Vang Vieng au Laos

Vang Vieng l’ancienne capitale de la défonce!!

Vang Vieng est située entre Vientiane et Luang Prabang, le long de la Nam Song River au Laos. Cette petite bourgade est souvent une étape classique dans le pays. Village emblématique du nord, on y trouve les paysages captivants typiques de la région avec ses pics karstiques, ses rizières et ses nombreuses grottes.

Ancien repère des jeunes hippies

Ancien bastion des hippies toxicos, le village n’est apparemment plus aussi dépravé qu’il l’était. La mort de 27 touristes en 2011 a semble-t-il fait réagir le gouvernement, qui s’efforce de redonner une image plus digne à Vang Vieng.  Il n’y a plus ou presque plus de drogue dure vendue librement, et plus de toxicos complètement hagards qui errent dans les rues. Cependant, il ne faut pas s’attendre à débarquer dans un village de campagne désert, bien au contraire. Selon certaines sources il y aurait plus de 2000 chambres pour accueillir les touristes, sur un total d’environ 25 000 habitants.

Un village très touristique

La petite ville de Vang Vieng attire encore en majorité des jeunes anglophones et coréens. Bien sur l’esprit de fête est toujours là. Des bandes de jeunes australiens ou anglais qui déambulent à moitié à poil dans les rues car ils reviennent du « tubing« , il y en a encore pas mal. Les bars diffusant la série « Friends » sur les écrans sont encore nombreux. Les coréens et autres touristes asiatiques, plus nombreux maintenant et plus discrets vont sans doute changer la donne.
Le centre de Vang Vieng est une succession d’hôtels et de restaurants et il se visite très rapidement. Lors de notre passage, toutes les rues du village sont en reconstruction, poussiéreuses et peu entretenues. Comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous, cela donne un aspect un peu négligé à l’ensemble. C’est plutôt une destination pour les jeunes et les routards, bien qu’il y ait des hôtels de bon standing un peu à l’écart.

Un village international

Beaucoup de guest house sont tenues par des étrangers. Comme beaucoup d’endroits en Asie du Sud-Est c’est une ville où l’on est pas trop dépaysé au niveau de la population. Celle-ci ne vit pratiquement que du tourisme : les guest house, les restaurants, les stands de rue, les clubs de canoe-kayak et le tubing. C’est un peu comme dans certains coins de la Thaïlande où l’on a parfois l’impression que les touristes sont plus nombreux que les locaux.

Vang Vieng

Vang Vieng

Vang Vieng

Vang Vieng

Vang Vieng

La campagne de Vang Vieng

Le mieux ici est donc de louer un vélo et de partir en excursion improvisée dans la campagne au-delà de la Nam Son River. En deux coups de pédales on se retrouve au beau milieu de la campagne laotienne, entouré de rizières, de grottes et de pics karstiques. C’est l’intérêt majeur en venant ici, pouvoir admirer les paysages typiques d’Asie.  Lorsque la pluie s’abat sur Vang Vieng, les pics rocheux à moitié cachés par la brume prennent une toute autre allure. Le décor est alors digne des plus grands documentaires !

On trouve aussi des villages traditionnels aux alentours où vivent des minorités Lao, Kmou ou Hmong. 

Vang vieng

vang Vieng paysages

Campagne de Vang Vieng

Campagne de Vang Vieng

Campagne de Vang Vieng

Campagne de Vang Vieng

Campagne de Vang Vieng

Campagne de Vang Vieng

Campagne de Vang Vieng

Campagne de Vang Vieng

Campagne de Vang Vieng

vang Vieng paysages

Campagne de Vang Vieng

La campagne de Vang Vieng en vidéo

Voici une deuxième vidéo montrant les environs immédiats de Vang Vieng, à l’ouest de la rivière Nam Song.

Que faire à Vang Vieng ?

On peut prendre une heure ou deux pour visiter la totalité du village. Tout se passe dans les rues qui descendent à la rivière, et on en fait vite le tour.

Les grottes

De l’autre côté de la rive, il y a d’innombrables attractions naturelles comme l’Elephant Cave, la Loup Cave, la Hoi cave, la Water cave. La Padeng cave ou Ring cave et la plus proche, elle ferme à 17h30, comme d’ailleurs la majorité des grottes du coin. Il faut prendre le pont en bambou gratuit, filer tout droit à travers les champs en suivant les petits drapeaux de couleur plantés en guise de balises.

 Tarif : les grottes sont à 90% payantes à Vang Vieng, de 10 000 à 50 000 kips en moyenne.

La meilleure chose à faire, c’est de louer un vélo, dans un des nombreux magasins ou guest house qui en louent.

  Tarif : la location est d’environ 15 000 kips par personne ou 20 000 kips pour un vtt. Le vélo est à ramener à 19h le jour même.

vang Vieng things to see

Vang vieng

Les ponts de Vang Vieng

Deux ponts permettent de rejoindre l’autre rive, notamment pour aller visiter les grottes.

Le pont en ciment

Le plus gros, près du Riverside Boutique peut être payant, en fonction de l’horaire. Selon certaines sources le passage sur ce pont est de 4000 kips pour un piéton, et 6000 pour un scooter. Lors de notre passage à Vang Vieng, nous l’avons emprunté et nous n’avons rien payé. A l’extrémité du pont principal plusieurs panneaux indiquent déjà des directions à prendre pour visiter les grottes les plus proches.

Vang vieng

Le pont en bambou

L’autre pont, plus au nord, tout en biais et en bambou, s’emprunte à pied ou à vélo, et termine carrément dans l’eau à marée haute. Il est gratuit. Lors de la saison des pluies il est remplacé par des petits ferries qui font la navette pour 5000 kips. Au bout du pont, on peut suivre la rive, descendre sur quelques centaines de mètres, et rejoindre la  route principale à côté du pont payant (la seule route blanche sur la carte qui part à l’ouest, au niveau du Vieng Tara Villa).

vang Vieng bridge

Le blue Lagoon et les autres

C’est à partir de cette route qu’on pourra rejoindre le fameux « blue Lagoon » et son incroyable grotte, la Tham Poukham Cave. Il y a aussi d’autres points d’eau ressemblant comme deux gouttes d’eau au Blue Lagoon. Les locaux ont compris le succès de l’activité et ont crée plusieurs autres « blue lagoon ».

 Tarif : 10 000 kips par personne.

Vang Vieng Blue Lagoon

Pha Ngeun et son view point

Sur la même route que pour aller au Blue Lagoon, on trouve aussi l’incroyable view point pha ngeun, un des plus beaux panoramas qu’on ait vu dans le pays. A l’époque de notre passage, nous ne trouvions aucune info à ce sujet, et on l’a découverte par hasard, en apercevant la petite cabane au sommet de la montagne. Depuis, c’est devenu un incontournable.

Vang Vieng Pha Ngeun

Pha Ngeun

Le Tubing

A Vang Vieng, il y a bien sur le tubing, qui vous permet de descendre la rivière sur une bouée tout en vous arrêtant dans les bars sur les rives.

 Tarif : à partir de 50 000 kips environ (plus une caution).

Vang vieng

La Montgolfière

On peut aussi monter à montgolfière pour admirer les pics karstiques vu du ciel.

 Tarif : l’excursion coûte dans les 80$.

Les activités sportives

Vous pourrez aussi faire du canoe kayak sur la rivière, de l’escalade ou du quad.

 Tarif: 100 000 kips pour le canoë, 160 000 pour l’escalade.

Vang vieng

Voir les chauves-souris

Sur le chemin du retour de Pha Ngeun, profitez aussi du bal impressionnant des chauve-souris sortant de la falaise. Vous pourrez assister au spectacle depuis le jardin du bar Lao Valhalla Bungalow. ll faut s’y rendre juste avant la tombée de la nuit.

Vister le Wat That

Au nord de Vang Vieng, sur la route principale on peut aller visiter gratuitement le temple bouddhiste du village, le Wat That. On peut y observer quelques statues et quelques temples, mais il n’y a selon nous rien d’exceptionnel à voir ici.

Vang vieng

Vang vieng

Les cascades de Vang Vieng

A 8km environ à l’est de Vang Vieng, on peut aller se baigner à la Kaeng Nyuo Waterfall,  (ou Kaeng Nyui ) une grande cascade de 30 mètres. Pas loin on trouve la plus petite Kenlon falls avec une piscine naturelle. Ces deux cascades sont gérées par les villageois de Ban Naduang. Il vous faudra rejoindre le village en transport (scooter, vélo ou tuk tuk) et finir à pied dans la jungle pour atteindre les chutes. Une randonnée à pied est également possible.

En conclusion, Vang Vieng est véritablement un endroit à ne pas rater. L’étape permet de couper la route entre Luang Prabang et le sud.

Comment se rendre à Vang Vieng ?

Venir depuis Vientiane

 Horaires : le départ a lieu vers 9 heures. Depuis Vientiane, le trajet en van dure 4 heures dont 30 minutes de pause déjeuner.
 Tarif : le trajet coûte 40 000 kips par personne.

Nous avons acheté notre ticket chez Nini Backpackers avec la compagnie Soutchai Travel, dans une rue touristique de Vientiane. Si l’agent vous propose de vous prendre à l’hôtel, insistez plutôt pour aller à l’agence. On l’a nous même vécu, si le conducteur ne vous trouve pas ou ne connait pas votre guest house, il ne vous attendra pas. Pour info,  lors de notre passage en 2016, toutes les autres agences affichaient un prix de 45000 Kips minimum.

La carte ci-dessous indique l’emplacement de l’agence à Vientiane.

Repartir vers Luang Prabang

Pour repartir de Vang Vieng, demandez à votre guest house ou n’importe quelle petite agence en ville. Tous pratiquent les mêmes prix. Pour aller à Luang Prabang, c’est en van 12 places.

 Horaires : départ à 14h arrivée 20h, soit 6 heures de trajet pour 184km ! Il y a plusieurs horaires, vous les aurez sur place.
 Tarif : 90 000 kips par personne.

Le van doit contourner les montagnes avec énormément de virages et des routes en mauvais état. Le trajet, serré dans un van, est à l’image de tous les trajets au Laos : tout simplement horrible !! Les choses s’améliorent vite ceci dit, plusieurs tronçons de route en travaux en 2014 étaient déjà terminés. C’était déjà plus agréable pour nous que ça a du l’être pour les voyageurs des années précédentes.

Le trajet entre Vang Vieng et Luang Prabang en vidéo

Voici l’aperçu des paysages en route entre Vang Vieng et Luang Prabang.

Se déplacer dans Vang Vieng

Le mieux pour se déplacer reste le vélo. C’est idéal pour visiter le village mais aussi pour se rendre au blue lagoon ou aux grottes. Pour aller plus loin, ou si vous êtes en groupe, il y a des bémos comme celui-ci dans tout le village.

Une balade à Vang Vieng en vélo

Et voici une petite balade dans le village de Vang Vieng !!

L’hébergement à Vang Vieng ?

Arrivé à Vang Vieng, le van dépose les touristes soit au grand parking en dehors de la ville, soit directement au pied d’une guest house. Pas de problème pour s’héberger ici, il y a des guest house tous les dix mètres avec des prix très variables. On peut vraiment arriver sans réserver en avance. Les hébergements sont éparpillés partout dans le village.

Nous avons testé deux adresses, le Mexaiphon Guest House à 60 000 kips et le Pans Place à 92 000 kips. Les guest house sont ici beaucoup plus chères que dans d’autres endroits du Laos.
La connexion internet à Vang Vieng, en tout cas dans ce genre de petites guest house, est dans l’ensemble complètement inexistante. Plus les prix sont bas, et plus vous serez entourés de backpackers, notamment anglophones, totalement irrespectueux des voisins, faisant du bruit jusqu’à pas d’heure.

Vang vieng

Vang vieng

Vang vieng

La restauration à Vang Vieng

A Vang Vieng, il y a tout ce qu’il faut niveau restauration, surtout pour les petites bourses. Dans pratiquement toutes les ruelles qui descendent vers le fleuve, on trouve des petits restaurants qui vendent tous la spécialité du coin, le sandwich à la laotienne. Un peu comme les sandwich américains, gras et abondants ! C’est nourrissant, bon et pas cher !

Pour un bon sandwich,  on peut recommander l’adresse Cook Savang avec des sandwich à 10 000 kips et des plats à 15 000 kips.
De nombreux stands de rue proposent des pancakes et sandwich à 10 000 kips et burgers à 30 000 kips. Dans certains restaurants, on peut aussi se laisser tenter par des barbecues, de la cuisine Thai, européenne et même israélienne.

Bref, on ne meurt pas de faim à Vang Vieng, au contraire!!! On peut même voir certaines pancartes affichées en Français!

Vang vieng

Vang vieng

Tilt Shift Vang Vieng

Et voici pour finir un petit aperçu de Vang Vieng en miniature !

Top