Yanaka, Tokyo

Yanaka, le Tokyo historique

A Tokyo au Japon, le quartier de Yanaka est connu pour être la partie la plus « authentique » de la ville, avec les deux quartiers voisins de Nezu et Sendagi. Tous les trois forment ce qu’on appelle le Shitamachi, « ville du bas » ou quartier populaire et on les regroupe sous le nom Yanesen (Yanaka, Nezu, Sendagi). C’est la partie de Tokyo qui a par chance échappé à toutes les tragédies qui ont ravagé tout le reste de la ville au cours de son histoire (incendie, tremblements de terre, et bombardements). Une grande partie de Yanaka est occupé par son cimetière. Le reste est constitué de quartiers résidentiels avec très peu de constructions verticales.  On peut même trouver quelques maisons en bois datant d’avant guerre, perdues au milieu des nombreuses petites ruelles du quartier. Celui-ci s’est développé depuis l’époque Edo autour de son temple principal Kan’ei ji, et des dizaines de temples s’y sont ajoutés au fil du temps, faisant du quartier un teramachi  (ville de temples) comme on en trouve dans de nombreuses villes au Japon (Kanazawa, Takayama entre autres). Aujourd’hui il doit bien y avoir plusieurs dizaines de petits temples bouddhistes dans la zone.

L’apparence de village de Yanaka n’est cependant pas unique à Tokyo. On peut trouver d’autres quartiers de ce type dans de nombreux endroits de la capitale.
Le charme de Yanaka se retrouve notamment dans la rue connue sous le nom de Yanaka Ginza, ou dans le lotissement Ueno sakuragi atari, dans ses nombreux temples et ses ruelles discrètes. Nous allons donc voir ici quelques uns des lieux à voir dans Yanaka.

Le quartier de Ueno Sakuragi

En pénétrant dans Yanaka depuis la gare et le parc de Ueno, on rentre dans le quartier  appellé Ueno Sakuragi. On s’aperçoit que certaines maisons affichent des plaques de rue typiquement françaises : on peut lire par exemple « la rue des arts » ou « rue des beaux arts ». Certaines boutiques affichent également un nom en français, comme la « Boulangerie Inamura Shozo » qui semble avoir du succès (voir les photos ci-dessous). Dans ce quartier de Sakuragi, on peut voir pas mal de petites maisons en bois et colorées. On passe en chemin par l’annexe du Musée Shitamachi, une maison elle aussi tout en bois.

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

Ueno sakuragi atari

En venant  depuis Ueno, on tombe presque par hasard sur ce petit lotissement, le Ueno Sakuragi Atari, qui est sans doute un des lotissements les plus anciens du quartier. C’est un projet de restauration de la Société Culturelle et d’histoire de Taito qui a évité la construction d’un parking et la démolition de trois anciennes maisons datant de 1938. Les trois bâtisses ont finalement été restaurées, et transformées en un restaurant, une boulangerie et une boutique. On trouve le Yanaka Beer Hall , le Kayaba Bakery, et le OshiOlive. L’endroit est minuscule, mais en voyant ces bancs dehors et les maisons on a tout de suite envie de se poser pour faire une pause goûter !

yanaka

Vous pouvez avoir plus d’information sur le site officiel. Les lieux sont ouverts de 08:00 à 20:00.

Scai the Bath house

Et voici dans le quartier une autre ancienne maison qui était à l’origine un bain public, reconverti aujourd’hui en galerie d’art. Le site officiel vous apportera plus d’informations.

Yanaka

Le quartier de Nippori

En remontant le quartier de Ueno Sakuragi, on peut aller à pied jusqu’à la gare de Nippori. A partir de là, on peut pénétrer dans le cimetière, ou alors faire un crochet d’une petite heure ou plus, par delà le pont, dans le quartier des textiles de Tokyo : Nipporisen’igai. (Nippori textile town sur google map)
Depuis la gare, vous trouverez des insignes au sol et des pancartes indiquant la direction à suivre pour atteindre Nipporisen’igai.
La rue qui relie Otake bashi dôri et Yakuhashi Dori n’a rien de particulier si ce n’est qu’on y trouve que des magasins dédiés aux textiles. La rue s’appelle Nuno no michi ou Nippori Chuô-dôri, le quartier s’appelle Nuno no machi, ou Nipporisen’igai. On peut lire tous ces noms sur les panneaux le long de la rue.
Les prix sont variables, certains ressemblent plus à des friperies, d’autres sont plus luxueux. Le magasin Tomato fait plusieurs étages et c’est là qu’on trouve le plus grand choix de tissus, mais dans la plupart des petits magasins on peut également dénicher de bonnes affaires.
C’est un endroit parfait pour ramener des souvenirs, des kimonos, ou des habits typés kimonos, des yukata, des décorations diverses en tissu pour mettre sur les portes etc. Il y a aussi bien sûr tous les ustensiles de couture pour les passionné(e)s. De ce qu’on en a vu, les prix sont tout à fait abordables. Après bien sûr il y a des tissus de bonne qualité et qui coûtent beaucoup plus cher!
Tomato étant fermé lors de notre passage, le magasin qui nous a paru le plus intéressant niveau qualité prix c’est le Mihama.

ueno

ueno

ueno

ueno

ueno

ueno

Le cimetière de Yanaka ou le Reien Yanaka

Depuis la gare de Nippori, on pénètre directement dans le cimetière Reien Yanaka. Depuis le parc d’Ueno il faut d’abord passer par Ueno Sakuragi avant d’arriver dans les premières allées du cimetière. Celui-ci est constitué de plusieurs ruelles et la promenade a l’air surtout appréciable lors de la floraison des sakura. Nous n’avons pas vu de monuments particuliers ici. C’est le cimetière historique de la ville de Tokyo, mais deux trois ruelles suffisent pour en avoir un aperçu global. On peut même en faire l’impasse en réalité. Depuis le Reien Yanaka, quelque soit l’endroit d’où l’on sort on retombe sur les petites ruelles qui font le charme de Yanaka.

Yanaka

Yanaka Ginza

Au delà du cimetière on trouve assez facilement la rue Yanaka Ginza. C’est la rue la plus connue du quartier : cette allée marchande de près de 200 mètres est bordée de chaque côté par des dizaines de petits restaurants, magasins et boutiques diverses parmi lesquels des librairies, des vendeurs de Yakitori, des magasins de fringues, de sacs, de bijoux, de souvenirs, de glace…un coiffeur, un poissonnier, un 100 yen shop, un supermarché etc…On y accède depuis Nippori par un grand escalier et une pente qu’on appelle yuyake dandan,  le long de laquelle on croise quelques marchands ambulants de friperies ou d’objets divers. Ici vous trouverez des kimonos ou plutôt des yukata légers à moins de 500 yens !

yanaka

yanaka

yanaka

ueno

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

Toutes les petites ruelles perpendiculaires à la Yanaka Ginza sont charmantes et constituent tout un quartier résidentiel paisible, dans lequel on peut apercevoir ici ou là quelques belles voitures de collections. Parfois de petits chemins sinueux et très étroits mènent à des lotissements cachés.

Yanaka

yanaka

yanaka

Fujimi Zaka Slope

Au delà de Yanaka Ginza, on peut pousser plus à l’ouest et aller jusqu’à la pente nommée Fujimi-zaka. Cette pente qui commence et se termine par un cimetière offre un petit point de vue sur le quartier et on trouve des photos du quartier affichées tout le long.

Le quartier de Sendagi

En poursuivant la rue Yanaka Ginza jusqu’au bout, on bifurque à gauche et on tombe sur une rue animée, la Yomise-dôri avec un poissonnier typique, un seven et plusieurs boutiques qui ont gardé leur apparence d’avant-guerre. Dans la rue vous trouverez le Yanesen Tourist Information Center où vous pourrez obtenir des plans du quartier. On est là à deux pas du métro de Sendagi.

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

A partir de là, soit on remonte à pied jusqu’à Nishi-Nippori, ou on prend le métro de la Chiyoda Line pour récupérer la Yamanote Line une station plus haut.
Si au contraire on continue la rue Yomise-dôri, on traverse la grande avenue Misaki-zaka et on tombe sur la rue Hebi-michi, (rue-serpent), qui est l’une des rues les plus charmantes et typiques de Yanaka. C’est une petite ruelle vraiment étroite et donc piétonne, datant juste d’après guerre, et qui serpente entre le quartier de Yanaka et celui de Sendagi.

En fait toutes les rues perpendiculaires à la Yanaka Ginza sont similaires : étroites, piétonnes et sinueuses.. Elles constituent une bonne excursion à faire dans le quartier.

Un plan pour mieux vous repérer à Yanaka

N’hésitez pas à télécharger cette carte au format KML pour pouvoir la consulter sur votre téléphone une fois sur place. On a relevé et indiqué sur la carte toutes ces rues au niveau de Yanaka. La carte marque une bonne partie des lieux à voir à Tokyo, il faut donc l’agrandir au niveau de Yanaka, ou cliquer directement sur la liste à gauche. Si jamais vous la modifiez et l’utilisez ensuite sur votre site, merci d’en indiquer la provenance ! Pour savoir comment utiliser la carte hors ligne sur votre téléphone, consultez notre petit tutoriel sur le sujet.

Walking around Yanaka Ginza

Voici une vidéo d’immersion au coeur de la ruelle Yanaka Ginza et ses alentours.

Top