bancs de Bumphead Parrotfish. Ces poissons allant jusqu’à 1 mètre environ sont inoffensifs et se déplacent assez lentement. On peut voir aussi des némos, plein de triggerfish, et plein d’autres poissons typiques d’Asie du Sud-Est.

Voici le genre de carte que vous verrez partout sur place, avec tous les spots de plongée des Perhentian.

Perhentian Islands

D’Lagoon, un vrai paradis sur terre

D’Lagoon est situé sur une petite plage tout au nord de Pulau Kecil. C’est une sorte de plage privée à la Robinson Crusoé, avec une famille qui tient le gîte et le couvert, parfois squattée par quelques varans qui viennent rendre visite aux touristes.

Perhentian Islands

Une vraie carte postale

Ce qui fait de D’Lagoon le meilleur endroit des Perhentian selon nous, c’est son isolement et sa petite plage privée. Le décor est une vraie carte postale. Ceux qui recherchent de vraies vacances au soleil et au calme seront ravis.
Avec des douches communes, comme partout en Malaisie, un sceau d’eau et un tuyau pour se laver, les chambres sont plutôt rustiques. A côté du petit bâtiment avec les chambres les moins chères,  il y a des bungalows individuels plus confortables.
 Le prix des chambres à D’Lagoon commence à 40 ringgits, environ 8 euros.

Perhentian islands pics

Perhentian islands pics

Perhentian islands pics

Le meilleur snorkeling aux Perhentian

Le spectacle dans l’eau est la récompense à tous les kilomètres parcourus jusque là. Des poissons, de toutes les couleurs : des Parrotfish , des Balises titan, des bébés requins, et plein d’autres. Bien sûr la clarté de l’eau dépend de la période, et à quelques jours près la visibilité peut varier énormément. Les fonds ne sont pas vraiment fournis en coraux. Mais à D’Lagoon, l’attrait principal réside dans la présence de requins de récifs, du coté de la plage d’Adam & Eve, à 20 minutes à pied de D’Lagoon, ou quelques tortues du coté de Turtle beach à 10 minutes des chalets.

A D’Lagoon, on a donc le choix entre 3 différentes plages, on peut se balader en forêt et c’est de loin le meilleur spot de snorkeling des Perhentian.

Perhentian Islands

Perhentian Islands

Perhentian Islands

Perhentian Islands

Perhentian Islands

Perhentian Islands

Perhentian Islands

Les repas à D’Lagoon

La seule contrainte en étant à D’Lagoon, c’est qu’il n’y a pas de restaurants à part celui de la guest house. Vous pourrez facilement vous en contenter car c’est bon et pas cher.
Il faudra tout noter à l’avance sur leur carnet, et laisser une ardoise que vous paierez à votre départ.
 Tarifs : On mange le matin et le midi pour 7 ringgits, et le soir pour 8 -13 ringgits (soit de 1  à 4 euros).

Perhentian Islands

Les revers de la situation

Comme la petite plage de D’Lagoon est encaissée, le courant peut drainer là les déchets de l’île. A la mauvaise période, il faudra donc mettre la main à la patte et nettoyer la plage !

Perhentian islands pics

Les randonnées dans l’île

La randonnée de D’Lagoon à Long Beach

A partir de D’Lagoon, vous pourrez suivre le petit sentier qui démarre derrière les bungalows et finit à l’autre bout de l’île. Pour aller à pied à Long Beach, il faudra marcher plus d’une heure avec pas mal de montées et de descentes dans la forêt.
Si jamais vous comptez faire cette balade, pensez à prendre des bouteilles d’eau. La chaleur est vraiment écrasante et on transpire à grosses gouttes.

Adam & Eve Beach et Turtle Beach

Le chemin passe par les deux plages citées plus haut : Adam & Eve beach et Turtle Beach. Ces deux plages étaient lors de tous nos passages complètement désertes. Elles sont vraiment paradisiaques et leur isolement promet une vraie évasion ! Il faut compter respectivement 10min et 20 minutes de marche à travers la jungle.

Perhentian islands pics

Perhentian Islands

Perhentian islands pics

Adam & Eve Beach

C’est à Adam & Eve qu’on a vu le plus de requins, allant du bébé à l’adulte. Lors d’une petite séance de snorkeling, on en a compté jusqu’à 13 ! Assez curieux pour les plus grands, ils n’hésitent pas à faire de grands tours autour de vous pour vous observer.

Perhentian Islands

Perhentian Islands

Perhentian Islands

Turtle Beach

Cette plage est moins paradisiaque que la précédente, avec beaucoup de rochers dans l’eau et sur le sable. Il y avait apparemment des singes dans les arbres avant, mais on n’en a pas vu. Ici aussi, il n’y a pas âme qui vive. On peut rester là pratiquement toute la journée sans croiser personne.

Perhentian Islands

Perhentian Islands

Le plus beau view point de l’île : Kincir Angin

Après une longue montée pour atteindre le point culminant de l’île, on arrive à une aire de repos aménagée : Kincir Angin. Il y a là quelques bancs sous un pré-haut et surtout une vue imprenable sur toute la côte nord Est de Pulau Kecil. Un escalier permet de rejoindre la mer tout en bas, jusqu’au point nommé Windmill point. Lors de nos deux passages, à trois ans d’intervalle, toute la berge en béton était détruite, baignant dans l’eau. Les grands escaliers qui dévalent toute la colline sont visibles depuis D’Lagoon.

Perhentian Islands

Perhentian Islands

Perhentian Islands

Perhentian Islands

Perhentian Islands

Perhentian Islands

Long Beach, la plage des fétards

Après le view point, le chemin se sépare en deux et on peut descendre jusqu’à une plage nommée Romantic Beach sur la carte. Nous ne l’avons pas testée, le niveau de la pente et l’état du chemin à l’époque ne nous ont pas motivé !

En suivant le chemin principal, on redescend petit à petit au niveau de la mer. Cette partie de la randonnée est assez sportive car il y a des gros trous dans un chemin irrégulier de terre et de roches. Arrivés en bas, vous trouverez la plage la plus connue et a plus animée des Perhentian : Long Beach

Entre 2012 et 2015 cette plage s’est littéralement transformée, avec beaucoup plus de guest house, plus de monde aussi. On y trouve donc tout ce qu’il faut pour dormir, du dortoir aux hôtels plus luxueux. Ceux qui aiment le bruit, les rencontres, et faire la fête pourront choisir cette plage et y passer de très bons moments.
A la bonne période, le mer est très calme et très peu profonde sur des dizaines de mètres. En pataugeant dans l’eau on peut par endroit observer des bébés requins qui se faufilent à toute allure entre les touristes. Pour faire du snorkeling ici, il faut s’éloigner du bord et se diriger vers l’embarcadère et les rochers.

Perhentian Islands

Coral Bay ou Teluk Aur

Un chemin relie Long Beach à Coral Bay, la petite plage située de l’autre côté de l’île. Il y a de ce côté quelques hébergements, notamment le Shari-la Island Resort ou le Maya Resort. Ici l’ambiance est plus calme, mais comme la plage est plus petite, la présence de nombreux bateaux peut atténuer la clarté de l’eau. Les paysages sont dans l’ensemble moins paradisiaques.

Perhentian islands pics

Perhentian Islands

Perhentian Islands

Perhentian Islands

Les autres plages de Pulau Kecil

Dans la continuité de Coral Bay, on peut descendre jusqu’à la Keranji Beach et tout au sud, Petani Beach. Complètement isolées et difficiles d’accès, elles ne sont pas les plus fréquentées. Les touristes ne se rendent pas non plus au village de pêcheurs. Il existe depuis quelques années une grande mosquée que vous verrez en arrivant aux Perhentian.

Perhentian Islands

Pulau Besar, la grande soeur !

Sur Pulau Besar, il y a également plusieurs plages.
Sur la face nord, on trouve la PIR Beach (Perhentian Island Resort) ou Teluk Pauh. Plutôt vaste, elle a des allures de carte postale. En poursuivant plus au nord encore, on tombe sur deux plages désertes, la Romantic Beach et une deuxième Turtle Beach.
Sur la face Ouest, il y a plusieurs plages dont la plus grande est Tuna Bay. Plus au sud il y a deux plages privées entièrement occupées par des resorts. Un peu plus loin on tombe sur un très joli coin de l’île, la pointe de sable Teluk Keke avec la mer de chaque côté.

Sur la face sud, il y a la très grande plage de Teluk Dalam, magnifique et reposante. Plus à l’est on peut rejoindre le point nommé Lata Air Berani. Au sud-est , il y a la petite plage privée du Bubble dive resort. Si l’on poursuit davantage vers l’est on trouve d’autres bancs de sable non répertoriés.

Mis à part le chemin dans la jungle reliant PIR Beach à Teluk Dalam, la plupart de ces plages sont accessibles en taxi-boat ou via une passerelle et béton et en bois qui longe la mer.

Perhentian islands

Perhentian islands

Perhentian islands

Les îles Perhentian resteront à coup sûr un de vos plus beaux souvenirs de la Malaisie. Du sable blanc, des cocotiers, et une eau claire et chaude !

Comment venir aux Perhentian ?

Les Perhentian sont desservies en bateau depuis la petite ville de Kuala Besut. Quelque soit le point de départ, il faut donc d’abord se rendre dans cette petite ville côtière.

En avion

L’aéroport le plus proche est celui de Kota Baru. Il est situé au nord de Kuala Besut. De là il faut prendre un taxi  jusqu’à Kuala Besut. Le trajet dure environ 1h et le tarif est d’environ 75 ringgits. On peut également se rendre à l’aéroport de Terengganu au sud de Kuala Besut. Le trajet en taxi est un peu plus long et coûte dans les 80 ringgits.

En Bus

Depuis la station de bus Kuala Lumpur TBS (Terminal Bersepadu Selatan), vous pourrez rejoindre Kuala Besut pour une quarantaine de ringgits. Le trajet est très long, une dizaine d’heures.

En train

Si vous partez des Cameron, vous pouviez jusqu’à une époque emprunter le jungle train. Il fallait s’arrêter à Gua Musang ou Kota Barhu, puis rejoindre ensuite Kuala Besut en taxi (pour 50 r. environ). Aujourd’hui cette ligne traversant la jungle n’est plus fonctionnelle. Le pays est traversé par deux lignes ferroviaires parallèles du nord au sud. Celles-ci longent les deux côtes du pays, mais il n’y a plus de ligne qui le traverse d’est en ouest. La solution depuis Kuala Lumpur est donc de descendre jusqu’à Gemas, puis de remonter pratiquement tout le pays jusqu’à Khota Bharu. Une solution à écarter.

Le bateau depuis Kuala Besut

Arrivés à la petite ville de Kuala Besut, vous serez vite mêlé aux dizaines de touristes qui comme vous, n’attendent qu’une chose, poser le pied sur le sable. Vous avez le choix entre un fast boat, ou un slow boat.

Le trajet en fast boat dure 30 minutes et il y a des navettes de 7h à 14h. Pour le retour, il y a des trajets à 8h, 12h et 16h.
Le ticket coûte 35 ringgits, le double pour l’aller-retour.

Le trajet en slow boat dure près d’une heure. Il y a des bateaux entre 8h et 17h. Pour le retour, il y a seulement deux bateaux par jour, à 8h et 12h.
Le ticket est forcément moins cher, à 20 ringgits environ, le double pour l’aller-retour.

Le bateau s’arrête à quelques centaines de mètres de la rive, et on embarque ensuite dans un plus petit bateau qui peut lui aller jusqu’à la plage. Ce trajet pourra vous en coûter 5 ringgits supplémentaires.

Perhentian islands

Perhentian Islands

Snorkeling in Malaysia, comme si vous y étiez


Comme on l’a souligné, les eaux de Malaisie ne sont pas des plus limpides, il y a mieux, et les coraux sont rares. Mais on peut quand même y faire du snorkelling de qualité et selon les endroits et la période, voir assez loin sous l’eau (10 -30 mètres).

Langkawi ou Tioman ne sont pas réputés pour le snorkeling et Kapas non plus n’a pas de récif corallien.

C’est aux Perhentian que vous pourrez le plus profiter de beaux fonds marins (ceci est relatif bien sûr).

Top