Habana Vieja

Habana Vieja, le coeur historique de la Havane

Le Habana Vieja, c’est la partie historique de la Havane à Cuba et donc la partie la plus touristique. Avant de découvrir la ville, on imagine des quartiers bien distincts entre le Habana Vieja, le Centro Habana, et le quartier plus moderne de Vedado. En réalité, le Habana Vieja comme on l’appelle et le Centro Habana sont exactement pareils. Le Paseo de Marti (paseo del prado) et l’Avenida Belgica avec le Capitole au centre, servent de frontière entre ces deux quartiers. Les rues deviennent peut-être de plus en plus étroites à mesure qu’on s’approche de l’extrémité Est de la ville. Mais ce qui distingue à nos yeux le vieux quartier et l’intérêt de résider dans cette zone, ce ne sont ni les gens, ni les rues, toutes délabrées d’un côté comme de l’autre, mais surtout la plus grande présence de monuments historiques, de bâtiments coloniaux et de grandes places aérées. Après, l’impression générale est la même au centre comme dans le vieux Havane. Le Vedado par contre est bien différent, puisqu’il y a beaucoup moins de bâtiments coloniaux, plus d’avenues larges et de grands buildings.

Ici, on va donc se concentrer sur la Habana Vieja, représentée par le polygone jaune ci-dessous.

Un centre historique à taille humaine

Le vieux Havane se parcourt très aisément à pied, dans son intégralité. Du Capitole à l’extrémité Est, on met moins de 20 minutes à pied. On peut donc voir l’essentiel en une journée de marche, d’autant plus que les 4 places principales de la ville sont toutes regroupées dans un petit périmètre : La Plaza Vieja, la Plaza San Francisco, la Plaza de Armas, et plus haut la Plaza de la Catedral se trouvent dans la partie nord-est de la vieille Havane.
On pense que deux jours sont largement suffisants pour voir cette partie de la ville. Le deuxième jour, c’est l’occasion de sillonner la partie sud de la Habana Vieja, beaucoup plus pauvre d’apparence, comme on le montre dans notre deuxième vidéo dans la section « walking in.. » (onglet avec un petit bonhomme qui marche).

Consultez la rubrique « recommandations »  (petit icone de l’oeil ci-dessus) pour voir quelques unes des principales « attractions » touristiques de la  Habana Vieja.

Que voir à la Habana Vieja ?

Voici quelques suggestions de lieux à voir dans la partie nord et touristique de la vieille ville. Consultez notre section « walking in.. » pour avoir un aperçu de la partie sud, beaucoup plus pauvre.

Plaza Vieja

Consultez notre article et vidéo sur cette place pour en savoir plus.

plaza vieja

Plaza de San Francisco

Consultez notre article et vidéo sur cette place pour en savoir plus.

Plaza San Francisco

Plaza de Armas

Consultez notre article et vidéo sur cette place pour en savoir plus.

Plaza de armas

Plaza de la Catedral

Consultez notre article et vidéo sur cette place pour en savoir plus.

El Capitolio

On vous invite à consulter notre article et vidéo consacré au Capitole de la Havane.

El Capitolio

Iglesia y Plazuela del Santo Angel Custodio

Voici une charmante place à la limite de la Habana Vieja, moins souvent citée que les précédentes. L’église est moins jolie que celles situées dans la partie historique, mais la place est vraiment charmante avec son petit café del angel, la statue, l’église et les rues qui partent de là. On recommande vivement un petit passage par là, d’autant plus que ce n’est pas loin du Musée de la Révolution et du Malecon.

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Le musée de la Revolution et la Plaza 13 de Marzo

Un énorme bâtiment datant de 1969 ayant abrité le Palais Présidentiel dans lequel sont exposés de nombreux objets traitant de la révolution cubaine et de l’histoire de Cuba. Le bâtiment trône devant une grande place, la Plaza 13 de marzo avec son immense statue du Monumento a Máximo Gómez, le Malecon et le Fort El Morro en fond de décor.

   Le Musée est ouvert tous les jours de 10:00 à 17:00.
   L’entrée coûte 5 CUC.

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Avenida Belgica

L’Avenida Belgica, vous y passerez sûrement, puisque c’est la parallèle à l’avenue qui longe le Paseo de Marti et le Capitole. Elle longe la Plaza 13 de Marzo et le Musée de la Révolution. C’est elle qui marque géographiquement l’entrée dans le Vieux Havane. On trouve là pas mal petites places, de restaurants orientés touristes, mais plus on descend au sud, au delà de l’avenue Maximo Gomez et jusqu’à la gare,  plus la rue devient populaire, « locale » et les commerces sont pour les cubains. (supérettes, stands, marchés, produits payables en CUP ) .

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

L’avenida Agramonte

L’autre parallèle à l’Avenida Belgica, qui part aussi de la Plaza 13 de marzo c’est l’Avenida Agramonte. On peut donc remonter vers le Capitole soit par l’Avenida Belgica, soit par cette dernière.
Sur l’avenue, on peut voir de très beaux hôtels comme l’hôtel Sevilla, un peu plus loin le museo de los bomberos.

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Calle Obispo

La Calle Obispo est peut-être la rue la plus connue de la Habana Vieja. Remontant au XVIe siècle, elle est une des plus anciennes voies de la capitale. Elle démarre au niveau d’une petite place sur l’Avenida Belgica, le parque Albear, et se termine à la Plaza de Armas.
Vous trouverez à la Place Albear quelques rabatteurs, et des restaurants un peu hors de prix (même prix qu’en France).

Habana Vieja

Juste après la place on trouve tout un tas de magasins, de restaurants, de bars, et vers l’est, des musées comme le Museo Numismático, le Museo de Orfebrería ou le Museo de la Pintura Mural. Dans la calle Obispo vous trouverez aussi des petits stands de pizza à 20 CUP (monnaie locale) et des bars célèbres comme El Floridita, le lieu de prédilection de Hemingway.  Près de la Plaza de Armas, vous croiserez sans doute ces femmes aux habits colorés posant avec le cigare contre quelques pesos, comme on le montre sur la photo ci-dessous,  des musiciens dans les bars et dans la rue. Contrairement à ce que j’ai pu lire ici ou là, on peut vous confirmer que le niveau des musiciens est très bon. Bref, c’est sans doute la rue la plus touristique de la ville.

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Plazuela Santo Domingo

Une petite place très charmante sur laquelle vous tomberez sûrement, c’est la Plazuela de Santo Domingo. Située juste à côté de la place de la cathédrale, elle donne directement sur la calle Obispo. Disposant de bancs mais avec beaucoup moins de fréquentation de la calle Obispo voisine, surtout en soirée, c’est l’endroit idéal pour se reposer ou manger sa pizza ! Le soir, c’est un repère pour les chats du quartier.

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Plaza del Cristo

Encore une autre place de la vieille Havane qui date du milieu du XVIIe siècle. C’est un endroit très populaire puisqu’on y trouve une borne wifi gratuite ! Il y a donc beaucoup de monde assis sur les bancs, des touristes, des étudiants et toute une foule de jeunes scotchés à leur portable. On trouve face au parc une petite supérette. Vous pouvez aussi faire un tour à l’Iglesia Del Santo Cristo Del Buen Viaje, pour que comme son nom l’indique, cela vous porte chance pendant votre séjour !

Habana Vieja

Calle Villegas

La Calle Villegas part du parc précédent. Elle est toute petite, mais affiche un grand écriteau en hauteur, « barrio del Arte« ..reste de la précédente ou préparation de la future Biennale de la Havane, apparemment une des plus importantes manifestation artistique du monde.

Habana Vieja

Calle O’reilly

Une autre rue très populaire, autour de laquelle tout gravite finalement puisqu’elle traverse le centre historique en son centre. C’est la parallèle à la rue Obispo, et on y trouve plein de bars, un petit parc charmant, et entre autre, l’Iglesia y Convento de Santa Teresa.

Calle Empredado

Une rue comme une autre dans le Vieux Havane, si ce n’est qu’elle attire plus de monde à cause du célèbre bar restaurant La Bodeguita del Medio, où passait son temps l’écrivain Ernest Hemingway. C’est dans ce bar apparemment que serait né le « mojito »!  Un peu plus loin dans la rue on tombe sur le Parque Cervantes.

Habana Vieja

Habana Vieja

La rue San Ignacio

Cette rue charmante et commerçante est aussi assez fréquentée car elle mène par le sud à la Plaza de la Catedral.

Habana Vieja

La rue Oficios

Cette rue qui longe la Plaza de San Francisco est également une des belles rues entretenues de la Havane, bordée par de nombreux bâtiments du XVIIIe siècle, dont la plupart ont été restaurés. On en parle dans notre article sur la Place.

Habana Vieja

La calle Mercaderes

A droite de la Plaza de la catedral, se trouve l’une des rues les plus fleuries de la Havane, la rue Mercaderes. C’est d’ailleurs dans cette dernière qu’on peut voir la cour arrière du Palacio del Marques de Arcos, ainsi que la peinture du Mural histórico cultural del Liceo Artístico y Literario de La Habana, une fresque géante datant de l’an 2000 et censée représenter les personnages historiques importants de la Havane du XIXe siècle. La rue est assez animée par endroit car elle relier la Plaza de la Catedral à la Plaza Vieja.
La rue a été entièrement restaurée dans les années 1980 et on y trouve quantité de boutiques, d’hôtels, de cafés dont le premier café de La Havane, Taberna.

Plaza de la catedral

Les rues de la Habana Vieja

Le charme particulier de la Havane ce sont surtout ses rues, sans attractions particulières, ses immeubles défraîchis, parfois en ruine, ses cours intérieures insoupçonnées, ses habitants qui déambulent ou discutent assis sur une chaise en bas de leur immeuble. Pour celui qui n’aime pas ce qui est trop lisse, aseptisé, l’urbanisme vieillissant de la vieille Havane a vraiment du charme. Dans la partie historique et toute la Habana Vieja, même tard dans la nuit, on se sent en sécurité, on peut marcher avec son appareil autour du cou et afficher son matériel sans craindre les regards trop curieux.

Voici quelques photos prises au hasard des rues dans la partie nord de la Habana Vieja.

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Où dormir à la Habana Vieja ?

A la Havane et Trinidad, donc on imagine qu’à Cienfuegos et partout ailleurs c’est la même chose, il y a peut-être dix fois plus de casas particular et d’offres d’hébergements que ce qu’on peut trouver sur Booking ou d’autres sites. Il y a en vraiment partout, on peut donc tout à fait arriver sans réserver à l’avance.  Dans la Havane, après avoir visité les trois quartiers principaux, on pense qu’il est plus intéressant de rester dans la partie historique, c’est à dire la Habana Vieja. Comme tout est vraiment faisable à pied, peu importe la rue dans laquelle vous serez. Si vous êtes proche du Capitole, vous pourrez rejoindre les différentes Plazas de l’extrémité Est en moins de 20 minutes à pied. Cette partie de la ville est très vivante, très fréquentée.

Comme c’est la partie la plus jolie de la Havane, on pense donc qu’il est préférable de trouver son hébergement là. Les prix sont d’ailleurs partout les mêmes.

La Casita Longina

Pour notre part nous avons séjourné à la Casa Longina, qui est en réalité un studio complet, avec chambre, douche (eau froide uniquement et débit très très faible), salon et cuisine. Ce qui nous a poussé à prendre celui-là, c’est sa terrasse. Au premier étage d’un immeuble standard, la fenêtre donne directement sur une terrasse immense , avec en face et sur les côtés d’autres habitations
( voir la vidéo).

Il n’y a ici que des locaux, c’est finalement un monsieur qui loue son appart dans un immeuble local. La grille en plus de la porte d’entrée ferme bien, on peut donc tout laisser à l’intérieur sans crainte. Bref, c’est très rustique finalement, mais c’est vraiment parfait pour un court séjour.

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Santa Cecilia House

Le couple propriétaire de cette immense maison, Julio et Cecilia Neira, louent deux chambres dans un étage consacré à la location. On dispose d’une chambre avec douche, ultra propre, avec ventilo et climatisation, un long couloir qui mène à une cuisine (petit déjeuner à 5 CUC avec Julio qui nous fait la cuisine en direct devant nous tout en discutant de la vie à Cuba), une terrasse avec balcon. Ce couple a été vraiment accueillant et d’une gentillesse rare. Disons qu’on ne peut pas espérer mieux. Cette casa particular se trouve calle Corrales, toujours dans le Habana Vieja à deux pas du Capitole. Cette partie de la vieille Habana est beaucoup plus populaire et d’apparence beaucoup plus pauvre et délabrée que la partie nord où l’on trouve tous les monuments historiques. Mais on peut y trouver des restaurants beaucoup moins chers qu’ailleurs, avec notamment des pizzas à 11 pesos au début du Boulevard Maximo Gomez.

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Habana Vieja

Le budget à La Habana Vieja

Voici quelques exemples de prix pratiqués dans le quartier de la Habana Vieja. Les exemples qui vont suivre valent finalement pour toute la Havane.

  • Les casas particular un peu correctes dans le quartier vont de 10 à 20 euros en moyenne. Au delà on trouve des hébergements plus que corrects.
  • Les petits déjeuners, dans les petits restaurants qui en proposent, vont de 4 à 6, 7 CUC. En moyenne, tous s’alignent sur le tarif moyen de 5 CUC. Et pour ce prix, selon l’endroit, vous aurez une salade de fruit (excellent), des tartines, un café, et des choses en plus.( crèpes chocolat ). C’est en tout cas très copieux.
  • Bouteille d’eau : de 45 centimes à 1.5 CUC selon qu’on les prend dans la rue, une supérette ou un restaurant.
  • Une pizza individuelle (mais assez grande) : 20 pesos dans la calle Obispo.
  • Une pizza individuelle : 11 pesos à l’avenue Maximo Gomez.
  • Un hamburger dans un restaurant de type local : 1.5 CUC.
  •  Un paquet de cigarette : les Hollywood 1,30 CUC, les Upmann 70 centimes. On peut trouver des Malboro mais pas partout.
  • Restaurant japonais (le seul dans le quartier, tenu par des cubains et une vraie japonaise) : 175 CUP le Katsudon (soit plus de 4 CUC) ! certains affichent leurs prix en CUP, mais coûtent aussi chers que ceux pour touristes affichant les prix en CUC.
  • Diner dans un restaurant italien : 7 CUC le plat.
  • Le taxi du Capitole au terminal de bus Viazul, de 10 à 15 CUC.
  • Pour retirer ou changer vos CUC en CUP, on peut se rendre dans la calle Obispo ou à la Plaza San Francisco par exemple.
  • Le jus de fruit dans des endroits un peu chic est à 4 CUC et le café à 3 CUC,

Habana Vieja, partie sud

Voici deux vidéos immersives sur la partie sud de la Habana Vieja :  dans la première vidéo on démarre à la calle Corrales et on descend tout droit vers la gare. Dans la deuxième, on reprend au niveau de la gare,  à la calle Leonor Perez où se trouve le Museo Casa Natal de José Marti. On atteint ensuite l’Iglesia y Convento de Belen, un énorme bâtiment jaune. On arrive au hasard des rues au Templo de San Francisco, puis on rejoint la Plaza de la Catedral.

Southern Habana Vieja, Episode I

Toute la partie sud de la Habana Vieja en direction de la gare est vraiment très pauvre, et laissée à l’abandon : les ruelles sont éventrées sur des dizaines de mètres, des débris jonchent le sol un peu partout, les immeubles sont quasiment en ruine. On n’a vu pratiquement aucun touriste dans cette partie de la ville et pour cause, il n’y a rien ici de particulier à voir. Mais selon nous, il faut se balader dans ces ruelles pour se rendre compte véritablement de la condition dans laquelle vivent les cubains lambdas. La pauvreté saute aux yeux, et certains pourront être choqués par l’ambiance lugubre qui se dégage ici.

On peut relever les lieux suivants à voir, visibles dans les vidéos :

Les calles corrales et Revillagigedo

La balade de la calle corrales jusqu’à l’Iglesia de Jesús, María y José ouvre les yeux sur le Cuba des bas fonds. On pense à tort que la Habana Vieja est touristique donc plutôt entretenue, et que le Centro Habana est forcément plus pauvre et délabré. Mais ici, dans le sud de la partie historique, la pauvreté peut faire peur à voir. Les gens sont les mêmes, aucune agressivité, on filme avec la GoPro sans aucun problème, mais l’état des rues est triste à voir.

La gare Le Courbe

Autour de la gare on trouve des restes de l’ancienne muraille entourant le centre historique. On passe par les rails si l’on vient de l’extrême sud, et on longe cette grande gare qui a plutôt l’air d’un hangar. Le bâtiment de la gare juste à côté des trains a été construit au début du XXe siècle et domine tout le quartier.

Southern Habana Vieja, Episode II

Convento e Iglesia de Nuestra Señora de Belén

Cet immense monument est le plus vaste complexe religieux de la Havane. Construit au début du XVIIIe siècle pour les membres de l’ordre de Bethléem, il a ensuite servi de quartier général pour l’armée jusqu’au milieu du XIXe. Les jésuites s’emparent à nouveau des bâtiments après cette date.

Casa Natal de José Martí

Cette petite maison jaune située dans la rue Leonor Perez a vu grandir un important personnage de la Havane, José Marti. Le musée rassemble des objets et des documents ayant appartenu au héros national de Cuba. La maison a été restaurée en 1963 et il est considéré commet un monument national.

   Le Musée est ouvert tous les jours de 09:00 à 18:00.
   L’entrée coûte 1 CUC.

Convento de Santa Clara

Un deuxième couvent monumental dans la partie sud de la Havane.  Construit lui aussi au XVIIe siècle pour l’éducation des jeunes filles, il a été repris par le gouvernement pour la célébration d’événements publics. Il y a à l’intérieur trois cloîtres dont deux ont été restaurés.
   L’entrée est gratuite.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top