Akihabara, Tokyo

Akihabara, quartier de l’électronique

Le quartier de Akihabara au Japon est l’un des plus connus et des plus fréquentés de Tokyo. Situé seulement à deux stations au sud de Ueno sur la Yamanote Line, c’est un des arrêts à faire, d’autant plus que le trajet est gratuit si on a la carte JR Pass.
Dès la sortie de la gare, on se retrouve au pied d’un mur géant de buildings colorés et décorés aux noms de grandes marques comme le bâtiment tout rouge de Sega : c’est la Chuô-dôri, dont on retrouve des milliers de photos sur internet.
Akihabara, qui était la Mecque de l’électronique, de l’électroménager et des tendances Hi-tech jusqu’au début des années 2000 devient le repère des geeks et autres fans de jeux vidéos et de mangas.
Autour de la gare et de la Chuô-dôri, presque chaque petite rue possède son Karaoké géant, son pachinko (jeux japonais), tous ces sons et ces couleurs se mélangent en soirée et font de ce quartier l’un des plus vivants de la capitale.
La Nishiguchi Dôri, une autre rue qui longe les rails, est plus typique, plus discrète, et c’est là qu’il faut aller pour manger de bons ramens, des sobas etc.

Akihabara est donc un excellent quartier à découvrir, surtout pour sa vie nocturne. Mais si vous n’êtes pas particulièrement fan de jeux vidéos ou d’électronique et que le temps vous manque, il vaut mieux privilégier les quartiers de Shibuya ou de Shinjuku qui sont, dans le même registre, peut-être plus intéressants et représentatifs de la démesure ou de l’excentricité de Tokyo!

Une carte pour mieux vous repérer à Tokyo

N »hésitez pas à consulter notre carte My Maps sur laquelle on a listé tous les endroits cités dans nos articles et bien d’autres qu’on n’a pas eu le temps de visiter.

Pour pouvoir l’utiliser ensuite hors ligne sur son téléphone, reportez vous à notre petit tutoriel sur le sujet.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top