Oshino Hakkai, Yamanashi

Les huits étangs transparents de Oshino Hakkai

Oshino Hakkai se trouve dans la ville de Oshino-mura, sur le site d’un ancien lac asséché, quelques kilomètres à l’est du Mont Fuji, dans la préfecture de Yamanashi au Japon. Les photos et vidéos que l’on voit sur internet sont pour certaines assez trompeuses, la photo officielle en tout cas montre trois maisons au toit de chaume, un petit moulin, et le Mont Fuji en toile de fond.

La scène évoque un village traditionnel perdu dans les montagnes. Mais cette vue n’est absolument pas représentative du village, puisqu’il s’agit de trois maisons exposées dans le musée Hannoki Bayashi Shiryokan, accessible de 9:00 à 17:00 pour 300 yens. Celui-ci est entouré d’une palissade en bois, si bien qu’on ne le devine même pas de l’extérieur. En arrivant, on pense voir ces maisons et la vue magnifique que l’on voit sur toutes ces photos, on tourne en rond et on ne les voit nulle part. Pour accéder à cette vue pittoresque, il faut rentrer à l’intérieur du musée.
Le village de Oshino Hakkai lui-même et ses étangs sont gratuits.

Les huits étangs de Oshino Hakkai

L’activité du petit village touristique de Oshino Hakkai tourne en réalité autour de 8 étangs à l’eau transparente: Deguchi-ike, Okama-ike, Sokonashi-ike, Chôshi-ike, Waku-ike, Nigori-ike, Kagami-ike ou Konoshiro-ike et Shôbu-ike.  Vous trouverez plusieurs appellations pour ces étangs. Les noms ici sont pris directement du guide japonais.
Ces huit étangs sont alimentés par le Mont Fuji lui même, puisque la fonte des neiges sur ses pentes entraîne l’écoulement de l’eau à travers les couches poreuses de lave jusqu’au village et ses sources. Le processus entier prendrait selon certaines sources plus de 80 ans, on dit donc que ce filtre naturel et prolongé produit une eau d’une pureté inégalable. Et l’eau des étangs est réellement complètement transparente, on peut même la boire à la fontaine devant l’étang Waku. Celui-ci est bordé d’un grand magasin qu’on doit traverser pour aller voir son centre (un étang dans l’étang). Une petite plateforme circulaire permet d’admirer un trou de 8 mètres de profondeur au milieu de l’étang Waku.
Tous les étangs sauf les plus petits sont habités par des poissons aux couleurs éclatantes (orange, jaune, bleu…). Le petit sentier permet de visiter un à un ces étangs de différentes tailles et plusieurs chemins mènent au centre de ce village, si bien qu’on s’y perd un peu.

La visite de Oshino Hakkai

Les bus s’arrêtent sur un parking à quelques centaines de mètres de Oshino Hakkai. Juste avant ce grand parking, l’entrée d’un restaurant voisin offre une belle vue sur le Mont Fuji. Dans cette direction, vous trouverez un lawson (combini).

Oshino Hakkai

Oshino Hakkai

Juste devant le parking principal des bus, on trouve une sorte de mini village, deux ou trois maisons au toit de chaume, un petit moulin à eau et un très beau jardin. Celui n’est pas celui qu’on voit sur toutes les photos de Oshino Hakkai. Comme dit plus haut, la vue pittoresque des maisons traditionnelles avec le Mont Fuji se trouve dans le musée à l’intérieur de Oshino Hakkai. Ceci dit, la vue est selon nous plus belle ici. Il s’agit du « Jardin Hakkai » ou manoir du guerrier. (traduction google)

Oshino Hakkai

Dans le sens opposé, on emprunte un chemin qui traverse un quartier résidentiel en suivant la foule, et on débouche sur Oshino Hakkai. Le chemin principal mène aux plus grands étangs et aux restaurants-boutiques du village.

Oshino Hakkai

D’autres petits chemins mènent à des étangs minuscules mais parfois plus beaux, et moins visités.

Un village très touristique

Il faut savoir que le village de Oshino Hakkai est un village artificiel, toutes les maisons autour des étangs sont soit des magasins, soit des restaurants, crées pour alimenter le tourisme local.
Lors de notre passage, au mois de mai, le lieu est totalement surchargé de touristes chinois. Il semble que toute la région du Mont Fuji est très appréciée des touristes chinois, largement majoritaires ici.

Cette visite, qui constitue un des arrêts du World Heritage bus partant de Kawaguchiko, a été pour nous une petite déception car même si les étangs sont vraiment jolis, ils ne sont pas non plus exceptionnels, et la trop grande fréquentation des lieux fait vraiment penser à un parc d’attraction plus qu’à un village.

Les transports depuis / vers Oshino Hakkai

Il y a plusieurs manières de s’y rendre.

Venir à Oshino Hakkai depuis Tokyo

En train

De la gare de Shinjuku par la ligne JR Chuō aller à la station Ōtsuki (environ 90 minutes)
Ensuite de Ōtsuki on prend la ligne Fuji Kyuukō Ootsuki jusqu’à la station Fuji-san (environ 50 minutes)
Ensuite de la gare de Fuji-san, on prend soit un bus pour « Uchino » et on descend à l’arrêt Oshino Hakkai Iri-guchi
soit un bus pour « Fanakku Keiyu Heiya » ou « Fujikko-gou » et on descend à Oshino Hakkai (Ōbashi).

En bus

Depuis la sortie ouest de la gare de Shinjuku, on peut preendre le bus Chuuō Kōsoku à destination de «Fuji-go-ko» et descendre à l’arrêt de bus Oshino Hakkai (environ 140 minutes).

Venir à Oshino Hakkai depuis Kawaguchiko

Plusieurs lignes de bus mènent au village, notamment ceux qui font le trajet Kawaguchiko-Gotemba. Se renseigner sur place.

Sur place, certains loop bus dont le Mount Fuji World Heritage Loop bus passent par Oshino Hakkai.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top