Laguna Dudú

Situé entre le village La Entrada et Nagua ou plus loin Cabrera, sur la côte nord de la République Dominicaine, le Laguna Dudú, un parc abritant 3 cenotes à ciel ouvert, est l’une des nombreuses curiosités naturelles à voir dans le pays.

Comment se rendre à la laguna Dudú ?

Si vous prévoyez de venir depuis la capitale, le trajet de Santo-Domingo à la Laguna Dudú prend un peu moins de 3 heures (170km). Si vous partez de Las Terrenas, c’est 1h40 (73km) en moyenne.

Depuis Rio San Juan, il faut compter un peu moins de 40 minutes. Cabrera plus au nord, se trouve à 9min (7.6km) en voiture, et le village de la Entrada est à 4 minutes (1.7km) seulement.

La route pour y parvenir, que l’on vienne de l’est ou de l’ouest est magnifique. L’autoroute 5 longe toute une partie de cote, on a donc souvent des vues directes sur les plages, et on traverse aussi pas mal de petites villes typiques.

La Laguna Dudú, un havre de paix

Contrairement aux parcs de Punta Cana, celui-ci, qui appartient pourtant à un groupe privé, ne coûte que 350 pesos par personne. On peut facilement y rester des heures. Prévoyez d’y venir tôt, car le matin, il n’y a pratiquement personne ! Vous pourrez ainsi à loisir profiter des 3 cenotes et du parc.

Le laguna Dudú comprend :

  • un cenote géant où l’on peut se baigner ou sauter depuis un zip-line,
  • deux cenotes ouverts semblables aux cenotes de la péninsule du Yucatan au Mexique, dont un seul est praticable.
  • de grands espaces verts avec des bancs, balançoires etc pour se détendre en famille,
  • une grotte creusée dans la colline,
  • un restaurant très bon et très grand.

L’endroit est vraiment vaste et reposant. Il y a vraiment de quoi y passer du bon temps, un endroit parfait pour les couples ou les familles !

Le Cenote principal

Celui-ci se trouve à quelque pas de l’entrée, sur la droite. On peut librement descendre les escaliers pour arriver au niveau de l’eau et d’une plateforme en béton. Cette immense piscine rappelle fortement les cenotes de la péninsule du Yucatan au Mexique.

On peut aussi louer une barque, mais comme ce trou géant ne fait pas plus de 45 mètres de diamètre, on peut tout à fait nager d’un bout à l’autre, il y a même deux cordes centrales pour s’aider.

Avec ses 32 mètres de profondeur, l’eau du cenote est opaque vue de l’extérieur, mais une fois dedans, on voit quand même à quelques mètres.

Et il y a plein de poissons dedans ! Il y a une petite plateforme en bois pour ceux qui veulent lézarder ou faire des plongeons.

En fin de matinée, des groupes de locaux arrivent, et tous veulent essayer le zip-line qui passe à 10 mètres de hauteur au-dessus du cenote.

Le gilet de sauvetage est obligatoire et heureusement, car on en a vu faire des plats dans l’eau. À dix mètres de hauteur, sans gilet, il y a de quoi se fracturer les côtes !

Le restaurant de la Laguna Dudú

Le resto-bar est, lui aussi, assez grand, et il donne directement sur le cenote principal. Depuis la terrasse, on a d’ailleurs une vue directe sur l’eau et le zip-line. Les prix des plats sont corrects, et le personnel est vraiment gentil.

Les pelouses derrière le restaurant aussi sont un lieu de détente parfait pour une petite sieste au soleil !

La grotte immergée du laguna Dudú

De l’autre côté du parc, on peut descendre au niveau de deux cenotes reliés par un petit chemin en béton. Là aussi, on se croirait au Mexique. Exactement le même type de cenote naturel, semblable à ceux de Tulum.

On peut se baigner uniquement dans le premier cenote. C’est une vaste grotte immergée à l’eau translucide, remplie de poissons. On peut observer des stalactites au plafond, tout comme dans les cenotes du Mexique.

Le cenote à ciel ouvert

Le deuxième cenote qui est au même niveau est plutôt un étang. Là aussi les contrastes de couleurs dans l’eau sont magnifiques.

On y accède par un petit ponton de bois fragile, et on peut aussi passer sur le côté pour se rapprocher de l’eau et avoir un autre point de vue. C’est franchement beau !

La grotte du laguna Dudú

Au lieu de descendre vers les cenotes en prenant l’escalier de gauche, on peut prendre l’allée de droite pour visiter une grande grotte humide, creusée dans la paroi rocheuse. Il fait très sombre à l’intérieur, avec quelques petites lumières insuffisantes à l’entrée.

Prévoyez votre lampe torche (ou portable). Même si c’est globalement plat, il y a un passage où on ne voit absolument rien.

Impressions sur le laguna Dudú

En conclusion, on a été bien content de découvrir ce parc et ses cenotes, surtout après avoir finalement évité la Reserva Ecológica Ojos Indígenas de Punta Cana. Le tarif de 350 pesos par personne n’est vraiment pas excessif, sachant qu’on peut y passer la journée. L’eau fraîche de ses cenotes ne vous fera pas regretter le détour !

À voirA voir en plus dans le coin

À quelques centaines de mètres de là, il y a le Lago Azul, qui lui aussi a l’air magnifique. C’est un autre cenote à ciel ouvert, à l’eau bleu turquoise. Situé sur une propriété privée et moins cher, il est apparemment très fréquenté par les locaux.

À proximité de Cabrera, à la sortie de la ville, il y a le Balneario El Saltadero, une belle cascade aménagée où l’on peut apparemment se baigner.

Il y a bien sûr plein de plages à voir aussi :

  • Playa El Diamante, juste à côté,
  • Playa Caletón de Dario, Playa Caleton Del Medio, Playa Caleton Pequeña à l’entrée de Carebra,
  • + toutes celles avant Rio San Juan !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.