Kinkakuji, le pavillon d’or de kyoto

Kinkakuji, un emblème du Japon

Un site historique

Kinkakuji, de son premier nom Rokuonji est une des nombreuses attractions touristiques de la ville de Kyoto au Japon. C’est un « shariden« , un sanctuaire bouddhiste renfermant des reliques de bouddha. Le pavillon d’or fait partie du temple de Rokuonji, qu’on appelle communément Kinkakuji. Rokuonji est un temple bouddhiste de l’école Shokokuji du courant Rinzai. C’était à l’origine la villa d’un homme d’Etat. Le jardin, centré autour du pavillon est censé représenter l’univers harmonieux de bouddha dans le bas monde. Le temple a également servi de lieux de repos pour l’empereur et la noblesse.

Un temple classé

Recouvert au deux tiers de feuilles d’or, ce temple déplace des foules chaque année. Bâti à l’origine au VIIIe siècle, reconstruit au XXe siècle suite à un incendie, puis rénové en raison de sa fragilité, ce temple figure tout de même au Patrimoine Mondial de l’Unesco. D’un point de vue touristique, on peut dire que le Kinkakuji figure dans le top 3 des intérêts majeurs de la ville, avec Fushimi Inari et la bambouseraie d’Arashiyama. Mais contrairement à de nombreux sanctuaires de la ville, celui-ci se trouve un peu isolé au nord. Un des circuits recommandés dans la zone, une fois atteint le temple Kinkakuji, est de partir à pied pour visiter Ryoanji et Ninnaji. On peut ensuite reprendre le train et cumuler la visite avec celle d’Arashiyama et de Sagano plus à l’ouest.

De nombreux groupes scolaires viennent le visiter car c’est un emblème du pays et dès l’ouverture ce temple est pris d’assaut par des centaines de touristes.

La visite de Kinkakuji

Kinkakuji est sans doute le temple le plus facile à visiter à Kyoto. Vous ne pouvez rien rater du sanctuaire car tout le monde suit un sentier qui contourne le temple par la droite en longeant l’étang. Le chemin part vers la sortie en passant par une petite cascade, un autel dédié à la divinité Fudô Myôô, une maison de thé, et différents points de vue sur le temple. Voici le plan avec le tracé du parcours et quelques photos du temple par mauvais temps!

kinkakuji-map

Kinkakuji

Kinkakuj

Kinkakuji

Kinkakuji

Kinkakuji

Kinkakuji

Kinkakuji

Kinkakuji

Kinkakuji

Kinkakuji

Kinkakuji

Kinkakuj

Prendre des photos au Kinkakuji

Comme de nombreux temples à Kyoto, le trépied est interdit ici et de toute manière vu la foule, c’est pratiquement impossible de se poser tranquillement. Par beau temps seulement le temple se reflète dans l’étang, mais il reste quand même assez impressionnant quelque soit la météo. Le chemin longe l’étang jusqu’à passer juste derrière le temple, si bien qu’on peut vraiment le voir de près.

Kinkakuji

Kinkakuji

Kinkakuj

Kinkakuj

Kinkakuj

Kinkakuj

Kinkakuj

Kinkakuj

Un plan pour vous repérer à Kyoto

Pour plus de commodités, voici un plan My Maps regroupant tous les points qui nous semblent intéressants. Les temples, les ruelles à visiter, tout est dans ce plan. Vous pouvez évidemment télécharger ce plan au format KML. Si jamais vous le modifiez et l’utilisez sur votre site, merci d’indiquer sa provenance !! Pour l’exporter sur son téléphone et s’en servir en voyage, on vous invite à consulter notre petit tutoriel sur le sujet.

Comment se rendre au Kinkakuji ?

Si vous souhaitez circuler en bus, le temple est accessible à l’arrêt de bus Kinkakuji-mae avec les bus n°12 ou 59 ou à l »arrêt de bus Kinkakuji-michi avec les bus n° 12, 59, 101, 102, 204 ou 205. Les trajets coûtent 220¥ en moyenne. Voici les indications données par le prospectus gratuit que l’on trouve à Kyoto.

Kinkakuji

En train JR puis le bus

Avec le JR Pass on peut prendre le train JR Sagano Line de Kyoto Station jusqu’à la station Enmachi. Ensuite on prend le Kyoto City Bus n°204 ou 205 de Nishinokyo Enmachi à Kinkakuji michi. (trajet : 18min).

En métro puis en bus

Sinon on peut prendre le métro de Kyoto à Kitaoji sur la Subway Karasuma Line. Ensuite on prend le Kyoto City Bus n° 101,102,204 ou 205 de Kitaoji Bus terminal jusqu’à Kinakuji-michi.
(trajet : 25min).

En bus

Dernière solution, on peut prendre le City Bus n°101,105 ou le Nijo-jo Kinkakuji Express de Kyoto Station jusqu’à Kinkakuji michi. (trajet :40 min).

Si vous êtes porteur de la carte JR, le trajet est deux fois plus rapide et coûte le même prix qu’en bus. (On paye juste la portion de bus à partir de Enmachi). Enregistrez cette image et agrandissez la pour avoir les trajets et tarifs. Vous pourrez l’obtenir gratuitement un peut partout dans la gare de Kyoto.

kyoto

Le coût d’entrée au temple Kinkakuji

 L’entrée coûte 400¥ par personne, le ticket est une belle calligraphie mentionnant le nom du temple.

Kinkakuji

Les horaires et le temps de visite au temple Kinkakuji

 Le site est ouvert de 9:00 à 17:00.

Sans s’arrêter et en marchant normalement, la visite prend moins de 10 minutes. En prenant en compte les arrêts photo et la foule, il faut compter plutôt 20- 30 minutes de visite.

Walking in Kinkakuji

Voici une vidéo d’immersion totale au coeur de l’enceinte du pavillon d’or. C’est le trajet depuis l’entrée jusqu’à la sortie!

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top