Medellín, Antioquia

Medellín, capitale d’Antioquia

Medellín est la capitale de la région d’Antioquia en Colombie et elle est la deuxième plus grande ville du pays, après Bogota. La ville se trouve à environ 1500 mètres d’altitude, coincée dans la vallée d’Aburrá, à l’extrémité nord des cordillères Occidentales et Centrales des Andes. Comme pour de très nombreuses villes en Colombie, les montagnes entourent le centre urbain et font partie intégrante du paysage. Ce relief vallonné offre d’innombrables points de vue sur la ville, et cette dernière se faufile entre les montagnes et s’étale sur elles comme un fleuve sur la rive. Medellín est à ce titre encore plus impressionnante que Bogota. D’où qu’on soit dans la ville, les perspectives de cet océan de bitume paraissent sans fin. Pour celui qui n’est pas ou plus habitué aux grandes villes sud-américaines, le choc visuel est inévitable.
Cette ville colonisée dès le XVIe siècle doit sa renommée actuelle aux années sombres de son histoire : Medellín , encore aujourd’hui, fait fantasmer ou fait peur mais ne laisse personne indifférent.
Symboles de renouveau et de réconciliation, le métro et le système de télécabine relient désormais le centre aux différentes favelas des montagnes. La modernisation et la pacification de Medellín sont une formidable occasion de découverte pour le touriste de passage, et il faut donc en profiter !
Consultez nos différentes rubriques pour en savoir plus ! (différentes icônes en haut de page)

Il y beaucoup de choses à faire et à voir à Medellín. Les températures plus clémentes et les facilités de transports font d’ailleurs de cette ville une très bonne alternative à la capitale.

Le climat à Medellín

Medellín jouit d’un climat tempéré toute l’année. Les températures vont de 15° à 30°, et les plus fortes pluies ont lieu entre les mois d’avril à juin, et des mois d’août à septembre. Nous y étions en septembre, il y avait de fortes chaleurs, un peu de pluie, mais globalement le temps était plutôt agréable.

Medellín au centre d’Antioquia

Pour des raisons pratiques, Medellín peut servir de base arrière vers d’autres villes de la région. Par exemple, si vous venez depuis Pereira ou Armenia, et que vous souhaitez voir des villes comme Jardin, Jerico, Santa Fé de Antioquia ou Guatapé, il est plus facile de vous rendre d’abord à Medellín. L’absence de trajet direct de Pereira ou Armenia vers ces villages complique un peu la tâche. Depuis Medellín , il est tout à fait possible de faire des excursions à la journée. Dans votre planning de voyage, il peut être dans ce cas plus judicieux de prévoir la visite de Medellín avant, et de faire de la ville votre point d’attache pour rayonner dans toute la région d’Antioquia.

Le métro de Medellín

Medellín est la seule ville colombienne à disposer d’un métro. Il est d’une propreté exemplaire et les wagons sont très larges et pratiques. On n’a pas constaté d’incivilités particulière dans les rames ou sur les quais. Il y a deux lignes de métro, reliées à 6 lignes de télécabines. Les lignes principales que vous emprunterez seront la ligne A et B. Et la particularité du métro colombien, outre sa propreté, c’est qu’il est aérien. Tout le long de vos trajets, vous aurez donc une vue panoramique sur toute la ville, de chaque côté de la rame. Et à chaque station, on peut descendre sur le quai et profiter à chaque fois d’un angle de vue différent sur Medellín. Tous les monuments de la ville sont d’ailleurs visibles depuis le métro.

Voici une carte du métro sur laquelle on a entouré en rouge les stations essentielles :
Medellin

La station Poblado que l’on vient de voir, pour rejoindre à pied d’un côté le terminal de bus Terminal del Sur et de l’autre le quartier branché pour sortir le soir.

La station Floresta ou Estadio pour visiter le quartier de Laureles.

La station Parque Berrio pour visiter la Plaza Botero et toutes les statues de l’artiste au pied du musée d’Antioquia.

La station Industriales pour visiter le Pueblito Paisa, une reconstitution de village typique colombienposée sur le Cerro Nutibara et leMuseo de Arte Moderno.

La station San Javier pour visiter la comuna 13.

La station Acevedo pour changer de métro et prendre la ligne K du métro cable et rejoindre le Parque Arvi.

La station San Antonio pour rejoindre le Parque Cisneros et le Parque San Antonio.

La station Exposiciones si on veut visiter la Parroquia Nuestra Señora Del Perpetuo Socorro, une des grandes églises de la ville.

Les tarifs du métro

Tous ces sites d’intérêt pourront être visités en une journée pleine. Pour le métro, vous pourrez acheter une carte rechargeable dans n’importe quelle station. Avec celle-ci, vous pourrez utiliser toutes les lignes et les Metrocable, excepté la ligne L.

 Le métro fonctionne du lundi au samedi de 4h30 à 23h, le dimanche de 5h à 22h.
  Tarif: environ 2000 COP avec la carte Civica sinon 2300 COP.

  Le Metrocable fonctionne du lundi au samedi de 4h30 à 23h, le dimanche et les jours fériés de 9h à 22h.
  Tarif: environ 2000 COP avec la carte Civica sinon 2300 COP.

 La ligne L (qui mène au parc Arví) fonctionne du mardi au dimanche de 9h à 18h.
  Tarif : environ 5 300 COP.


Le Metrocable Ligne K et Ligne L

Nous apportons ici des précisions sur le Metrocable de l’est de Medellín. A partir de la station Acevedo, vous pourrez facilement prendre le Metrocable et survoler tout un pan de montagne et les habitations précaires de la favela. La ligne K est plus touristique et donc plus sûre que le Metrocable de l’est, la ligne J, qui se prend au métro San Javier.

A la Station Santo Domingo, on peut faire demi-tour ou poursuivre sur la Ligne L jusqu’au Parque Arvi. Le Parque Arvi n’est pas un parc en soi, mais une véritable forêt traversée par de nombreux sentiers de randonnées.
Le trajet de Santo Domingo à la station Arvi dure près d’une demi-heure, et une fois passé les dernières habitations des favelas, on dépasse le sommet de la montagne et on survole la forêt pendant un long moment. A la sortie de la station Arvi, il y a quelques stands pour pendre un café et des sentiers qui démarrent. C’est vraiment une forêt pour les sportifs ou amoureux de la nature, mais il n’y a aucun point de vue sur la ville . A moins d’avoir plusieurs heures devant soi pour randonner dans la forêt, on déconseille de poursuivre sur la ligne L. L’aller-retour vous fera perdre près d’une heure et vous n’aurez fait que survoler des arbres sur des kilomètres. A savoir également, le parc Arvi ferme à 17h00.

Pour résumer, le tronçon du Metrocable jusqu’à la station Santo Domingo vaut vraiment le détour, car les vues sur Medellín et les favelas sont exceptionnelles. Au delà, s’il ne vous reste que quelques heures avant la tombée de la nuit, continuer jusqu’au parc Arvi sera surtout une perte de temps.


Les transports depuis / vers Medellín

Medellín se trouve à une heure d’avion de toutes les autres grandes villes de Colombie : Cartagena, Cali, Baranquilla, Bogota, Pereira ou encore Armenia. C’est de loin la meilleure solution pour les grandes distances et pour un séjour de courte durée dans le pays. De plus, les prix sont vraiment abordables (dans les 30 euros pour certains vols). Sinon, voici quelques informations pratiques sur les trajets en bus depuis les principales villes.

Depuis Baranquilla

Depuis Baranquilla, les trajets durent 11h environ.

  Les bus Expresso Brasilia partent à 06:30, 09:00, 14:00, 18:00, 20:00, 22:00.
 Tarif 132 000 – 142 000.
  Les bus Rapido Ochoa partent à 10:00, 15:00, 17:30, 19:00, 21:00, 23:00.
 Tarif 109 000 – 120 000.

Depuis Bucaramanga

Depuis Bucaramanga, les trajets durent 8h30 environ.
  Les bus Copetran partent à 01:30, 05:00, 08:00, 10:00, 13:00, 15:00, 17:00, 19:00, 21:00, 22:30, 23:45.
 Tarif: 70 000 – 90 000.
  Expreso brasilia partent à 22:30.
 Tarif: 92 000.
  Transportes Omega partent à 21:30.
 Tarif: 70 000.

De Pereira à Medellin

Les trajet durent 6-7h.
Les bus Empresa Arauca partent à 00:15, 08:00, 09:00, 10:00, 11:00, 12:00, 13:00, 14:00, 15:00, 16:00, 18:00, 23:00.
 Tarif 37 000.
  Les bus FlotaOspina partent toutes les heures de 5:00 à 19:00.
 Tarif: 43 000.

De Salento à Medellin

Des bus partent directement du petit terminal de bus de Salento vers Medellin, en passant par Pereira, Rosucio, Felisa (2 pauses). Il faut acheter son billet la veille avant 16h ou venir dès l’ouverture à 7h30.
Ce trajet dure entre 6 et 8 heures.
  Horaires : 8h00, 10h00, 11h00, 12h00, 13h30, 16h00.
 Tarif : 47 000 COP environ.

De Cali à Medellin

Le trajet dure 9 heures.
  Les bus Bolivariano partent à 08:00, 10:00, 20:00, 21:30, 23:00.
 Tarif : 58 000- 63 000.
  Les bus Empresa Arauca partent à 06:30, 11:00, 12:00, 14:00, 16:00, 21:00, 22:00, 23:00.
 Tarif : 60 000.
  Les bus Flota Magdalena partent à 21:00.
 Tarif : 55 000.
  Les bus Expreso Trejos partent à 9:30, 11:30, 21:00.
 Tarif : $60.000.

De cartagena à Medellin

Le trajet dure plus de 14h.
  Les bus Rapido Ochoa partent à 06:15, 16:30, 18:30, 20:30.
 Tarif : 96 000 – 168 000.
  Les bus Expreso Brasilia  partent à 07:00, 13:00, 17:30, 19:30, 21:30.
 Tarifs : 112 00 – 168 000.

De Medellin à Manizales

Ce trajet dure dans les 5 heures.
  Des bus partent toutes les heures de 4:30 à 19:30.
 Tarif : entre 35 000 et 40 000.

De Medellin à Pereira

Ce trajet dure 8h environ.
  Des bus partent toutes les heures environs même plus, de 5:00 à 22h.
 Tarif :entre 45 000 et 75 000.

De Medellín à Jardin

Depuis Medellín, on peut prendre un bus au terminal del sur avec la compagnie Suroeste ou Rapido Ochoa. A Jardin, vous trouverez les agences de ces deux compagnies l’une en face de l’autre dans la calle 8.
  Le bus de la compagnie Rapido Ochoa part à 04:45, 08:50,  13:00,  15:00,  16:25,  18:45
  Le bus de la compagnie Suroeste part à 5:30, 6:55, 9:20, 10:30, 12:00, 12:30, 13:30, 14:00,15:20, 15:45, 17:00, 17h20, 18:30
  Le trajet dure 3h30
  le tarif du trajet est de 26 000 COP.

De Jardin à Medellín

  Le bus de la compagnie Rapido Ochoa part à 04:45, 08:30, 10:30, 13:00, 14:15, 17:45
  Le bus de la compagnie Suroeste part à 5:15, 6:00, 7:00, 9h30, 12:15, 15:00, 16:15, 17:00,  18:30
  Le trajet dure 3h30
  le tarif du trajet est de 26 000 COP.

Les différents quartiers de Medellín

Voici quelques quartiers et lieux emblématiques de Medellín.

El Poblado

A  Medellín, il est souvent recommandé de séjourner dans le quartier d’El Poblado, lieu de naissance de la ville devenu aujourd’hui un des endroits préféré des touristes.
L’avantage d’El Poblado c’est surtout sa proximité avec l’aéroport des vols domestiques, l’Aeropuerto Olaya Herrera, et du terminal d’autobus Terminal del Sur. Le quartier touristique d’El Poblado sur la calle 10 n’est qu’une succession de restaurants et de bars, selon nous sans intérêt. Même pour manger, ce n’est vraiment pas l’idéal, ce n’est pas là en tout cas que vous trouverez les meilleurs prix. Il y a autour du parc El Poblado et du Parque Lleras un petit village de bars et de restaurants branchés sympa à visiter.

Poblado

Aguacatala, l’alternative pour dormir

A une station au sud d’El Poblado, à la station Aguacatala, vous trouverez quelques hébergements dans un quartier résidentiel huppé. A Aguacatala il n’y a absolument rien à faire, aucun restaurants ni supérettes, mais les résidences et hôtels sont plutôt chic et c’est pas loin d’El Poblado.

aguacatala

aguacatala

aguacatala

aguacatala

aguacatala

aguacatala

Laureles

Laureles est un quartier résidentiel situé au niveau des métros Floresta et Estadio.  Les lieux n’ont rien de particulier mais on peut séjourner là et se balader tranquillement dans les ruelles résidentielles en toute sécurité. Toute la zone entre El Primer Parque de Laureles et El Secundo Parque de Laureles est intéressante. L’avenue Nutibara la traverse d’est en ouest et concentre beaucoup de restaurants. Il y en d’ailleurs un peu partout dans le quartier, des bars, des cafés, des restaurants, c’est un endroit parfait si l’on séjourne à Medellín plusieurs jours.

laureles

La place Botero

Pour visiter la Place Botero, on peut descendre  la station Parque Berrio, le métro s’arrête à deux pas de la place. On est en plein centre de Medellín, et dans un quartier plutôt déconseillé en soirée. Sur place, vous pourrez voir de près une vingtaine de sculptures géantes de l’artiste Fernando Botero. Dans le bâtiment de l’autre côté de la place on trouve le musée d’Antioquia, et trônant au dessus de la place, dans un magnifique bâtiment de style néo-gothique des années 30, le Palacio de la cultura.

plaza botero

Cerro Nutibara et son Pueblito Paisa

En plein milieu de Medellín, on peut profiter du panorama sur la ville depuis le Cerro Nutibara, un des nombreux miradors de la ville. Sur cette petite colline on peut visiter le Pueblito Paisa, une reconstitution de village typique d’Antioquia construit dans la deuxième moitié du XXe siècle. L’endroit n’est pas exceptionnel, mais c’est une balade agréable à faire depuis le métro Industriales. A la sortie du métro, on suit la passerelle jusqu’au bout, et on tourne à gauche sur la calle 30A. On tombe dans une zone industrielle, mais au bout de 5 minutes, on arrive au grand escalier au pied du Cerro Nutibara. Une fois là-haut, on peut visiter librement les bâtiments de 8:00 du matin à 22:00. Il y des restaurants locaux pas chers, et aussi deux ou trois restaurants plus chers (plats à 15 000) , avec de belles vues sur la ville. Nous y avons été à pied en soirée, et ça ne craint rien. Pour le retour, il y a des taxis qui passent là régulièrement. Le tarif pour rentrer à Agucatala est de 12 500 COP. Le trajet jusqu’à El Poblado devrait être un peu moins cher.
On trouve d’autres Cerro dans la ville comme Cerro Volador ou Cerro Pan de Azucar.

pueblito paisa medellin

Comuna 13

On vous présente ce quartier mythique de Medellín dans un article dédié. N’hésitez pas à le consulter et visionner nos vidéos !

comuna 13

Le métro Cable et le parc Arvi

Consultez notre rubrique transport pour en savoir plus ! (petit icône de voiture en haut de page).

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.