Les temples de Yanaka, Tokyo

Yanaka, le quartier des temples de Tokyo

Yanaka est le quartier historique de la ville de Tokyo au Japon. C’est un des quartiers préférés des visiteurs, pour son calme, son « authenticité » et son architecture typique d’avant guerre.
Comme on le signale dans notre précédent article, le village de Yanaka s’est développé depuis l’époque Edo autour du temple Kan’en ji. La présence de ce grand temple a entraîné au fil du temps l’établissement de la population et de nombreux marchands dans le quartier, et ce dernier a peu à peu prospéré.
Par effet d’émulation, de nombreux autres lieux de culte bouddhiste ont ensuite vu le jour tout autour, et Yanaka à finalement été englobé par la ville. Le village fait aujourd’hui partie intégrante de la capitale et du fait de sa situation historique, Yanaka est donc l’un des quartiers les mieux préservés, où l’on peut voir une très grande concentration de temples dans un périmètre relativement restreint.
Ce sont surtout des petits temples discrets qui parfois font plus penser à de grandes maisons qu’à de véritables temples. On est loin de la démesure des temples de Kyoto par exemple, ou ne serait-ce que du temple voisin Sensô-ji.

Voici une toute petite liste non exhaustive de temples visibles à Yanaka. Les 5 temples cités ici sont gratuits.

Le temple Choshiyozandaio

Ce petit temple très facile d’accès, puisqu’il se situe pas loin de la sortie Nord-ouest du parc de Ueno, se visite très rapidement. En fait c’est un temple typique du quartier semblable à beaucoup d’autres, avec son cimetière, sa petite maison et sa statue.

yanaka

yanaka

yanaka

Le temple Tahoin

Dans le même genre que le précédent, ce petit temple est un petit ilôt de verdure, avec là aussi une très belle statue.

yanaka

yanaka

Le temple Jyomyoin

Le temple Jyomyoin en revanche est à voir. Situé vraiment au milieu entre le cimetière de Yanaka et le parc de Ueno, dans le district de Ueno Sakuragi, ce temple est une exception dans le quartier, grâce à ses centaines de statuettes parfaitement alignées. Les bâtiments du temple passent presque inaperçu à côté de ce « jardin » de pierre. On trouve quelques statues récentes, mais la plupart semblent assez vieilles. On peut lire partout que le temple renferme 84 000 statuettes, c’est évidemment un chiffre symbolique, à notre avis bien loin de la réalité. Un simple coup d’oeil permet de voir qu’on les compte plus par centaine que par milliers.

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

Le temple Kan’ei ji

Le temple Kan’ei ji, situé juste en face du Jyomyoin, est le temple le plus important de Yanaka. C’est aussi sûrement l’un des plus grands. Ce qu’on peut en voir aujourd’hui n’a apparemment rien à voir avec ce qu’il était à ses débuts. Comptant des dizaines de structures,  le temple occupait une vaste zone allant jusqu’à l’actuelle gare de Ueno en passant par l’étang Shinobazu. Détruit successivement par des incendies ou des guerres au XVIIe siècle,  il n’en reste plus grand chose aujourd’hui : l’actuelle enceinte renferme à peine quelques bâtiments, et on trouve sa pagode à 5 étages à l’intérieur du parc de Ueno, derrière le temple Toshogu. Sa visite est donc relativement rapide, bien que le calme et la sobriété de son jardin invite à la méditation.

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

yanaka

Le temple Tennoji

Au retour de la gare de Nippori, on passe en chemin devant quelques temples, dont le temple Tennoji et sa statue de Boudhha.

 

De manière globale, les temples de Yanala ne sont pas impressionnants ni spectaculaires. A l’image du quartier, ce sont plutôt des lieux de culte sobres et discrets. On en compte une soixantaine tout autour du cimetière, et il faudrait plusieurs jours pour tous les visiter.

Une carte pour mieux vous repérer à Tokyo

N »hésitez pas à consulter notre carte My Maps sur laquelle on a listé tous les endroits cités dans nos articles et bien d’autres qu’on n’a pas eu le temps de visiter.

Pour pouvoir l’utiliser ensuite hors ligne sur son téléphone, reportez vous à notre petit tutoriel sur le sujet.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top