Milos, petit bijou des cyclades

Milos est l’une des nombreuses îles des cyclades, située à l’extrême sud ouest de l’archipel. Son origine Volcanique lui confère un aspect sec et aride et une large partie de l’île est d’ailleurs inhabitée, entre autre occupée par de grandes exploitations minières ou des zones protégées.

Une île unique

Les villages de pêcheurs

Cette île a la particularité de posséder des paysages et atouts que n’ont pas les autres îles de cyclades.

On y trouve notamment de minuscules petits villages de pêcheurs en bord de mer, comme klima, fourkovouni, foropotamos, ou encore mandrakia. Nous n’avons malheureusement pas eu l’opportunité de les visiter, mais vous trouverez de nombreuses informations à leur sujet. Pour visiter ces plages souvent difficiles d’accès, il vous faudra de préférence votre propre véhicule, scooter, quad, voiture, car les bus n’y vont pas.

Des plages par dizaines

L’île possède des dizaines de plages et malgré l’origine volcanique de l’île, ses plages sont plus belles que celles de Santorin par exemple, et on en trouve avec du sable fin. Toute la face nord de l’île est longée par de magnifiques criques comme la Papafragas cave. Une plage de roche d’un blanc immaculé, Sarakinikos, dont les clichés ont fait le tour des blogs de voyages, est l’une des raisons de la venue de nombreux touristes ici. Zoomez une carte google Map de l’île pour découvrir toutes ces plages et criques isolées.

Une île tranquille

Cette île reste beaucoup plus abordable et moins touristique que Santorin, Paros ou Naxos. Les transports publics y sont moins fréquents, et les différents spots étant dans des directions opposées, il est difficile de prévoir un circuit cumulé à la journée. Il y a par exemple Sarakinikos au centre-nord de l’île, Pollonia et quelques criques au nord-est, et les villages blancs à l’ouest. Il n’y a malheureusement pas de bus qui fait tout le tour de l’île

Si vous optez pour les transports publics, sachez que vous pourrez quand même en prendre plein les yeux, et vous ne regretterez pas votre séjour à Milos. Vous pourrez toujours prendre un taxi pour vous rendre à l’un de ces spots isolés, et pour le reste, viser au maximum une activité le matin, une autre l’après midi.

En ce qui nous concerne, on a vraiment apprécié cette île car il y règne une atmosphère tranquille et elle est vraiment idéale pour des vacances en amoureux ou en famille.

Que voir à Milos ?

Voici quelque suggestions de vistes

Le village principal : Adamas

Adamas est la ville par laquelle vous arriverez en bateau. A taille humaine, tout se fait à pied, il y a deux plages de chaque coté du centre, dont l’une vraiment à côté. Vous trouverez plus d’infos dans notre article dédié.

Les villages tout blancs

Les villages dans les terres : Plaka, Plakes et Triovasalos Areti sont trois villages qui n’en forment qu’un en réalité, tant ils sont proches. Ce sont de véritables pépites, parmi les plus beaux villages qu’on a visité dans les cyclades.

Plaka village in Milos

Les villages en bord de mer

Pollonia, et Emporios sont les deux gros villages de bord de mer, situés tout à l’est de l’île. Nous n’avons pas eu le temps de visiter Emporios, mais Pollonia vaut le détour. La plage est parsemée de petits arbres à l’ombre desquels vous pourrez vous prélasser devant une mer calme et turquoise. Un vrai bonheur ! tout au bout de cette plage on tombe sur un lotissement et d’autres criques isolées. Comme c’est touristique, vous trouverez là plein de restaurants donnant directement sur l’eau.

Pollonias in Milos

Sarkiniko

Sarakiniko est sans doute le cliché le plus connu de Milos, un cadre lunaire pour piquer une tête dans l’eau claire !

Les autres curiosités de Milos

Parmi les autres curiosités de l’île, et si vous êtes véhiculés, renseignez-vous sur :

  • La Papafragas cave,
  • Paralia Thiafes, une plage au milieu d’une ancienne mine de souffre.
  • Kleftiko l’ancien repaire de pirates à la pointe sud-ouest et les excursions en bateau
  • Gerakas et ses dunes.  
  • La plage de Tsagardo, accessible par une échelle de corde,
  • La grotte de Sykia.

Se déplacer sur l’île de Milos

Si vous comptez vous déplacer en bus, rendez-vous sur le site officiel pour connaître les horaires par saison !

virtual

Blog de voyage, guide et itinéraires de voyage en vidéo

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.