Les Temples de Luang Prabang

Les Temples de Luang Prabang au Laos

On ne fera pas ici a liste exhaustive des temples de Luang Prabang tant ils sont nombreux : selon certaines sources, les temples et leur jardins couvrent à eux seuls un tiers de la surface de cette ville emblématique du Laos. La présence de nombreux moines dans la ville témoignent de la ferveur religieuse de la ville, et ce malgré l’affluence touristique. On y trouve entre autres les temples Wat Xieng Thong, Wat Aham, Wat Mai Suwannaphumaham, Haw Pha Bang, Wat Wisunalat, Wat Mahathat, Wat Tham Phousi.

Temples de Luang Prabang : Haw Pha Bang

Le Haw Pha Bang est un temple phare de Luang Prabang. Idéalement situé au centre de la ville historique dans les terrains du Palais Royal, c’est sans doute le plus remarqué. La faible hauteur de l’enceinte permet aux curieux de voir le temple dans son ensemble depuis l’extérieur. Ce temple a été bâti au XXe siècle, il est donc le plus récent malgré son apparence ancienne. Sur le toit on trouve  l’ornementation appelée « Dok so faa », une décoration typique comprenant 17 clochers. Il faut payer l’entrée au Musée du Palais Royal pour visiter le temple

 Le temple est ouvert tous les jours sauf le mardi de 8:00 à 11:30 et de 13:30 à 16:00.
 L’entrée coûte 30 000 Kip.

Luang Prabang

Temples de Luang Prabang : le Wat Mahathat

Le Wat Mahathat, Wat Phra Mahathat ou encore Wat That, c’est le temple de » la grande stupa », l’un des plus beaux de Luang Prabang. Il a été bâti au XVIe siècle sous le règne du roi Setthathirath. Il se trouve sur l’artère principale, la Chaofa Ngum Road du côté du Mekong.

 Le temple est ouvert de 8h à 17h.
 L’entrée coûte de 5 000 Kip par personne.

Wat Mahathat

Wat Mahathat

Wat Mahathat

Temples de Luang Prabang : le Wat Aham

Au sud de la Kingkitsarath Rd, un ensemble de stupa en pierre mérite le détour. Ici l’apparence des pagodes rappelle celles qu’on peut voir dans d’autres pays en Asie. Le Wat Aham, petit temple précédé de deux petites structures en pierre date du XIXe siècle.

Wat aham

Wat aham

Temples de luang Prabang

Temples de Luang Prabang : Wat Visounnarath

Juste à côté, le Wat Visounnarath date du XVIe siècle, et serait le plus ancien temple de Luang Prabang. La grosse pagode en pierre That Makmo date de la même époque. Depuis la très belle Phommathat Rd on aperçoit la colline du Mont Phousi.

Temples de Luang Prabang : le Wat Phon Pao

Ce temple excentré se trouve tout au sud de Luang Prabang. Il est visible depuis les hauteurs du mont Phousi. Sa dorure ne passe pas inaperçu dans la ville. Ce sont apparemment des femmes qui entretiennent et gèrent ce temple original. Sa forme octogonale le distingue des autres édifices religieux de la ville.

mont phousi

Temples de Luang Prabang : Wat Aphai

Situé non loin du Mont Phousi, du côté de la Nam Khan River, ce sanctuaire regroupe plusieurs structures et est habité par de nombreux moines.

mont phousi

Temples de Luang Prabang : Vat Xieng Thong

Le Vat Xieng Thong, appelé le “monastère de la cité d’or”, est un des emblèmes religieux de Luang Prabang. Fondé au XVIe siècle sous le règne du roi Setthathirat, son architecture représente à merveille le style de Luang Prabang. Il se situe à l’extrémité de la ville, là où la Nam Khan River rejoint le Mekong.

 Le temple est ouvert de 8h à 17h.
 L’entrée coûte 20 000 Kip.

Vat Xieng Thong

Temples de Luang Prabang : le Vat Pa Phai ou Wat Paphaimisaiyaram

Un très beau temple tout allongé avec une fresque thaïlando-laotienne décrivant des scènes de vie du bouddha et de la vie rurale du XIX siècle. Le temple a été érigé à cette époque.

Wat Paphaimisaiyaram

Temples de Luang Prabang : Wat Pa Huak

Juste en face du Palais Royal, sur le petit terre-plein en hauteur on peut visiter le Wa Pa Huak. Il est tout de suite visible depuis la Sisavangvong Road. Wat Pa Huak ou Pa Houak, appelé le « monastère de la forêt de bambous« , a été érigé sous le règne du roi Chantharath à la moitié du XIXe siècle.

Wat Pa Huak

Vat Phonxay

Sur la Kitsalat Road, au niveau du petit marché matinal, vous tomberez sur ce très beau temple. Ses trois grandes portes décorées sont entourées de fresques murales colorées du sol au plafond.

 Le temple est ouvert de 8h à 17h.

Wat Siphoutthabath

En descendant du Mont Phousi par le nord, vous passerez par ce sanctuaire à plusieurs niveaux, regroupant plusieurs édifices, des temples et monastères. Vous le trouverez juste avant de traverser l’un des grands ponts en bambou de Luang Prabang.

Wat May Souvannapoumaram

Celui-ci est l’un des plus grands et l’un des plus célèbres temples de Luang Prabang. Il est visible et directement accessible depuis la rue Sisavangdong Road, juste avant le Palais Royal. Bâti au XIXe siècle, le sanctuaire renferme un bouddha émeraude, et on trouve à l’extérieur plusieurs autres structures dont une stupa, deux petites chapelles en pierre, une tour de tambour et une bibliothèque. Il y a même des barques traditionnelles apparemment utilisées lors du festival de course de bateaux de Luang Prabang .

 Le temple est ouvert de 8h à 17h.
 L’entrée coûte de 10 000 Kip par personne.

Vat Pak Khan Khammungkhun

Le Vat Pak Khan est le temple le plus à l’est de Luang Prabang, juste avant le Riverview Park qui borde la Nam Khan River. Assez petit, il regroupe quelques modestes structures et un monastère.

En dehors de Luang Prabang : Wat Xiengleck

Le Wat Xiengleck est l’un des nombreux temples situés de l’autre côté de la Nam Khan River. Il se trouve dans le village du même nom, Ban Xieng Lek, spécialisé dans la vente de soieries et de papier Saa (un papier fait avec de l’écorce de mûrier). Un long escalier décoré de nagas, ces serpents mythologiques que l’on voit partout, permet d’accéder à un sanctuaire désert, habité par de jeunes moines.

Xiengleck

En dehors de Luang Prabang : Vat Phan Luang

Le Phan Luang est l’un des premiers temples que vous verrez après avoir traversé le Old French Bridge au sud, ou le pont de bambou juste devant le Wat Siphoutthabath. Une fois sorti de la ville, vous trouverez pas mal de temples dans le genre, d’apparence très ancienne. Ils sont en général complètement déserts, ce qui rend la visite encore plus agréable.

Vat Phan Luang

En dehors de Luang Prabang : Wat Pakha Xaingaram

Toujours dans le même village, à quelques dizaines de mètres plus loin sur le chemin, vous apercevrez un petit chemin qui monte sur la droite. En l’empruntant, on découvre un très joli temple rénové ou neuf, le Wat Pakha Xaingaram. Totalement isolé, vous serez certainement seul à visiter les lieux !

En dehors de Luang Prabang : Wat Xang Khong

Ce temple est situé dans le village du même nom, Ban Xang Khong, à environ 5km du centre de Luang Prabang. Ce village est réputé pour ses soieries et fabrication de papier de saa, fabriqué  à partir d’écorce de mûrier. Devant le temple vous trouverez plusieurs ateliers ouverts où l’on peut voir les femmes à l’oeuvre.

En dehors de Luang Prabang : Wat Nongxaykhounsavang ou Vat Nong Sai

Quelques dizaines de mètres plus loin sur le même chemin de terre, vous traverserez le village de Bat Nong Sai, et le beau petit temple Wat Nong Sai.

En dehors de Luang Prabang : Wat Phon Sa-At

Encore un peu plus loin, un autre temple.

Une architecture typique

L’architecture des temples à Louang Prabang est particulière, avec leurs toits qui descendent très bas et leur dorures éclatantes. Il faut s’intéresser de près à la chose pour vraiment les distinguer et ne pas les confondre. A l’intérieur de la ville, comme à l’extérieur, on ne peut pas les louper et chaque temple a ses particularités.

Un petit itinéraire

Voici un petit plan pour vous aider à vous repérer. En une heure à peine, on peut faire le tour de la ville et voir ses principaux temples.

Top