Tenryûji, Kyoto

Tenryûji, le plus grand temple Zen de Kyoto

Tenryûji est un temple bouddhiste zen situé au nord-ouest de la ville de Kyoto, dans le quartier de Sagano (même s’il est commun de lire qu’il se trouve dans le quartier d’Arashiyama qui se trouve au sud de la rivière Kastura). Les temple a été bâti à l’origine en 1339. Avant cela, les lieux étaient occupés par le temple Danrinji, le premier temple zen du Japon (IXe siècle).
Tenryûji a subi au total 8 incendies, et le temple visible aujourd’hui date de l’époque Meiji (1868-1912). Le jardin quand à lui, est censé avoir gardé son apparence originelle, datant du XIVe siècle. Malgré les restaurations, il est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994.
C’est le plus important des 5 grands temples zen de l’ancienne capitale japonaise. Il fait partie de l’école rinzai, qui est l’un des trois courants du bouddhisme zen japonais, les deux autres étant les courants Sōtō et Ōbaku. Pour info, les 5 grands temples zen de Kyoto (Kyoto Gozan) sont  Tenryûji , Shôkokuji,  Kenninji,  Tôfukuji et Manjuji. Éparpillés au nord, au sud et à l’ouest de la ville, il faudrait plus d’une journée pour tous les visiter. Tenryûji étant situé idéalement dans un des quartiers les plus populaires de la ville, c’est sans doute le plus visité des cinq.

Voici le plan du prospectus remis à l’entrée. Il donne un bon aperçu de la structure du sanctuaire. Le tracé rose indique le sentier que l’on emprunte lorsqu’on visite le jardin.

Le plan du temple  Tenryûji

Tenryuji map

Ce sanctuaire regroupe plusieurs bâtiments dont le temple principal Hojo et son jardin Sogenchi Teien. Ce dernier se termine à l’entrée nord du site, et débouche directement sur la célèbre bambouseraie de Sagano ( ou d’Arashiyama !)Avant de rentrer dans l’enceinte principale payante, on peut visiter à gauche et à droite quelques petits espaces, des maisons traditionnelles et un très beau restaurant qui méritent le coup d’œil. C’est aussi sur la gauche avant la billetterie que se trouve le Dharma Hall : ici les curieux pourront admirer une peinture réputée du dragon céleste.

Tenryū-ji

Tenryū-ji

Tenryū-ji

Tenryū-ji

Tenryū-ji

Le Tenryûji, un temple classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO

Ce temple est un des plus grands de ce quartier éloigné de Kyoto, mais il n’est sûrement pas le plus impressionnant. Il est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO et Tenryū-ji mérite un détour si vous êtes dans le coin. Si vous êtes limité dans le temps et que vous n’avez que quelques jours sur place, vous pouvez faire l’impasse sur ce temple et privilégier d’autres monuments comme le Kinkakuji, Kyomizudera ou une foule de petits temples aux alentours visuellement plus intéressants, et moins fréquentés. En ne visitant que le jardin du temple, on longe le temple et l’étang, on peut voir au passage l’intérieur de quelques pièces du temple, on suit un sentier dans un jardin richement décoré et coloré, mais si vous restez quelques jours à Kyoto, vous en verrez d’autres !

Tenryū-ji

Tenryū-ji

Tenryū-ji

Tenryū-ji

Tenryū-ji

Tenryū-ji

Tenryū-ji

tenryu-ji

Tenryū-ji

Tenryū-ji

Tenryū-ji

Tenryū-ji

Tenryū-ji

Tenryū-ji

Tenryū-ji

Tenryū-ji

Un plan pour vous repérer à Kyoto

Pour plus de commodités, voici un plan My Maps regroupant tous les points qui nous semblent intéressants. Les temples, les ruelles à visiter, tout est dans ce plan. Vous pouvez évidemment télécharger ce plan au format KML. Si jamais vous la modifiez et l’utilisez sur votre site, merci d’indiquer sa provenance !! Pour l’exporter sur son téléphone et s’en servir en voyage, on vous invite à consulter notre petit tutoriel sur le sujet.

Comment se rendre au temple Tenryûji ?

Avec le JR Pass sur la JR Sagano Line

L’entrée au temple se situe à une dizaine de minutes à pied de la gare JR  Saga Arashiyama : le trajet dure un quart d’heure depuis Kyoto Station et il est gratuit pour les porteurs de la carte JR. Si vous prenez la ligne JR, depuis la gare de Saga Arashiyama c’est très simple :  A la sortie de la gare Saga Arashiyama, on voit en face un ancien wagon de train en exposition et juste derrière un petit chemin. Une route part à gauche, et la route principale (la plus large) au centre. Il faut prendre cette rue principale (on a donc la gare et l’insigne JR dans son dos) et au bout d’une centaine de mètres, un panneau indique le temple sur la droite. Encore quelques centaines de mètres, on passe sous une autoroute,  et on tombe sur l’entrée du temple.

Tenryū-ji

Avec la Keifuku Line

Le temple de Tenryūji est à deux pas de la première gare Arashiyama, celle située au nord de la Katsura-gawa, sur la Keifuku Dentetsu-Arashiyama Line (Randen). Le trajet dure une vingtaine de minutes depuis la gare de Shijo Omiya dans le centre de Kyoto et le ticket coûte 210 yens.

Avec la Hankyu Line

Depuis la gare de Kawaramachi, Karasuma ou Omiya, on peut également prendre la Hankyu Main Line jusqu’à Katsura et changer pour la Hankyu Arashiyama Line jusqu’à la gare d’Arashiyama. Cette deuxième gare portant aussi le nom d’Arashiyama se trouve au sud de la Katsura-gawa, il faudra donc remonter au nord et traverser le Togetsukyo Bridge. Le trajet dure 20 minutes et coûte 220 yens.

Avec la Sagano Sight-Seeing Tram

Accolée à la gare JR de Saga Arashiyama se trouve la petite gare de Torokko Saga Station. Da là démarre la Sagano Sight-Seeing Tram qui passe par la petite station de Torokko Arashiyama. Il faut là aussi marcher une petite dizaine de minutes pour atteindre le temple.

En bus

Selon votre emplacement à Kyoto, vous pourrez monter dans les bus : 1, 28, 93 sur la Shi Bus Line, ou 61, 72, 83 sur la Kyoto bus line. Avant de suivre les recommandations de la majorité des blogs qui privilégient le bus, sachez qu’en train vous atteindrez la majorité des temples beaucoup plus rapidement et ce ne sera pas forcément plus cher. Il existe des cartes à la journée pour les bus, mais aussi pour les trains et métros de Kyoto. On monte dans la bus par l’arrière, et comme ils n’acceptent que les pièces, tous les bus disposent à l’avant d’une machine permettant de changer les billets de 1000 yens.

Les tarifs d’entrée au temple Tenryûji

Au temple Tenryûji, on visite soit le jardin seul, soit le jardin et l’intérieur du temple principal, le temple Hojo. Pour le jardin seul, le tarif est de 500 Yens. Si l’on souhaite visiter les deux, il faudra rajouter 300 Yens supplémentaires. Enfin, pour admirer la célèbre peinture du dragon céleste au Dharma Hall, il faudra encore rajouter 500 yens supplémentaires. Ce dernier n’est ouvert que le week-end et en période de vacances.

tenryu-ji

Pour la visite du jardin Sogenchi Teien, on suit un sentier qui longe les bâtiments du temple, et on peut donc par moment admirer l’intérieur du temple et voir les tatamis, les portes coulissantes, tout ce qui fait l’originalité de l’architecture traditionnelle japonaise. En visitant en plus l’intérieur, on suit également un parcours qui mène de pièce en pièce et on peut s’asseoir face à l’étang pour admirer le jardin zen. Si vous êtes pressés, la visite du jardin peut-être suffisante et vous donnera déjà un bel aperçu de l’ensemble.

Les horaires et le temps de visite au temple Tenryûji

La visite de ce sanctuaire peut bien prendre plus d’une heure en prenant son temps. Tenryûji est ouvert de 8:30 à 17:30 en été, et jusqu’à 17:00 en hiver. A noter que la porte nord, qui donne directement sur le Bamboo Grove de Sagano, plus communément appelée Arashiyama Bamboo Grove, ferme une demi-heure plus tôt que l’entrée principale. L’idéal est donc d’entrer par la porte principale, et de poursuivre la visite d’Arashiyama en passant par la forêt de bambou.

Walking in Tenryûji, comme si vous y étiez

Voici une deuxième petite vidéo pour une immersion totale au coeur du temple Tenryûji, comme si vous y étiez !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top