Pulau Ketam, l’ile aux crabes

Pulau Ketam, l’ile aux Crabes en Malaisie

Rendez vous sur cet article pour voir la vidéo

Comment s’y rendre

Rien de plus simple en réalité, il faut prendre le KTM a KL Sentral  jusqu’ à la dernière station direction Sud-ouest : Port Klang (ils ont aussi un autre nom pour cette sation comportant aussi le mot Klang, donc facile à retrouver sur la carte des trains)

Si vous séjournez dans une guest house à china Town, Kl Sentral se trouve juste derrière la station Pasar Seni, en traversant le pont au dessus de la rivière.Le prix est correct

Attention cependant, après avoir été mal informé par le guichetier, on s’est retrouvé on ne sait ou dans une sation desservie par une ligne non inscrite sur le plan général que l’on trouve partout en gare.En fait la ligne rouge KTM vers le sud se divise en deux, il faut le savoir..Il faut donc bien demander quel train prendre (le numéro ou nom du train) et sur quel quai descendre.On etait apparemment sur le bon quai, mais on a pas pris le bon train..ca peut arriver..

Pas découragé pour autant, on rebrousse chemin, on revient à Kl Sentral, et cette fois on repart dans le bon sens..

1 heure de train jusqu’à la denière station, puis de la, le jetty (port) se trouve à peine à 1m30 à pied de la.On apercoit tout de suite les bateaux et le port,

Combien ca coute ?

Le ferry coute 7 ringit pour un aller, et pour une personne, soit 28  pour deux aller-retour.

Impression générale

Pulau Ketam est à visiter car elle vous fait découvrir une toute autre facette de la Malaisie : l’endroit est à voir pour le mode de vie de ses habitants : toutes les maisons, écoles et autres bâtiments sont sur pilotis (en ciment), l’île est chinoise à presque 100%, la nourriture comporte évidemment beaucoup de fruits de mer, et l’île est connue pour ses crabes.

A port Klang déjà, on a un aperçu de la manière dont les habitants traitent la mer : des déchets en abondance flottent sur l’eau, comme on peut le voir sur la vidéo.

A Pulau Ketam, c’est la même chose : l’ile est une déchetterie à ciel ouvert.On l’a vu de nos propres yeux, comme dans certaines cités de France ou les gens jettent leur détritus par la fenêtre, dans l’île les habitants jettent tout par dessus porte, fenêtre et autre ouverture qui donnent directement sur la vase, deux ou trois mètres plus bas.Bouteilles en plastique par centaines, des peluches recouverts de vase, des brosses à dents, vraiment tout et n’importe quoi,le tout dans une vase visqueuse vraiment dégueu…et les crabes vivent la dedans..

Donc à Kuala on nous dit « oh Pulau ketam, the crab island, good!! »…mais une fois sur place, on a plus du tout envie de manger ni poisson, ni crabe..on se rabat sur un bon vieux fried rice ou un fried noodle…

Dormir à Pulau Ketam

Il y a à l’entrée sur a deux ou trois gros Hôtels, comme le Pulau Ketam Inn, ou le Sea Lion Hotel. En revanche, tout dépend bien sûr des goûts de chacun, mais on ne voit pas trop l’intérêt de rester dormir sur place.A moins de faire une excursion de toutes les îles aux alentours.

Pulau Ketam
Pour vous aider dans votre recherche, Virtual Trip a crée un moteur de recherche pour vos vols