Les villages autour de Luang Prabang

Autour de Luang Prabang, la pauvreté laotienne

Cet article est consacré à la campagne autour de Luang Prabang, au nord au Laos. A quelques kilomètres à l’est de la ville, en direction de l’aéroport, il y a plusieurs petits villages intéressants à visiter. On y trouve des temples et des monastères perdus au milieu des habitations, et bien sûr une population locale accueillante et souriante. Le contraste est d’ailleurs assez net entre Luang Prabang, souvent qualifiée de plus belle ville d’Asie du Sud Est, et ces villages où règne une certaine pauvreté.

Les accès aux villages

Le Old French Bridge

Pour rejoindre l’autre rive, au delà de la Nam Khan River, vous pouvez emprunter le superbe ‘Old French Bridge’ qui rejoint la Phetsarat Road. Ce pont est interdit au voitures, il est emprunté uniquement par les vélos et scooters. Si vous êtes à vélo, n’hésitez pas à l’emprunter, il vaut le détour!

Les ponts en Bambou

Autrement, plusieurs ponts en bambou partent des berges de Luang Prabang, sur la Kingkitsarath Rd. Ces ponts sont en général payants, mais ils permettent de rejoindre rapidement l’autre rive.

Luang Prabang hors des sentiers battus

Tout de suite après le pont,  enfoncez-vous sur la gauche dans les petites ruelles qui traversent les villages. Luang Prabang, ses temples et ses touristes semblent d’un coup loin, très loin. On retrouve le Laos profond, pauvre et poussiéreux. Même si le périmètre semble petit sur la carte entre la ville et l’aéroport, les villages dans ce coin sont nombreux et le terrain est vallonné. On se fatigue donc vite à pédaler sous la chaleur ! Vous croiserez là beaucoup d’enfants, dont certains n’hésitent pas à tenter quelques mots en français.

Les villages de Luang Prabang

Il n’y a pas de véritable frontière entre ces villages, et bien malin celui qui pourrait savoir sur place, dans quel village il se trouve ! En regardant une carte, on s’aperçoit qu’il y en a partout. Phanlouang, Phonsa-At, Xieng Lek, Khomkhouang, Phakhom, Xang Khong, Khokva, Xangkhong, Nongxay, Don-kao, Don-mai. En roulant sur le même chemin sur une centaine de mètres, on peut déjà en traverser plsieurs sans le savoir !

L’éco village : les soieries et fabriques de papier

Ban Xang Khong et Ban Xieng Lek sont spécialisés dans la vente de soieries et de papier Saa (un papier fait avec de l’écorce de mûrier). Si vous empruntez le long pont en bambou à l’extrémité est de Luang Prabang, ou en remontant tout de suite à gauche après le Old French Bridge, vous tomberez sur Xang Khong. Autour d’une petite place, vous verrez plusieurs petits magasins et des fabriques à ciel ouvert comme le Lao Textile Natural Dyes, le Mutmee Textiles Shop, le Nalongkone Shop : Saa paper handicraft et un peu plus loin le Simone Handicraft. Vous pourrez y voir des femmes à l’oeuvre en train de fabriquer du papier.  Il y a aussi quelques petits cafés locaux, comme le Patta Textile Gallery and Cafe, The Tea House, ou le Miss Ting Kitchen.

L’endroit fréquenté essentiellement par des seniors venus là en van climatisé.

Plus au sud, le village de Ban Hat Hien est lui spécialisé dans la confection de machettes. Chaque village a donc ses spécialités, et plusieurs agences en ville proposent des excursions à la journée pour les découvrir. L’idéal selon nous est d’y aller par ses propres moyens, en vélo !

Les temples autour de Luang Prabang

On en parle déjà dans notre article sur les temples de Luang Prabang. Sur le chemin qui longe le Mékong, et dans le village, on croise déjà de nombreux temples : Wat Xiengleck, le Vat Phan Luang, le Wat Pakha Xaingaram ou encore le Wat Xang Khong. Tous les temples qu’on a vu en chemin étaient libre d’accès. Vous pouvez donc les visiter gratuitement et certains d’entre eux n’ont rien à envier à ceux de Luang Prabang.

Une maison hors contexte..

Juste après les soieries, on tombe sur une ancienne maison traditionnelle, très intéressante et libre d’accès. On n’a pas réussi à retrouver le nom de ce site sur google map. Cette bâtisse mystérieuse vaut vraiment le détour. On trouve dans le site plusieurs structures dont un temple, un jardin, un maison à l’arrière où sont exposés divers objets. La maison en question se visite librement et on peut déambuler dans le couloir extérieur et visiter les deux ou trois chambres, notamment les toilettes sorties d’un film de sciences fictions.

Autour de Luang Prabang

Autour de Luang Prabang

Autour de Luang Prabang

Autour de Luang Prabang

Un contraste étonnant

Plus loin encore, les chemins montent et descendent à travers des villages, et on tombe sur des propriétés de très riches laotiens. Ces maisons modernes font facilement 200 ou 300 m². Le contraste n’en est que plus étonnant, car partout autour on ne voit que des maisons en bois plus modestes ou des ruines, et des villageois qui semblent assez pauvres. Comme partout, des habitants, certainement gérants d’hôtels ou commerçants de Luang Prabang, sont largement mieux lotis que d’autres.

Autour de Luang Prabang

Autour de Luang Prabang

Autour de Luang Prabang

Autour de Luang Prabang

Prendre le temps de découvrir la campagne

Cette petite escapade hors de Luang Prabang est à faire absolument. Cela permet de réaliser un peu mieux l’exception de la ville, qui semble finalement hors contexte dans un environnement aussi pauvre. En une matinée, on peut déjà découvrir plusieurs temples et des villages de l’autre côté de la Nam Khan River. C’est, de notre point de vue, une des escapades à prévoir si vous venez à Luang Prabang.

Autour de Luang Prabang

Manger chez l’habitant

Au retour, complètement par hasard, vous tomberez peut-être sur cette maison, assez grande et où il est possible de s’arrêter pour manger. On est accueilli dans le jardin et on mange ce que la dame veut bien nous proposer !

Autour de Luang Prabang

Autour de Luang Prabang

Luang Prabang by bike

Ci-dessous, une ballade à vélo dans les environs de Luang Prabang. Le tout filmé en go pro sur la tête, ce qui explique que les turbulences!Retrouvez tous nos articles sur le Laos.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top