China town, le QG des voyageurs à Kuala Lumpur

China town, un lieu incontournable à Kuala Lumpur

Le marché de Petaling street

C’est à China Town que se retrouvent tous les voyageurs débarqués dans la capitale Malaise.C’est la que vous trouverez le grand marché central de la ville, la Petaling street, plus animé le soir qu’en journée. On y trouve des vêtements pas chers, des contrefaçons en tout genre, et de la nourriture bon marché dans tous les stands de rue. On y découvre aussi toute la variété de ses habitants : chinois, malais, indiens ou pakistanais, tous se mélangent ici aux touristes pour donner à la ville et au pays un visage aux multiples couleurs.
Les habits achetés dans les stands sont de bonne qualité, et pas chers : en moyenne 35 ringgits pour un t-shirt, et ça se négocie. La nourriture n’est pas chère non plus: comptez 8-12  ringgits pour bien manger.(1 euro =4-5 ringgits). Nous n’avons pas testé le matériel électronique vendu là, nous ne savons donc pas si tout fonctionne correctement. (portables, câbles USB, chargeurs pas chers du tout etc..).

Kuala Lumpur China Town

central market

*central market

Dans la rue Jalan Tun Hs Lee, parallèle à la rue marchande Petaling, on trouve le temple hindou Sri Maha Mariamman et le temple chinois Guan Di.

Kuala Lumpur

Kuala Lumpur China Town

L’hébergement à China Town

China Town est le quartier des guest house pas chères, ce qui explique la forte présence de jeunes voyageurs dans le coin.

Nous avons séjourné dans des guest houses à petit prix, bien que ceux ci aient doublé en l’espace de 3 ans seulement.Le pays devient à la mode et c’est un lieu de vacances idéal pour les musulmans du monde entier qui peuvent trouver là l’exotisme asiatique, les îles aux eaux bleu turquoise, les plantations de thés, les forets primaires, tout ce qu’ils n’on pas chez eux.C’est un peu la Thailande version muslim, sans full moon party, mais avec prière dans les hauts parleurs, dès 5 heure du matin.

Nous avons essayé le AGOSTO INN (177, Jalan Tun H S Lee) à 65 ringgits avec petit dejeuner. C’est une guest house qui aurait coûté 35 ringits en 2012, maintenant ils comptent le nombre d’occupants par chambre, c’est donc pratiquement le double.
Si, comme nous vous arrivez en soirée, ils ne négocieront pas, sachant que vous ne trouverez rien moins cher..Les 3 ou quatre guest house de la rue sont tenus par des indiens, tous de mèche et travaillant sans doute pour le même patron.

Kuala Lumpur

Par rapport à 2012, les indiens occupent une plus grande place dans la ville, tant pour les petits commerces que pour l’hébergement.

On est ensuite retourné à ce qui était avant le birdynest guest house, devenu aujourd’hui le Natalie guest house(135, Jalan Petaling street) . L’ancien gérant, Willy a abandonné les lieux pour se faire construire deux autres guest house de meilleure qualité, et donc plus chères. Nathalie’s guest house, n’a plus le charme d’antan, la déco a été retirée, la maison est tenue par un hollandais et une russe, le premier s’étant converti à l’islam pour pouvoir acquérir les lieux : A kuala, un non musulman ne peut pas acheter un bien immobilier ou gérer une guest house. On tient cette information de la receptionniste philippine « angel » (qui fait reception mais aussi lessive, menage, bref qui gère toute la petite guest house).Elle nous apprend que les deux gérants se sont convertis à l’islam pour pouvoir gérer la guest house!!  Elle est adorable et pourra vous conseiller et vous donner plein d’infos sur la ville. L’hebergement a couté 45 ringgits la nuit, 10 ringgits de plus qu’en 2012, et c’est dejà mieux que le Agosto Inn..Un peu plus d’espace, un lieu de détente ou l’on peut fumer et jouer de la guitare, discuter avec les autres voyageurs..les douches son également en dehors de la chambre. Les deux guest house sont sur booking.En restant plusieurs nuits vous pourrez obtenir un rabais.

Walking in China Town, comme si vous y étiez !

Le quartier préféré des backpackers à Kuala Lumpur en Malaisie.

Walking in Central Market, comme si vous y étiez!

Une ballade dans les allées du Central Market dans le quartier de China Town à Kula Lumpur en Malaisie.