Caño Cristales, day 3

Caño Cristales, Jour 3

Dans notre série d’articles sur Caño Cristales, voici le dernier épisode ! On vous relate ici le déroulement de la troisième et dernière journée dans le cadre d’une formule de trois jours. Vous pouvez retrouver des détails sur la première et deuxième journée ici et . Nous donnons par ailleurs toutes les infos pratiques à connaître pour préparer votre excursion à Caño Cristales en Colombie dans un article dédié.  Comment mentionné dans ce préambule, quelque soit la formule que vous choisirez, le premier jour et le dernier ne sont en fait que des demi-journées, puisque la moitié du temps est consacré au voyage pour venir et repartir.

Avec l’agence que nous avons choisi, l’Ecoturismo Macarena, tout est très bien organisé, et la dernière matinée est vraiment très chargée. On voit les derniers sites majeurs de Caño Cristales et on se baigne une dernière fois dans ses eaux translucides avant de reprendre l’avion vers 14h.

Voici le plan wikiloc pour mieux visualiser les différents spots de l’excursion.

Le troisième jour, le lever est plus tardif que la veille : on se lève un peu plus tard, pour un démarrage à 8 heures. On reprend exactement le même chemin que la veille et le déroulement est le même au début : lancha jusqu’au Puerto Los Mangos, contrôle des sacs à l’arrivée au checkpoint, 7km en pick-up jusqu’au point nommé Caño Cajuche, et on marche cette fois directement jusqu’à la Piscina del Turista, le dernier spot de la veille.

Los Ochos

En fait on ne le savait pas la veille, mais juste derrière la Piscina del Turista se trouve Los Ochos, une série de rapides et de cascades, l’endroit sans doute le plus impressionnant et le plus représentatif de tout Caño Cristales. Ici la rivière a formé au cours des siècles toute une série de trous plus ou moins grands et profonds dans la roche, créant un paysage unique. On retrouve le même genre de décor en Afrique du Sud, à l’endroit nommé Bourke’s Luck Potholes près du Blyde River Canyon, et sans doute dans beaucoup d’autres endroits sur terre. Mais à Caño Cristales le tout est embelli par la présence en masse de la plante aquatique rouge, la Macarenia clavigera et ça c’est unique au monde ! L’endroit est un peu le clou du spectacle de cette excursion, et on reste là un bon moment à admirer cette merveille de la nature.

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Caro Crisales

Juste après Los Ochos, les rapides se terminent dans un grand bassin vert émeraude, qu’on appelle Caro Cristales. La légende d’une femme ou d’une déesse ayant eu ses règles entourent l’histoire de ce bassin. Dans Caro Cristales on peut apercevoir certaines formes créées par les trous dans la roche : un coeur et Mickey !!

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

La Posada Don David

On reprend la marche en passant par un ranch immense, visible sur google map : c’est la posada Don David. Il est possible de les contacter via internet pour dormir sur place, à quelques mètres donc de Caño Cristales !! On a un peu hésité au moment du choix de l’agence, mais il est vrai qu’il n’y a absolument rien autour, à part quelques petites maisons en bois, la nature et la rivière. C’est vraiment idéal si on recherche du repos, mais la logistique semble plus compliquée : Pour venir là, il faut dès le premier jour traverser le fleuve Guayabero et faire les 7 km de piste en 4 *4. On est assez loin du village la Macarena. La posada propose ses excursions :  la plus petite formule, deux jours une nuit est au tarif de $1,340,000 par personne, et si on est deux, le tarif baisse à $859.000 par personne, à $699.000 par personne si on est trois et ainsi de suite.  Mais malheureusement, ces tarifs n’incluent pas le vol aller-retour.. c’est donc largement plus cher au final.

Cano Cristales

Tapete Verde

Après le ranch, on marche dans une large prairie, en direction de la jungle. On arrive rapidement à l’entrée d’une forêt primaire. D’après le guide, c’est là que les anciens chassaient les jaguars la nuit. Les arbres et la végétations sont très denses et luxuriants, là encore, on se croirait dans un documentaire de la chaîne Voyage !

Tout en marchant sur le petit chemin de terre, on aperçoit la rivière en contrebas, d’un vert transparent hallucinant. On marche comme ça dans ce décor de film pendant une bonne dizaine de minutes, avant d’arriver à une ouverture : ici la rivière est remplie de plante aquatique, et elle n’est pas rouge mais verte.. c’est Tapete Verde ! Le paysage n’est pas plus moche pour autant, bien au contraire, ce sont des décors dignes des comptes de Tolkien !

Cano Cristales

Caño Cristales

Caño Cristales

Caño Cristales

Caño Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

La Piscina del Pailon

Au bout du Tapete Verde, la rivière s’élargit et forme une énorme piscine naturelle : c’est la Piscina del Pailon! c’est l’ultime étape de notre périple à Caño Cristales, et pas des moindres! Ici on peut sauter depuis les rochers dans une eau profonde de plusieurs mètres. On reste là au moins 25 minutes à profiter de l’eau.

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Cano Cristales

Le retour à la Macarena

Après cette dernière pause au Caño Cristales, on reprend la route en sens inverse, en repassant par la Posada Don David. On marche pas mal de temps en alternant prairie, forêt vierge, piste de sable jusqu’au point de rendez-vous des 4 *4 . On reprend la lancha une dizaine de minutes jusqu’à la Macarena.

Les avions Cessna décollent en principe à 14h, si la météo le permet.  Si vous revenez à la Macarena pour 13h, ,il vous restera alors moins d’une heure pour vous changer, ranger vos affaires, prendre une douche, manger le dernier repas de l’hôtel, et rejoindre l’aéroport. L’avantage, c’est que ce dernier est à 5 minutes à pied de n’importe quel point dans le village. On embarque donc dans le petit avion Cessna 5 places et le vol dure à peine plus d’une heure jusqu’à Villavicencio.

Caño Cristales

Retour de Villavicencio à Bogota

Une fois à l’aéroport La Vanguardia, il faut prendre un taxi pour se rendre au terminal de bus. Le tarif est d’environ 11 000 COP ( il y a des taxes quand on vient ou quand on va à l’aéroport et les taxis à Villavicencio n’hésitent pas à gonfler le prix).

Au Terminal, il y a des bus qui partent régulièrement pour Bogota.
Vous pourrez partir avec la compagnie La Flota Macarena, de 00:30 à 23:30 toutes les 20 minutes au prix de 26 000 COP par personne.
Le trajet jusqu’à Bogota dure 3h30, soit une demi heure de plus qu’à l’aller. Les travaux sur la route, la pause de 20 minutes que le chauffeur impose à tous pour manger son poulet, la limitation de vitesse à 30km/h et le nombre de camions sur la route font que le trajet parait très long.

Et la suite ?

Ainsi s’achève les trois jours d’excursions au Caño Cristales. Vous pouvez retrouver le premier et le deuxième volet de cette aventure, pour en savoir plus sur les lieux à visiter. Reportez-vous à notre petit guide pour connaître tous les détails des préparatifs !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top